Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 10:31

Un dimanche, mon père fait des lasagnes avec ce qu'il y a dans le placard. Un exploit ! Sachant qu'avec trois fois rien il fait des trucs super bons tandis que si je veux faire des lasagnes, je m'y prends à l'avance pour être sûre de les réussir.

Certes, elles diffèrent de celles de Mamie : pas de béchamel, pas de mozzarelle et pas de sauce tomate. En quoi ça peut encore être des lasagnes ? Laissez le grand gourou vous le montrer.

Bien qu'arrivée inopinément dans la cuisine, j'ai pu faire mes observations et suis en mesure de vous restituer la recette.

 

Lasagnes

 

Pour 4 personnes

 

300g de viande de boeuf haché

1 poignée de feuilles d'épinards

3 cuillères à soupe de fond de veau (dégraissé ou non)

200g de champignons de Paris

2 gousses d'ail

1/2 oignon émincé

1 brique de crème fraîche à 3%

24 feuilles de lasagnes (ou plus selon la taille de votre plat - le mien est carré)

Quelques brins de romarin

150g de parmesan

 

Dégermez l'ail et hachez les gousses. Émincez l'oignon. Faites-le revenir avec l'ail et ajoutez la viande. Passez-les ensuite au mixeur avec les champignons et les feuilles d'épinard.

Repassez le mélange dans la casserole et ajoutez le fond de veau dilué dans 30cl d'eau. Salez, poivrez, assaisonnez à votre goût. Ajoutez le romarin, puis baissez le feu et couvrez pendant une dizaine de minutes.

 

Prenez ensuite votre plat, badigeonnez légèrement le fond du mélange à la viande, puis disposez une couche de feuilles de lasagnes. Mettez une couche de viande (ne prenez pas trop de bouillon, que vous garderez pour la fin). Parsemez de touches de crème fraîche. Râpez ensuite le parmesan par-dessus.

Recommencez l'alternance pâtes - viande - crème fraîche - parmesan (nous avons mis 6 couches de pâtes, 4 feuilles par couche - n'hésitez pas à casser les feuilles). Lors de la dernière couche de pâtes, couvrez du reste de viande et du "jus" qui reste qui imbibera les pâtes pendant la cuisson. Terminez par une généreuse couche de parmesan râpé (voire quelques gros morceaux du-dit parmesan).

 

Placez ensuite 20 minutes au four à 200°C.

 

Verdict : elles sont plus fines que les lasagnes traditionnelles car moins d'ingrédients sous la main (c'est le système D), mais l'alliance boeuf-fond de veau-romarin sublime bien la chose.

 

Recettes.de

Repost 0
Published by Clairette - dans Plats
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 19:07

Toujours dans la lignée du casse-croute facile à transporter, après les samossas aux petits pois et jambon blanc, voici les samossas pour lesquels je reprends la farce que mon père avait faite pour des lasagnes. Un autre truc à grignoter quand ce n'est pas le moment de devoir chercher à manger entre deux épreuves, ou pour éviter la ruée vers les sandwiches et les parts de pizza.

Le mélange romarin-parmesan avec l'arôme que dégage le fond de veau est toujours aussi bon.

 

Samossas parmesan 2

 

Pour 12-14 samossas :

  • 3 à 4 feuilles de brick
  • 100g de viande de boeuf haché
  • 150g de champignons de Paris
  • 1 gousse d'ail
  • 30g de parmesan
  • 1 à 2 c. à s. de romarin
  • 1/2 oignon
  • 1 c. à s. de fond de veau
  • 1 fond de lait

 

Emincez l'oignon et dégermez et hachez l'ail. Faites-les revenir dans une poêle, et ajoutez la viande. Mixez les champignons et ajoutez-les au mélange. Assaisonnez à votre goût : n'hésitez pas à bien poivrer pour relever la farce. Ajoutez le fond de veau et remuez bien jusqu'à ce qu'il soit absorbé par le mélange. Ajoutez le romarin. Rectifiez l'assaisonnement, puis retirez du feu.

 

Prenez les feuilles de brick, découpées en quatre bandelettes, et formez les samossas.

Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et badigeonnez-les de lait. Enfournez à 180°C, 5 minutes de chaque côté.

