Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 07:27

Dernier petit plat en vogue qui nous a plu à mes parents et moi quand on feuilletait "New York - Les recettes culte" et qu'on a donc voulu faire pour un dimanche midi. C'est parti pour faire des tortillas de maïs, avec un oeuf au plat, une sauce tomate relevée, sous une couche de fromage. Première expérience pour faire mes propres tortillas, je crois qu'on peut encore progresser. Mais pour le reste, c'était bien sympa ! J'ai un peu triché pour la sauce tomate, puisque ma mamie nous fournit la sienne en quantités dignes de la mafia. En outre, je n'avais que des haricots noirs secs, mais la recette préconise de les acheter en boîte.

  Huevos-Rancheros-1.JPG

 

Pour 3 personnes :
Les tortillas (un dizaine) :

  • 150g de farine de maïs
  • 150g de farine de blé
  • 20cl d'eau

La sauce :

  • 1 pot de sauce tomate
  • 1/2 oignon
  • origan
  • 1 petit piment ou 1 c. à c. de purée de piment
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 1/2 gousse d'ail

La garniture :

  • 3 oeufs
  • fromage râpé
  • 1 avocat mûr
  • 6 c. à s. de haricots noirs (secs)
  • coriandre fraiche

 

La veille, faites tremper les haricots noirs secs dans un saladier d'eau froide. Laissez toute la nuit.

  • Les tortillas :

Mélangez les farines et ajoutez l'eau, et pétrissez longuement (10 à 15 min) jusqu'à avoir une pâte homogène. Séparez-la en 10 pâtons égaux et sur un plan de travail fariné, étalez-les le plus finement possible (farinez bien votre rouleau, la pâte est collante).
Dans une poêle antiadhésive, faites chauffer les tortillas (de petites tâches brunes apparaissent) rapidement de chaque côté. Réservez-les entre deux feuilles de papier d'aluminium pour éviter qu'elles ne s'assèchent.

  • La garniture :

Coupez l'avocat en dés et réservez dans un bol.
Faites chauffer les haricots noirs dans une casserole à feu moyen, dans leur eau de trempage (ou bien égouttez-les et recouvrez-les d'eau à nouveau) de 30 à 45 min, ou jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Rajoutez de l'eau au fur et à mesure pour éviter que les haricots cuisent à sec. Laissez sur feu très doux pour les garder au chaud. Il est possible d'assaisonner l'eau de cuisson pour donner un peu de goût.

  • La sauce :

Hâchez grossièrement l'ail. Coupez et épépinez le piment. Hâchez l'oignon. Mixez le tout, et faites-le revenir dans un fond d'huile d'olive. Ajoutez la sauce tomate et laissez compoter à feu moyen. Ajoutez l'origan et le sucre, et assaisonnez à votre goût. Laissez cuire encore pour assécher un peu la sauce afin qu'elle ne soit pas trop liquide. Réservez.

  • Les oeufs :

Dans une poêle, faites cuire les oeufs au plat. Pendant qu'ils prennent, parsemez-les des 2/3 du fromage.

Sur chaque assiette, dressez une tortilla (frite ou simplement réchauffée à la poêle), surmontez-les d'un oeuf au plat. Recouvrez l'oeuf, autour du jaune, de sauce tomate et répartissez le reste du fromage. Recouvrez de coriandre ciselée.
Terminez en mettant sur le côté de l'avocat, et 2 c. à s. de haricots noirs par personne.

 

Huevos-Rancheros-2.JPG

 

Recettes.de : oeufs, Mexique, cuisine américaine, avocat, tomate, piment, tortilla, cuisine végétarienne

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 05:17

Cookie Dough, soit pâte à cookie, c'est le parfum qui est apparu dans les glaces Ben & Jerry's et Haägen-Dasz, et qui fait fureur. Et comme j'adore les parfums Ben & Jerry's que je me plais à adapter en cheesecake, c'est parti pour l'adaptation du cookie dough, fait d'ailleurs à l'occasion d'un goûter entre filles. C'est finalement très à propos.

