Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 15:44

Un bon pudding pour recycler tout le pain qu'on me donne en rab à la boulangerie mais que je ne peux me descendre toute seule. Et qui me permet de participer au défi organisé par Recettes.de, dont le thème de ce mois d'août est "à l'heure anglaise". Oh, que j'aime ce thème et que je me félicite d'une telle conjoncture !

Ce pudding vient de mon livre rapporté d'Angleterre, Easy British Cooking, et qui me fait découvrir les recettes anglaises traditionnelles. Sticky toffee pudding, qu'on pourrait traduire par pudding collant au caramel, voilà qui est alléchant. Eux mettent des dates dans cette version du pudding, j'ai utilisé le pain aux céréales de la boulangerie où je travaille. 

J'ai divisé les proportions par deux pour faire un petit pudding ; doublez-les si vous désirez en faire un grand.

 

Sticky-toffee-pudding-1-copie-1.JPG

 

Pour un petit pudding :

 

80g de pain dur (aux céréales pour moi)

150 à 200ml d'eau bouillante

1 c. à c. de bicarbonate de soude

25g de beurre

80g de sucre

quelques gouttes d'extrait de vanille

1 oeuf battu

110g de farine complète

1 c. à c. de levure

 

Sauce au caramel :

50g de sucre brun

25g de beurre

10cl de crème liquide

 

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un bol ou toujours dans sa casserole, mettez l'eau bouillante avec le pain coupé en morceaux et le bicarbonate de soude. Laissez mariner pendant que vous faites la suite.

Dans un bol, battez le beurre avec le sucre et l'extrait de vanille, jusqu'à obtenir un crème. Ajoutez un peu de l'oeuf battu et mélanger à nouveau. Continuer d'ajouter l'oeuf petit à petit et mélangez bien.

Tamisez la farine et la levure et mélangez doucement avec la préparation précédente. Ajoutez le mélange pain/eau et mélangez à nouveau doucement pour avoir une préparation relativement homogène.

Transférez la préparation dans un moule à manqué de 18cm de diamètre et enfournez pour 35 min environ (40 à 45 min pour un grand pudding), ou jusqu'à ce qu'il soit brun/coloré.

 

Pendant la cuisson du pudding, préparez le caramel : dans une casserole, versez les trois ingrédients et mettez sur feu doux en mélangeant constamment jusqu'à ce que la sauce soit homogène.
Note : une fois le tout fondu, j'ai trouvé que ça n'avait pas le goût du caramel mais seulement du beurre sucré, donc j'ai laissé aller à ébullition et fait épaissir, en plus de rajouter 20g de chocolat pâtissier au caramel (d'ailleurs, verdict de ma mère quand elle l'a goûtée : "c'est marrant, on dirait du toffee").

 

Lorsque le pudding est cuit, attendez 5 min avant de le démouler. Vous pouvez le déguster de suite avec la sauce caramel. L'un comme l'autre se conservent deux jours et on peut simplement les réchauffer avant de les manger.

 

Sticky-toffee-pudding-2.JPG

Sticky-toffee-pudding-3.JPG

 

Participez vous aussi au défi de Recettes.de :

http://recettes.de/images/misc/defi-heure-anglaise.png

Tags : Angleterre, pudding, toffee, caramel, pain

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 12:00

Je cherchais une recette pour écumer mes blancs d'oeufs après la glace ricotte et amarena, et si les macarons me sont venus à l'esprit, je n'ai pas osé m'y mettre, flairant la catastrophe. C'est sur le blog de Bien fait pour ta pomme que j'ai trouvé le compromis, les macarons à l'ancienne de Chrisophe Felder. Elle les a faits chocolat-orange, j'ai opté pour chocolat-pistache, avec un peu de fève tonka dans les biscuits.

Une recette très sympa, avec son petit côté rustique qui est un atout charme indéniable !

 

Macarons anciens 2

 

Pour 16 petits macarons (32 coques) :

 

2 blancs d'oeufs

150g de sucre

100g de poudre d'amandes

7g de miel liquide

1/2 fève tonka râpée

sucre glace

 

100g de chocolat (52%)

10cl de crème liquide

1 c. à s. de pâte de pistache

 

Préparez la ganache :

Dans un bol, cassez le chocolat en morceaux. Faites bouillir la crème liquide en y faisant fondre la pâte de pistache. Versez le mélange sur le chocolat. Mélangez jusqu'à obtenir une consistance homogène et réservez au frais.

