Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 06:24
Barres chocolat, coco-cerise

Une gourmandise qu'on trouve dans beaucoup de "boulangeries" en Australie, qui fait partie des douceurs du tea time à l'anglosaxonne : je dirais que ça se situe entre le caramel slice et le brownie ; une base brownie (voire croûte de cheesecake), un mélange de cerise et de noix de coco râpée, et une couverture de chocolat. J'ai pu non seulement m'en régaler, mais trouver la recette sur l'internet australien.

Barres chocolat, coco-cerise

Pour 12 carrés :

Pour la base :

  • 100g de chocolat noir à pâtisser
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre
  • 30g de farine
  • 40g de beurre
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • optionnel : noix, brisures de biscuits...

Pour la garniture :

  • 200g de noix de coco râpée
  • 20cl de lait concentré non sucré
  • 5 c. à s. de cerises 'amarena' au sirop

Pour la couverture :

  • 150g de chocolat noir (52%) ou lait

  • Préparez la base :

Préchauffez le four à 180°C.
Battez l'oeuf et le sucre jusqu'à léger blanchiment. Ajoutez la farine et la levure. Faites fondre doucement le chocolat avec le beurre et incorporez-les à la préparation. Versez le mélange dans un moule carré d'environ 20cm de côté recouvert de papier sulfurisé. Enfournez pour 12 min environ. Laissez ensuite refroidir.

  • Préparez la garniture :

Hachez préalablement les cerises et mélangez-les avec le lait concentré, la noix de coco et leur sirop (ou mixez le tout pour plus de simplicité). Transférez la préparation sur la base et faites prendre au frais 20 min.

  • Préparez la couverture :

Faites fondre doucement le chocolat au bain-marie et recouvrez-en la préparation. Laissez prendre au frais 1 à 2h.
Au moment de servir, détaillez en carrés.

Barres chocolat, coco-cerise
Barres chocolat, coco-cerise
Repost 0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 06:49
Biscuits au chocolat et Fleur de sel de Pierre Hermé

Récemment j'évoquais ma nostalgie pour le chocolat noir, le vrai dégustation, à 70% de cacao ; en effet, dans les pays anglosaxons, c'est Cadbury qui domine et qui propose une gamme très variée en incluant des noix, des fruits séchés, ou encore des bonbons dans ses tablettes. Mais tout ce chocolat au lait est bien écoeurant pour moi. Alors parfois on s'offre le luxe de prendre une tablette dégustation Lindt, qui coûte cher mais offre là aussi une gamme bien bonne. Et nous avons goûté le chocolat et Fleur de Sel, qui m'a directement fait penser à cette recette vue sur bien des blogs. Ainsi pour le prochain déjeuner tous ensemble, on fait péter ces biscuits qui, je dois l'avouer, étaient vraiment bons. Déjà que j'adore sentir la petite pointe de sel dans les cookies, j'avoue avoir été conquise avec la force du chocolat. A refaire !

Pour 25 biscuits environ :

  • 155g de chocolat à 70% de cacao
  • 180g de farine
  • 30g de cacao non sucré
  • 5g de bicarbonate de sodium
  • 155g de beurre
  • 120g de cassonade
  • 50g de sucre
  • 3g de Fleur de sel
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille

Hâchez le chocolat au couteau et réservez.

Mélangez la farine, le cacao et le bicarbonate.
Dans un autre saladier, travaillez le beurre en pommade. Incorporez-y les sucres, la Fleur de sel et l'extrait de vanille.
Incorporez le mélange farine/cacao/bicarbonate, puis les morceaux de chocolat noir et pétrissez sans trop travailler, jusqu'à avoir une pâte homogène. Faites-en un ou deux boudins (selon le diamètre désiré), filmez, et réservez au frais 2h.

Préchauffez le four à 170°C. Découpez des rondelles de biscuits assez épaisses dans les boudins, environ 1,5cm, et répartissez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 11min.
Laissez-les refroidir complètement sur la grille pour éviter qu'ils ne s'effritent.

