Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 08:53

Vous connaissez les glaces Ben & Jerry's ? Ces glaces qui ont toujours un petit quelque chose qui les rend uniques ? Chunky Monkey fait partie du top de ces glaces, par son goût de banane, avec en son sein des morceaux de noix et des pépites de chocolat. Une déclinaison qui peut se faire dans nombre de douceurs sucrées ; Bake a Cupcake l'a même faite en cupcake. Comme à chacun sa prédilection, je me suis tournée vers le cheesecake.
Et pour ce faire, rien de mieux que d'en profiter pour tester la préparation pour cheesecake de chez Ancel que j'ai gagnée chez Food for Love.
Résultat satisfaisant : si la préparation n'était pas aussi crémeuse que je l'aurais cru (mais plutôt mousseuse), j'ai été agréablement surprise par la facilité du démoulage et de la découpe.
Le petit plus : il y a un moule en papier inclus, idéal pour ceux qui n'auraient pas de moule à manqué. Pour ma part, j'ai utilisé mon moule de 18cm et la préparation est rentrée pile poil... Alors que je pensais qu'il y en aurait trop.

  Cheesecake-chunky-1.JPG

 

Pour un moule de 18 cm (4 personnes) :

  • 1 paquet de préparation pour cheesecake Ancel (2 sachets)
  • 25g de beurre
  • 500g de fromage blanc
  • 20cl de crème liquide
  • 2 bananes
  • 20g de chunks ou pépites de chocolat
  • noix

Préchauffez votre four à 140°C.
Faites fondre le beurre et mélangez-le au sachet de préparation sablée pour le fond.
Si vous le faites avec le moule en papier, posez celui-ci sur une feuille de papier sulfurisée et tassez la préparation sablée en remontant sur les parois. (de même avec un moule à manqué préalablement graissé).
Ecrasez les bananes pour les réduire en purée. Ajoutez le sachet de préparation pour cheesecake, le fromage blanc et la crème liquide, et mélangez le tout jusqu'à homogénéité. Incorporez doucement les morceaux de chocolat et les noix grossièrement concassées.
Versez la préparation sur le fond sablé et laissez cuire 45 min.
[note : j'ai laissé le cheesecake dans le four 15 min porte ouverte pour lui éviter un chaud-froid]. Laissez prendre au frais 2h minimum (une nuit pour ma part).

 

Cheesecake-chunky-2.JPG

 

Recettes.de : bananes, Etats-Unis, cheesecake, chocolat, noix, gâteau, dessert

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 13:03

Je l'avais déjà imaginé depuis un moment, ce cheesecake. Depuis celui à la Chartreuse, c'est dire. Au départ je me disais qu'un cheesecake au champagne, ça ne devait pas être mauvais. Mais c'est plutôt la Clairette de Die qui m'a aidée à franchir le pas, vu qu'ouvrir une Tattinger ou une Veuve Cliquot pour quelques cuillerées à soupe, c'est pas évident psychologiquement.
Ce qui me sert aussi de prétexte pour tester le cheesecake sans cuisson vu chez Titenoon (sans gélatine et avec une croûte aux flocons d'avoine) et participer au concours du Pays des Gourmandises.
Un vrai délice : l'aigreur de la Clairette est contrebalancée par le sucré du cheesecake, et le tout est sublimé par le côté profond de la croûte aux flocons d'avoine dont je suis devenue fan !

Cheesecake-Clairette-1.JPG


Pour 2 à 4 pers (un moule de 18cm de diamètre)

  • 100g de Petits Beurres
  • 50g de flocons d'avoine
  • 70g de beurre (allégé)
  • 300g de fromage frais à tartiner
  • 75g de sucre
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 2 à 3 c. à s. de Clairette de Die + 1 c. à s.
  • 10cl de crème liquide entière
  • 10g de sucre pétillant (1/2 sachet)

Cheesecake-Clairette-3.JPG


Préparez la croûte : émiettez les biscuits dans un sachet en plastique avec un rouleau à pâtisserie ou au robot. Dans une casserole, faites revenir à feu doux les flocons d'avoine. Lorsque vous sentez bien l'odeur de l'avoine, ajoutez le beurre coupé en morceaux et les biscuits émiettés et remuez jusqu'à ce que le beurre soit fondu et que le mélange soit homogène. Transférez le mélange dans le moule à charnière beurré, et étalez la pâte pour former une croûte uniforme.