 

Préparez les macarons :

Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez ensemble la poudre d'amandes, le sucre, le miel, la fève tonka et les blancs d'oeufs de manière à obtenir une pâte homogène et assez épaisse.

Faites chauffer le tout au bain-marie pour liquéfier la pâte. Lorsque la température est légèrement supérieure à celle de votre doigt, retirez du feu.

Garnissez une poche à douille lisse de la préparation et dressez sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé les macarons.

Mouillez une feuille de papier absorbant et tamponnez les macarons pour les humidifier. Saupoudrez de sucre glace avant d'enfourner pour 15 à 20 min selon votre four, en surveillant la coloration.

 

Montage :

Lorsque les coques sont bien refroidies, sortez la ganache, fouettez-la et garnissez-en une poche à douille. Appuyez le centre des coques, et garnissez-en la moitié. Refermez avec l'autre moitié des coques.

 

Remettez au frais 1h min.

Macarons anciens 1

Macarons anciens 3

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 13:05

J'ai ce fantasme d'alle me balader dans les grandes rues de New York et de m'arrêter auprès d'un petit vendeur ambulant pour prendre ces gros hot dogs garnis de choucroute. Comme dans ce film qu'on se revoie assez souvent chez nous, A propos d'Henri, où Harrison Ford se promène, où le vendeur lui sert son hot dog en demandant "Choucroute ?" "Euh... oui". En attendant de vivre réellement cette scène, on la répète en cuisine !

J'ai repris la recette chez Gourmandiserie, qui a fait ses pains à hot dogs qui m'ont fait saliver. On peut aussi trouver la recette sur le livre Yes We Cook, mais comme il préconisait une pâte à faire lever encore plus longtemps - et que j'ai des impatients à la maison - j'ai préféré la première recette. Accompagné simplement d'oignons frits à grignoter et d'un Coca, ce fut un régal. Et ça cale ! Nous avons gardé des pains pour le petit déjeûner le lendemain matin.

 

Hot-dog-1.JPG

 

Pour 6 bons pains :

 

400g de farine (semi-complète pour nous)

1 sachet de levure boulangère

3 pincées de sel

1 c. à s. de sucre

1 jaune d'oeuf

1 blanc d'oeuf

15g de beurre mou

125ml de lait

120 à 150ml d'eau environ

facultatif : graines de sésame ou de pavot

 

Garniture (3 personnes) :

3 saucisses de Strasbourg

200g de choucroute (en sachet)

ketchup, moutarde, mayonnaise...

 

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sel et le sucre. Creusez un puits et ajoutez le jaune d'oeuf, la moitié du blanc, le lait et le beurre.

Mélangez avec une cuillère en bois en partant du milieu, pour intégrer la farine au fur et à mesure. Lorsque le mélange devient saturé, intégrez l'eau petit à petit. Lorsque la pâte se détache des parois et forme une boule, déposez-la sur un plan de travail fariné et pétrissez-la pendant au moins 10 min, jusqu'à ce qu'elle soit souple et élastique (comme un lobe d'oreille, est-il précisé).

Farinez légèrement la boule, mettez-la dans un saladier, couvrez d'un torchon et laissez lever 1h. Dégazez, déposez le pâton sur un plan de travail fariné et divisez-le en 6 et laissez reposer 5 min.

Façonnez ensuite les morceaux en boudins d'environ 15 cm (la taille de votre saucisse) et déposez-les sur la plaque recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant suffisamment. Recouvrez du torchon et laissez encore lever 45 min à 1h.

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez le demi blanc d'oeuf restant avec 1 c. à s. d'eau et badigeonnez-en les pains. Enfournez pour 15 min environ jusqu'à ce qu'ils dorent. Laissez refroidir sur une grille.

 

Pendant la cuisson, occupez-vous de celle des saucisses : dans une casserole d'eau bouillante, faites cuire ces dernières pendant 5 min sur feu doux. Retirez-les à l'aide d'un écumoire et déposez-les sur du papier absorbant.

 

Pour le dressage, coupez vos pains à moitié dans le sens de la longueur, garnissez de ketchup, moutarde, mayonnaise, ou autre (ou rien) selon votre envie, puis mettez la saucisse et de la choucroute.

Accompagnez de salade verte, ou de patates à l'ail et au persil si vous avez la force. Nous avons simplement picoré dans des crispy onions, des oignons frits.