 

Cookie-dough-cheesecake-1.JPG

 

Pour 8-10 personnes :


Pour la croûte :

  • 250g de biscuits aux pépites de chocolat
  • 50g de cassonade
  • 60g de beurre

Pour le cheesecake :

  • 600g de fromage frais à tartiner
  • 60g de sucre
  • extrait de vanille liquide
  • 2 oeufs
  • 1 c. à s. de Maïzena
  • 10cl de crème fraiche

pâte à cookies :

  • 45g de beurre
  • 40g de sucre blanc
  • 40g de cassonnade
  • 1 c. à s. de lait
  • 1/2 gousse de vanille
  • 50g de farine
  • pépites de chocolat

 

  • Préparez la pâte à cookies :

Crémez le beurre et les deux sucres avec un batteur, à puissance moyenne. Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le lait et la vanille. Enfin, à vitesse lente, incorporez la farine. Avec une maryse, incorporez les pépites de chocolat. Réservez au frais pour laisser durcir.

  • Préparez la croûte :

Faites fondre le beurre et laissez refroidir. Mixez les biscuits avec la cassonade. Ajoutez le beurre refroidi et sablez avec les doigts ou une cuillère en bois. Tapissez de cette préparation un moule à manqué beurré de 26cm, en tassant bien et en remontant sur les bords. Réservez au frais.

  • Préparez le cheesecake :

Préchauffez le four à 150°C. Battez le fromage frais avec le sucre et la vanille. jusqu'à ce qu'il soit détendu. Ajoutez les oeufs un à un, en battant bien entre chaque. Faites de même avec la Maïzena et la crème fraiche.
Versez la moitié de la préparation sur la croûte du cheesecake.
Prélevez des billes de pâte à cookies à l'aide d'une cuillère parisienne ou deux cuillères à café et répartissez-les sur la préparation (plus elles seront grosses, plus elles couleront). Recouvrez du reste de cheesecake et enfournez pour 50min. A la fin de la cuisson, ouvrez la porte du four et laissez-y le cheesecake 1h. Enfin, laissez-le au frigo pour 12h minimum.

 

Cookie-dough-cheesecake-2.JPG

 

Recettes.de : cheesecake, chocolat, cookie, pâte à cookie, gâteaux, desserts, Etats-Unis, cuisine américaine

YannCook : cheesecake, chocolat, cookies, pâte à cookies, USA, crémeux, gâteau, dessert

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

 

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 07:19

carte-monde

Nous y voila, gros changement d'air, on part pour le bout du monde. Alors même si ça fait plus d'e deux bonnes semaines, je me devais de faire un petit billet d'au revoir à la Ville Rose qui m'a accueillie pendant ces 18 mois, où j'ai emménagé pour mon master. Une ville où il fait bon vivre, où les gens sont d'une sympathie incroyable, où les rues sont belles, où la gastronomie est à tous les coins de rue, et où j'ai pu me lier à des blogueuses aussi formidables qu'adorables. Que dire de plus, à part énumérer pour vous comme pour moi toutes ces choses auxquelles je me suis habituée et qui me manqueront ?
Entre autres :

pellicule-1



   Les cookies de La Mie Câline

    

 


 

  Les muffins du Colombus Café




 


  Les pâtisseries du Jardin des Thés



 
    




  Les scones du Bapz


 

 


pellicule-2
 


  La cuisine du sud-ouest du Gascon


 


    

  Et celle du Bruit qui Court


 


 
    
  Les plats facétieux des Sales Gosses

    


 


  Les tapas des Carmes


 


  pellicule-3


  Le renommé Michel Sarran


 


 
  Les exotiques :

  le Shalizar,


 

    



  l'Izakaya,


 


 
  

la Sandia


 


 
Tout ceci en découvrant toujours plus des filles formidables (Chantal, Hortense, Gaëlle, Emilie, Marine, Nathalie, Nadine et Carole), lors d'événements (et c'est au Salon du Chocolat que j'ai découvert Biscuit et Cappuccino), ou de notre gré.

Petite escale de deux semaines à Grenoble, où j'ai ramené mes affaires et où je me suis un peu beaucoup adonnée à la cuisine :

pellicule-4

 
  
   Les Pecan rolls,  


    


 


   La sauce Butterscotch,   


 

     


   Les Parkin cookies,  


    

 


   Les Democrat blondies,  


 


 pellicule-5


 
  Les muffins miel-mélasse


 


     

   La tarte aux noix de pécan,


 


 


   La salade lyonnaise,


 


    
   Le gratin de ravioles,


 


 

    
   Les Huevos Rancheros,


 


 
Histoire de réaliser pleins de recettes avant le départ pour Canberra, où je vais faire mon stage de fin d'études.

http://ubf.org/files/uploaded_pics/201103/canberra-austria.jpg

Mis à part le crédit photo de cette image à UBF, j'attendrai de voir des kangourous, koalas, perruches, opossums et autres bestioles pour montrer mes propres photos.

