Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:08

Le défi de ce mois-ci : réaliser une recette de courge aux saveurs d'un pays pour faire un tour du monde du potiron. Telle est en effet la mission que nous propose le jury de Recettes.de.
Moussaillons, cap sur la Grèce ! Au grand plaisir de mes feuilles de vigne en saumure qui poireautaient depuis un moment en attendant que je daignasse les utiliser, et de mon reste de potimarron qui se disait qu'il allait mourir de tristesse, oublié de tous.
Ce ne sera donc certes pas la recette originale que j'ai toujours pour objectif de réaliser, mais elle vient tout de même de faire ses preuves : la douceur du potimarron contrebalance les épices du riz, et le tout est crémeux, enrobé d'une sauce au citron. J'ai trouvé pas mal de versions quant au temps de cuisson, et je me suis inspirée de chez Rock the Bretzel pour cette fois.

  Dolma-potiron-1.JPG


Pour 10-12 pièces :

  • 24 feuilles de vignes
  • 50g de riz
  • 1 échalote
  • 200g de purée de potimarron
  • 1/2 cube de bouillon de volaille
  • 1/2 citron
  • huile d'olive
  • aromates de votre choix (origan et romarin)
  • sel, poivre

 

Rincez les feuilles de vigne et laissez-les sécher sur du papier absorbant.

Emincez l'échalote et faites-la revenir dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez le riz et laissez cuire 3 min environ. Ajoutez ensuite environ 12cl d'eau et le demi cube de bouillon : laissez cuire à feu mignon jusqu'à ce le riz soit à peine cuit (encore un peu ferme). Ajoutez les aromates, le sel et le poivre.
Hors du feu, incorporez le potimarron réduit en purée.

Etalez vos feuilles de vigne et coupez la "queue" (la plus grosse nervure). Déposez une cuillerée de la farce vers le bas de la feuille. Rabattez le bas et les côtés, et roulez vers le haut. [je prends 2 feuilles pour faire une pièce, soit en décalant les feuilles puis en roulant en une fois, soit rouler une feuille à la fois]. Répétez l'opération.

Lorsque les pièces sont toutes faites, mettez-les dans une casserole en les serrant bien. Arrosez d'un filet d'huile d'olive, du jus de citron, et 15cl d'eau. Laissez cuire le tout 20min environ à feu doux.

A la fin de la cuisson, récupérez-les à l'aide d'une écumoire et déposez-les dans une assiette. Vous pouvez les servir avec le jus de cuisson si vous le souhaitez.

 

Dolma-potiron-2.JPG

Recettes de : potimarron, courge, riz, feuilles de vigne, dolma, Grècecuisine des restes, cuisine végétarienne, entrée

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 10:51

Les mochi, tout le monde en a entendu parler. Non ? Ben maintenant c'est fait. Basiquement, ce sont des petits gâteaux de riz très prisés par les Japonais, qui sont cuisinés de manières très diverses : grillés, fourrés, assaisonnés, etc, il y en a pléthore.
Ceux que je vous propose sont les plus connus chez les Français, car ils sont fourrés - en général à la pâte de haricots rouges, dits daifuku mochi. Si vous allez dans des épiceries spécialisées, vous en trouverez à divers parfums : haricots rouges, sésame noir, cacahuète, thé matcha, taro, ou encore coco-pandan.
Si je connaissais déjà le daifuku mochi, c'est chez Ozenya que j'ai découvert son frère aux haricots blancs et yuzu. Et maintenant que j'ai fait le plus long et le plus compliqué, il ne me restait plus qu'à confectionner ces petits mochis.
A savoir que les Japonais font rarement le mochi eux-mêmes : ils achètent directement les carrés de pâte pour les cuisiner ensuite à leur guise.

  Mochi-blanc.JPG

 

Pour 8 gros mochi :

  • 100g de farine de riz gluant
  • 50g de sucre
  • 150ml d'eau
  • shiro koshi-an
  • 1/2 citron vert
  • fécule (de maïs ou de pomme de terre)

 

Préparez 8 boulettes de pâte de haricots blancs sucrée à l'aide d'une cuillère à café. Arrosez-les du jus de citron vert et réservez au frigo pour les faire raffermir.
Dans un bol, mélangez la farine de riz gluant, le sucre et l'eau et mélangez. A puissance moyenne (ou environ 500W), faites chauffer 1:30 min au micro-ondes. Renouvelez pour 30sec à 1 min. La pâte doit être élastique et collante.
Dans une assiette, mettez de la fécule et versez la pâte dessus. Divisez en 8 pâtons et re-saupoudrez de fécule.
Prélevez un pâton, étalez-le dans la paume de la main. En son centre, mettez une boulette de shiro koshi-an citronnée et refermez en pinçant les bords. Continuez ainsi de suite.
A dégustez avec un thé au citron.