 

Samossas-parmesan-5

 

samoussa, boeuf, parmesan, champignon, pique nique, snack, diététique, entrée

Repost 0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 19:05

Revisitons les classiques exotiques avec des ingrédients à la française. Non, en fait pas de quoi frimer, j'ai vu la recette dans un Femme Actuelle qui traînait, et pour une fois, miracle ! J'avais tous les ingrédients à la maison. Oui, même les feuilles de brick ! Pas besoin de sortir faire les courses, et ça tombe d'autant mieux que ça m'a servi d'en-cas pendant mon déplacement pour le concours d'Aix-en-Provence et m'a évité le jambon-beurre de l'aire d'autoroute.

 

Samossa jambon 1

 

Pour 12 samossa

 

3 ou 6 feuilles de brick

1 boite de petits pois

2 oignons nouveaux

60g de dés de jambon (1 barquette)

des feuilles de menthe si vous en avez

un peu de beurre (j'ai mis du lait à la place)

 

Dans une poêle, faites revenir les oignons nouveaux, puis ajoutez les petits pois. Attendez qu'ils aient rendu de leur eau pour ajouter les dés de jambon. Salez, poivrez à votre goût. Ajoutez les feuilles de menthe ciselées. Remuez une minute puis retirez du feu.

 

Prenez vos feuilles de brick. La recette préconise de superposer deux feuilles de brick, ce que je n'ai pas suivi. Coupez la feuille en deux, puis à nouveau en deux dans le sens de la longueur pour obtenir quatre bandes.
Rabattez le côté arrondi pour que les bandes des extrémités soient droites.

Prélevez ensuite un peu de mélange et déposez-le sur l'extrémité droite de la bandelette, puis entamez le pliage :

 

http://www.cooking-nadoo.fr/wp-content/uploads/2010/05/pliages_samoussas.jpg

Plutôt que de coller, faites glisser le morceau de bande dans le samossa pour le refermer.

 

Badigeonnez les samossa de beurre (j'ai préféré le lait) et disposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez à 180°C, 5 minutes de chaque côté.

 

Samossa-jambon-5

 

Vous pouvez les faire gros ou petits, à votre convenance.

samoussa, petit pois, jambon, oignon, brick, diététique, snack, entrée

Repost 0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 22:42

Suite de l'apéro de la semaine dernière, où dans la série les Aventuriers de l'impossible qui doivent réviser mais préfèrent passer une journée aux fourneaux, j'ai fait cette recette d'Alba Pezone qui a fait le tour de bien des blogs, le cake au gorgonzola, miel et romarin que j'ai simplement réparti dans des moules à muffins. C'est tout de même toujours mieux de le manger tiédi après sa sortie du four plutôt qu'attendre plusieurs heures.

 

Bouchon gorgonzola romarin 3

 

Pour un moule à cake ou 24 bouchons

  • 200g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 3 oeufs
  • 50g de beurre fondu (pas mis)
  • 50g de fromage blanc
  • 16cl de lait
  • 75g de parmesan rapé
  • 3 branches de romarin (le déshydraté marche aussi)
  • 150g de gorgonzola
  • 3 cuillères à soupe de miel liquide (4 à 5 pour moi)

 

Préchauffez le four à 180°.
Coupez le gorgonzola en petits dés.
Effeuillez, lavez et séchez le romarin. Coupez les feuilles aux ciseaux en petits morceaux. Réservez.
Séparez les blancs des jaunes et montez-les en neige assez ferme avec une pincée de sel.
Dans le robot, mettez les jaunes d'œufs battus, la farine, la levure et le lait. Mixez puis ajoutez progressivement le beurre fondu et le fromage blanc. Mixez à nouveau. Quand le mélange est bien lisse, dans l'ordre, incorporez le miel, le parmesan et le romarin.
Incorporez délicatement les blancs en neige.
Versez la moitié de la préparation dans le moule à cake. Parsemez le dessus avec les cubes de gorgonzola puis recouvrir avec la deuxième moitié de pâte. Pareil si vous utilisez les moules à mini-muffins.
Enfournez et faites cuire environ 45 minutes pour le cake, 20 à 25 minutes maximum pour les bouchons.
Laissez tiédir avant de démouler.