- A savoir seulement que Canberra étant dans les terres, je ne vais pas me faire bouffer par un requin blanc
- Le lac est artificiel, je ne vais pas non plus me faire poursuivre et bouffer par un crocodile (ouf !)
- Climat tempéré à Canberra, malgré la chaleur il n'y a pas d'incendie à craindre

 

Comme vous pouvez le voir, j'ai encore des recettes en réserve avant de partir à la découverte de la manière de cuisiner en Oz.

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 08:40

Vous l'aurez remarqué, je fais pas mal de recettes avec de la mélasse, histoire de réutiliser celle-ci. Alors évidemment, les desserts anglosaxons, notamment les gingerbreads, sont tout-à-fait à propos.
J'avais vu cette recette chez Angel Cake, et je l'ai réitérée, avec mes petits modifications pour épuiser plusieurs trucs entamés, notamment les raisins secs, que j'ai fait mascérer. Finalement, entre le Golden Syrup, les raisins Golden et la vergeoise blonde, j'aurais pu le re-baptiser le Golden Cake !
Avec des notes d'orange, ce gâteau rappelle encore Noël et se déguste très bien à l'heure du thé.
Je n'ai pas mis de glaçage, mais si vous en faites un, baissez la quantité de sucre dans le gâteau, car ça sera beaucoup trop sucré.

  Cake-miel-melasse-1.JPG

 

Pour un cake ou 6 grosses muffins (12 mini) :

  • 120g de miel (ou Golden Syrup)
  • 50g de mélasse
  • 100g de sucre muscavado très noir (vergeoise blonde pour moi)
  • 2 c. à c. de quatre épices
  • 150g de beurre doux ramolli
  • 2 oeufs battus
  • 200g de fruits confits (ou mélange de raisins secs Sultanine, Corinthe et Golden)
  • 3 c. à s. de jus d'orange
  • 190g de farine
  • 3/4 c. à c. de levure

Glaçage :

  • 100g de sucre glace
  • 3 c. à c. de jus d'orange

 

  • Au préalable :

Mélangez les raisins secs dans un bol et faites-les mascérer dans le jus d'orange. Préchauffez le four à 180°C et graissez un moule à cake ou 6 grosses empreintes (ou 12 petites) à muffins.

  • La préparation :

Dans une casserole, faites fondre ensemble le miel, la mélasse, le sucre et les épices, jusqu'à ce que le surcre se dissolve et que le mélange commence à cuire (dès les premières bulles).
Retirez du feu et ajoutez le beurre en morceaux, puis les oeufs battus, un à un. Terminez en ajoutant la farine et la levure, les raisins et le jus d'orange. Mélangez bien. Versez dans les empreintes.

  • La cuisson :

Enfournez le grand moule pour 40-45 min. S'il s'agit de gros muffins, faites cuire 25 min. Si ce sont des mini, entre 17 et 20 min. A la sortie du four, attendez 5 min avant de démouler, puis laissez refroidir complètement sur une grille.

  • Le glaçage :

Mélangez le sucre glace et le jus d'orange, et badigeonnez-en le cake totalement refroidi.

 

Cake-miel-melasse-2.JPG

 

Recettes.de : muffin, miel, mélasse, épices, Angleterre, cuisine britannique, gâteau, dessert

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 08:40

Gratin-ravioles-3.JPG

 

Tout est dans le titre ! Triplement dauphinois, ce gratin que j'ai réalisé pour l'anniversaire de ma maman vient d'un incident bien heureux survenu aux alentours de Noël l'année dernière : lorsque je rentrais de Toulouse, arrivée à la gare de Valence, j'ai dû prendre le TER pour rejoindre Grenoble, avec l'écran qui indiquait entre autres Saint Marcellin, Romans et Grenoble. Est-ce la blogueuse cuisine en moi qui a tout de suite vu des spécialités culinaires ?

 

TER.gif

Tiercé gagnant, d'autant plus que je n'ai pas eu à me fouler, car Mélanie du blog Cook With Love publiait à ce moment-là cette superbe recette de gratin !
Un délice, surtout par ce temps ! J'ai simplement eu la main plus légère sur les noix, parce que le dessert en contenait encore ! ;)
Mine de rien, il cale bien.