Biscuits au chocolat et Fleur de sel de Pierre Hermé
Biscuits au chocolat et Fleur de sel de Pierre Hermé
Repost 0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 06:59
Reese's aux Oreos à la fraise (Candy Day)

Pour ce Candy Day, je propose une recette que j'ai réitérée après avoir découvert l'original au rayon cochonneries en tous genres, parmi les Snickers, Mars, etc. Il s'agit d'une coupelle de beurre de cacahuète (peanut butter cup) chapeautée d'un biscuit Oreo.
J'ai déjà pu réaliser des Reese's (marque américaine déposée), il ne me restait donc qu'à réitérer et customiser. J'ai préféré prendre la version des Oreo à la fraise que j'ai pu trouver au supermarché, et je sais que je ne prenais pas trop de risques : fraise-chocolat ? Ça marche ; fraise-cacahuète ? Ça marche ; chocolat-cacahuète ? Ça marche aussi.
J'ai utilisé des moules à tartelettes en silicone pour les réaliser, mais des caissettes en papier font très bien l'affaire. On peut utiliser de la purée de cacahuètes à la place du beurre de cacahuètes, en magasin bio et contenant beaucoup moins de Emachin-chose et d'huile. De plus, libre à vous de rééquilibrer le sucre.

Reese's aux Oreos à la fraise (Candy Day)

Pour 8 à 10 pièces :

  • 300g de chocolat au lait
  • 200g de beurre de cacahuètes
  • 100g de sucre (facultatif : seulement si votre beurre de cacahuètes n'est pas (assez) sucré)
  • 8 à 10 biscuits Oreo à la fraise (normaux, à défaut)

Faites fondre 200g de chocolat au bain-marie. Nappez le fond de vos moules en silicone ou en papier d'une épaisse couche de chocolat (il ne faut pas qu'ils craquèlent au démoulage). Laissez prendre au frais (30 min à 1h).

Préparez la garniture en battant le beurre de cacahuètes (avec le sucre si vous en ajoutez) pour le détendre et obtenir une texture assez mousseuse. Versez dans les caissettes, sur le chocolat durci. Veillez à ne pas faire une couche trop épaisse pour éviter que vos cups soient écoeurantes par la suite.

Faites fondre le reste du chocolat et recouvrez chaque moule pour refermer de chocolat. Sur le chocolat encore liquide, déposez un biscuit Oreo sur chaque pièce. Laissez prendre au frais à nouveau (1h30-2h de préférence).

Note : prenez bien garde à ce que vos cups ne s’effritent pas : veillez à déposez une bonne couche de chocolat uniforme, et respectez bien les temps de prise au froid.

Reese's aux Oreos à la fraise (Candy Day)
Reese's aux Oreos à la fraise (Candy Day)
Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 07:42
Cookies au chocolat, coeur au beurre de cacahuète

Une recette de Julia T. et Agathe sur laquelle j'ai complètement craqué. Un coeur fondant de beurre de cacahuète, mon énorme péché mignon, dans un cookie tout chocolat... Difficile de ne pas aimer !
J'ai divisé les quantités par deux pour une petite fournée (histoire de ne pas avoir une fournée entière sur la conscience et sur les fesses, car je suis faible). Cependant, la recette reste inchangée.

Pour 9 cookies :

Pour les cookies :

  • 90g de farine
  • 20g de cacao non sucré
  • 1/4 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/4 c. à c. de sel
  • 40g de sucre
  • 50g de cassonade
  • 50g de beurre
  • 30g de beurre de cacahuète
  • 1/2 c. à c. de vanille
  • 1 oeuf

Pour la garniture :

  • 90g de beurre de cacahuètes
  • 40g de sucre glace

  • Préparez la pâte :

Préchauffez le four à 180°C.

Battez ensemble les sucres, le beurre et le beurre de cacahuètes.
Mélangez ensemble les ingrédients secs (farine, cacao, sel, bicarbonate). Ajoutez la vanille et l'oeuf à la préparation liquide. Versez ensuite dans les ingrédients secs. Confectionnez des boules de la taille d'une noix et réservez.

  • Préparez la garniture :

Mélangez le beurre de cacahuètes et le sucre glace. Formez des boules de la taille d'une noisette. Fourrez les noix de pâte à cookies des noisettes de pâte de cacahuètes, et aplatissez légèrement le biscuit une fois fourré. Disposez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Roulez les boules dans du sucre et enfournez 9-10 min. Laissez refroidir sur une grille.