Travaillez le fromage frais avec le sucre et la vanille pour détendre la préparation. Ajoutez la Clairette de Die.
Montez la crème liquide entière en chantilly. Incoporez la première moitié à la préparation pour lier la crème, et incorporez délicatement la deuxième moitié pour une préparation aérée. Versez sur la croûte et lissez pour avoir une préparation uniforme. Arrosez d'une dernière c. à s. de Clairette et mettez 12h au frais.
Au moment de servir, parsemez le cheesecake de sucre pétillant, et servez avec un verre de Clairette.

Cheesecake-Clairette-2.JPG

http://img.over-blog.com/378x399/5/46/56/11/recette/recettes/Picture2.pnghttp://www.cyclodromoise.com/image/LogoJaillanceJPEG.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retrouvez cette recette sur Recettes.de

Tags : cheesecake, pétillant, Clairette, alcool, dessert, gâteaux, repas de fête

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Cheesecakes
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 06:42

Dans la lignée des recettes de Friends, il était évident que j'allais me faire ce cheesecake, sujet d'un épisode de la saison 7 où un cheesecake arrive par erreur à l'appartement de Chandler, qui se le dispute avec Rachel tellement il est bon. A tel point que lorsque Rachel fait tomber sa part (et celle de Chandler pour se venger), ils se battent les morceaux à même le sol. C'était bien d'un tel dessert dont j'avais besoin après un dimanche entier de boulot à la boulangerie.
J'ai donc étudié l'épisode, et merci à la réplique de Rachel qui m'a donné la ligne à suivre : "it had a buttery crumbly Graham Crackers crust... and a very rich... but light... cream cheese filling..." dit-elle en se remémorant le goût de ce cheesecake."Oh my God, it's so creamy!" dit-elle même lors de sa première bouchée.
Ainsi soit-il : pas de remplacement d'ingrédients, nous ferons ce cheesecake aussi vrai que possible : los mots clés à retenir et le résultat qui doit ainsi être atteint sont :
- Graham Crackers merci la VO !
- crumbly les biscuits réduits en morceaux, et non en poudre
- rich du goût
- light pas bourratif
- creamy pas trop cuit pour une texture fraiche et bien crémeuse

Cheesecake-friends-copie-1.jpg
J'ai trouvé mes miettes de Graham Crackers chez Féérie Cake, et mon Philadelphia en grande surface. Pour la recette, j'ai repris celle de mon cheesecake au chocolat blanc mais ai adapté les proportions pour en faire un petit. J'ai aussi réduit le temps de cuisson, et je m'interroge sur le fait de savoir si j'aurais dû laisser cuire plus longtemps, au risque de perdre le côté crémeux, qui là, se révélait pleinement !

 

Pour un petit cheesecake (4 à 6 personnes)

  • 450g de Philadelphia 
  • 45g de beurre
  • 120g de Graham Crackers émiettés
  • 60g de sucre
  • 10cl de crème épaisse
  • 1 oeuf
  • 1/2 c. à s. de farine ou Maïzena
  • 1/2 c. à s. d'extrait de vanille liquide
  • 2 c. à s. de sirop de vanille 


Cheesecake-friends-4.JPG


Préchauffez le four à 150°C. 

Faites fondre le beurre et mélangez-le aux miettes de Graham Crackers. Dans votre moule à manqué graissé, déposez l'appareil à croûte et étalez-le sur les parois et le fond. Réservez au frais.
Dans un bol, battez le fromage avec le sucre pour le détendre. Ajoutez en battant entre chaque ajout la crème, l'oeuf, la vanille, puis la farine.
Versez sur le fond de croûte et enfournez pour 30 à 35 min. Eteignez votre four, ouvrez la porte, et laissez-y le cheesecake y refroidir complètement.
Mettez-le au frigo pour 12h minimum (24h pour moi). 

