Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 18:23

Un peu de vert tout de même parmi tout ce sucré.
Il est revenu le temps d'emporter sa gamelle pour manger au bureau (et oui, petite pensée aux travailleurs aoutiens !). Mais ça fait un moment que je ne fais que des salades vite fait trop honteuses à montrer, alors pour changer un peu, j'ai pris une recette que j'ai vu dans le Yummy Magazine 4 (je crois), avec mes changements, à savoir une garniture simplifiée, où la ricotta est remplacée par du cream cheese allégé, et garnie d'aromates et de poivrons.

 

Courgettes-farcies-1.JPG

 

Pour 1 personne :

  • 1 petite courgette
  • 20g de poivron coupé en dés
  •  4 c. à s. de cream cheese
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
  • Origan 

 

Mettez le four en position grill. 

Lavez les courgettes, coupez les extrémités et coupez-les en deux dans le sens de la longueur. Grattez l’intérieur et mélangez-le avec le cream cheese, le sel, le poivre, l’origan, les dés de poivron et un filet d’huile d’olive. Garnissez les courgettes de ce mélange. Arrosez le tout d’un filet d’huile d’olive et faites de même sur la feuille d’aluminium sur laquelle vous allez poser les courgettes.

Enfournez jusqu’à ce les courgettes soient grillés (comptez 20 à 25 min).

 

Courgettes-farcies-2.JPG

 

Recettes.de : courgettes, fromage, poivron, cuisine vegetarienne, cuisine saine, pique-nique,

huile d'olive
Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Légumes Fromage Entrées
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 17:21
Tarte aux petits pois et fromage frais

Pour les quelques journées de soleil qui parsèment ce début d'automne, je vous propose cette tarte fraiche et savoureuse. Trouvée chez Edda du très joli blog Un déjeuner de soleil, ces couleurs et ces saveurs de basilic et d'origan m'ont conquise.
J'ai évidemment bidouillé avec ce que j'avais, à savoir que je n'ai pas utilisé de petits-suisses mais du fromage frais, et que je n'avais pas de roquette sous la main.

Entre les temps de repos de la pâte et de la garniture, prenez votre temps pour la faire.

Tarte aux petits pois et fromage frais

Pour une petite tarte (20cm de diamètre) :

La pâte :

  • 150g de fromage frais (allégé possible)
  • 90g de farine T55
  • 90g de farine d'avoine
  • 4 c. à s. d'huile d'olive
  • origan, sel

La garniture :

  • 180 à 200g de petits pois écossés (frais ou surgelés)
  • quelques tomates cerises
  • 200g de fromage frais (allégé possible)
  • 3 c. à s. de parmesan fraichement râpé
  • 4 feuilles de basilic
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 petite poignée de roquette (pas mis)
  • coriandre en poudre, sel, poivre
  • huile d'olive
  • Préparez la pâte :

Mélangez le fromage frais et la farine, et ajoutez l'huile d'olive, le sel et l'origan. Travaillez rapidement pour obtenir une pâte lisse et homogène, formez une boule, puis filmez et laissez reposer 1 à 2h au frais.

  • Préparez la garniture :

Plongez les petits pois dans l'eau bouillante salée. Laissez cuire pendant 5 min, égouttez, et rincez à l'eau très froide pour stopper la cuisson. Réservez.

  • Cuisez la pâte :

Préchauffez le four à 180°C. Beurrez et farinez un moule à tarte de 20cm de diamètre et abaissez la pâte. Piquez le fond avec une fourchette et mettez au frais une dizaine de minutes. Couvrez de papier cuisson et de légumes secs et faites cuire à blanc 20 min, le temps que la pâte colore. Retirez le papier et les légumes secs et laissez cuire encore 5 min. Laissez refroidir.

  • Préparez l'appareil au fromage frais :

Mélangez le fromage frais, la roquette, le basilic, le parmesan. Ajoutez à votre goût la coriandre, le sel, le poivre et l'huile d'olive.
Déposez et étalez le mélange sur le fond de tarte et parsemez des petits pois et tomates cerises coupées en deux. Arrosez d'huile et de sel. Vous pouvez servir de suite ou conserver au frais (je préfère la dernière option, pour ma part, car elle a une meilleure tenue).