Cookies au chocolat, coeur au beurre de cacahuète

Cette recette est ma participation au concours de Julia T. et Agathe sur le chocolat

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 07:34
Lamington cake

Vous en avez sûrement déjà vus ou entendu parlé. C'est ce fameux gâteau que l'on trouve partout en Australie, constitué d'une génoise (dit aussi sponge cake) enrobée de chocolat et de noix de coco râpé, et parfois fourré à la confiture.
La première fois que je l'ai goûté, acheté en supermarché, je n'ai pas aimé. C'était sans saveur, la génoise n'avait rien, et même le chocolat et la coco ne se sentaient pas tellement. J'avais vraiment l'impression de manger de l'éponge, pour le coup. Et puis, je me suis dit qu'il fallait retenter le coup ailleurs, au moins dans une pâtisserie. J'ai mis du temps, parce que bon, vers $4-5 la part avec risque de ne pas aimer, ça me paraissait cher. J'ai réussi à en trouver à $2.50 à Sydney, et j'ai enfin pu le goûter. Et là, j'ai bien aimé : certes parce qu'il était fourré de confiture, mais au moins je sentais l'enrobage. Allez banco, je le réitère.
Et là, c'est après moult péripéties et au troisième essai que je vous les présente enfin. Etant maudite de la génoise (la première fois le gâteau ne monte pas, la deuxième fois il n'est pas cuit à l'intérieur) et ayant grand peine à parfois maitriser ce nouveau four, j'ai finalement repris une recette davantage cake pour être sûre d'avoir la bonne texture. Pour l'enrobage, j'ai repris la recette chez Je Papote.

Lamington cake
  • Préparez la génoise (la veille ou quelques heures avant) :

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez la farine, le sucre et la levure. Ajoutez les oeufs l'un après l'autre, puis le beurre et la vanille. Mélangez bien, versez dans petit moule à cake (23cm) ou un moule carré à bords hauts d'environ 20cm de côté, beurrés et farinés. Enfournez pour 40-45 min environ (surveillez selon votre four).
Laissez refroidir, voire mettez-le au frigo en attendant pour quelques heures.

  • La garniture :

Coupez les bords et le bombé du haut pour avoir des gros carrés. Coupez chaque carré en deux et garnissez-le de confiture. Repliez les carrés comme des sandwiches.

  • Préparez le glaçage :

Mélangez le sucre et le cacao, et ajoutez l'eau bouillante. Dans une assiette à côté, répartissez la noix de coco. Roulez chaque carré dans le mélange au chocolat puis roulez-le dans la noix de coco. Laissez refroidir au frigo.

Lamington cake
Repost 0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 23:30
Cheesecake au caramel, banane et passion, sirop de chocolat

Ou comment relever le pari de réitérer une association détonnante dans un cheesecake : imaginez un peu une texture de caramel, sucrée et moelleuse avec l'association de la banane, relevée par le fruit de la passion, et fondante de plaisir avec le sirop de chocolat.
C'est dans une tartelette que j'ai goûtée à Canberra (dont l'enseigne fera l'objet d'un prochain billet) que j'ai trouvée cette association caramel-passion qui m'a parue plus que sympathique.
Pour la réitérer, je suis allée imbriquer plusieurs idées, à savoir que je voulais une croûte légère et non maxi-beurré : j'ai repris la recette de mon maxi cookies à la poudre d'amandes ; j'ai repris ma recette de cheesecake sans cuisson ( et ), pour une texture crémeuse qui se tient et qui est plus rapide et facile à réaliser et dont j'ai baissé la quantité de sucre ; j'ai repris l'idée du caramel au micro-ondes chez Michelle (Croquant-Fondant... Gourmand), et la recette du sirop de chocolat vient de chez Venzecia (Un Amour de recettes).

Pour un petit cheesecake (1 à 2 personnes) :

La croûte :

  • 120g de poudre d'amandes
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre
  • 1 c. à c. de levure

Le caramel :

  • 40g de sucre glace
  • 1 c. à s. d'eau
  • 2 c. à s. de crème liquide

Le cheesecake :

  • 200g de fromage frais à tartiner
  • 30g de sucre
  • 1/2 banane
  • 10cl de crème liquide entière
  • 3 c. à s. de pulpe de fruits de la passion (en boîte pour moi)

Le sirop de chocolat :

  • 10g de cacao amer
  • 3,5cl d'eau
  • 25g de sucre (cassonade)
Cheesecake au caramel, banane et passion, sirop de chocolat

  • Préparez la croûte :

Préchauffez le four à 180°C. Chemisez le fond de votre moule à fond amovible de papier sulfurisé et beurrez les parois.
Battez l'oeuf avec le sucre et ajoutez la levure. Incorporez ensuite la poudre d'amandes à l'aide d'une spatule jusqu'à obtenir une boule de pâte. Tassez la préparation au fond du moule et remontez sur les parois (attention elle est très collante : utilisez un morceau de papier sulfurisé pour que ça soit plus facile - et plus propre).
Enfournez pour 15 à 20 min en faisant attention à ce que ça ne brûle pas.
Retirez du four et réservez.

