Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 06:30
Soupe à l'oignon gratinée

Avec la vague de froid qui revient, rien de tel que cette soupe bien réconfortante, que je me fais depuis des années ; elle m'a accompagnée pendant mes hivers dans mon petit appartement d'étudiante, pendant l'hiver australien, et elle revient maintenant. Bref, c'est ma compagne des temps froids, quand il m'est insupportable de ne serait-ce qu'ouvrir la porte du frigo. Je m'en faisais parfois pour plusieurs soirs, histoire de maximiser le temps de révision.
La recette est celle de Mamzelle Eva, du célèbre blog Pour ceux qui aiment cuisiner, et dont les livres parus sont tout aussi fantastiques.

Pour 4 personnes :

  • 500g d'oignons
  • 20g de farine
  • 75cl d'eau
  • 1 cube de bouillon (boeuf dégraissé)
  • 40g de fromage râpé
  • sel, poivre, noix de muscade (ou cumin pour moi)

Épluchez et émincez finement les oignons. Dans une casserole, faites chauffer 1 noix de beurre (ou 1 c. à s. d'huile d'olive) et versez les oignons. Lorsqu'ils deviennent translucides, saupoudrez-les de farine et remuez.
Versez l'eau et le cube de bouillon, et laissez cuire 15 min en remuant de temps en temps.
Assaisonnez, et versez la soupe dans quatre bols. Répartissez dessus le fromage râpé et mettez sous le grill du four quelques minutes pour laisser gratiner.

Soupe à l'oignon gratinée
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Soupes Fromage Légumes
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 06:10

Changeons un peu de registre, et revenons un peu du côté japonais. Une recette simple qui plaira à tous, composée de purée de haricots rouges (anko) et de châtaignes. Il existe quatre types de châtaignes : européenne, japonaise, chinoise et américaine. La châtaigne japonaise est plus grosse et plus tendre. Tout ça pour vous dire qu'on peut tout à fait faire la recette avec nos châtaignes européennes, mais évitez les châtaignes chinoises (les fameuses châtaignes d'eau que l'on trouve dans les supermarchés asiatiques) qui sont beaucoup plus craquantes et plus fades.
La recette et les informations proviennent de ce site, qui regorge de recettes japonaises.
J'ai pris du tsubu-an au lieu du koshi-an, c'est-à-dire des haricots non réduits en purée.

 

Tourte-japonaise-1.JPG

 

Pour une petite tourte de 18cm :

La pâte : 

  • 170g de farine
  • 50g beurre allégé
  • 1 c. à s. de sucre
  • 1 pincée de levure
  • 3 c. à s. d’eau

La garniture :

  • Un demi pot de haricots rouges en boite sucrés (ou en purée)
  • 1 c. à s. de châtaignes
  • 1 c. à s. de sucre (facultatif)
  • 1 c. à s. de lait pour la dorure

 

  • Préparez la pâte :

Mélangez les ingrédients secs, et sablez du bout des doigts avec le beurre. Ajoutez l’eau progressivement et pétrissez sans trop travailler jusqu’à avoir une pâte homogène. Filmez et réservez au frais 30 min à 1h.

  • Préparez la tourte :

Préchauffez le four à 190°C. Répartissez la pâte en 2/3 et 1/3, et abaissez les deux morceaux. Garnissez un moule de 18 cm graissé et fariné du plus gros disque de pâte. Garnissez de haricots rouges sucrés (entiers ou en purée). Coupez les châtaignes (pourquoi ne pas les griller au préalable ?) en petits morceaux et répartissez sur les haricots rouges. Saupoudrez du sucre. Recouvrez du deuxième disque de pâte et soudez les bords. Badigeonnez de lait et enfournez pour 20 min environ.

