Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 16:00

Deuxième membre du duo de coulants, après celui au chocolat et beurre de cacahuète, et celui café et chocolat, j'ai pensé à celui-ci, tout simple : vanille-café, et coeur de chocolat noir. Tous légers, pas de culpabilité !

 

Coulant-vanille-1.JPG

 

Pour 1 coulant (ou 2 petits) :

 

1 oeuf

25g de yaourt (0%)

1/2 c. à s. de sucre

1/2 c. à c. de vanille

1/2 c. à c. de café soluble

6g de Maïzena

2 gros carrés de chocolat noir

 

Préchauffez le four à 200°C. Beurrez et farinez les ramequins s'ils ne sont pas en silicone et réservez au frais.

Dans un bol, mélangez l'oeuf et le sucre, puis ajoutez la vanille et le café. Mélangez bien jusqu'à ce que ce soit homogène. Ajoutez ensuite la Maïzena, puis la yaourt. Mélangez bien et versez dans les moules. Enfoncez légèrement les carrés de chocolat au centre (jusqu'à ce qu'ils soient recouverts) et enfournez 8 à 10 min.

 

Surveillez bien selon votre four.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Clairette - dans Gâteaux Chocolat Tea time
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:00

Une association bien connue, bien heureuse, et que je n'avais pourtant encore jamais faite en coulant. C'est parce que j'avais pour une fois du beurre de cacahuète dans le placard ; j'évite d'en acheter en général, parce que je serais capable de m'engloutir le pot. Comme le Nutella, et la plupart des pâtes à tartiner, d'ailleurs.

 

Bref, pour un peu de douceur tout de même, ma folie des coulants m'a rattrapée. Il est vrai que j'en avais plus fait depuis un moment. Ce soir-là, il était en duo : j'ai repris ma recette de coulant, déjà pour 2 personnes, que j'ai divisée en deux : une partie pour le chocolat cacahuète, l'autre pour tenter vanille-café et chocolat.

 

Coulant-choco-peanut-1.JPG

 

Pour 1 coulant (ou 2 petits) :

 

30g de chocolat noir

1 oeuf

25g de yaourt

4g de Maïzena

1/2 c. à s. de sucre

1 c. à s. de beurre de cacahuète

 

Préchauffez le four à 200°C. Beurrez et farinez les ramequins si vous n'utilisez pas de moule en silicone et réservez-les au frais. Faites fondre doucement le chocolat.

Dans un bol, mélangez l'oeuf et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez la Maïzena. Incorporez le chocolat, puis le yaourt. Mélangez bien pour avoir une préparation homogène.

Versez la préparation dans les ramequins et enfournez pour 5 min. Versez le beurre de cacahuète au centre encore liquide et ré-enfournez pour 4 min.

 

Vous pouvez aussi versez la moitié de la préparation, le beurre de cacahuète au centre, et recouvrir du reste et enfournez pour 8-10 min.

 

Attendez bien pour éviter un démoulage catastrophique.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Clairette - dans Gâteaux Chocolat
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 11:24

Une recette simple mais tellement réconfortante avec le goût fort de la moutarde compensé par la tomate chaude, et un petit peu de gruyère sur le tout...

Ma mère ne cuisine pas énormément, elle nous fait souvent des plats vite à faire, comme celui-ci, mais elle sait quand même ce qu'on aime. Et elle sait que j'adore cette tarte si simple.

Alors en attendant de retourner au bercail, j'ai refait la tarte. A la différence que j'ai fait la pâte et que je ne l'ai pas achetée (ma mère est une femme occupée, que voulez-vous), sachant que j'utilise un moule plus petit.