Note : pour ma part, je crois que ma pâte a manqué un peu de cuisson, et des grumeaux de fécule sont restés collés. Le goût était certes là, c'était très bon ; mais je ne suis pas encore au niveau d'Ozenya.

 

Recettes.de : mochi, gâteaux, gâteaux de riz, desserts, anko, haricots blancs, cuisine japonaise

YannCook : mochi, dessert, gâteau de riz, japonais, citron vert, haricots blancs, pâte, goûter, léger

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 09:12

J'avais goûté dans l'assiette de mon amie lorsque nous sommes allées chez Ozenya son mochi aux haricots blancs et yuzu, et j'étais tout simplement tombée en extase. Depuis, j'ai écumé les épiceries asiatiques à la recherche de cette pâte, vu qu'on trouve celle aux haricots rouge assez facilement. Mais rien à faire : niet, nada, peanut ! La seule solution : obéir au dicton qui dit qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Mais à quel prix ! Pas que ça soit cher, mais c'est surtout long. Très long. Très très long. Alors on traite cette denrée avec déférence et on s'incline trois fois chaque fois qu'on passe devant.

  Shiro-koshi-an.JPG

 

Pour 600-700g (2 pots moyens de confiture) :

  • 300g de haricots blancs secs (coco pour moi)
  • 250g de sucre
  • de l'eau

 

Etape 1 : mettez les haricots à tremper toute la nuit (6-8h) dans un grand volume d'eau.

Etape 2 : faites-les cuire dans 2 à 3x leur volume d'eau à feu vif. Une fois à ébullition, ajoutez 50ml d'eau, baissez le feu et laissez cuire 20min à petit bouillon. Préparez un saladier d'eau froide.

Etape 3 : récupérez les haricots à l'aide d'une cuillère ou d'un écumoire et déposez-les dans l'eau froide.

Etape 4 : pelez les haricots. Etape très longue (installez-vous devant Fantasia, ça passera plus facilement).

Etape 5 : remettez les haricots sur feu doux ou moyen dans 2 à 3 fois leur volume d'eau (vous pouvez récupérer l'eau de l'étape 2) et laissez cuire jusqu'à ce que les haricots se désagrègent (1h30 environ). Préparez un saladier.

Etape 6 : égouttez les haricots avec un chinois. Posez celui-ci sur le saladier. Réduisez les haricots en purée avec une cuillère et récupérez au fur et à mesure la pâte qui passe par le chinois. Etape très longue également. Si vous avez un presse-purée, n'hésitez pas à vous en servir.

Etape 7 : dans une casserole, versez le sucre avec 100ml d'eau et mettez à feu moyen. Lorsque le sucre est dissout, ajoutez la moitié de la pâte et remuez avec une cuillère en bois. A l'ébullition, ajoutez le reste de l'an et remuez constamment jusqu'à ce que la préparation s'assèche un peu. Lorsqu'elle fait quelques grosses bulles, retirez du feu et versez dans les bocaux.

Il existe une autre façon de faire avec une étamine (que je n'avais pas).

 

Le shiro koshi-an (shiro = blanc, et koshi-an désigne la pâte de haricots - rouges, par défaut) s'utilise dans les mêmes circonstances que le koshi-an. On peut le conserver plusieurs jours sans problème.

 

Recettes de : pâte, haricots blancs, purée, anko, cuisine japonaise, sucre, homemade, pâte à tartiner

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 16:00

Une recette tirée de la collection Larousse des cuisines du monde (un coffret comme il en existe beaucoup à la Fnac), du livre "De New York à Mexico".
Des lanières de tortilla de maïs frites et des lamelles d'avocats agrémentent et customisent cette soupe de manière fort sympathique. Vous m'excuserez, les photos le soir ne sont vraiment pas sympathiques...