Tarte aux petits pois et fromage frais
Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 06:15
Pâtes à la carbonara (la vraie recette)

Quand je dis à mes amis que dans la carbonara traditionnelle il n'y a ni crème ni lardons, j'adore voir leurs yeux ronds ! D'autant plus qu'il s'agit d'amis bien franchouillards qui cuisinent tout à la crème (oui, moi c'est plutôt huile d'olive). Ben oui quoi : la crème et les lardons, ça me fait davantage penser à une flammekueche qu'à l'Italie. Enfin, je pense que la version française de cette sauce a été instaurée par les Savoyards, bien que je n'ai pas de preuve pour appuyer cette thèse.
En tout cas quand je vois ces plats pleins de crème, ça me fait frissonner rien que d'imaginer le goût. Pourquoi ?

Parce que la fameuse crème est faite à partir d'oeufs et de fromage, tout simplement ; comme les pâtes "cacio e pepe" (originaires également du Latium) faites à partir du fromage et d'eau de cuisson. La viande quant à elle est le guanciale (joue de porc), mais qu'on remplace facilement par de la pancetta, qui se trouve facilement en grande surface.
Le formage est le pecorino romano, bien salé à lui seul, comme la pancetta. Râpé et mêlé aux oeufs, c'est lui qui va donner l'onctuosité de la crème.
Bref, comme d'habitude avec la cuisine italienne : peu d'ingrédients, mais de qualité, et vous obtiendrez un plat sublime ! Je dois avouer que j'ai eu de la chance de grandir avec la carbonara cuisinée par mon père, qui n'a rien à voir avec les "carbo" (en français dans le texte), souvent industrielles, que j'ai pu goûter en dehors. Quel dommage, quand même ; passer à côté du meilleur, c'est-à-dire le fromage !


Toujours dans ma croisade de la recette authentique, après le gratin dauphinois et le tiramisù, voici donc les spaghetti alla carbonara comme vous les trouverez en Italie et notamment à Rome, leur ville d'origine.

Selon les recettes, vous pouvez trouver des versions avec des jaunes d'oeufs comme chez Mely ; mon père met des oeufs entiers. Moi je fais un mix ! :)

Les doses pour une personne. Eh oui, c'est tout.

Les doses pour une personne. Eh oui, c'est tout.

Pour 2 personnes :

  • 160g de pâtes longues (spaghetti, tagliatelle, linguine...)
  • 50g de pecorino romano ou de parmesan
  • 60g de pancetta
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • (sel, poivre, facultatifs)

Mettez à chauffer une grande casserole d'eau.
Détaillez la pancetta en dés.

Faites-la revenir dans une poêle (l'huile d'olive est facultative).

Cassez et battez les oeufs dans un saladier avec une fourchette et ajoutez-y le fromage râpé. Mélangez à nouveau. 

Lorsque l'eau est à ébullition, salez-la et faites cuire les pâtes al dente (1 min avant la fin de la cuisson). Egouttez-les, mettez-les dans la poêle avec la pancetta et remuez pour bien les imprégner. Versez ensuite le tout dans le mélange oeuf-fromage et remuez bien jusqu'à ce que les pâtes soient bien enrobées de crème. 

Servez immédiatement. 

Pâtes à la carbonara (la vraie recette)
Pâtes à la carbonara (la vraie recette)
Pâtes à la carbonara (la vraie recette)
Pâtes à la carbonara (la vraie recette)
Pâtes à la carbonara (la vraie recette)
Pâtes à la carbonara (la vraie recette)

Recettes.de : pâtes, Italie, carbonara, oeuf, fromage, porc

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 06:49
Cookies chorizo, fourrés chèvre

"Amène du salé", une phrase que vous avez sûrement déjà entendue lorsque votre hôte répartit les tâches pour sa soirée.
Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait de cookies salés, et l'association chorizo chèvre que j'avais pu tester dans d'autres plats me titillait. Comme je n'avais pas envie d'avoir une grosse boule moche avec des morceaux de chèvre carbonisés, j'ai voulu fourrer le cookie avec la lamelle de chèvre (et aussi pour le petit trip de voir un fourrage, comme dans un vrai cookie sucré).
Je pense qu'il n'y a tout de même aucun problème pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête et incorporer directement le fromage en dés dans la préparation.