 

Bouchon gorgonzola romarin 2

 

bouchons, mini, cake, gorgonzola, miel, romarin, pique nique, apéro, snack

Repost 0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 20:51

Encore et toujours les apéros, et oui. Mais c'est un peu mes seuls moments de vie sociale en ces heures sombres de révisions. Et comme ça me donne  l'occasion de cuisiner et que j'ai le réflexe d'en prévoir beaucoup au cas où, j'ai fait (en plus des bouchons au gorgonzola, miel et romarin) cette tarte que j'ai trouvée sur le blog d'Eryn en parcourant les blogs pour en trouver une sympa.

Donc dans la série "les aventuriers de l'impossible", je vous propose cette tarte plus les bouchons dans la même journée, histoire de capitaliser la vaisselle pour la semaine ! Il suffit de ne pas se gourrer dans la conversion "grammes -> centilitres" (pas comme certaines).

Elle est en tout cas sympa, à déguster chaude, tiède ou froide. Je préfère froide, pour ma part.

 

Tarte basilic olives 2

 

Pour un moule à tarte de 26 cm de diamètre :

 

La pâte :

250 g de farine
100 g d'huile d'olive (soit 10 cl - j'en ai mis 7)
1 gros jaune d'oeuf ( réserver le blanc pour la garniture )
50 g d'eau froide (soit 5 cl)
3 g de sel
10 g de basilic surgelé
Poivre au goût

 

Le cheesecake :

300 g de fromage frais à tartiner ( Philadelphia, St Morêt, etc.)
60 g de lait (soit 6 cl)
2 gros oeufs
1 gros blanc d'oeuf
1 pincée de sel
75 g d'olives noires dénoyautées et égouttées (j'ai mis une boîte de 85 g)
45 g de parmesan râpé ( pas mis)

 

La garniture :

une quinzaine de tomates cerises
20 g de parmesan râpé
10 g de basilic surgelé
Poivre au goût (tiens, je n'en ai pas mis)

 

 

Préparez la pâte :

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, le poivre. Creusez un puits, ajoutez l'huile, l'eau froide, le jaune d'oeuf et le basilic surgelé. Mélangez rapidement à la spatule en bois et formez une boule à la main (Eryn préconise de l'envelopper dans du film étirable et de réfrigérer une heure). 

Etalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé au rouleau, foncez le moule beurré et fariné (jou gardez la feuille de papier sulfurisé du dessous) et piquez à la fourchette (Eryn à ce stade remet au frais 20 minutes). 

Mais chez les aventuriers de l'impossible, on n'a pas le temps de réfrigérer : on passe tout de suite à l'étape de la cuisson à blanc à 180°C en couvrant d'une feuille de papier sulfurisé avec des légumes secs pendant 5 minutes, puis à nu pendant 5 minutes.

Sortez la pâte du four et baissez celui-ci à 160°C.

 

La garniture :

Egouttez les olives, détaillez-les en rondelles et séchez-les grossièrement dans du papier absorbant. Réservez-les. Coupez les tomates cerises en deux, et réservez-les aussi. 

Dans un saladier, battez le fromage frais à tartiner au fouet électrique jusqu'à ce qu'il devienne crémeux. Ajoutez les oeufs entiers, fouettez, puis le lait, fouettez pour homogénéiser.

Montez le blanc en neige avec une pincée de sel. Versez la préparation au fromage frais dedans et l'incorporez-la délicatement et longuement à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la masse. Versez-la sur le fond de tarte, parsemez de rondelles d'olives noires que vous enfoncez avec la pointe d'un couteau. Enfourner à 160°C pendant 20 minutes.

 

Pendant la cuisson, mélangez dans un bol 20 g de parmesan et 10 g de basilic surgelé. Sortez la tarte du four, déposez les demi-tomates cerises sur la surface délicatement, côté coupé vers le haut, et parsemez du mélange parmesan-basilic. Eteignez le four et laissez-y la tarte pendant 1h30.