  • Préparez le caramel :

Mélangez le sucre et l'eau dans un petit saladier et mettez 2 min à 1000 watt au micro-ondes pour obtenir un caramel ambré. Faites chauffer la crème et ajoutez-la doucement au caramel en faisant attention aux projections.

  • Préparez le cheesecake :

Écrasez la banane en purée et tapissez-en le fond du moule.
Détendez le fromage frais en le battant avec le sucre, pour qu'il ait une texture crémeuse. Ajoutez la moitié (ou les deux tiers) du caramel et mélangez.
Montez la crème liquide en chantilly et incorporez-en les 2/3 délicatement à la préparation en soulevant bien la masse. Réservez le tiers restant au frigo.
Versez dans le moule, sur la banane écrasée. Disposez le reste du caramel sur le cheesecake et faites des stries avec un couteau.
Mettez au frigo 12h au moins.
Le lendemain, répartissez le reste de crème chantilly (si vous le souhaitez) puis la pulpe de fruit de la passion sur le cheesecake.

  • Préparez le sirop :

Mélangez le cacao et l'eau dans une casserole et mettez à chauffer. Versez le sucre et le sel et mélangez. Portez le mélange à frémissement et laissez réduire 3 min environ en mélangeant régulièrement. Le sirop est prêt lorsque le mélange s'est épaissi.
Versez-le dans un bocal et réservez jusqu'à utilisation.

Cheesecake au caramel, banane et passion, sirop de chocolat

Avec cette recette je participe au concours de Sandra sur les cheesecakes

Et je propose une recette de gâteau sucré à Anna et Olivia

Recettes.de : cheesecake, banane, caramel, fruits de la passion, chocolat, desserts, amandes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Fruits Chocolat Cheesecakes
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 06:46
Le maxi cookies à l'amande

Avis s'il y a des dépressives qui doivent faire leur mémoire et veulent se noyer rechercher du réconfort dans les cookies lors du pétage de câble de 23h : le maxi cookies à base de poudre d'amandes est là pour te sauver la mise, le jean et ce qui te reste de dignité.
J'ai vu cette recette chez Sweetnessandmore qui elle-même l'a vue chez Jenny. J'ai simplement divisé les quantités par deux car il ne me restait pas assez de poudre d'amandes (qu'est-ce qu'on peut attendre d'un pétage de câble à 22h30 ?) mais je l'ai étalé sur 20 cm tout de même et j'avais un cookie bien plat comme j'aime

 

Pour 1 maxi cookie de 20cm de diamètre :

  • 120g de poudre d'amandes
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre (édulcorant pour moi)
  • 1/2 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 1 grosse poignée de pépites de chocolat

 

Préchauffez le four à 180°C. Blanchissez l'oeuf avec les sucres. Ajoutez ensuite la levure et fouettez. Enfin, incorporez la poudre d'amandes avec une spatule, jusqu'à obtenir une boule de pâte. Incorporez les pépites de chocolat.

Sur une plaque tapissée de papier sulfurisée, étalez la pâte à la main (attention ça colle) de façon à obtenir un rond régulier. Enfournez pour 15 à 25 min selon que vous voulez un cookie encore fondant ou moelleux.

 

Recettes.de : cookies, restes, amandes, light, chocolat, cuisine saine, comfort food

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 07:27

Tarte-choco-orange-1.JPG

 