Cookies chorizo, fourrés chèvre

Pour 18 cookies :

  • 180g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 oeuf
  • 8 à 10cl d'huile d'olive
  • 3 c. à s. de yaourt nature (ou fromage blanc)
  • 30g de parmesan râpé
  • 70g de chorizo en dés
  • 1 à 2 mini buchettes de chèvre
  • sel, poivre (selon les goûts)

Mélangez la farine et la levure dans un saladier. Ajoutez l'oeuf, l'huile et le yaourt nature. Ajoutez le parmesan râpé puis le chorizo en dés. Pétrissez bien jusqu'à avoir une pâte homogène. Faites-en un boudin que vous filmerez et laisserez 40min au frigo.

Préchauffez le four à 180°C. Découpez de très fines tranches dans les buchettes de chèvre. Chemisez une plaque de cuisson de papier sulfurisé.

Sortez la pâte du frigo et prélevez-en l'équivalent d'1/2 cuillère à soupe. Divisez la boule en 2, aplatissez la première partie sur la plaque, garnissez de tranches de chèvre, et recouvrez de la deuxième partie en prenant soin de bien souder les bords avec les doigts.

Note : Si la pâte colle, vous pouvez trempez les doigts dans une coupette d'eau froide de temps en temps.

Lorsque tous les cookies sont façonnés, enfournez pour 8 à 10 min.

Cookies chorizo, fourrés chèvre
Cookies chorizo, fourrés chèvre
Repost 0
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 15:51
Bavette "cacio e pepe" au romarin

Typique de Rome, voici la recette simple et savoureuse du plat du pauvre. Dans le Latium, on savoure ce plat de "fromage et poivre" ("cacio e pepe") fait avec l'eau de cuisson des pâtes qui donne une crème, avec le fameux pecorino romano. Un fromage que j'affectionne particulièrement, pour ma part.

Et pourtant, comme le dit Edda chez qui j'ai trouvé la recette, ce n'est pas parce que la recette est simple dans sa liste d'ingrédients qu'elle est facile pour autant. Pour faire la crème au pecorino, il faut être rapide, et surtout avoir des ingrédients de première qualité. Prenez donc un pecorino bien affiné, ou à défaut faire moitié-moitié avec du bon parmesan.

J'ai ajouté du romarin frais du jardin, là où Edda avait mis de la menthe. Et n'ayant pas de spaghettoni (n°7) à la maison, j'ai pris des bavette (n°13).

J'aime beaucoup la manière de cuisiner avec peu d'ingrédients mais dont la qualité doit être optimum : cela permet vraiment d'apprécier les saveurs qui sont sublimées.

Avec une râpe à fromage qui doit dater d'avant ma naissance...

Avec une râpe à fromage qui doit dater d'avant ma naissance...

Pour 2 personnes :

  • 160 à 200g de bavette
  • 80 à 100g de pecorino romano bien affiné
  • poivre noir du moulin
  • 3-4g de sel
  • eau de cuisson des pâtes
  • brins de romarin frais

Dans un saladier, râpez le fromage et moulinez le poivre à votre convenance.

Portez à ébullition 2L d'eau et salez. Faites cuire les bavette en mélangeant bien au départ avec une fourchette en bois.
Avant la fin de la cuisson, versez 2-3 c. à s. d'eau de cuisson des pâtes dans le mélange fromage-poivre (car elle contient de l'amidon), et réservez également 3 louches de cette même eau de cuisson.
Un peu avant la fin de la cuisson préconisée (1 min environ), égouttez les pâtes. Versez-les dans le saladier avec une louche de l'eau de cuisson et tournez très rapidement avec une fourchette pour former une crème autour des pâtes. Ajoutez au besoin un peu d'eau de cuisson.
Parsemez de brins de romarin, mélangez et servez de suite.

Bavette "cacio e pepe" au romarin
Bavette "cacio e pepe" au romarin
Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 08:43

Les Culino Versions du mois de mars, c'est le sucré-salé, et voici ma participation. J'avais déjà pensé à cette recette qui vient plus d'un coup de folie : où l'on se souvient d'une recette, puis d'une autre, où l'on fait un mélange savant dans sa tête, et ça donne ça. Une recette fraiche et savoureuse.