  Sopa-tortilla-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 120g de tomates pelées
  • 1/2 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1/2 piment (facultatif)
  • 500ml de bouillon de volaille
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 avocat
  • 1 à 2 tortillas de maïs
  • sel, poivre

 

Ciselez l'oignon, coupez les tomates en dés et pressez la gousse d'ail. Hachez le piment. Dans une casserole, faites revenir les tomates, l'oignon, la gousse d'ail et le piment à feu doux. Salez, poivrez, et laissez cuire 10 min à feu doux.  Ajoutez le bouillon de volaille. Laissez cuire à nouveau 20 min. Rajoutez un peu d'eau au besoin.
Pendant la cuisson de la soupe, coupez les tortillas en lanières et faites les frire (variante : je les ai faites cuire à sec à la poêle pour les avoir craquantes sans matière grasse).
Coupez l'avocat en lamelles et réservez avec les lanières de tortilla.
Versez la soupe et laissez chacun se servir en tortilla et avocat pour accompagner la soupe.

Note : dosez le piment pour éviter que ça ne soit trop relevé (parce que Aï Caramba !)

 

Sopa-tortilla-2.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : soupe, tomates, tortilla, avocat, oignon, piment, cuisine mexicaine Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 10:33

Le potimarron tient une grande place dans la cuisine japonaise ; je l'ignorais totalement, moi qui viens à peine de goûter à ce cucurbitacé. Je savais que c'était censé avoir un goût plus doux que le potiron (que je n'affectionne pas particulièrement), mais il me fallait toujours franchir le pas et le cuisiner.
Et c'est finalement dans un livre de la collection Larousse sur la cuisine du monde que j'ai découvert cette recette bête comme chou, et qui m'a révélé en grandeur le goût de cette courge.

  Potimarron-soja-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 250g de potimarron (1/2)
  • 20cl de bouillon ou de dashi
  • 1 c. à s. de saké ou mirin
  • 2 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de sauce soja

Lavez le potimarron et coupez la moitié que vous allez utiliser en cubes. Mettez-le dans une casserole et couvrez avec le bouillon ou dashi. Amenez à ébullition, puis baissez sur feu doux. Ajoutez le saké, le sucre et la sauce soja, couvrez et laissez mijoter jusqu'à ce que le potimarron soit tendre (environ 20 min). 

 

Potimarron-soja-2.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : potimarron, courge, Japon, soja

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 08:00

Suite de la saga Cuisine TV, avec Ma cuisine indienne, mais qui rencontre un succès moindre par rapport à son homologue japonaise. J'ai moi-même fait ma sélection de recettes sur le site, et ce gâteau m'a interpellée ; qu'est-ce que les Indiens mangent en sucré ? Je ne m'étais jamais posé la question.
Fait d'épices, zestes d'orange et fruits secs, ce gâteau n'a rien de laborieux, tant dans sa confection que dans sa liste d'ingrédients : nul besoin de parcourir les épiceries spécialisées, vous pouvez même le faire sur un coup de tête, comme moi.
Les saveurs sont très équilibrées, aucune ne prend le pas sur les autres entre le doux et l'épicé, et c'est excellent avec un thé bien chaud. Un tea time réussi !
Je suis en revanche mitigée sur les quantités, car la recette indiquant pour 4, je l'ai divisée par 2, et je trouvais que ça faisait de grosses quantités.

  Indian-cake-1.JPG

 

Pour 2 gloûtons ou 4 personnes normales :

  • 50g de raisins secs
  • 1/2 bol de thé fort chaud
  • 100g de sucre
  • 60g de beurre
  • 3 c. à s. de yaourt
  • 1,5 c. à s. de caramel liquide
  • 125g de farine + 1 c. à s.
  • 1 c. à c. de levure
  • 1/2 c. à s. de zestes d'orange
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de clou de girofle

 

Laissez tremper les raisins secs dans le thé 15 à 20 min.
Préchauffez le four à 200°C. Battez le beurre avec le sucre jusqu'à ce que le mélange mousse. Ajoutez l'oeuf et battez jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez ensuite le yaourt, le caramel et les 125g de farine et la levure, et battez jusqu'à un appareil lisse. Ajoutez les épices et les zestes d'orange et battez encore 2 min.
Egouttez les raisins dans une passoire et roulez-les dans une c. à s. de farine. Incorporez-les à la pâte et versez cette dernière dans un moule beurré et fariné (2 moules en silicone en forme de coeur pour moi) et enfournez pour 35 min environ (50 à 55 si vous doublez les proportions).

Dégustez avec un bon thé chaud.