 

Hot-dog-2.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de (tags : choucroute, hotdog, pain) et YannCook : hot dog, saucisse, pain, choucroute, moutarde, snack, sandwich

 

Au passage, n'oubliez pas concours sur la cuisine italienne !
http://img.over-blog.com/500x423/4/43/33/24/Drapeaux/cucina-italiana-2.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 15:00

Pour le défi Fête Foraine organisé par Recettes.de, je m'y suis mise modestement. Je trouve le thème tellement novateur - qui change en effet des planchas, tartes et autres - que je me suis dit que j'allais essayer de faire un truc. Comme maintenant, beaucoup font leurs beignets au four, j'allais essayer de faire de même en version churros. Si on peut éviter le bain d'huile pour l'été... :p
En tout cas, c'est à nouveau grâce à Cookinglili et sa méthode que j'ai pu réaliser ces petits churros.
Pour accompagner ça, pas l'éternelle sauce au chocolat, pourtant très bonne, mais une sauce aux chouchoux ! Innovation totale, un peu avec ce que j'avais sous la main, mais c'était vraiment loin d'être mauvais !

 

Churros-2.JPG

 

Pour 12 à 15 churros :

 

500ml d'eau

1 pincée de sel

220g de farine

40g de sucre

 

Portez l'eau et le sel à ébullition. Versez d'un coup la farine et le sucre et mélangez à la cuillère en bois jusqu'à avoir une consistance homogène.
Remplissez-en une poche à douille et dressez des boudins sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (s'ils vous paraissent trop fins, vous pouvez dresser un autre boudin de pâte par-dessus et amalgamer à la main).

Badigeonnez d'un mélange de lait et de sucre avant d'enfourner à 180°C pour 15-20 min.

 

Laissez refroidir sur une grille et saupoudrez de sucre glace.

La sauce aux chouchoux :

 

80g de poudre d'amandes

20g de poudre de noisettes

1 c. à s. de miel

20g de sucre

15cl de lait concentré non sucré

1 pincée de cannelle

facultatif : du caramel liquide

 

Mélangez tous les ingrédients dans un récipient. Au besoin, faites chauffer au micro-ondes pour bien faire fondre le miel voire le caramel (qui peut donner plus de goût).

 

Churros-1.JPG

 
Retrouvez cette recette sur Recettes.de

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Crêpes-beignets-choux
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 06:30

J'ai entendu dire que c'était LE cheesecake du Starbucks. Ce goût bien sucré que beaucoup n'arrivent pas à retrouver en goûtant d'autres cheesecakes, c'est parce qu'il y a du chocolat blanc : ah, c'est donc ça, l'explication !

En tout cas, chocolat blanc et myrtille, c'est l'association sur laquelle je fantasmais depuis un bon moment, et voilà, c'est chose faite !

Je comptais faire ma recette habituelle de cheesecake en diminuant simplement la quantité de sucre vu le chocolat blanc, et c'est tombé en même temps que je découvrais le site de Titenoon, qui en plus a des cheesecakes très alléchants sur son site. Et je me suis dit que du coup, j'allais tester sa recette car il n'y avait que peu de différences entre les nôtres : elle utilise moins d'oeufs, et le fait cuire moins longtemps, alors pourquoi ne pas essayer ?

 

Cheesecake-blanc-myrtilles-1.JPG

 

Pour un moule à manqué de 24cm (8 personnes)

 

Pour le cheesecake :

250g de biscuits Thé

50g de cassonade

60g de beurre

600g de St Morêt

20cl de crème fraîche épaisse allégée

360g de chocolat blanc pâtissier

60g de sucre

2 oeufs

1 c. à s. de Maïzena

 

Pour le coulis :

250g de myrtilles (surgelées)

30g de sucre glace

 

Cheesecake-blanc-myrtilles-4.JPG

 

Le coulis :

Sortez vos myrtilles à l'avance pour les laisser décongeler. Mixez-les avec le sucre glace. Passez la préparation au chinois pour filtrer le coulis. N'hésitez pas à remixer les rugosités et à les repasser au chinois pour récupérer le plus de coulis possible. Remixez le coulis.

Réservez le coulis.

 

Le cheesecake :

Tapissez le fond de votre moule à manqué de papier sulfurisé et beurrez les côtés.