 

Tarte-moutarde-2.JPG

 

Pour un moule de 18 cm de diamètre :

 

Pour la pâte :

50g de farine de blé

50g de farine de pois chiche

25g de beurre ou 2 c. à s. d'huile d'olive

1 c. à s. d'herbes de Provence

sel, poivre

2cl d'eau

 

Pour la garniture :

moutarde (plus ou moins forte selon vos goûts)

1 tomate

herbes de Provence

gruyère râpé

 

Préparez la pâte :

Tamisez ensemble les farines, et mélangez-les au sel, au poivre et herves de provence. Ajoutez le beurre en morceaux ou l'huile d'olive et sablez. Ajoutez l'eau petit à petit et pétrissez à la main jusqu'à avoir la consistance d'une pâte. Filmez et laissez reposer 30 min au frais.

 

Préparez la tarte :

Préchauffez le four à 180°C. Coupez la tomate en rondelles.

Abaissez la pâte et foncez votre moule. Garnissez le fond de moutarde. Recouvrez avec les rondelles de tomate, les herbes de Provence et le fromage râpé.

Enfournez pour 25 min environ.

 

Tarte-moutarde-1.JPG

Tarte-moutarde-4.JPG

Tarte-moutarde-3.JPG

tarte, moutarde, tomate, fromage, snack, équilibré, pique nique, plat, entrée

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:07

P1030963.JPG

Petite absence de quatre jours due à une petite virée au pays des Anglois pour décompresser et rendre visite à une amie, à St Albans, charmante petite ville au nord de Londres.

Un très beau temps là-bas, et bien sûr, des enquêtes culinaires pour démystifier ce pays du pas bon. Car si on ne veut pas qu'on nous réduise à des mangeurs de grenouilles, ne réduisons pas la cuisine anglaise à la gelée à la menthe.

Non, j'ai pu goûter les desserts si typiquement british et si bons pour le tea time! Je prospecte, je teste, et je m'amuse.

 

Evidemment, la journée à Londres était incontournable : à la gare de King's Cross, nous avons juste eu le temps de constater que le chemin vers Poudlard existe bel et bien...

P1030983.JPG

Puis nous avons découvert un autre monde, très excitant.

P1030915.JPG

P1030935.JPG

 

 

 

 


Et puis je suis tombée dans le Jardin d'Eden (point de pomme, mais de la crème glacée à tomber, qui fera l'objet d'un prochain article).

P1030953.JPG

Westminster Abbey, frustrant de ne pas avoir le temps de la visiter, surtout quand on vient de se lire le Da Vinci Code, la tombe d'Isaac Newton est un appel irrésistible.

P1030970.JPG

Et le petit compteur pour les JO.

P1030955.JPG

A propos d'événements, la semaine prochaine ça sera le Jubilé de la Reine. 60 ans de règne pour Elisabeth II. Autant vous dire que les boutiques vendant des mugs et des assiettes avec la tête de la Queen ne manquaient pas. Même sur les gâteaux, on s'y met !

P1030904.JPG

 

A propos de gâteaux... Et oui, revenons aux choses sérieuses. Voici les incontournables à opposer à ceux qui disent que la bouffe anglaise c'est pas bon :

 

Comme ici, de bons scones aux raisins pour le petit déjeuner.

P1030982.JPG

Ou pour le café/thé, les incontournables : shortbread millionnaire (connu ici sous le nom simplissime de caramel shortbread), et muffin aux myrtilles.

P1030905.JPG

Ce que je rêvais de tester et dont j'ai finalement assouvi l'envie : le roulé à la cannelle ! De chez Marks & Spencers...

... ou Upper Crust.

P1030980.JPG

P1040039.JPG

 

 

 

 

 

  Et la bakewell pie.

P1040045.JPG

Je ne savais pas à quoi m'attendre : elle ressemblait à une mince pie. Pourquoi pas de la mélasse ? Ou une simple crème patissière, comme le Queen Victoria ? Comme vous le voyez, c'est surtout du sablé avec de la confiture, ce qui me fait penser au gâteau basque.