 

Salade-pomme-champi-1.JPG

Pour 2 personnes :

  • 4 grosses feuilles de laitue iceberg
  • 1/2 pomme
  • 3 à 4 petits champignons blancs
  • huile d'olive
  • thym
  • parmesan

Détaillez les feuilles de salade en lanières. Ôtez la queue des champignons et émincez-les. Coupez la pomme en quartiers fins. Répartissez le tout dans les assiettes et assaisonnez d'un filet d'huile d'olive (parfumée à l'ail et au thym pour moi), du thym, et saupoudrez de parmesan.

Salade-pomme-champi-2.JPG

 

Recettes.de : pomme, parmesan, champignon, cuisine végétarienne, cuisine saine, détox

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Salades Fruits Fromage
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 17:28
Sincronizadas mexicaines

Cousines des quesadillas qui se plient en deux, les sincronizadas sont formées par deux tortillas l'une sur l'autre, et sont généralement garnies de jambon-fromage. Rien ne vaut le fromage mexicain, mais il est quasiment introuvable en France. L'alternative est de le remplacer par de la mozzarelle ou du gruyère suisse.
Le jambon-fromage mexicain, en somme : pour un snack vite fait, accompagné de guacamole maison, c'est nickel !
J'ai découvert cette recette chez O my goût, où j'ai appris la différence avec les quesadillas.

Par personne :

Les sincronizadas :

  • 2 tortillas
  • 1 à 2 tranches de jambon
  • fromage à fondre tranché finement

Le guacamole maison (2 personnes) :

  • 1 gros avocat mûr
  • 1/2 échalote
  • jus de citron vert
  • 1 pincée de piment fort en poudre ou 1-2 gouttes de tabasco
  • Préparez le guacamole :

Détaillez finement l'échalote. Ecrasez l'avocat à la fourchette et ajoutez l'échalote, le jus de citron vert et le piment et mélangez bien. Réservez.

  • Préparez les sincronizadas :

Dans une poêle à feu moyen, faites chauffer une première tortilla à sec. Répartissez-y la garniture, refermez de la seconde tortilla, et retournez à l'aide d'une spatule. Laissez chauffer et retournez régulièrement jusqu'à ce que ça soit doré des deux côtés. Ôtez du feu lorsque le fromage est bien fondu.

Servez coupées en quatre accompagnée de guacamole.

Sincronizadas mexicaines
Sincronizadas mexicaines
Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 16:48
Risotto au morbier et noisettes {comfort food}

En ce mois de janvier, voilà une recette de comfort food pour se remettre du temps pourri, et pour ma part, se remettre aux fourneaux. Oui, pour moi janvier est un peu un mois où je ne peux plus voir la bouffe en peinture, entre les restes des fêtes, tout le monde qui vous réserve votre weekend, des anniversaires à foison...
Mais c'était sans compter sur la bonne idée de thème suggéré par Culino Versions, j'ai nommé comfort food ! Pas question de louper une occasion pareille de faire un bon plat cocooning, qui pour moi doit être quelque chose de fondant, crémeux et/ou fromagé. Ce risotto a rempli aussi bien sa mission de vide-frigo que de réconfort. Morbier et noisettes, association gagnante repérée dans une page de magazine conservée dans le classeur depuis... euh, longtemps.

Risotto au morbier et noisettes {comfort food}

Pour 3 personnes :

  • 220g de riz rond arborio
  • 100g d'oignon émincé
  • 1,25L de bouillon de légumes
  • 7cl de vin blanc
  • 3cl d'huile d'olive
  • 30g de beurre
  • 90g de morbier
  • 45g de noisettes
  • sel, poivre

Faites chauffer le bouillon de légumes dans une casserole et laissez sur feu moyen-doux. Sur la plaque d'à côté, faites revenir l'oignon dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il blondisse. Ajoutez le riz et remuez doucement à la cuillère en bois jusqu'à ce qu'il soit translucide. Déglacez au vin blanc. Lorsque celui-ci est évaporé, versez une louche de bouillon, et tournez la préparation à la cuillère en bois jusqu'à ce que le liquide soit totalement absorbé. Recommencez l'opération jusqu'à absorption totale du bouillon ou lorsque la texture est suffisamment crémeuse. Baissez le feu et incorporez le beurre en dés puis le morbier détaillé en dés également. Salez et poivrez. Au moment de servir, répartissez les noisettes concassées.