Il y a des recettes qui t'obsèdent plusieurs jours après les avoir vues. Généralement, celles-là ne restent pas dans les favoris très longtemps, car il te faut assouvir ce besoin de la réaliser quand tu vois que tu as vraiment bloqué sur les photos et que tu as lu plusieurs fois la recette tellement ça te tente.
C'est ce qui s'est passé quand j'ai vu la sublime tarte au chocolat orange façon mendiants chez Epices & Moi. Non mais franchement, ses photos sont vraiment à tomber ! La texture du chocolat avec ce mode de cuisson (à four éteint) ne cessait de me tarauder !
Note : je n'ai pas mis longtemps à la réaliser après l'avoir vu, mais j'avoue que la publication a été plus longue...
J'ai réitéré sa recette à la lettre, à la seule différence que j'ai simplement mis des noix de cajou à la place du mélange de fruits secs pour une personne qui tolère seulement cette sorte de noix (et ça m'a d'autant plus motivée que je me suis dit que c'était une très bonne idée).
Ma mission, c'était de trouver un chocolat noir de bonne qualité et surtout, avec un fort pourcentage en cacao, ce qui est un challenge dans les pays anglosaxons, dont le record avoisine souvent les... 45% de cacao ! Youpi, c'est la fête...
J'ai fait une simple pâte sablée car je n'avais pas les ingrédients pour la recette de sa pâte (mascarpone et différentes farines). Mais j'étais très satisfaite du résultat : la pâte était cuite, se coupait bien, et cette texture de chocolat, avec un mariage très équilibré avec l'orange... A défaut d'une cerise sur le gâteau, c'était les noix de cajou sur la tarte ! ;)

 

Tarte-choco-orange-2.JPG

 

Pour une tarte (26cm de diamètre) :

Pour la pâte :

  • 250g de farine
  • 100g de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • 150g de beurre
  • 1 oeuf

Pour la garniture :

  • 250g de chocolat noir à 70%
  • 250ml de crème allégée
  • 100ml de lait de soja
  • 20g de beurre
  • 1 oeuf
  • le zeste d'1/2 orange
  • 1 poignée de noix de cajou

 

  • Préparez la pâte :

Mélangez la farine, le sucre glace et la pincée de sel. Ajoutez le beurre et parcelles et sablez. D'abord avec les doigts, puis frottez entre vos mains pour être sûr d'avoir une texture uniforme.
Ajoutez l'oeuf et pétrissez rapidement pour avoir une boule homogène. Il est important de ne pas trop travailler la pâte. Réservez au frais pendant 30 min, dans du film transparent.

  • Préparez la garniture :

Préchauffez le four à 170°C. Pendant le repos de la pâte, cassez le chocolat en morceaux dans un bol ou un saladier. Dans une casserole, portez le lait, la crème et le beurre à ébullition. Ajoutez le zeste d'orange. Versez le tout sur le chocolat et fouettez jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez l'oeuf et mélangez à nouveau. Réservez.

  • La cuisson :

Beurrez et farinez un moule à tarte (à fond amovible pour moi). Sortez votre pâte du frigo et abaissez-la sur un plan de travail fariné. Faites-la cuire à blanc pendant 10 min en surveillant.
Sortez la tarte, éteignez le four. Versez la ganache au chocolat et remettez dans le four éteint pendant 20 min.
A la sortie du four, laissez reposer 3 à 4h à température ambiante.
Parsemez de noix de cajou torréfiées et concassées au moment de servir.

 

Tarte-choco-orange-4.JPG

Une texture parfaite !

 

Recettes.de : tarte, tarte sucrée, chocolat, orange, noix, noix de cajou, dessert

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 09:19
Cookies battle : Recettes Michel et Augustin vs Moustache Cookies

Très souvent, nos marques favorites de cookies proposent leur recette au dos des paquets. On les essaie, tantôt celle-ci, tantôt celle-là, et on dit à chaque fois "miam miam c'est très bon". Mais si l'on voulait vraiment comparer, ne vaut-il pas mieux faire les fournées en même temps et voir quel résultat s'approche le plus de ce qu'on aime ?
C'est en tout cas ce que j'ai fait avec les recettes de Michel et Augustin et de Moustache Cookies (pour plus d'info sur ces derniers, voyez cet article). C'est surtout en voyant la recette de Michel et Augustin pour des petites quantités que ça m'est venu à l'esprit : avec le reste, faire une nouvelle fournée de cookies mais d'une recette différente.
J'ai basé mes proportions sur l'oeuf : comme Michel et Augustin n'utilise qu'un demi-oeuf pour faire 6 cookies, j'ai pris le demi-oeuf restant pour faire la recette de Moustache Cookies, dont j'ai divisé les proportions par deux. J'ai pu faire 9 cookies.
Et pour ces deux recettes, pas de prise de liberté : j'ai suivi les recettes à la lettre, rien changé aux ingrédients, et ai utilisé la même cuillère à glace pour faire les boules de pâte.
Il est assez marrant de faire la différence quand on prépare les cookies : pour Michel et Augustin, on met tout ensemble et on mélange, pour Moustache Cookies, on ajoute au fur et à mesure ; les préparations ont des consistances différentes ; les temps et températures de cuisson sont différents ; la texture même des cookies est différente.
Sur les photos, la fournée Michel et Augustin est à gauche, et celle de Moustache Cookies est à droite.