 

Alors justement dans ce que je n'ai pas pu photographier mais que j'espère réaliser très vite, le Queen Victoria : un sponge cake coupé en deux, garni soit de crème fouettée et de fraises, soit de crème pâtissière et de confiture.

Et en salé, mis à part les fish and chips, il y a quelque chose de saugrenu mais qui ressemble à notre salade de chèvre chaud : le cheese poroughman (je ne suis pas sûre de l'orthographe) : du cheddar grillé sur du pain ciabatta. Why not ?

 

Bien sûr, je n'ai pas eu le temps d'essayer d'autres plats typiques, comme la cottage pie ou autre, mais je dois quand même dire un mot à nos amis anglosaxons : ne tentez pas la cuisine italienne, vous n'êtes visiblement pas doués. Sublimez-moi le palais avec vos shortbreads, vos scones, muffins et votre tea time à tomber.

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 09:02

Oui, les étudiants et les pâtes, c'est une grande histoire d'amour. Mais je me refuse à y mettre de la bolo achetée en supermarché. C'est pô bon.

Des champignons à finir, un petit pot de pesto maison... C'est parti.

 

Pates-champi-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

 

120g de penne

80g de champignons de Paris frais

1 gousse d'ail

pesto (de pistache pour moi)

3-4 feuilles de basilic frais

parmesan

sel, poivre

 

Pelez et hachez la gousse d'ail et émincez les champignons. Faites revenir le tout dans une poêle, en même temps que vous ferez cuire vos pâtes. Ciselez le basilic. Lorsque les champignons sont bien tendres, arrêtez la cuisson.

Versez la préparation au fond de votre assiette creuse ou de votre bol, et mélangez-la au pesto (quantité selon vos goûts). Salez, poivrez. Ajouter les pâtes, puis le basilic.

Parsemez de parmesan et mélangez.

 

Pates-champi-2.JPG

 

Recettes.de

YannCook : pâtes, champignon, pesto, basilic, sain, équilibré, restes, Italie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 15:25

 

 Enfin, les partiels sont terminés ! Après trois semaines en mode autiste chez moi à me borner à Weber, Bodin, Lourou et autres politiques de la concurrence, j'exulte, et je danse sous la pluie (si si, je vous assure) ! 

 

Je peux donc enfin poster ce petit billet qui attendait depuis un moment sur le beau dimanche 13 mai que j'ai passé à l'Atelier de Cuisine Gourmande en compagnie d'autres blogueuses toulousaines. Tout ceci gentiment organisé par Marine du blog Saveurs Espiègles.

Une journée passée sous le signe de la découverte, du partage et de la convivialité, sans chichis, avec chef sympathique et blogueuses fun. What else ?

 

DSC02848---Copie-copie-1.JPG

Et même la toque !

 

Au programme de la journée, confection du repas sous l'oeil du chef, et l'après-midi (auquel j'aurais tellement voulu assister), ce sont les blogueuses qui présentent des recettes.

 

Au menu : 

Tomates cerises d'amour en apéro

Tartelettes d'artichauts en feuilles filo avec leur tuile de poitrine fumée en entrée

Koulibiac au poisson et asperges, et sauce au cresson en plat principal

Mille-feuilles de tuiles, chantilly vanillée et fruits rouge en dessert

  DSC02899

P1030791

P1030802

P1030805

 

Comme c'est beau, et bien présenté. J'ai du mal à croire que j'y ai contribué...

Et quelques vues des coulisses :

 

P1030734

P1030768

P1030748

P1030774

DSC02887

P1030752

 

 

Je vous conseille de faire le tour des blogs pour d'autres photos, et aussi et surtout parce qu'ils sont extra ! Vous pouvez d'ailleurs retrouver ces liens sur le menu à droite.

Ce fut un plaisir de rencontrer ces dames en chair et en os ! A refaire !