 

Indian-cake.JPG

 

Recettes de : gateaux, cuisine indienne, raisins, épices, orange, thé, desserts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 11:25

La photo n'est pas à la hauteur de ce rêve qui s'est réalisé ; l'okonomiyaki me fait saliver à chaque fois que je la croise dans mes lectures (Ranma 1/2, Tsubasa Réservoir Chronicle, etc.) et chaque fois que j'entends parler des superbes okonomiyaki qu'on trouve chez Aki à Paris. Et je n'habite pas Paris.
Concrètement, il s'agit d'une sorte de crêpe ou de galette avec du chou émincé qui sert de base. On garnit de ce qu'on veut, on fait griller des deux côtés (yaki signifie grillé, comme dans yakitori, ou yakisoba), et on sert accompagné de sauce okonomi et de mayonnaise. Dans les mangas, elle est parfois adaptée sous le terme de "crêpe" ou "pizza" pour les Français.
C'est encore une fois grâce à Kaori Endo sur Ma cuisine japonaise, émission sur laquelle je suis totalement tombée au hasard, que j'ai pu la réaliser. J'ai fait la garniture avec ce que j'avais dans le frigo : champignons et feta.

 

Okonomiyaki-1.JPG
Pour 2 okonomiyaki :

  • 50g de farine
  • 1/2 c. à c. de levure
  • 1 oeuf
  • 20g de igname (ou de la pomme de terre)
  • 5cl de dashi (ou de l'eau)
  • 100g de chou blanc
  • 3 champignons blancs
  • 50g de feta
  • sauce okonomi
  • mayonnaise (facultatif)

igname

Battez l'oeuf avec le dashi (ou l'eau) avec 1 c. à c. de sel. Tamisez la farine et la levure et ajoutez-les au mélange.
Pelez le morceau d'igname et râpez-le : vous devez obtenir une sorte de pulpe. Vous pouvez trouver le igname en épicerie spécialisée, ou le remplacer par de la pomme de terre, avec le même procédé ; le but est d'obtenir cette pulpe qui servira de liant.
Ajoutez cette pulpe à la préparation, puis le chou émincé. Mélangez bien le tout.

okonomiyaki-4.jpg

Faites chauffer votre poêle avec 1 c. à s. d'huile (1 okonomiyaki = 1 poêle) et déposez un tas de pâte que vous tasserez pour avoir une forme relativement homogène et une épaisseur d'environ 2cm. Déposez la garniture de votre choix, et tassez-la pour qu'elle colle à la galette.
Lorsqu'elle est prise, retournez-la pour la faire griller de l'autre côté. Retournez ensuite sur une assiette. Déposez généreusement de la sauce okonomi (ou de la sauce tonkatsu, ou de la sauce barbecue), puis de la mayonnaise (les Japonais s'amusent généralement à faire des dessins avec cette mayo).
Servez.

ranma---okonomiyaki.png

Okonomiyaki-2.JPG

 

Dans Ranma 1/2, l'un des personnages tient un commerce d'okonomiyaki

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : Japon, okonomiyaki, galette, chou, grillade, cuisine végétarienne, cuisine saine, repas de fête, fromage, champignons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 08:10

J'ai vu cette recette pendant l'été, sur Cuisine TV. Si Kaori Endo présente Ma cuisine japonaise, Dina Nikolaou présente Ma cuisine grecque, avec cette délicieuse omelette à la tomate, menthe et feta, la strapatsada. Simple, savoureuse, elle est parfaite pour manger les oeufs brouillés autrement. Même moi qui ne suis pas très menthe, j'ai trouvé qu'elle avait vraiment sa place dans cette recette.

Strapatsada-1.JPG
Pour 2 personnes :

  • 250g de tomates pelées
  • 2 oeufs
  • 50 à 100g de feta (selon les goûts)
  • feuilles de menthe
  • huile d'olive
  • origan
  • paprika
  • poivre

Faites compoter les tomates pelées coupées en dés 20 min à sec. Rajouter un filet d’huile d’olive et une pincée de sucre. Laissez compoter à nouveau. Remuez de temps en temps.

Fouetter les œufs et rajoutez-y la feta émiettée avec les doigts.

Ajoutez du paprika et de l’origan dans les tomates et remuez. Quand la compotée est prête (une préparation pas trop liquide), versez le mélange œuf-feta sur les tomates.

Ciselez la menthe. Remuez de temps en temps la préparation. Rajoutez du poivre. Quand les œufs commencent à prendre, rajoutez la menthe et mélanger. Retirez du feu lorsque c’est bien pris mais encore liquide.

Vous pouvez servir avec des morceaux de pain grillé.