 



Tarte basilic olives 1

Tarte basilic olives 3

tarte, basilic, fromage, tomate, olives, cheesecake, entrée, plat, frais

Repost 0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 08:29

Voire catégorie poids plume, réalisé vite fait. Pas besoin de se salir ou quoi que ce soit, c'est ce qui peut contenir une fringale dans la journée et éviter de taper dans le Nutella à la cuillère (quoi, c'est pas la méthode standard ?).

Des oeufs, des petits suisses et du sucre, et c'est tout ! De la farine ? Nop. Du lait ? non plus. Je suis Mc Gyver, moi M'sieur ! Je te fais un gâteau avec trois ingrédients seulement !

 

Cheesecake light 1

 

Pour un moule à tarte :


3 oeufs

6 petits suisses

40-50g de sucre (voire de l'édulcorant)

 

Préchauffez le four à 180°C.

Séparez les blancs des jaunes, et battez lesdits jaunes avec les petits suisses (0% possible !). Ajoutez ensuite le sucre. Montez les blancs et incorporez-les au mélange à l'aide d'une maryse.

Versez la préparation dans un moule en silicone et enfournez pour 40 minutes. Vérifiez que la gateau ne brunisse pas trop pendant la cuisson ; si c'est le cas, couvrez-le d'une feuille d'aluminium.

 

Laissez-le refroidir avant d'absorber l'excédent de liquide qu'il pourrait rendre. Laissez-le ensuite deux heures au frigo.

 

Le gateau monte beaucoup pendant la cuisson puis s'affaisse par la suite, ne vous en étonnez pas.

 

Cheesecake-light-3.JPG

Repost 0
Published by Clairette - dans Cheesecakes
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 17:27

Allez, on se lance dans l'innovation ! Après les cookies à l'ail, figues, comté et graines de pavot et au chorizo, parmesan et thym, reprenons les ingrédients que nous adorons pour essayer de faire à nouveau des cookies.

Et en ne respectant aucune des règles de base, on peut les réussir quand même !

 

On peut utiliser l'huile des tomates séchées, mais peu car le pesto rend déjà la préparation plus liquide (à savoir pour la prochaine fois).

 

Cookies mozza pesto 3

 

Pour une trentaine de cookies

  • 200g de farine
  • 1 oeuf
  • 8 à 10 tomates séchées
  • 15 cl d'huile d'olive (celle des tomates séchées)
  • 3 à 4 c. à s. de pesto
  • 60g de mozzarelle
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 c. à c. de basilic
  • 3 c. à s. de fromage blanc

 

Préchauffez le four à 180°C. Coupez les tomates en morceaux et la mozzarelle en dés.

Dans un saladier, mélangez la farine et la levure.

Ajoutez l’œuf, le pesto et le fromage blanc. Incorporez les tomates en morceaux et les dés de mozzarelle.

Ajoutez le basilic.

Pétrissez la pâte, amalgamez à la main. Faites-en un boudin et emballez-le dans un film plastique et mettez-le au frais, ou prélevez des petites boules de plaque et faire cuire 8 à 10 minutes à 180°C.

 

Cookies mozza pesto 1

Cookies mozza, pesto

cookies, tomate, pesto, mozzarella, salé, pique nique, apéro, huile d olive, snack

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 17:11

Suite du repas américain pour l'anniversaire du frangin.

Pendant que les pains se font, il suffit de préparer les ingrédients qui composeront les burgers, et de servir aussitôt.

 

Il y avait plusieurs recettes chez O'Brother, mais j'ai un peu tout condensé en un. Ce qui m'avait marquée, c'était l'idée de mettre de l'avocat dans ces burgers, proposés avec des steaks de dinde. Bon, la volaille et cette famille... Donc on repasse au boeuf.

Une chose est sûre : aussi bons que beaux ! Des frites au four et un Coca (obligé !) avant le brownie !

 

Burger 3

 

Pour 4 personnes :

 

4 steak hachés frais

2 avocats

8 tranches de bacon

4 ou 8 tranches d'emmental (selon les envies)

2 gros oignons

2 ou 3 tomates

 

Coupez les tomates et les oignons en rondelles, et les avocats en lamelles, et réservez-les. Avant de servir (10 ou 5 minutes), faites revenir les tranches de bacon. Vous pouvez déjà disposer sur le côté supérieur des pains les rondelles d'oignons et les lamelles d'avocats. Sur le côté inférieur des pains, vous pouvez disposer une première tranche de fromage si vous comptez en mettre deux par pain.