Cheesecake-friends-3-copie-1.JPG

Retrouvez cette recette sur Recettes.de
Tags : cheesecake, fromage, dessert, gâteau

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Cheesecakes US corner
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 06:30

J'ai entendu dire que c'était LE cheesecake du Starbucks. Ce goût bien sucré que beaucoup n'arrivent pas à retrouver en goûtant d'autres cheesecakes, c'est parce qu'il y a du chocolat blanc : ah, c'est donc ça, l'explication !

En tout cas, chocolat blanc et myrtille, c'est l'association sur laquelle je fantasmais depuis un bon moment, et voilà, c'est chose faite !

Je comptais faire ma recette habituelle de cheesecake en diminuant simplement la quantité de sucre vu le chocolat blanc, et c'est tombé en même temps que je découvrais le site de Titenoon, qui en plus a des cheesecakes très alléchants sur son site. Et je me suis dit que du coup, j'allais tester sa recette car il n'y avait que peu de différences entre les nôtres : elle utilise moins d'oeufs, et le fait cuire moins longtemps, alors pourquoi ne pas essayer ?

 

Cheesecake-blanc-myrtilles-1.JPG

 

Pour un moule à manqué de 24cm (8 personnes)

 

Pour le cheesecake :

250g de biscuits Thé

50g de cassonade

60g de beurre

600g de St Morêt

20cl de crème fraîche épaisse allégée

360g de chocolat blanc pâtissier

60g de sucre

2 oeufs

1 c. à s. de Maïzena

 

Pour le coulis :

250g de myrtilles (surgelées)

30g de sucre glace

 

Cheesecake-blanc-myrtilles-4.JPG

 

Le coulis :

Sortez vos myrtilles à l'avance pour les laisser décongeler. Mixez-les avec le sucre glace. Passez la préparation au chinois pour filtrer le coulis. N'hésitez pas à remixer les rugosités et à les repasser au chinois pour récupérer le plus de coulis possible. Remixez le coulis.

Réservez le coulis.

 

Le cheesecake :

Tapissez le fond de votre moule à manqué de papier sulfurisé et beurrez les côtés.

Préparez la croûte en mixant les biscuits avec la cassonade. Faites fondre le beurre, ajoutez-le aux biscuits et sablez à la main. Tapissez votre moule avec cette préparation en remontant sur les bords et en essayant d'être uniforme. Réservez au frais.

Préparez le cheesecake en faisant fondre au bain-marie le chocolat blanc avec la crème fraîche. Pendant ce temps, battez le fromage frais avec le sucre pour le détendre. Ajoutez les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque, puis la Maïzena. Lorsque le chocolat est fondu et bien mélangé à la crème, incorporez-le au mélange.

Préchauffez le four à 150°C. Versez sur la moitié de la préparation sur la croûte. Disposez du coulis à la cuillère ou à la poche à douille et recouvrir du reste de crème au chocolat blanc. A la poche à douille, faites des décorations sur le cheesecake que vous customiserez avec la pointe d'un couteau.

Enfournez pour 1h. Ouvrez ensuite la porte du four et laissez-y le cheesecake refroidir 1h environ.

Laissez-le encore refroidir s'il ne l'est pas complètement.

Et c'est parti pour 12h minimum au frais !

 

Note : en faisant cuire moins longtemps, on obtient une texture plus crémeuse qui a remporté les suffrages.
On ne voit pas mon coulis entre les deux couches de crème au chocolat blanc car il est remonté sur les côtés quand j'ai versé le reste : on évite donc d'y aller comme une bourrine !

 

Cheesecake-blanc-myrtilles-2.JPG

Cheesecake-blanc-myrtilles-3.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:30

Cheese-cake-violette-1.JPG

Point de retard dans les publications de recettes, je sais pertinemment que c'était la semaine dernière. Mais point de fille indigne à l'horizon non plus, au contraire ! En attendant mon retour au bercail, j'avais déjà élaboré ma recette, n'ayant qu'une hâte, celle de rentrer me faire cajoler et fêter mes parents.

Ayant toujours un timing compliqué (mais aussi un cadeau commun), j'ai obtenu à l'unanimité des suffrages de faire fête des mères et fête des pères en même temps, et en petit comité, juste nous quatre. La joie d'être tranquillement dans notre cocon.