 

Tourte-japonaise-2-JPG

 

Recettes.de : Japon, tarte, tourte, dessert, gâteau, châtaignes, anko,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 06:08
Mini-éclairs Petit Ecolier

Je l'avoue, le Petit Ecolier, c'est pour moi toute mon enfance. C'est même la chose qui m'a le plus manqué quand j'étais à l'étranger (avec l'Epoisse et les ravioles). Et cette idée m'a trotté dans la tête lorsque j'ai revu les épisodes du Meilleur Pâtissier amateur, où les candidats devaient présenter des éclairs ; je me suis demandé ce que j'aurais présenté à leur place, et bizarrement, les Petits Ecoliers ont fait irruption dans mon esprit : des mini-éclairs fourrés d'une crème aux Petits Beurres et surmontés d'un morceau de chocolat, comme le Petit Ecolier de mon enfance !
C'est dans cette optique que j'ai fait la pâte de Petit Beurre, bien que la moitié du pot soit partie... hum, disons toute seule !
Pour ce faire :
- Pour la pâte à chou, je suis allée voir la recette de Rose and Cook qui donne les détails pour ne pas rater sa pâte à chou (bien que je pense que je n'aie pas assez laissé cuire la mienne).
- J'ai allégé la pâte de Petit Beurre en la montant avec des blancs d'oeufs
- J'ai utilisé des moules à mini-financiers pour les morceaux de chocolat : si vous faites des éclairs de taille normale, des moules à financiers normaux devraient faire l'affaire.

Mini-éclairs Petit Ecolier

Pour 15 éclairs (+ des petits choux) :

Pour la pâte à chou :

  • 250g d'eau
  • 10g de sucre
  • 4g de sel
  • 100g de beurre
  • 150g de farine
  • 200 à 250g d'oeufs (4 oeufs + un peu d'oeuf battu, calibre moyen)

Pour la garniture :

  • 1 pot de pâte de Petit Beurre (250g de biscuits mixés avec 20cl de lait)
  • 2 à 3 blancs d'oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 100g de chocolat au lait
  • Préparez la crème :

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Détendez la pâte de Petit Beurre avec 1/2 des blancs, et incorporez ensuite le reste des blancs à la maryse. Réservez au frais 30 min.

  • Préparez le chocolat :

Faites fondre doucement le chocolat au lait au bain-marie. Versez-le dans des moules à financiers en silicone et laissez durcir (au frais de préférence).

  • Préparez la pâte à chou :

Versez l'eau, le sucre, le sel et le beurre en morceaux dans une casserole et portez à ébullition. Lorsque le beurre est fondu, hors du feu, versez la farine tamisée d'un coup et mélangez avec une cuillère en bois. Faites sécher en remettant 1 min sur un feu doux-moyen ; la pâte doit se décoller des parois et former une boule.
Versez la préparation dans un autre récipient et ajoutez un à un les quatre oeufs, en mélangeant bien entre chaque avec la cuillère en bois. Si votre pâte est trop sèche, ajoutez de l'oeuf battu ; prenez garde à ne pas la rendre trop liquide.
Transférez la préparation dans une poche à douille et dressez des boudins sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez pour 20-25 min à 180°C, puis baissez à 170°C et faire cuire encore 10-15min.
Lorsque la cuisson est terminée, je laisse les éclairs dans le four éteint, porte ouverte, pour éviter le choc thermique.

  • Préparez le montage :

Découpez le haut des éclairs et garnissez de crème de Petit Beurre. Surmontez chaque éclair d'un morceau de chocolat.

Mini-éclairs Petit Ecolier
Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 06:24
Barres chocolat, coco-cerise

Une gourmandise qu'on trouve dans beaucoup de "boulangeries" en Australie, qui fait partie des douceurs du tea time à l'anglosaxonne : je dirais que ça se situe entre le caramel slice et le brownie ; une base brownie (voire croûte de cheesecake), un mélange de cerise et de noix de coco râpée, et une couverture de chocolat. J'ai pu non seulement m'en régaler, mais trouver la recette sur l'internet australien.

Barres chocolat, coco-cerise

Pour 12 carrés :

Pour la base :

  • 100g de chocolat noir à pâtisser
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre
  • 30g de farine
  • 40g de beurre
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • optionnel : noix, brisures de biscuits...