Faites cuire les steaks dans la poêle. Un peu avant la fin de la cuisson, mettez une tranche de fromage sur chaque steak et laissez cuire le temps que le fromage se ramollisse. Faites-les glisser sur la partie inférieure des pains. Disposez les rondelles de tomates et le bacon.

A vous de voir si vous voulez fermer les burgers ou les laisser ouverts.

 

Enjoy !

burger, boeuf, fromage, bacon, pain, avocat, tomate, frites, oignons

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 16:52

Pour l'anniversaire de mon frère, j'ai voulu faire le repas : burgers maisons !

Non seulement c'était sûr de plaire à l'affacionado du burger, mais ça me permettait d'essayer de refaire les burgers que j'ai goûtés chez O'Brother à San Diego, vraiment très bon. Et oui, je poursuis inlassablement mon rêve américain !

 

Mais je sais que les pains burgers du commerce ne sont pas terrible ; j'ai pris l'initiative de les faire moi-même. Si ce n'est que j'aurais dû les humidifier un peu plus pour qu'ils aient un aspect plus moelleux, ils étaient très bon. Et le tout, sans machine à pain !

 

Pains burger 1

 

Pour 4 pains à burger (recette du site Recette Américaine)

 

360g de farine

200ml de lait

15g de levure de boulanger (j'ai pris un sachet de levure chimique)

15g de sucre en poudre

2g de sel

2 c. à c. de jus de citron

20g de beurre ramolli

graines de sésame ou pavot

 

Dans un saladier, mélangez la farine avec le lait tiède (faites-le chauffer au micro ondes)

Ajoutez la levure. Ajoutez le sucre, puis le sel, le citron, et le beurre.

Après avoir mélangé pendant 5 minutes, regardez si la pâte se décolle facilement des bords du saladier et des doigts.

Séparez en boules de 150 grammes chacunes, et laissez-les reposer 35 minutes

 

Une fois les pains reposés, préchauffez le four au thermostat 7 (210° C) pendant 15 minutes ; laissez les pains reposer pendant ce temps.

Recouvrez la plaque de cuisson du four de papier sulfurisé. Recouvrez les pains de graines de sésame ou de pavot. Placez de l’eau dans une plaque de cuisson incurvée dans le four et faites cuire 15 minutes les pains, si possible à chaleur tournante.

Une fois les pains dorés, ils sont prêts.

 

A ce stade, j'ai dû me louper au niveau de la plaque remplie d'eau, bien que j'aie fait ce qui était dit dans la recette. La prochaine fois, je badigeonnerai de lait, ils seront sans doute plus moelleux.

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 16:24

Recette totalement inventée avec ce qu'il y avait sous la main. Un reste de pralin haché du Brownie-Cheesecake, du chocolat blanc... Il y a quelque chose à faire, sûrement. Et nous voilà partis en quête de saveurs inédites.

Verdict : très moelleuses, le goût du chocolat blanc en morceaux et du pralin s'accordaient très bien. Si vous n'aimez pas quand c'est sucré, diminuez la quantité de sucre : mais les mâles qui les ont dégustés ne se sont pas plaints de ce côté-là.

Je n'avais pas pris de notes quand je les ai faites (total free style!), mais je vais tenter de vous redonner la recette :

 

Fleurs pralin choco blanc 2

 

Pour une douzaine de roses :

 

180g de farine

50g de pralin haché

60g de sucre

100g de compote de pomme (ça remplace aisément le beurre)

10 cl de lait

60g de chocolat blanc en morceaux

1/2 sachet de levure

1 oeuf

 

Préchauffez le four à 180°C.

 

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et le pralin. Dans un autre, mélangez le sucre avec l'oeuf. Incoporez la compote de pomme (ou le beurre), puis le lait.

Ajoutez le mélange farine-levure-pralin. Incorporez enfin les morceaux de chocolat blanc.

Versez dans les moules et enfournez pour une quinzaine de minutes.

 

Fleurs pralin choco blanc 4

Repost 0
Published by Clairette - dans Gâteaux Chocolat
commenter cet article