Cookies battle : Recettes Michel et Augustin vs Moustache Cookies
Recette Michel et Augustin (6 cookies) Recettes Moustaches Cookies (9 cookies)
60g de beurre frais 80g de beurre
90g de farine 50g de sucre blanc
70g de sucre de canne 75g de cassonade
1/2 oeuf frais 4ml d'arôme de vanille
2 pincées de levure 1/2 oeuf frais
1/2 pincée de sel 140g de farine
50g de pépites de chocolat 4g de Fleur de sel
  4g de bicarbonate de soude
  50g de pépites de chocolat

On peut déjà voir que les proportions beurre/farine/oeuf ne sont pas les mêmes et on s'attend déjà à des résultats différents. Plus il y a de beurre, plus le cookie s'étalera à la cuisson, et c'est inversement pareil pour la farine : plus il y a en, plus le cookie aura une texture de gâteau et non de biscuit.

 

  • Préparez la pâte :

Michel et Augustin :
Préchauffez le four à 160°C.
Tamisez la farine et la levure dans un saladier. Creusez un puits et ajoutez la pincée de sel, le beurre en morceaux, le demi-oeuf et le sucre de canne. Avec une cuillère en bois, mélangez ('massez et malaxez', qu'ils ajoutent) le tout pour en faire une pâte homogène. Ajoutez le chocolat.
A l'aide d'une cuillère à glace, dressez 6 boules de pâte sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé.

Moustache Cookies :

Préchauffez le four à 180°C (je l'ai augmenté une fois la cuisson de la fournée Michel et Augustin finie).
Fouettez le beurre avec le sucre blanc et la cassonade jusqu'à obtenir une pâte légèrement crémeuse et homogène.
Ajoutez l'oeuf et la vanille. Remuez encore (la pâte se liquéfie un petit peu plus et prend une coloration un peu plus brune).
Ajoutez ensuite la farine, le bicarbonate et la Fleur de sel. Mélangez encore (la pâte prend de la consistance et devient dur à mélanger).
Ajoutez le chocolat.
Faites des tas avec votre cuillère à glace sur la plaque de votre four.

 

  • La cuisson :

Michel et Augustin : 17 min à 160°C.
Moustache Cookies : 8-9 min à 180°C en haut ou à mi-hauteur; ils doivent avoir les bords légèrement bruns ; laissez-les reposer sur la plaque pour qu'ils finissent de cuire hors du four.

Cookies battle : Recettes Michel et Augustin vs Moustache Cookies
  • La dégustation :

Passons maintenant à ce qui nous intéresse le plus.
Comme on peut le voir à la sortie du four, les cookies Michel et Augustin sont plus étalés, tandis que ceux de Moustache Cookies sont plus denses. Rapport à la proportion beurre/oeuf/farine.
Au niveau de la texture, j'ai changé plusieurs fois d'avis.
Disons qu'au niveau de la texture, c'est Michel et Augustin qui se rapproche plus de l'idée que je me fais du cookie, dans le sens où il est vraiment croustillant à l'extérieur (chose que je trouve de plus en plus rare dans les recettes maison : on cherche tellement le moelleux à l'intérieur que parfois il n'y a plus de croustillant du tout).
Pour l'instant, Michel et Augustin respecte bien l'idée du cookie : étalé, croustillant sur les bords, de jolies craquelures, un centre moelleux.

Pour la fournée Moustache Cookie, j'ai eu droit à vrai moelleux en bouche : peut-être parce qu'à l'intérieur, c'était à peine cuit, voire cru. En revanche, c'était moins fort en sucre que Michel et Augustin. Moins craquant, mais moins fort en sucre.
En revanche - et c'est pour ça que je dis que j'ai changé d'avis plusieurs fois - en termes de dégustation ultérieure, il tient mieux la distance. J'en ai mangé plus tard dans la soirée et le lendemain, et là ils avaient un peu durci, et j'ai trouvé un coeur moelleux (et, bizarrement, cuit ?), là où ceux de Michel et Augustin étaient plus durs à casser en deux.