Alors évidemment, je ne résiste pas à l'idée de répondre au goût des uns et des autres pour les fêter dignement.

Cheese-cake-violette-4.JPG

J'avais déjà pensé à faire un cheese-cake à la violette après le succès de celui à la Chartreuse, fait pour une amie qui adore cette liqueur. Or ma mère aime la violette, et je me suis dit que je lui en ferai un quand je reviendrai. Quoi de mieux pour la fête des mères, au moment de mon retour ? Et pour avoir quelque chose de tout doux en même temps que 100% sud-ouest, une base de biscuits et cerise noire.

 

Pour le coulis, deux options : on reste dans la violette avec du sirop, ou s'enfonce - que dis-je, on s'enterre - dans le sud-ouest avec des cerises noires au sirop.

L'un comme l'autre, c'est un délice.

 

Pour un moule de 18cm de diamètre (4 personnes) :

 

La croûte :

125g de sablés aux fruits rouges

40g de beurre

 

Le cheese-cake :

450g de St Morêt

50g de fromage blanc

100g de sucre

1 c. à s. bombée de farine

3 c. à s. de sirop de violette

2 oeufs + 1 jaune

10cl de crème fraiche

 

Coulis :

sirop de violette

ou un pot de cerises noires (amarena possibles)

 

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez le fond du moule à manqué de papier sulfurisé, ainsi que les parois préalablement beurrées. Mixez les biscuits en poudre fine, ajoutez le beurre fondu et répartissez la préparation dans le moule en tassant avec le fond d’un verre. Enfournez 10 à 15 min.

Augmentez la température à 200°C.

Cheese-cake-violette-2.JPG


Travaillez le fromage frais au batteur. Ajoutez les ingrédients en battant bien entre chaque : le sucre, la farine, le fromage blanc, le sirop de violette, puis les œufs et les jaunes (un à un). Finissez par la crème fraiche en battant juste assez pour l’incorporer.

 

Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 15 min. Baissez la température à 100°C et laissez cuire 1h. Four éteint, laissez encore 1h dans le four, porte ouverte.

 

Sortez le cheese-cake du four et laissez refroidir complètement avant de démouler et de placer au réfrigérateur. Laissez-y le cheese-cake 12h minimum (je l'ai fait la veille pour le lendemain soir, pour ma part).

 

Servez avec du sirop de violette ou des cerises noires en sirop

Cheese-cake-violette-3.JPG

 

Verdict :

- J'ai diminué les proportions pour un moule plus petit (18 cm), j'ai oublié de mettre le fromage blanc et j'ai conservé le temps de cuisson de mon cheese-cake standard : on ne voit pas trop la différence. Une texture peut-être légèrement plus ferme.

- J'ai ajouté un peu de confiture de cerise noire dans la croûte, ce que je vous déconseille car ça aura tendance à cramer !

- C'était très bon quand même !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Cheesecakes Fruits
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:20

De retour à Grenoble, je tenais à faire un petit quelque chose pour l'anniversaire d'une très bonne amie. Je ne sais si c'est la nostalgie de mes chères montagnes qui m'a poussée à faire quelque chose de 100% grenoblois : des noix et... de la Chartreuse, bien sûr ! J'ai beau vanter ce beau breuvage à mes camarades toulousains, je passe pour une montagnarde qui boit de la bibine pour se tenir chaud l'hiver.

La Chartreuse c'est cette liqueur verte au goût si puissant et dont nous sommes si friandes, mon amie et moi. En Green chaud (chocolat chaud à la Chartreuse) ou en digestif, nous adorons ; elle m'avait fait même goûté des pâtisseries à la Chartreuse, d'un eboulangerie de Voiron, chef-lieu de fabrication de la liqueur, dont elle est originaire.

Je me suis souvenu qu'elle s'était régalée avec un cheese-cake lorsqu'elle était venue me voir à Toulouse. C'est là que l'idée m'a traversé l'esprit, ce qui coïncidait avec ma nostalgie des produits de Grenoble.