 

Pour 4 personnes :

  • 8 plaques de ravioles de Romans fraiches
  • 2 Saint Marcellin
  • 10cl de crème fraiche liquide (allégée possible)
  • 100g de cerneaux de noix de Grenoble

 

Dans une casserole, faites fondre à feu doux le fromage coupé en petits dés avec la crème, en mélangeant régulièrement.
Broyez les cerneaux de noix et mélangez-les à la crème.
Dans un plat à gratin beurré, disposez une couche de ravioles, puis la sauce, et alternez une nouvelle fois, en terminant par la sauce. Enfournez pour 15 min environ dans un four préchauffé à 180°C.

 

Gratin-ravioles-2.JPG

 

Recettes.de : gratin, ravioles, pâtes, Dauphiné, France, fromage, noix

YannCook : gratin, ravioles, pâtes, saint-marcellin, fromage, noix, hiver, rapide

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

 

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 08:12

Enfin, je les ai réalisés ! Cela fait à peu près deux ans (oui, deux ans !) que j'ai découvert cette recette dans le livre "Yes We Cook" que des amis m'avaient offert, mais je n'avais jamais trouvé le temps de la réaliser. Et ce n'est pas faute de mettre plein de recettes de cinnamon rolls dans les favoris. Et de ceux que j'ai pu goûter dans le commerce, les consistances sont parfois très différentes ; en Angleterre notamment, où ils étaient durs et plutôt feuilletés, alors que je rêvais de croquer dans du moelleux, avec un doux parfum de cannelle.
Et puis enfin, un dimanche bien pluvieux, je m'y suis mise, ragaillardie par mon livre "New York - Les recettes culte", petit dernier arrivé dans la cuisine et qui propose une recette sans levain, contrairement à la première que j'avais vue et qui m'avait quelque peu découragée au vu des temps de repos (2h, 1 nuit, 1h, 20min...). Là, on va travailler entre les deux levées et pendant le temps de cuisson, et on s'en offre un rouleau (ou plus) pour le goûter en guise de récompense.
J'ai fait fi du glaçage au cream cheese, car je ne suis pas une grande adepte des glaçages en général - et que j'avais faim. J'ai divisé les proportions par deux, la recette originale étant pour 10 rouleaux.

  Cinnamon-rolls-3.JPG

 

Pour 6 rouleaux environ :

Pour la pâte :

  • 200g de farine
  • 1/2 c. à c. de levure boulangère instantanée
  • 2,5cl d'eau tiède
  • 5cl de lait tiède
  • 25g de beurre doux fondu
  • 1/2 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 15g de sucre en poudre
  • qq gouttes d'extrait de vanille

Pour la garniture :

  • 50g de beurre doux ramolli
  • 30g de sucre en poudre
  • 1 c. à s. de cannelle en poudre
  • 1 c. à s. de lait pour badigeonner

 

  • Préparez la pâte :

Mélangez les ingrédients pour la pâte dans un saladier puis pétrissez énergiquement pendant 10 min. Déposez la pâte dans un bol huilé, couvrez de film alimentaire et laissez lever à température ambiante jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume, soit 1h30.

  • Le façonnage :

Sur une surface farinée, abaissez la pâte en un rectangle. Etalez dessus le beurre ramolli et saupoudrez le tout du mélange sucre-cannelle. Roulez la pâte dans la largeur et découpez des rouleaux. Placez ces derniers sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou dans un moule à gâteaux beurré et fariné), couvrez de film alimentaire et laissez lever 1h à température ambiante, jusqu'à ce qu'ils soient bien gonflés.

  • La cuisson :

Préchauffez le four à 200°C, badigeonnez-les de lait et enfournez jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés, soit 17 min environ (tout dépend de votre four : mon livre indiquait 25min pour un grand plat).
Servez aussitôt avec une infusion pomme-cannelle.