 

Marine : Saveurs Espiègles

Emilie : Cuisine, pâtisserie, chocolat and co

Virginie : Les gourmandises de Virginie

Nathalie : Je cuisine à Toulouse

Hortense : Bric n broc

Gaëlle : Cuisine et dépendances

Chantal : Carnet d'une gourmande chronique

Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:40

Toujours dans mon beau livre "Ceci n'est pas... un régime. Les 100 recettes", j'ai vu cette jolie recette d'un fondant au chocolat et thé Earl Grey. Intriguée, je me suis dit que ça pouvait être amusant à essayer. En plus la recette requiert peu d'ingrédients et est simple à préparer. Accompagné d'une petite crème de yaourt à l'Earl Grey qui donne un peu de fraicheur, il a très bien accompagné le café.

Le livre suggérait en plus de l'accompagner d'une sauce au chocolat que je n'ai pas faite.

 

Fondant-earl-grey-1.JPG

 

J'ai divisé la recette par deux pour en avoir pour deux personnes, mais pour les gourmands, je conseille de doubler les proportions qui suivront pour le même nombre de convives.

 

 

Pour 2 personnes :

 

50g de chocolat noir à pâtisser

50 à 60g de yaourt (de brebis, normalement)

1 sachet de thé Earl Grey

1 oeuf

1 pincée de sel

1/2 c. à c. de Maïzena

 

Préchauffez votre four à 150°C. Séparez le jaune et le blanc d'oeuf.

Faites fondre doucement le chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajoutez la moitié du yaourt, la moitié du thé, le jaune d'oeuf et la Maïzena.

Montez le blanc en neige souple avec la pincée de sel et incorporez-le à la préparation.

Mettez au four une dizaine de minutes. Surveillez bien.

Laissez refroidir avant de placer le fondant au réfrigérateur.

 

Mélangez le reste du yaourt et du thé pour accompagner le fondant et mettez au frais jusqu'au moment de servir.

 

Le verdict : étonnant, et pas dégueu', loin de là ! La prochaine fois, je me demande si je respecterai vraiment la mise au frigo ou si j'attaque dedans tout de suite ?

 

Fondant-earl-grey-2.JPG

Fondant-earl-grey-3.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Clairette - dans Gâteaux Chocolat
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 08:03

Recette tirée du livre "Soirée entre filles" de Cyril Lignac, qui a bien accompagné l'oeuf poché réalisé précédemment.

Une photo différente car j'ai refait cette salade tellement elle est simple et savoureuse, et que les autres photos n'étaient pas terribles.

 

  Salade épinard

 

Pour 2 personnes :

  • 100g de pousses d'épinards
  • 100g de champignonsde Paris
  • 1/2 pomme verte
  • 1/2 échalote
  • 1/2 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • quelques brins de ciboulette
  • sel, poivre
  • 2 oeufs

 

Pelez et émincez l'échalote. Coupez la base des champignons et détaillez-les en lamelles. Pelez et coupez la pomme en fines tranches.

Préparez la vinaigrette en mélangeant la moutarde et le vinaigre. Salez. Ajoutez l'huile d'olive. Mélangez puis poivrez. Dans un saladier, versez la vinaigrette puis l'échalote, les champignons, la pomme, les pousses d'épinards et la ciboulette en tronçons. Mélangez le tout et réservez au frais le temps de faire les oeufs pochés.

 

Deux techniques pour les oeufs mollets : soit la même que pour les oeufs durs avec moins de temps de cuisson (comme ici), ou bien comme pour les oeufs pochés (comme ).

Je n'ai pas mis toute la sauce soja, vu que j'ai déjà fait une vinaigrette pour la salde. Je la réserve pour de prochaines recettes.

 

salade, épinard, oeuf, mollet, champignon, pomme, soja, diététique, entrée

Repost 0
Published by Clairette - dans Salades Légumes Entrées
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:14

Une grande simplicité. Tout le monde connait les fraises enrobées de chocolat, et l'association chocolat-fruits rouges est connue comme le loup blanc.