 

Cheesecake gre 1

 

C'est ensuite allé de soi : une préparation au cream cheese avec un subtil goût de Chartreuse, une base de biscuits mélangée à des noix de Grenoble, et pour la touche finale, une sauce Green Chaud, c'est-à-dire chocolat-Chartreuse. Le tout subtilement dosé, même mes parents qui l'ont fini ont apprécié.

Pour la recette de base du cheese-cake, je me suis inspirée chez Delphine et ai ajouté mes deux-trois bidouilles.

 

Pour un moule de 24cm de diamètre :

 

125g de noix (gardez quelques cerneaux pour la déco)

125g de biscuits Thé

50g de beurre fondu

600g de fromage frais (St Moret)

150g de sucre

2 c. à s. rases de farine

2 à 3 c. à s. de Chartreuse verte

100g de fromage blanc

3 œufs + 2 jaunes

15cl de crème fraiche

 

Sauce Green Chaud

120g de chocolat noir

25cl de lait

50g de sucre

1 c. à c. de Maïzena

1 à 2 c. à s. de Chartreuse

 

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez le fond du moule à manqué de papier sulfurisé, ainsi que les parois préalablement beurrées. Mixez les noix (gardez quelques cerneaux pour la déco) et les biscuits en poudre fine, ajoutez le beurre fondu et répartissez la préparation dans le moule en tassant avec le fond d’un verre. Enfournez 10 à 15 min.

Augmentez la température à 200°C.

 

Travaillez le fromage frais au batteur. Ajoutez les ingrédients en battant bien entre chaque : le sucre, la farine, le fromage blanc, la Chartreuse, puis les œufs et les jaunes (un à un). Finissez par la crème fraiche en battant juste assez pour l’incorporer.

 

Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 15 min. Baissez la température à 100°C et laissez cuire 1h. Four éteint, laissez encore 1h dans le four, porte ouverte.

 

Sortez le cheese-cake du four et laissez refroidir complètement avant de démouler et de placer au réfrigérateur. Laissez-y le cheese-cake 12h minimum.


 

Au dernier moment, préparez la sauce : 


Faites fondre le chocolat avec la Chartreuse et 20 cl de lait.

Délayez la Maïzena dans le reste du lait. Versez le sucre dans le chocolat lorsqu'il arrive à ébullition, ainsi que la Maïzena. Mélangez et laissez frémir à feu doux pendant quelques min, sans cesser de remuer, jusqu'à ce que la sauce ait épaissi.

Retirez la casserole du feu et battez au fouet à main jusqu'à ce que l'ensemble soit bien homogène.

 

 Cheesecake gre 2

Cheesecake gre 3

 

Retrouvez la recette sur Recettes.de

Repost 0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 20:44

Quand on rentre chez soi pour les vacances, il faut vider son frigo, et réaliser les recettes qu'on avait prévues de faire. A quelques jours du départ, ça urge. Alors pour éviter que le fromage à tartiner ne périsse par le temps, on fait le cheese-cake... oui, mais sur une base de giant cookie ! J'avais déjà vu ça chez Katrina, et j'ai bidouillé avec mes recettes de cookies et cheese-cake.

J'avais peur que la pâte à cookie ne soit pas assez cuite avec le cheese-cake par-dessus, mais ça donne en fait une texture assez intéressante, qui m'a rappelé la crème glacée Cookie Dough de Ben & Jerry's. De même, le cheese-cake n'est pas très épais par rapport à la base de cookie, vu que je n'avais pas de moule à manqué.

 

Cheesecake cookies 1

 

Pour un moule rond de 26cm

 

Pour la pâte à cookies :

100g de farine tamisée

1/2 sachet de levure

60g de chocolat noir hâché ou pépites de chocolat

1 oeuf

70g de sucre

100g de beurre (ou margarine, ou compote de pomme)

1/2 c. à c. de sel

 

Pour le cheese-cake :

450g de fromage frais à tartiner

1 gros oeuf

2 c. à s. de sucre

4 c. à s. de crème liquide

 

Dans un saladier, fouettez le beurre, le sucre et le sel jusqu'à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez l'oeuf.

Tamisez ensemble la farine et la levure : versez-les dans le saladier et mélangez bien. Ajoutez délicatement le chocolat en morceaux.