 

Cinnamon-rolls-1.JPG

 

Recettes.de : boulangerie, roulés, brioches, cannelle, Etats-Unis, viennoiserie, cuisine américaine

YannCook : cinnamon, rolls, roulés, brioche, viennoiserie, cannelle, beurre, boulange, facile, états-unis

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 11:14

Une recette d'un contexte de grosse loose. La grosse loose où tu reviens à ton petit appart pour tes partiels, et que tu n'as pas eu le temps, et que tu ne veux pas remplir le frigo. Résultat, tu as mangé de la soupe pendant 5 jours parce qu'il te restait un brocolis et un navet. Grosse loose niveau un.
Après, il te reste, comme tout bon étudiant qui se respecte, des pâtes. Avec un frigo qui contient juste un fond de crème fraiche et trois échalotes. Grosse loose niveau deux.
Et en plus tu n'as pas envie de te mettre au fourneaux, parce que tes cours t'appellent, et que tu t'en voudrais de ne pas être à fond sur la théorie de Frison-Roche de la notion de régulation en droit public économique. Alors tu fais ce que tu peux avec ce que tu as. Et tu te fais griller tes échalotes pour accompagner tes pâtes. Car comme dit l'adage, quand il n'y a plus de savoir, il ne reste que l'intelligence.

 

Pates-echalote-2.JPG

 

Pour 1 personne :

  • 60g de pâtes torsades complètes
  • 2 petites échalotes (ou 1 grosse)
  • huile
  • crème liquide
  • sel, poivre

 

Pelez les échalotes. Emincez la première et détaillez la seconde en rondelles. Dans une  poêle, faites griller à sec les rondelles d'échalotes.
Pendant ce temps, faites cuire vos pâtes comme indiqué sur le paquet.
Réservez les échalotes grillées au fond de votre plat ou assiette. Dans la poêle, versez un fond d'huile et faites-y revenir l'échalote émincée. Ajoutez de la crème, salez, poivrez. Versez la sauce dans l'assiette ou le plat, et ajoutez les pâtes. Mélangez bien et servez.

 

Pates-echalote-1.JPG

 

Recettes.de : pâtes, cuisine saine, échalotes, cuisine végétarienne, restes

YannCook : pâtes, échalotes, léger, rapide, facile, diététique, équilibré, restes

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 09:24

Ayant enfin acheté du Golden Syrup, je me devais de faire cette sauce typiquement british qui accompagne généralement les puddings et autres gâteaux. Du sucré et du fat, comme d'habitude chez nos amis insulaires, mais on ne peut renier leur savoir-faire en matière de Tea Time.
En fait, le Golden Syrup est un sirop de sucre  : on peut l'utiliser tel quel dans des recettes (en remplacement du miel, du sucre, etc.), ou bien en faire du caramel et autres sauces. Que dire de la butterscotch, si ce n'est du sucre sous toutes ses formes ?
Une recette de plus que je dois à mon fidèle livre ramené de là-bas, Easy British Cooking.

  Butterscotch-1.JPG

 

Pour 4-6 portions :

  • 50g de beurre doux
  • 50g de sucre granulé
  • 50g de sucre brun (75g à l'origine)
  • 150g de Golden Syrup
  • 1/2 c. à c. d'extrait de vanille
  • 300ml de crème épaisse

 

Dans une casserole, faites fondre à feu doux les sucres, le Golden Syrup et le beurre, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les sucres soient dissouts.
Laissez ensuite bouillir pendant 5 min. Hors du feu, ajoutez la crème et l'extrait de vanille.
Gardez au chaud si vous comptez l'utilisez immédiatement, sinon transvasez dans un récipient en verre.

La sauce peut se garder jusqu'à une semaine.

Butterscotch-2.JPG

 

Recettes.de : sauce, Golden Syrup, Angleterre, cuisine britannique, confiserie, caramel, Butterscotch

YannCook : sauce, butterscotch, sucré, caramel, golden syrup, accompagnement, angleterre

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

 

Repost 0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 08:02

Incontournable de la nourriture américaine, ce pain, qu'on peut considérer comme un cake en France, vient du sud des Etats-Unis et se déguste habituellement avec du salé. Il passe cependant très bien au petit dej' aussi, avec de la confiture ou tout simplement du miel. Si vous comptez le manger nature, je vous conseille d'augmenter la quantité de sucre.
Recette tirée de mon livre "New York - Les recettes culte", qui est ma bible de chevet. Avec ce livre, vous aurez beaucoup de billets qui diront "depuis le temps !" ;)

 

Corn-bread-1.JPG

 

Pour un moule de 24cm :

  • 200g de farine de blé
  • 200g de farine de maïs
  • 1,5 c. à c. de levure chimique
  • 2 pincées de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 40cl de lait (fermenté de préférence)
  • 75g de beurre fondu
  • 2 oeufs
  • beurre + sucre pour le moule

 

Préchauffez le four à 190°C. Beurrez le moule et saupoudrez-le de sucre. Mélangez les farines, la levure, le bicarbonate et le sel.
Battez le reste des ingrédients liquides (lait, beurre, oeufs) et malaxez l'ensemble sans trop travailler la pâte.
Versez dans un moule à cake et enfournez pour 45 min environ, jusqu'à ce qu'un cure-dent ou un couteau ressorte sec (réduisez le temps de cuisson si vous utilisez des moules individuels).