Pour la garniture :

  • 200g de noix de coco râpée
  • 20cl de lait concentré non sucré
  • 5 c. à s. de cerises 'amarena' au sirop

Pour la couverture :

  • 150g de chocolat noir (52%) ou lait

  • Préparez la base :

Préchauffez le four à 180°C.
Battez l'oeuf et le sucre jusqu'à léger blanchiment. Ajoutez la farine et la levure. Faites fondre doucement le chocolat avec le beurre et incorporez-les à la préparation. Versez le mélange dans un moule carré d'environ 20cm de côté recouvert de papier sulfurisé. Enfournez pour 12 min environ. Laissez ensuite refroidir.

  • Préparez la garniture :

Hachez préalablement les cerises et mélangez-les avec le lait concentré, la noix de coco et leur sirop (ou mixez le tout pour plus de simplicité). Transférez la préparation sur la base et faites prendre au frais 20 min.

  • Préparez la couverture :

Faites fondre doucement le chocolat au bain-marie et recouvrez-en la préparation. Laissez prendre au frais 1 à 2h.
Au moment de servir, détaillez en carrés.

Barres chocolat, coco-cerise
Barres chocolat, coco-cerise
Repost 0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 06:10
La pâte de Petit Beurre

C'est pas pour faire la chauvine, mais le Petit Beurre a autant de mérite que le Spéculoos pour se retrouver décliné en pâte à tartiner ; quoique, on peut aussi se maudire de faire cette recette tant c'est un plaisir coupable de plonger sa cuillère dans le pot et de la faire reluire à coups de langue encore mieux que le lave-vaisselle.

Retrouver ce goût de Petit Beurre en déstructuré est assez amusant, puisqu'on peut l'utiliser en garniture de préparation ou bien l'utiliser comme une pâte à tartiner. A votre imagination !

J'ai mixé deux recettes : celle de la pâte d'Oreo, où j'ai fait fondre les biscuits dans le lait, et celle de la pâte de Spéculoos où j'ai utilisé du lait concentré non sucré et le mixer. J'ai diminué la dose de lait pour obtenir une pâte plus épaisse (celle qui garde une belle trace après le passage de la cuillère), comme celles du commerce.

La pâte de Petit Beurre

Pour un pot (type Bonne Maman) :

  • 250g de Petit Beurre
  • 20cl de lait concentré non sucré

Dans un mixer, en une ou plusieurs fois selon sa taille, réduisez les biscuits en miettes.
Faites chauffer doucement le lait concentré dans une casserole et versez-y les biscuits émiettés. Laissez-les fondre doucement dans le lait, en remuant de temps en temps. Lorsque la pâte s'est épaissie, coupez le feu et mixez le tout pour obtenir un mélange homogène.
Mettez en pot.

La pâte de Petit Beurre
Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 06:19
La marcelline (spécialité dauphinoise)

En bonne dauphinoise, j'aime beaucoup la nourriture de montagne qui m'égaye, sans que je ne sache vraiment expliquer pourquoi. Mais à part le gratin dauphinois et les ravioles, on doit bien avoir d'autres trucs, non ?
Apparemment, puisque j'ai vu cette spécialité chez Visites Gourmandes qui l'avait réalisée lors d'un Culino Version sur la cuisine des régions. Même mon petit livre de la gastronomie dauphinoise ne la mentionne pas !
Bref, c'est quoi t'est-ce, la Marcelline ? Il s'agit du Saint-Marcellin, fromage qui tire son nom de la ville dont il est issu, enveloppé dans du lard et de la pâte feuilletée... La cuisine de montagne, c'est que du light !

La marcelline (spécialité dauphinoise)

Pour 4 personnes :

  • 2 Saint-Marcellin
  • 4 tranches de lard fines
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 jaune d'oeuf pour la dorure
  • salade et huile de noix pour l'accompagnement

Préchauffez le four à 200°C. Découpez les Saint Marcellin en deux moitiés, comme pour en faire un sandwich.

Découpez 8 ronds dans la pâte feuilletée, légèrement supérieurs à la taille du fromage pour pouvoir l'envelopper. Entourez les moitiés de Saint-Marcellin de lard, puis déposez-les sur un rond de pâte, et refermez avec un deuxième rond.
Badigeonnez avec du jaune d’oeuf.

Mettez au four pendant 20 minutes et servez chaud avec de la salade arrosée d'un filet d'huile de noix.