Et pourtant, j'ai fait cette recette en la dérivant du livre "Ceci n'est pas... un régime" dont je vous ai déjà parlé, qui parlait de fondue de cerises au chocolat, enrobées d'éclats d'amandes. Très gourmand aussi, me direz-vous.

Oui, mais voilà, c'est plutôt la saison des fraises en ce moment, et surtout je me suis fournie en pistaches pour réaliser plusieurs recettes, et de même qu'avec le chocolat, l'association fruits rouges-pistaches n'est plus à démontrer. Et la chocolat-pistaches non plus, d'ailleurs.

 

Fraises pistaches 1

 

C'est idéal pour un petit goûter vite fait, on peut même faire participer ses enfants si on veut. Comptez au moins 20g de chocolat par personne, et la quantité équivalente voire moins en fruits secs.

 

Pour 4 personnes :

 

500g de fraises

80g de chocolat (noir ou au lait)

70g de pistaches non salées

 

Lavez et équeutez les fraises.

Mettez les pistaches au mixeur pour obtenir une poudre granuleuse. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes avec un peu de lait.

Trempez les fraises dans le chocolat pour bien les enrober puis roulez-les dans la poudre de pistaches. Déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé.

 

Simplissime, non ?

On peut les manger en sucette en plantant un pic au bout, les déguster avec le chocolat encore chaud en fondue, laisser sécher avant de déguster...

Le mode de dégustation et les ingrédients sont déclinables au gré des envies !

 

Fraises pistaches 2

Fraises pistaches 3

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 08:07

Cette recette est tirée du livre "Ceci n'est pas... un régime. Les 100 recettes". Alors que je m'étais fait forte à la Fnac au rayon cuisine, j'ai acheté celui-ci chez... Nature et Découvertes ! D'abord intriguée par le titre que j'ai trouvé amusant, j'ai été agréablement surprise par les recettes originales proposées. Je ne suis pas une aficionados des livres sur les régimes, j'estime n'avoir besoin de personne pour me mettre au vert.

Ici, c'est plus l'originalité des recettes qui m'a séduite. D'ailleurs, j'achète des livres de cuisine par rapport au nombre de recettes réelles que je suis susceptible de réaliser. Et si sur 100 recettes, beaucoup m'ont fait envie, je ne peux que vous recommander de les essayer.

 

La recette que j'ai essayée aujourd'hui : brouillade de tofu aux courgettes et olives. J'ai adoré, et pourtant je ne suis pas la première adepte du tofu. Deux ou trois petits détails de changés avec ce qu'il y a dans le placard, et c'est parti.

Note : si vous êtes vraiment rétif ou rétive au tofu, vous pouvez le remplacer par du fromage frais (voire du chèvre frais).

 

Brouillade-tofu-1.JPG 

 

Pour 2 personnes :

 

1 courgette

1/4 poivron vert

3 belles tiges de ciboulette

5 olives noires

100g de tofu nature

5cl de vin blanc ou de bouillon

1 c. à s. d'huile de sésame

1/2 c. à c. de graines de sésame

 

Lavez le pivron et émincez-le, ainsi que la ciboulette. Faites-les suer pendant 10 min dans l'huile de sésame avec un peu de sel.

 

Lavez et râpez les courgettes. Coupez les olives en petits morceaux. Rajoutez les deux légumes dans la poêle, remuez, et versez le bouillon. Laissez mijoter 10 min.

Emiettez le tofu et incorporez-le à la préparation, et laissez cuire encore 5 min. Saupoudrez de graines de sésame et servez.

 

Le livre conseille de déguster la brouillade avec un coulis de tomate. Je l'ai servi avec une sauce "ketchup" à la banane (en épicerie asiatique).

 

Brouillade-tofu-2.JPG

On n'est pas loin de l'original, non ?

Repost 0
Published by Clairette - dans Plats
commenter cet article