 

Corn-bread-2.JPG

Recettes.de : pain, boulangerie, maïs, Etats-Unis, cake, bio

YannCook : cake, pain, maïs, petit-déjeuner, accompagnement, états-unis, salé

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:45

Dans mon petit tour du monde des burgers, voici la version chinoise imaginée pour vider un peu le frigo. Il ressemble et a bien le goût de ce que j'avais imaginé, et c'était très sympa. En essayant de respecter à fond la culture du pays, j'ai fait le burger avec le pain mantou, que j'avais réalisé dans cette optique. En fait, c'est un peu une déformation des banbao (ces petites brioches vapeur fourrées à la viande).
Pour le steak, j'ai fait du porc laqué ; pour la "verdure", j'ai fait un mélange carotte-oignon, et à la place du fromage j'ai émietté un oeuf dur, pour retrouver un peu la garniture des banbao.
J'aurais pu accompagner ça de riz, mais j'ai préféré faire des potatoes au four... à la sauce sésame !
Franchement, c'était très sympa, avec le petit côté sucré-salé subtile. Une soirée burger qui change vraiment ! Vous m'excuserez pour les photos : le soir c'est pas gégé pour la luminosité.

  Chinese-burger-1.4.JPG

 

Pour 2 burgers :

  • 2 pains mantou
  • 2 pavés de porc
  • 1 petite carotte
  • 1/2 oignon
  • 2 oeufs
  • 4 pommes de terre moyennes
  • 2 c. à s. de sauce soja sucrée
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 + 1 c. à s. de sauce sésame
  • graines de sésame blond
  • sel, poivre
  • sauce okonomi, tonkatsu, ou tahini
  • facultatif : saté en poudre, curry en poudre...

 

Préparez toute la garniture séparément pour constituer vos burgers ensuite.
Préparez les oeufs durs : dans une casserole d'eau, mettez les oeufs et faites chauffer. Comptez 10 min de cuisson à partir de l'ébullition. Mettez les oeufs à refroidir dans un bol et écaillez-les délicatement. [note : vous pouvez garder l'eau bouillante si vous faites les pains mantou dans le même temps). Emiettez les oeufs durs et réservez.
Les légumes et la viande : mélangez la sauce soja sucrée et le miel. De chaque côté, salez puis badigeonnez les pavés de porc de ce mélange. Réservez.

L'accompagnement : préchauffez le four à 200°C. Coupez les pommes de terre en lamelles ou morceaux (gardez la peau si vous le souhaitez). Salez, voire poivrez, et mélangez avec 1 c. à s. d'huile de sésame et du sésame en grains. Vous pouvez aussi ajouter des épices en poudre (saté, tandoori, curry, 4 épices...). Enfournez pour 30 min, et remuant de temps pour une cuisson sur tous les côtés.

La viande et les légumes : émincez l'oignon et coupez les carottes en lamelles. Faites-les revenir dans 1 c. à s. d'huile de sésame. Ôtez le mélange et réservez. Dans le reste d'huile, mettez les pavés de porc et faites-les bien caraméliser de chaque côté. Ôtez du feu.

 

L'assemblage : coupez les pains mantou. Sur la partie inférieure, mettez la sauce de votre choix (le mieux serait de mettre du tahini si vous avez ; j'ai mis de la sauce okonomi). Puis le mélange carottes-oignon, le porc laqué, et finissez par l'oeuf dur émietté. Refermez le burger et servez avec les potatoes.

 

Chinese-burger-1.1.JPG

 

D'autres burgers dans ce tour du monde ?

Avec cette recette, je vous invite à participer au concours de Milie-chan, Inspiration d'Asie !
http://cuisinepatisseriechocolatandco.files.wordpress.com/2012/11/dsc00116b.jpg?w=205&h=254

 

Recettes.de : Chine, burger, porc, sésame, carotte, oignon, oeuf, pommes de terre, restes

YannCook : burger, porc, carotte, oignon, oeuf, sésame, pomme de terre, snack

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0