Préparez la croûte en mixant les biscuits avec la cassonade. Faites fondre le beurre, ajoutez-le aux biscuits et sablez à la main. Tapissez votre moule avec cette préparation en remontant sur les bords et en essayant d'être uniforme. Réservez au frais.

Préparez le cheesecake en faisant fondre au bain-marie le chocolat blanc avec la crème fraîche. Pendant ce temps, battez le fromage frais avec le sucre pour le détendre. Ajoutez les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque, puis la Maïzena. Lorsque le chocolat est fondu et bien mélangé à la crème, incorporez-le au mélange.

Préchauffez le four à 150°C. Versez sur la moitié de la préparation sur la croûte. Disposez du coulis à la cuillère ou à la poche à douille et recouvrir du reste de crème au chocolat blanc. A la poche à douille, faites des décorations sur le cheesecake que vous customiserez avec la pointe d'un couteau.

Enfournez pour 1h. Ouvrez ensuite la porte du four et laissez-y le cheesecake refroidir 1h environ.

Laissez-le encore refroidir s'il ne l'est pas complètement.

Et c'est parti pour 12h minimum au frais !

 

Note : en faisant cuire moins longtemps, on obtient une texture plus crémeuse qui a remporté les suffrages.
On ne voit pas mon coulis entre les deux couches de crème au chocolat blanc car il est remonté sur les côtés quand j'ai versé le reste : on évite donc d'y aller comme une bourrine !

 

Cheesecake-blanc-myrtilles-2.JPG

Cheesecake-blanc-myrtilles-3.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 08:35

Ni plus ni moins que la savoureuse salade d'Elanor du blog  Bananas are good, que je me suis empressée de réaliser après sa publication, même si la mienne ne vient que maintenant.
Je me suis régalée avec ces saveurs fraiches, je vous conseille donc de vous la confectionner, vous ne serez pas déçu(e)s !

 

Salade pomme betterave 2

 

Pour 2 personnes :

  • 2 petites pommes
  • 1 betterave
  • 2 c. à s. de chèvre frais
  • 1 gilet d'huile d'olive

 

Lavez les pommes, enlevez trognon, (épluchez si vous le souhaitez) et râpez-les.

Coupez la betterave en petits dés.

Emiettez le chèvre frais par-dessus et arrosez d'un filet d'huile d'olive.

 

Simple, savoureux, rafraichissant, on en redemande !

 

Salade pomme betterave 1

 

salade, pomme, betterave, chèvre, sain, été, pique nique, léger

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Salades Fromage Fruits
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 08:14

L'occasion de tester ma sorbetière avec cette glace toute douce. Oui, parce que qui dit été dit glace ! Bon, même si pour tester cette sorbetière, il a fallu que j'aie un gros reste de 500g de ricotta dans le frigo après les cannoli et que je tombe sur la recette de Coconut. Une telle conjecture, ça tient du miracle !

J'ai ajouté des amarena pour cette glace, car ça me rappelait une glace que l'on adore avec mon père, à la panna cotta et amarena.

Alors tant qu'à faire une glace à la ricotta, c'est parti pour du 100% Italie avec les amarena !

 

Glace-ricotte-amarena-1

 

Pour 6 personnes :

 

500g de ricotta

200g de yaourt nature

4 jaunes d'oeuf

140g de sucre

1 pot de 100g d'amarena

 

Fouettez la ricotta pour la rendre lisse. Ajoutez le yaourt nature, le sucre et les jaunes d'oeuf et mélangez. Incorporez doucement 1/4 des amarena et de leur sirop. 

Faites prendre en sorbetière pour 20 min. 5 min avant la fin de la minuterie, ajoutez un autre 1/4 du pot d'amarena.

Versez le tout dans un bac à glace pour la prise au congélateur. Versez le reste du pot d'amarena et mélangez doucement et pas trop, juste histoire de répartir les amarena et d'avoir des belles stries roses.

Mettez au congélateur pour 30min au moins.