Chemisez votre moule d'une feuille de papier sulfurisé et étalez-y délicatement la pâte à cookies : attention, ça colle !

Réservez au frais pendant que vous préparez le cheese-cake.

 

Préchauffez votre four à 170°C.

Dans un saladier, fouettez le sucre et le fromage frais pour ramollir ce dernier, puis ajoutez l'oeuf. Fouettez à nouveau puis incorporez la crème liquide. Versez la préparation sur la base de cookie et enfournez pour 50min (voire 55 selon votre four).Laisser refroidir sur une grille puis réservez au frais pour 12h.

Vous pouvez décorer le cheese-cake de cookies émiettés.

 

 

 

Cheesecake cookies 2

Cheesecake cookies 3

 

Avec le plaisir de tomber sur une pépite de chocolat...

Repost 0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 08:31

Ou comment donner au cheese-cake toute sa signification.

J'y avais déjà pensé, et en essayant de faire un mix de plusieurs techniques de cheese-cake (c'est comme les recettes de curry, il y en a autant que d'Indiens), je suis arrivée à un résultat correct.

Une base de noix, un Roquefort qui se sent bien... la prochaine fois, ça sera la consécration avec un coulis de poire !

 

Cheese-cake roquefort 2

 

Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre :

 

Pour la base :

170g de noix de Grenoble

70g de beurre

 

Pour le Cheese-cake :

200g de roquefort

300g de Philadelphia

1 pot de yaourt

3 blancs d’œufs

1 jaune d’œuf

 

Passez les noix de Grenoble au mixeur pour les réduire en poudre. Mélangez-les au beurre et étalez la pâte dans un moulé à manqué recouvert de papier sulfuris. Uniformisez avec le fond d’un verre. Réservez au frais.

 

Mélangez le Philadelphia avec le jaune d’œuf et le yaourt. Ajoutez le roquefort, et incorporez les blancs montés en neige.

 

Enfournez pour 30 minutes à 180°C. Laissez reposer dans le four pendant 40 minutes puis réservez 2h au frais.

N'hésitez pas à mettre une feuille de papier alu si vous ne voulez pas que ça brunisse (trop).

Repost 0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 17:41

J'avais déjà essayé de faire un brownie cheesecake en sachant qu'il serait différent de celui que j'ai pu déguster à San Diego. Mais voilà, le Philadelphia est en France, maintenant ! Et il restait dans mon frigo en attendant que soient finies les révisions. Alors pour se consoler et en même temps chercher à recréer ce morceau d'anthologie, on s'y met.

 

J'avais déjà testé le brownie de Novice en cuisine, qui est excellent et light ! Comment se consoler à moindre calorie !

J'ai trouvé la recette de brownie-cheesecake sur le site de David Lebovitz, et j'ai fait un mix avec le brownie. Pour la cuisson, j'ai laissé 25 min pour couper la poire en deux entre une recette qui préconise 15-20 minutes et une autre qui dit 35-40. J'aurais peut-être dû laisser 30, mais je préfère la texture fondante. Pour le prochain essai ?

 

B-cheesecake 4

 

 

Pour un moule rond de 22 cm de diamètre

 

Pour le brownie :

200g de chocolat noir

120g de sucre

80g de farine

150g de compote de pomme (j'ai mis 200g)

3 oeufs

50g de pépites de chocolat

 

Pour la cream cheese :

200g de Philadelphia à température ambiante (j'ai mis une barquette de 150g)

75g de sucre (j'ai mis 50g de sucre et un sachet de sucre vanillé)

de l'extrait de vanille (remplacé par le sucre vanillé)

1 jaune d'oeuf

 

Préchauffez le four à 180°C.

Commencez par préparer le brownie : battez dans un saladier la farine, le sucre et les oeufs. Ajoutez le chocolat fondu et battez à nouveau. Ajoutez la compote de pomme, puis les pépites de chocolat. Versez dans un moule beurré et fariné ou recouvert de papier sulfurisé, ou papier alu. Réservez.

 

La cream cheese : battez le Philadelphia avec les sucres et le jaune d'oeuf jusqu'à ce qu'il mousse (ou plutôt crème). Répartissez-le sur le brownie et faites des stries avec un couteau. Enfournez pour 25 minutes pour quelque chose de fondant, 30-35 minutes voire 40 pour quelque chose de plus sec.