Risotto au morbier et noisettes {comfort food}
Risotto au morbier et noisettes {comfort food}
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Plats Pâtes et riz Fromage
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 16:45
Salade automnale courge rôtie, feta, noix de cajou caramélisées

Je réitère cette recette que j'avais découverte en Australie. Si vous vous rappelez de la salade à la betterave, feta et noix de cajou, vous ne vous étonnerez pas de savoir que c'est dans le même établissement que j'ai goûté celle que je vous propose aujourd'hui, la carte ayant été adaptée aux saveurs automnales. Et je dois avouer que les saveurs s'associaient très bien, bien que les noix de cajou caramélisées formaient un bloc de caramel pas forcément agréable à croquer.
Bref, je l'avais gardée dans un coin de ma tête, et entamant maintenant l'automne de l'hémisphère nord, j'ai réitéré la recette avec du potimarron, des noix de cajou grillées et légèrement caramélisées et un dressing avec de la crème de figue au balsamique que j'avais reçue dans une box culinaire.
De plus, si la feta est pour vous trop sèche, vous pouvez la remplacer par du chèvre, ou n'importe quel fromage de votre choix (j'ai dû résister aux œillades que le Saint-Félicien m'a faites depuis le frigo).

Pour 2 personnes :

Pour la salade :

  • 6 grosses poignées de mesclun
  • 250g de potimarron (épépiné et coupé en dés)
  • 60 à 90g de feta
  • 4 poignées de noix de cajou
  • 1 c. à s. de sucre

Pour le dressing :

  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. d'huile de colza
  • 2 c. à s. de crème de figue au balsamique (ou 1 c. à s. de vinaigre balsamique)
  • 1 c. à s. de vinaigre de vin rouge
  • 1 c. à c. de moutarde
  • sel, poivre
Salade automnale courge rôtie, feta, noix de cajou caramélisées
  • Préparez la salade :

Mettez les dés de potimarron dans un bol supportant la chaleur. Filmez et faites chauffer 1min30 à 2 min au micro-ondes pour le ramollir. Dans une poêle à feu vif, versez un filet d'huile neutre et faites griller les dés de courge (attention à ne pas vous brûler avec la vapeur lorsque vous retirez le film du bol !). Réservez les dés.
Dans la même poêle, feu abaissé, enlevez l'excédent d'huile avec du papier absorbant, et versez les noix de cajou avec le sucre. Faites doucement griller/caraméliser en remuant de temps en temps. Réservez avec les dés de potimarron.

  • Préparez le dressage :

Répartissez le mesclun dans deux assiettes. Ajoutez le mélange potimarron/noix de cajou, et émiettez la feta dessus.

  • Préparez la sauce :

Mélangez ensemble les ingrédients et rectifiez l'assaisonnement à votre goût. Servez dans un petit récipient avec la salade.

Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 06:30
Soupe à l'oignon gratinée

Avec la vague de froid qui revient, rien de tel que cette soupe bien réconfortante, que je me fais depuis des années ; elle m'a accompagnée pendant mes hivers dans mon petit appartement d'étudiante, pendant l'hiver australien, et elle revient maintenant. Bref, c'est ma compagne des temps froids, quand il m'est insupportable de ne serait-ce qu'ouvrir la porte du frigo. Je m'en faisais parfois pour plusieurs soirs, histoire de maximiser le temps de révision.
La recette est celle de Mamzelle Eva, du célèbre blog Pour ceux qui aiment cuisiner, et dont les livres parus sont tout aussi fantastiques.

Pour 4 personnes :

  • 500g d'oignons
  • 20g de farine
  • 75cl d'eau
  • 1 cube de bouillon (boeuf dégraissé)
  • 40g de fromage râpé
  • sel, poivre, noix de muscade (ou cumin pour moi)

Épluchez et émincez finement les oignons. Dans une casserole, faites chauffer 1 noix de beurre (ou 1 c. à s. d'huile d'olive) et versez les oignons. Lorsqu'ils deviennent translucides, saupoudrez-les de farine et remuez.
Versez l'eau et le cube de bouillon, et laissez cuire 15 min en remuant de temps en temps.
Assaisonnez, et versez la soupe dans quatre bols. Répartissez dessus le fromage râpé et mettez sous le grill du four quelques minutes pour laisser gratiner.

Soupe à l'oignon gratinée
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Soupes Fromage Légumes
commenter cet article