 

Glace-ricotte-amarena-3

Glace ricotte amarena 4

 

C'est également avec cette recette que je participe au concours de Cook with Love sur les recettes d'été
http://img.over-blog.com/600x299/5/07/14/75/Banniere-concours-ete---Texte.jpg

 

Rretrouvez cette recette sur Recettes.de

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Cuisine d'ailleurs Fruits
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 07:30

cucina-italiana-2.jpg

 

La cuisine italienne, c'est magique. Je pense qu'il vous suffit de vous replonger un instant dans les souvenirs de vacances que vous avez pu passer là-bas pour comprendre de quoi je parle. Il me suffit d'aller faire en tour dans ma famille là-bas pour re-découvrir les pâtes, qu'on a malheureusement le réflexe d'associer à de la bolognese ou de la carbonara. 
Parce que les Italiens ont cet art d'innover en restant simples. Parce que les Italiens sont capables de vous sublimer un plat avec trois fois rien. Parce que les Italiens ont cet art de la convivialité, de savoir vous recevoir et vous étonner, je propose qu'on s'y mette également.

Ce que je vous demande pour le concours : cuisiner un plat italien. Haha, mais pas trois rondelles de tomates et de mozza pour dire "à l'italienne" ! Non, quelques petites conditions quand même !

Qu'est-ce qu'on fait ?
- un plat au nom italien : antipasti, risotto, tiramisù, etc... (les pâtes (pasta) sont évidemment admises !). Je vous demande de réaliser un plat dont la base est italienne, que l'on connait généralement en France par ce nom.
- respecter la recette de base : à savoir un risotto avec du riz, un tiramisù avec des biscuits à la cuillère (pas une coupelle avec deux morceaux de fraises et 1 couche de chantilly)...
- salé ou sucré, peu importe.
- variantes à vos idées : l'essentiel est que la base soit un plat italien. Pour les garnitures, il y en a autant que de foyers italiens, alors faites à vos envies ! Que les ingrédients soient typiquement italiens ou pas n'entre pas en ligne de compte : c'est à vous de vous faire plaisir.

Je ne serai pas seule juge, car je n'ai pas envie que mes propres goûts biaisent la sélection du vainqueur : mon père et ma grand-mère m'épauleront.

Qu'est-ce qu'on gagne ?
Des produits d'Italie, divers et variés, de chez notre distributeur de produits italiens que l'on a la chance d'avoir dans la région, Cofi Cash. Frais comme en sachet, il y aura un peu de tout, pour récompenser le ou la gagnante.

Comment participer ?
- Vous avez jusqu'au dimanche 19 août à minuit. Le résultat sera publié dans les jours qui suivent.
- Publiez votre recette avec photo en précisant que vous participez au concours, avec un lien vers cet article.
- Laissez-moi un commentaire sur cet article, pour que ça soit plus pratique pour moi pour récapituler.
- Concours ouvert à la France métropolitaine
- Pour les non-blogueurs : prenez contact avec moi via le formulaire du site, pour m'envoyer votre participation avec votre photo.


Bonne chance à toutes, et n'oubliez pas : faites-vous plaisir !

Repost 0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 08:04

"Vous êtes italienne ?", c'est la question qu'on me pose très souvent. Trahie par mon héritage génétique, et sûrement par des petites habitudes venant de mon milieu familial, il m'arrive tout de même de penser à la chance qu'on a d'habiter une région avec une aussi forte communauté italienne, grâce à laquelle nous avons bon nombre d'enseignes.

 

Tout part d'un atelier cuisine chez mamie, à qui j'avais demandé de m'apprendre la recette de cannoli, typiquement sicilienne, d'un beignet en cylindre fourré d'un mélange ricotta et sucre.

Je souris en voyant ces lignes, car nous avons pris l'habitude de franciser nos mots italiens quand les Français gardent le mot italien ; chez nous on dit ricotte, mozzarelle, cannole... par contre, on ne prononce pas le G de tagliatelle. L'exception qui confirme la règle, peut-être.

Mais bref, ceci n'a pas grand chose à voir avec cela, à part la ricotte, peut-être.

Le souci pour ma grand-mère, c'est "qu'on les mange pas, les cannoles". Non, elle a juste l'habitude de nous les servir à la fin d'énormes repas où on n'a pas la place pour quelque chose d'aussi bourratif, mais pourtant si bon. C'est peut-être de là que vient mon goût pour le cream-cheese, d'ailleurs.

 

Cannoli-01.JPG

 

Alors, voici la recette en pas à pas et en images. Vous verrez que ça fait partie des recettes aux quantités "plus ou moins".

 

Pour environ 60 cannoli :

 

1kg de ricotte

200g de sucre

 

400g de farine

1/2 verre d'huile

1/2 verre de vin blanc

2 oeufs

1 pincée de sel

2 c. à s. de rhum

1 c. à c. de levure

1 verre de lait

huile végétale

 

Séparez les blancs et les jaunes.