La marcelline (spécialité dauphinoise)
La marcelline (spécialité dauphinoise)
Repost 0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 16:16
Nouilles soba à l'avocat et sauce Tsuyu gingembre

S'il y a une chose que j'ai apprécié en Australie, c'est de trouver beaucoup de produits asiatiques et bio en grande surface, sans devoir passer par les épiceries spécialisées. Je trouvais aisément les nouilles soba, faites à partir de farine de sarrasin. On peut évidemment réitérer la recette en France, en allant chez son épicier asiatique, et se concocter cette simple, délicieuse et saine recette, que j'ai trouvée chez Pich, dont le blog est une mine d'or en ce qui concerne la cuisine japonaise.

Pour 2 personnes :

La sauce :

  • 5 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de mirin
  • 1 c. à c. de sucre
  • 1 pincée de dashi en poudre
  • 1 pouce de gingembre frais râpé

Les nouilles :

  • 100g (2 portions) de nouilles soba
  • 1 gros avocat
  • 1/2 citron

  • Préparez la sauce :

Mélangez tous les ingrédients dans une petite casserole, et faites chauffer doucement jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Le mélange ne doit pas bouillir. Laissez refroidir, et laissez reposer au frigo.

  • Préparez les nouilles :

Faites chauffer une petite casserole d'eau (pas besoin de saler) jusqu'à frémissement, puis plongez-y les nouilles soba. Faites cuire comme indiqué sur le paquet (4-5 minutes). Égouttez-les, et passez-les sous l'eau froide jusqu'à ce qu'elles soient complètement refroidies. Épluchez l'avocat, coupez-le en lamelles, et arrosez le généreusement de jus de citron.
Servez les nouilles avec la sauce et l'avocat.

Nouilles soba à l'avocat et sauce Tsuyu gingembre
Repost 0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 06:17
Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

Ou quand j'ai l'occasion de réitérer les merveilleux plats dont je me suis régalée pendant mes vacances cette été. Quelle douceur enivrante de se balader et s'arrêter prendre le petit déjeuner à 11h en voyant les gens attablés en terrasse se faire servir des mini-sandwiches avec leur café. S'attabler et se laisser tenter par les cafés déclinés et adaptés à une température estivale, goûter la focaccia ou la faire découvrir à ses copines, tenter les viennoiseries ou petits biscuits qui vont si bien avec le café...
Pour vous permettre de profiter de ça chez vous et de vous faire un brunch de week end plutôt sympa, je vous présente ma reprise de ces vacances gourmandes (que voici) :

Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccioBrunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio
Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccioBrunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

Au menu ?

- La focaccia truffata, un sandwich fait avec la focaccia, ce pain originaire des Pouilles aux tomates cerises, que j'ai déjà réalisé ici, et qui regorge de jambon, roquette et mozzarelle.
- On trouve des croissants en Italie, mais très rarement nature : il sont en général garnis de crème, ou de Nutella ou de confiture. Avec une recette de pâte feuilletée expresse aux petits-suisses (tirée du blog Gourmandises sans frontières de l'adorable Nadine), et une bonne cuillerée de Nocciolata, c'est le petit côté gourmand et sucré du brunch.
- Les gens attablés autour de nous se faisaient porter des plateaux garnis d'un assortiment de sandwiches, ce qui était très agréable à l'oeil, et titillait les papilles. Pour ma part, je les ai faits simples, tomate séchée et olive noire, car ça ne m'intéressait pas de décliner le jambon dans tous les plats.
- Enfin, mon grand chouchou de l'été : le caffè in ghiaccio, c'est-à-dire un café avec des glaçons : pour des températures encore bonnes, c'est un délice. Bien sûr, rien ne vous empêche de prendre du café normal, ou un chocolat chaud (ou froid) pour les enfants.

Notez aussi que le mieux est de faire la focaccia et les croissants la veille, et de les faire réchauffer un peu avant de passer à table.
On peut aussi sous-traiter les enfants canaliser l'énergie des petits bouts de chou en leur confiant la tâche du réchauffage, du montage des sandwiches et du café le jour J.

Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

La focaccia truffata :

Le pain :

  • 300g de farine
  • 1/2 sachet de levure de boulangerie sèche
  • 8 + 2cl d'huile environ
  • 25cl d'eau tiède
  • 5g de sel
  • 8 tomates cerises
  • origan

La garniture :

  • roquette
  • 6 tranches de jambon sec
  • 125g de mozzarelle
Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio
  • Préparez le pain (la veille) :

Dans un saladier, mélangez la farine et la levure. Creusez un puits, et versez les 8cl d'huile, puis l'eau petit à petit (vous n'aurez peut-être pas besoin de toute l'eau). Vous devez avoir une pâte collante. Ajoutez le sel et pétrissez pendant 5 à 10 min jusqu'à avoir une pâte souple et élastique. Mettez la pâte dans un saladier huilé, couvrez d'un torchon propre et laissez reposer 1h30 environ ; la pâte aura doublé de volume.
Préchauffez le four à 200°C.
Dégazez la pâte et répartissez-la dans un plat à bords hauts (ou plusieurs petits) huilé(s). Avec le bout des doigts, faites des petits creux (ne percez pas la pâte).
Laissez pousser une seconde fois pendant que vous coupez les tomates cerises en deux.
Répartissez sur la pâte du sel, l'huile d'olive restante, les tomates cerises et l'origan. Enfournez 20 à 30 min à 200°C si c'est une grande, ou baissez à 180°C et poursuivez 5 min si les moules sont plus petits.
Le pain se conservera bien jusqu'au lendemain dans un sac en plastique.

  • Préparez la garniture :

Coupez des disques dans la boule de mozzarelle. Coupez des parts de focaccia si c'est une grande, et coupez dans l'épaisseur pour en faire un sandwich. Garnissez de jambon cru, tranches de mozzarelle et roquette. Refermez.

Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

Les croissants au Nutella :

La pâte feuilletée :

  • 200g de farine
  • 200g de petits-suisses
  • 100g de beurre pommade
  • 1 pincée de sel

La garniture :

  • 5 à 6 c. à c. de Nocciola ou Nutella
  • 1 jaune d'oeuf (pour la dorure)
Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccioBrunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio
Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccioBrunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio
  • Préparez la pâte :

Mélangez la farine et le sel, puis ajoutez les petits-suisses et le beurre pommade. Mélangez rapidement sans trop travailler la pâte. N'hésitez pas à rajouter de la farine.
Sur un plan de travail bien fariné, étalez la pâte en un long rectangle et repliez-la en trois (en "portefeuille"). Tournez la pâte d'un quart de tour et laissez une empreinte dans le coin droit avec le doigt sans percer la pâte, filmez, et laissez reposer au frais 15 min.
Etalez, repliez, tournez et marquez à nouveau. Filmez et laissez à nouveau au frais 15 min. Répétez l'opération jusqu'à avoir quatre tours.

  • Préparez les croissants :

Préchauffez le four à 220°C.
Etalez la pâte en carré ou rectangle dans lequel vous découperez des longs triangles isocèles. Déposez une c. à c. de Nutella à la base de chacun des triangles, puis roulez-les en partant de la base vers la pointe.

  • La cuisson :

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, disposez les croissants et badigeonnez-les de jaune d'oeuf. Enfournez 15 à 20 min en surveillant la cuisson.

Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

Caffè in ghiaccio :

  • 30cl de café fort
  • glaçons
  • 8cl de sirop de lait d'amandes (ou sirop de noisettes)

Faites chauffer votre café comme à votre habitude.
Dans 4 verres, répartissez le sirop (2cl pour chaque) et les glaçons. Versez le café par-dessus.

Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

Mini sandwiches :

  • 4 tranches de pain de mie complet
  • 4 grosses tomates séchées ou 8 petites
  • 8 olives noires

Empilez les tranches de pain par 2, coupez-en la croûte et coupez-les en 4.
Garnissez les sandwiches avec une demi-tomate séchée (ou une petite). Empilez sur des cure-dents 1 mini-sandwich salé avec une olive sur le dessus. Servez-en 2 par personne (ou augmentez les proportions si souhaitez en faire plus.

