Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 09:12

J'avais goûté dans l'assiette de mon amie lorsque nous sommes allées chez Ozenya son mochi aux haricots blancs et yuzu, et j'étais tout simplement tombée en extase. Depuis, j'ai écumé les épiceries asiatiques à la recherche de cette pâte, vu qu'on trouve celle aux haricots rouge assez facilement. Mais rien à faire : niet, nada, peanut ! La seule solution : obéir au dicton qui dit qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Mais à quel prix ! Pas que ça soit cher, mais c'est surtout long. Très long. Très très long. Alors on traite cette denrée avec déférence et on s'incline trois fois chaque fois qu'on passe devant.

  Shiro-koshi-an.JPG

 

Pour 600-700g (2 pots moyens de confiture) :

  • 300g de haricots blancs secs (coco pour moi)
  • 250g de sucre
  • de l'eau

 

Etape 1 : mettez les haricots à tremper toute la nuit (6-8h) dans un grand volume d'eau.

Etape 2 : faites-les cuire dans 2 à 3x leur volume d'eau à feu vif. Une fois à ébullition, ajoutez 50ml d'eau, baissez le feu et laissez cuire 20min à petit bouillon. Préparez un saladier d'eau froide.

Etape 3 : récupérez les haricots à l'aide d'une cuillère ou d'un écumoire et déposez-les dans l'eau froide.

Etape 4 : pelez les haricots. Etape très longue (installez-vous devant Fantasia, ça passera plus facilement).

Etape 5 : remettez les haricots sur feu doux ou moyen dans 2 à 3 fois leur volume d'eau (vous pouvez récupérer l'eau de l'étape 2) et laissez cuire jusqu'à ce que les haricots se désagrègent (1h30 environ). Préparez un saladier.

Etape 6 : égouttez les haricots avec un chinois. Posez celui-ci sur le saladier. Réduisez les haricots en purée avec une cuillère et récupérez au fur et à mesure la pâte qui passe par le chinois. Etape très longue également. Si vous avez un presse-purée, n'hésitez pas à vous en servir.

Etape 7 : dans une casserole, versez le sucre avec 100ml d'eau et mettez à feu moyen. Lorsque le sucre est dissout, ajoutez la moitié de la pâte et remuez avec une cuillère en bois. A l'ébullition, ajoutez le reste de l'an et remuez constamment jusqu'à ce que la préparation s'assèche un peu. Lorsqu'elle fait quelques grosses bulles, retirez du feu et versez dans les bocaux.

Il existe une autre façon de faire avec une étamine (que je n'avais pas).

 

Le shiro koshi-an (shiro = blanc, et koshi-an désigne la pâte de haricots - rouges, par défaut) s'utilise dans les mêmes circonstances que le koshi-an. On peut le conserver plusieurs jours sans problème.

 

Recettes de : pâte, haricots blancs, purée, anko, cuisine japonaise, sucre, homemade, pâte à tartiner

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ali 11/10/2013 11:02

c tro bon putain

martine 03/05/2014 14:20

en effet c'est tres long J en suis à la phase finale .......ouf l epluchage est il inevitable ? quand je fais de l' anko je n epluche pas .....aloors peut t on zapper cette etape ? merci

Gourmandenise 01/11/2012 14:36

Original mais très tentant !
A bientôt

mes inspirations culinaires 30/10/2012 16:42

c la 1 ere fois que je vois une pate de haricots blanc et sucres je suis curieuse du gout cela apporte !! je testerai bien !!
bizzzz ma belle

Minimirabelle 30/10/2012 14:49

Complètement original! va falloir que j'essaie !

christèle 30/10/2012 12:36

encore un superbe partage
originale cette pâte
bon mardi
bisous