Versez la farine sur votre plan de travail. Faites un puits dans la farine, et versez-y 2 jaunes et 1 blanc, puis l'huile, le vin blanc, le rhum, la levure et le sel. Commencez à mélangez.

Cannoli-03.JPG

 

Le lait vous servira si la pâte vous paraît trop sèche.

Pétrissez une dizaine de minutes, jusqu'à obtenir une pâte bien souple et malléable.

Refarinez le plan de travail. Prélevez 1 morceau et étalez-le, pas trop fin pour que la pâte ne se déchire pas. Comptez donc environ 2 mm d'épaisseur.

Munissez-vous de petits rouleaux/cylindres autour desquels vous enroulerez la pâte.

Ma mamie a un système D, des morceaux de bambous polis d'environ 2-3cm de diamètre, et 10cm de long. Je crois qu'il en existe en aluminium qu'on peut acheter.

Cannoli-05.JPG

Dans le sens de la longueur de votre morceau de pâte, posez votre cylindre sur le haut et commencez à enrouler en ne serrant pas trop. Avant que le rouleau soit complet, mettez un trait du blanc d'oeuf restant sur le haut de la pâte (enroulé autour du cylindre) et l'intérieur de la pâte qui sera l'autre bout à souder.

Coupez au couteau l'excédent de pâte et soudez les morceaux mouillés de blanc d'oeuf.

Continuez ainsi jusqu'à épuisement de la pâte ou des rouleaux.

Cannoli-06.JPG

Pour la friture, remplissez d'huile végétale le fond d'une casserole. Pendant que vous la faites chauffer, travaillez la ricotte avec le sucre jusqu'à ce qu'elle soit lisse.

Cannoli-07.JPG

Faites frire les cannoles, 2 à la fois. Récupérez-les avec un écumoire et déposez-les sur du papier absorbant. Retirez les cylindres une fois que les cannoles ont légèrement refroidi (ce sera plus difficile si vous laissez complètement refroidir).

Remplissez de la ricotte battue.

Cannoli-10.JPG

S'il vous reste de la pâte mais plus de rouleaux, vous pouvez aussi faire des "chaussons" de ricotte ; elle n'aura pas le temps de vraiment cuire pendant la friture et gardera donc sa texture.
Retrouvez la recette sur Recettes.de

Et sinon, un petit concours sur l'Italie, ça vous tente ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 09:13

Sur les blogs américains, j'ai pu voir qu'ils appelaient ça "Biskoff Spread" et que ça venait de sortir seulement depuis quelques mois chez eux. C'est sans doute ce qui a constitué le déclic chez moi de la faire maison, pas que ce soit une nouveauté pour la blogosphère ; au contraire, j'ai pu voir pléthore de recettes : au chocolat blanc, au lait concentré sucré, sirop d'agave...

J'ai jeté mon dévolu sur la recette de Cooking Lili à base de lait concentré non sucré, ainsi que celle-ci. A la différence de Cooking Lili, je n'ai pas mis de beurre mais j'ai augmenté la dose de lait concentré non sucré.

Et je suis amplement satisfaite du résultat : pas besoin d'ajout de sucre, ni de matière grasse. Je ne sais pas si un jour je tenterai les autres recettes, car tout le sucre du chocolat blanc, sirop d'agave et autres me contrarierait à coup sûr. Car ici, c'est pleinement le goût du Spéculoos qui s'exprime, exactement le même que celui de la pâte que j'achète.

 

Pate-Speculoos-1.JPG

 

Pour un pot (type Bonne Maman) :

 

1 paquet de 250g de biscuits Spéculoos

30cl de lait concentré non sucré demi-écrémé

 

Faites chauffer doucement le lait concentré non sucré.

Dans un robot, mixez les Spéculoos. Avant que le lait n'arrive à frémissement, retirez-le du feu et versez doucement en filet en continuant de mixer. Mixez encore 1 min à puissance maximale, puis transférez dans un pot en verre (type Bonne Maman).

Réservez au minimum 2h au réfrigérateur.

 

Note : la pâte est assez liquide une fois que vous avez fini de mixer, elle se solidifiera avec le passage au frais. Ne vous attendez cependant pas à une texture compacte similaire à celle du commerce - en tout cas, pas avec cette recette. 

 

Pate-Speculoos-3.JPG

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0