Brunch à l'italienne : focaccina truffata, croissant au Nutella, mini-sandwiches et caffè in ghiaccio

Avec ce plateau, je participe au Défi Brunch organisé par le site Recettes.de :

Recettes.de : brunch, Italie, pain, petit-dejeuner, viennoiserie, tomate, rentrée, Défi Brunch

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 08:50

Cette recette québécoise est apparue sur quelques blogs : genre de hachis parmentier avec une couche de maïs, ça devait forcément me plaire !
J'ai pris ma recette chez ma chère Graziella de Made in Cooking, mais bien des blogs que j'affectionne en proposent.

 

Pate-chinois-1.JPG

Pour 4 à 6 personnes :

  • 5 pommes de terre
  • 250g de maïs
  • 250g de viande hachée
  • 50ml d'eau
  • 1/2 cube de bouillon de boeuf
  • 25g de gruyère râpé
  • 1/2 oignon
  • 30g de beurre
  • 50ml de lait
  • 2 c. à s. de thym (au lieu de persil haché)
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 2 pincées de paprika
  • sel, poivre

 

Epluchez les pommes de terre, lavez-les et faites-les bouillir pendant 30min.
Pelez et hachez l'oignon. Faites fondre 20g de beurre et faites-y revenir l'oignon et la viande. Chauffez 50ml d'eau et faites- fondre le cube de bouillon. Versez sur le boeuf haché et laissez mijoter 10 min. Ajoutez une pincée de paprika et le thym. Mélangez bien, assaisonnez et réservez.
Préchauffez le four à 200°C. Ecrasez les pommes de terre en purée en ajoutant le lait progressivement. Salez, poivrez, ajoutez la noix de muscade et le reste du beurre.
Beurrez des pots individuels et disposez une couche de viande. Recouvrez d'une couche de maïs, puis d'une couche de purée. Recouvrez d'un peu de gruyère et d'un soupçon de paprika et enfournez pour 30min, jusqu'à ce que ça soit bien doré.

 

Pate-chinois-2.JPG

 

Recettes.de : hachis, boeuf, paté chinois, Québec, pommes de terre, maïs, restes, Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Plats Cuisine d'ailleurs
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 06:48
Mitarashi dango

Il y avait longtemps que je voulais tester ces brochettes de boulettes de gâteau de riz, servies avec une sauce soja sucrée. Plus simples à réaliser que les mochi, leurs cousins farcies (généralement à la pâte de haricots rouges sucrée), je me demande pourquoi je n'en ai pas réalisés plus tôt.
Pour cette recette, allez faire un tour chez votre épicier asiatique, et chez Cuisine, pâtisserie, chocolat and co pour la recette originale.

J'ai réalisé cette recette en vidant mes placards avant mon départ en vacances. Maintenant que je suis de retour d'Italie, je compte bien vous retrouver et vous faire partager un peu la cuisine des Pouilles. En attendant, escale au Japon :

Pour 8-9 petites boulettes (environ 3 brochettes) :

Pour les boulettes :

  • 4 c. à s. de farine de riz
  • 3 c. à s. de farine de riz gluant
  • 8cl d'eau environ

Pour la sauce :

  • 50ml d'eau
  • 50g de sucre
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à c. de mirin
  • 1 c. à c. de fécule de pomme de terre

  • Préparez les boulettes :

Faites chauffer une casserole d'eau jusqu'à ébullition.
Mélangez les deux farines et ajoutez l'eau petit à petit jusqu'à obtenir une pâte ferme mais travaillable. Façonnez des boulettes et plongez-les dans l'eau bouillante. Lorsqu'elles remontent à la surface, retirez-les à l'aide d'une écumoire et réservez-les sur du papier absorbant.
Mouillez un petit pic à brochette et placez 3 boulettes dessus. Réservez.

  • Préparez la sauce :

Mélangez tous les ingrédients de la sauce sur feu vif. Lorsqu'elle devient sirupeuse, retirez du feu. Versez sur les brochettes et dégustez aussitôt.

Recettes.de : Japon, riz, dango, mochi, pâtisserie, soja

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0