 

B-cheesecake 3

Repost 0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 20:51

Encore et toujours les apéros, et oui. Mais c'est un peu mes seuls moments de vie sociale en ces heures sombres de révisions. Et comme ça me donne  l'occasion de cuisiner et que j'ai le réflexe d'en prévoir beaucoup au cas où, j'ai fait (en plus des bouchons au gorgonzola, miel et romarin) cette tarte que j'ai trouvée sur le blog d'Eryn en parcourant les blogs pour en trouver une sympa.

Donc dans la série "les aventuriers de l'impossible", je vous propose cette tarte plus les bouchons dans la même journée, histoire de capitaliser la vaisselle pour la semaine ! Il suffit de ne pas se gourrer dans la conversion "grammes -> centilitres" (pas comme certaines).

Elle est en tout cas sympa, à déguster chaude, tiède ou froide. Je préfère froide, pour ma part.

 

Tarte basilic olives 2

 

Pour un moule à tarte de 26 cm de diamètre :

 

La pâte :

250 g de farine
100 g d'huile d'olive (soit 10 cl - j'en ai mis 7)
1 gros jaune d'oeuf ( réserver le blanc pour la garniture )
50 g d'eau froide (soit 5 cl)
3 g de sel
10 g de basilic surgelé
Poivre au goût

 

Le cheesecake :

300 g de fromage frais à tartiner ( Philadelphia, St Morêt, etc.)
60 g de lait (soit 6 cl)
2 gros oeufs
1 gros blanc d'oeuf
1 pincée de sel
75 g d'olives noires dénoyautées et égouttées (j'ai mis une boîte de 85 g)
45 g de parmesan râpé ( pas mis)

 

La garniture :

une quinzaine de tomates cerises
20 g de parmesan râpé
10 g de basilic surgelé
Poivre au goût (tiens, je n'en ai pas mis)

 

 

Préparez la pâte :

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, le poivre. Creusez un puits, ajoutez l'huile, l'eau froide, le jaune d'oeuf et le basilic surgelé. Mélangez rapidement à la spatule en bois et formez une boule à la main (Eryn préconise de l'envelopper dans du film étirable et de réfrigérer une heure). 

Etalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé au rouleau, foncez le moule beurré et fariné (jou gardez la feuille de papier sulfurisé du dessous) et piquez à la fourchette (Eryn à ce stade remet au frais 20 minutes). 

Mais chez les aventuriers de l'impossible, on n'a pas le temps de réfrigérer : on passe tout de suite à l'étape de la cuisson à blanc à 180°C en couvrant d'une feuille de papier sulfurisé avec des légumes secs pendant 5 minutes, puis à nu pendant 5 minutes.

Sortez la pâte du four et baissez celui-ci à 160°C.

 

La garniture :

Egouttez les olives, détaillez-les en rondelles et séchez-les grossièrement dans du papier absorbant. Réservez-les. Coupez les tomates cerises en deux, et réservez-les aussi. 

Dans un saladier, battez le fromage frais à tartiner au fouet électrique jusqu'à ce qu'il devienne crémeux. Ajoutez les oeufs entiers, fouettez, puis le lait, fouettez pour homogénéiser.

Montez le blanc en neige avec une pincée de sel. Versez la préparation au fromage frais dedans et l'incorporez-la délicatement et longuement à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la masse. Versez-la sur le fond de tarte, parsemez de rondelles d'olives noires que vous enfoncez avec la pointe d'un couteau. Enfourner à 160°C pendant 20 minutes.

 

Pendant la cuisson, mélangez dans un bol 20 g de parmesan et 10 g de basilic surgelé. Sortez la tarte du four, déposez les demi-tomates cerises sur la surface délicatement, côté coupé vers le haut, et parsemez du mélange parmesan-basilic. Eteignez le four et laissez-y la tarte pendant 1h30.

 



Tarte basilic olives 1

Tarte basilic olives 3

tarte, basilic, fromage, tomate, olives, cheesecake, entrée, plat, frais

Repost 0