 

Cookies battle : Recettes Michel et Augustin vs Moustache Cookies

Verdict :

- pour une dégustation à la sortie du four, privilégiez Michel et Augustin. Pour une dégustation ultérieure, visez Moustache Cookies.

- pour une utilisation de la pâte à cookies dans d'autres préparations, je vous préviens que celle de Michel et Augustin est plus beurrée et plus sucrée ; voire un brin crunchy avec les cristaux de sucre. Celle de Moustache Cookies, plus chargée en farine, atténue le goût du sucre.

- note : le temps de cuisson des cookies de Moustaches Cookies devrait être à revoir. Je comprends l'idée d'une cuisson rapide avec une forte température pour cuire l'extérieur et garder le coeur moelleux, mais je pense que rallonger le temps de cuisson ne serait pas du luxe. Sans s'aligner sur Michel et Augustin, peut-être que 10-12 min à 170°C devraient être un bon compromis.

- au départ, j'étais sceptique quant à la fournée de Michel et Augustin, mais pour du cocooning le soir devant la télé - car juste à la sortie du four - ils étaient parfaits. Les cookies Moustache Cookies ont passé la journée avec moi dans un tupperware, et le soir venu ils étaient très bons : moelleux, pas crus et avec finalement une épaisseur qu'il m'arrive de retrouver dans certaines boulangeries-pâtisseries qui vendent des cookies.

J'espère vous avoir donné envie de réaliser l'une ou l'autre des recettes. Pour ma part, j'ai pu goûter et faire mon choix en conséquence.

 

Recettes.de : cookies, chocolat, goûter, biscuits, cocooning, Etats-Unis, France

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 11:20

Woopies-Oreo-1.JPG

 

Au départ, ça devait être des macarons (ne rigole pas, s'il te plait), mais mon assurance légendaire a fait, d'autant plus pour mon premier essai, que je n'ai pas assez macaronné parce que j'avais peur de trop macaronner : comme tout ce qu'on rate en cuisine d'ailleurs, c'est en général parce qu'on s'est arrêté avant d'arriver au résultat. Résultat, des craquelures mais pas de colerette !
Mais qu'à cela ne tienne : c'est qu'elles sont réutilisables, ces petites boules très cacaotées ! Oui, très cacaotées, car je les ai voulues aussi noires que des Oreo dont je les ai fourrées (la recette est là, mais comme je suis gentille je la remets sur ce billet). Si tu veux du pas trop sucré, tu as frappé à la bonne porte : cacaoté, mais adouci par la pâte d'Oreo. Un petit plaisir à prendre avec le café, le tout en mode black and white, s'il te plait !

 

Woopies-Oreo-3.JPG

 

Pour 8 mini woopies :

Les coques :

  • 1 blanc d'oeuf
  • 20g de sucre (1 + 1/2 tbsp)
  • 100g de sucre glace
  • 60g de poudre d'amandes
  • 50g de cacao en poudre maigre

La pâte d'Oreo :

  • 300ml de lait de soja
  • 20 biscuits Oreo

 

  • La pâte d'Oreo :

A faire quelques heures avant de faire les coques. Broyez les biscuits dans un sac congélation à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Faites-les fondre doucement avec le lait dans une casserole, en remuant de temps en temps. Au bout d'un moment, le mélange va s'épaissir. Retirez du feu, mixez s'il reste des grumeaux et versez dans un pot. Réservez.

  • Les coques :

Tamisez ensemble le sucre glace, la poudre d'amandes et le cacao et réservez. Montez le blanc en incorporant le sucre en trois fois, jusqu'à obtenir le bec d'oiseau. Incorporez le mélange sec et travaillez jusqu'à obtenir le fameux ruban (ou pas).
Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, dressez des petites boules de pâte à l'aide d'une poche à douille.
Préchauffez le four à 180°C et laissez reposer les croûtes 30 min.
Enfournez pour environ 8 min.

  • Le dressage :

Une fois les coques refroidies, garnissez-en la moitié de pâte aux Oreo et recouvrez de l'autre moitié. Réservez au frais, ou dégustez de suite avec un bon café.

 

Woopies-Oreo-2.JPG

 

Recettes.de : defi arc-en-ciel, couleur noire, chocolat, woopies, goûter, Oreo, Etats-Unis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Chocolat Tea time
commenter cet article