Strapatsada-2.JPG
Recettes.de : oeufs, cuisine végétarienne, cuisine saine, fromage, tomate, cuisine grecque, omelette

YannCook : Strapatsada, oeufs, omelette, feta, tomate, menthe, grec, facile, été, snack, végétarien

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 08:55

Cela fait une éternité que je rêve d'en manger. Et c'est en voyant la diffusion sur Cuisine TV de Kaori Endo de la recette du tonkatsu que j'ai vu que c'était simple et facile à faire. C'est fait avec cette chapelure japonaise dite panko, qui est plus légère que la chapelure traditionnelle. On peut le présenter en bol ou en assiette, accompagné de chou (comme ici), de salade, de riz, de nouilles...
Vous pouvez l'accompagner d'une sauce soja sucrée, ou mieux si vous en trouvez, de la sauce okonomi : ça ressemble à une sauce barbecue sucrée.
Kaori Endo livre même l'astuce pour faire du panko soi-même : faire sécher au four du pain de mie sans la croûte.

Tonkatsu 1


Pour 2 personnes :

  • 2 côtes de porc désossées
  • 4 c. à s. de farine
  • 1 oeuf
  • panko (chapelure japonaise)
  • 1/4 de chou
  • sel, poivre, huile
  • sauce okonomi, ou soja sucrée, ou encore barbecue

 

Commencez par émincer le chou et le faire tremper dans de l'eau très froide pendant environ 10 min (le temps de préparer le plat). Faites chauffer l'huile dans une poêle à bords assez hauts à feu moyen.
Dans trois récipients différents, mettez dans l'un la farine, dans l'autre l'oeuf, dans le troisième la chapelure.
Prenez les côtes de porc et faites des petites incisions entre la chair et le gras : ça évitera à la viande de se rétracter à la cuisson.
Enduisez les côtes de porc de farine tout d'abord en les y roulant (tapotez pour enlever l'excédent), puis d'oeuf, et de panko. Mettez-les à cuire dans l'huile, environ 3-4 min de chaque côté. Lorsqu'elles sont dorées des deux côtés, vous pouvez augmenter le feu pour avoir une panure plus croustillante.

Déposez sur du papier absorbant.
Egouttez le chou et dressez-le dans les assiettes.

Comme au Japon on mange avec des baguettes, on prédécoupe le tonkatsu en tronçons. Servez les lamelles ou tronçons directement dans les assiettes ou sur un grand plat de service. Servez avec de la sauce, en nappage ou à part.

Tonkatsu 2

ranma - tonkatsu

Comme vous le voyez, un plat très populaire au Japon, où l'on consomme en réalité pas mal de fritures. Si vous n'avez pas de panko, vous pouvez le faire vous-même en faisant sécher au four de la mie de pain de mie.

 

Recettes.de : tonkatsu, panure, porc, chou, cuisine japonaise

YannCook : tonkatsu, porc, panure, chou, friture, japonais, facile

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 08:10

J'ai enfin réussi à me procurer des nouilles soba, ces nouilles faites avec de la farine de sarazin. Et pour inaugurer cette trouvaille, j'ai eu la chance de trouver de la sauce aux haricots noirs, que j'ai eu jusque là la frustration de n'avoir jamais pu tester, notamment au Wok Bar à Grenoble, où ils ont arrêté de proposer cette sauce avant que j'aie pu la goûter.
J'ai d'ailleurs fait comme la formule là-bas : des nouilles, des légumes et une sauce.

Nouilles-soba-haricots-1.JPG
Pour 2 personnes :

  • 100 à 120g de nouilles soba
  • 200g de légumes (carottes, haricots verts et haricots plats pour moi)
  • 1/2 oignon
  • 1/2 gousse d'ail
  • 3 c. à s. de sauce aux haricots noirs
  • 2 c. à s. d'eau
  • 2 c. à s. d'huile

Portez une casserole d'eau à ébullition et mettez les nouilles à cuire 3 min.
Pelez l'oignon et l'ail, émincez le premier et hâchez le deuxième. Dans une poêle ou un wok, faites chauffer l'eau et l'huile et faites-y revenir l'oignon et l'ail. Ajoutez les légumes coupés en dés ou batonnets et la sauce aux haricots noirs. Faites cuire le tout en remuant bien. Ajoutez les nouilles et faites cuire le tout 1 min à peine, puis servez. Vous pouvez zapper cette dernière étape, et verser les pâtes puis les légumes dans le bol.

Nouilles-soba-haricots-2.JPG

 

Recettes.de : Thailande, nouilles, soba, haricots, cuisine végétarienne, cuisine saine

YannCook : nouilles, soba, sarrazin, haricots noirs, légumes, japonais, indonésien, sain

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0