Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 06:34
Salade chaude aubergine grillée et sauce moutarde

J'ai trouvé cette recette tout à fait à-propos, car visiblement on se les gèle quelle que soit la partie du globe sur laquelle on se trouve. Apparemment il pleut toujours autant en France ; en Australie aussi, si ça peut vous rassurer ; enfin, on se prend plus un vent glacial que de la pluie, c'est l'automne et Canberra est la ville la plus froide d'Australie. Aussi ai-je trouvé cette recette dans le merveilleux livre "When I get home" appartenant à ma coloc' et dont je ne saurais vous redire le nom de l'auteur.
Sur un lit de roquette, des champignons marinés et grillés, nappés d'une sauce à la moutarde et vinaigre de vin rouge. Je les ai remplacés par de l'aubergine, qui s'est adaptée divinement à la recette.

Pour 2 personnes :

Pour la salade

  • 4 grosses poignées de roquette
  • 1 petite aubergine ou la moitié d'une grosse
  • 1 grosse gousse d'ail
  • huile d'olive
  • sel, poivre
  • aromates : basilic, origan, herbes de Provence, etc

Pour la sauce :

  • 1 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à s. de graines de moutarde
  • 4cl de vinaigre de vin rouge
  • 3cl d'huile d'olive
  • sel, poivre
Salade chaude aubergine grillée et sauce moutarde
  • Préparez la marinade :

Coupez l'aubergine en morceaux. Hachez l'ail. Dans un bol, mélangez l'huile d'olive, le sel, le poivre, l'ail et les herbes et laissez-y les morceaux d'aubergine pendant 30 min.

  • Préparez les aubergines :

Dans une poêle sans ajout de matière grasse ou sous le grill du four (ou encore à la plancha ou au barbecue), faites griller les morceaux d'aubergine. Réservez.

  • Préparez la sauce :

Mélangez l'huile, le vinaigre, la moutarde, les graines de moutarde, rectifiez l'assaisonnement en poivre et sel et réservez.

Dressez ensuite dans les assiettes la roquette, les morceaux d'aubergine grillée et versez de la sauce. Servez aussitôt.

Salade chaude aubergine grillée et sauce moutarde
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Salades Légumes Entrées
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 06:39
Salade australienne roquette, betterave, noix de cajou et feta

Une délicieuse salade 100% australienne, avec la betterave comme ingrédient phare de ce pays, qu'on trouve jusque dans les burgers, et la feta de Tasmanie (car beaucoup de moutons dans ce pays). J'avais goûté cette salade lors de mon premier jour de stage, et je l'avais trouvée délicieuse, avec ces noix de cajou grillées ; il y avait aussi des asperges grillées bien savoureuses, mais j'ai fait un brin plus simple ; c'était tout de même aussi délicieux que dans mon souvenir. D'ailleurs j'y suis retournée récemment, et ils ont adapté cette salade à l'automne avec les noix de cajou caramélisées et du potiron rôti. A bon entendeur...

Pour 2 personnes :

  • 1 boîte de betteraves en tranches ou en dés
  • 4 grosses poignées de roquette
  • 60 à 90g de feta
  • sel, poivre
  • 4 poignées de noix de cajou
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 3 c. à s. de vinaigre de cidre

Dans une poêle à sec, faites torréfier les noix de cajou et réservez. Mélangez le vinaigre de cidre, l'huile d'olive, le sel et le poivre et mélangez avec la roquette. Répartissez-la dans les assiettes. Ajoutez la betterave coupée en morceaux. Emiettez la feta et répartissez les noix de cajou

Vous pouvez rectifier l'assaisonnement si vous le souhaitez et un ajouter un dernier trait d'huile d'olive.

Salade australienne roquette, betterave, noix de cajou et feta

 Avec cette salade, je propose à La Marmite à M'Alice une recette pour sa belle-mère

Recettes.de : betterave, Australie, salade, fromage, cuisine végétarienne, entrée, cuisine saine noix de cajou

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 06:18
Clafoutis aux tomates cerises

Quand j'arrive au boulot, j'ai parfois la surprise de trouver des tomates cerises sur mon bureau, gentiment offerte par mon boss qui cultive son petit jardin. Et des fois, j'ai même droit à des oeufs (et d'une sacrée taille) ! Alors en remerciement, on se sert de ces jolis ingrédients pour faire un clafoutis salé, beau, bon et bio. Ouais, enfin, beau, je ne suis pas sûre... Mais bon et bio, c'est certain !
Je me suis inspirée de diverses recettes sur 750g.com

Pour un moule carré de 21cm :

  • 2 gros oeufs bio
  • 300ml de lait
  • 100ml de crème
  • 70g de farine
  • 200g de tomates cerises
  • 1 c. à s. de pâte d'origan
  • 1 poignée de fromage râpé
  • sel, poivre

Préchauffez le four à 190°C. Huilez ou recouvrez de papier sulfurisé votre plat. Parsemez-y les tomates cerises et le fromage râpé. Assaisonnez légèrement une première fois.
Battez les oeufs au fouet, et ajoutez la farine. Continuez de fouetter et délayez avec la crème puis le lait. Ajoutez l'origan, le sel, le poivre, et assaisonnez à votre goût. Versez le mélange sur les tomates cerises et enfournez pour 35-40 min.
Laissez complètement refroidir (voire réservez au frais) avant de démouler et servir (pour ma part, je l'ai fait la veille pour le lendemain).

Clafoutis aux tomates cerises
Clafoutis aux tomates cerises
Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 06:15

Cheesecake-orange-1.0.JPG

 

Sur cette partie du globe, on a bien embrayé sur l'automne ! Revêtons-en les couleurs, et demandons-nous comment recycler une courge butternut dont on ne sait pas quoi faire ? Dans un gâteau que je n'ai pas fait depuis longtemps, et dont je réfléchissais à la version salée, le cheesecake. Quitte à faire un cheesecake aux légumes, allons-y avec des carottes. Et puisqu'il est parti pour être tout orange, autant mettre de l'orange. Oui, j'ai des raisonnements simplistes.
Le résultat était tout bonnement incroyable, a fortiori pour du total free style : le sucré de la butternut, le petit goût salé du creamcheese, le pep's de l'orange, la carotte qui passe partout, tout était vraiment équilibré. Un cheesecake crémeux sucré salé qu'on peut déguster en entrée fraiche, avec une salade, ou pourquoi pas en dessert. Pourquoi pas des mini versions pour l'apéro, tant qu'on y est ?
Pour faire ce cheesecake, j'ai utilisé des crackers pour la croûte, du beurre d'olive tant qu'à être dans le salé (il y en a partout en Australie, je ne connaissais pas et c'est vraiment étonnant), des légumes réduits en purée, et de l'orange en zeste et en jus. Je l'ai assaisonné aux épices marocaines qui se marient bien avec l'orange. Pour une version sucrée, on peut les remplacer par du miel.

 

Cheesecake-orange-2.1.JPG

 

Pour 1 petit cheesecake (1 à 2 personnes)

  • 150g de crackers
  • 3 c. à s. de beurre d'olive (ou de beurre tout court)
  • 1/2 c. à c. d'épices marocaines (facultatif)
  • le zeste d'1/2 orange non traitée
  • 1/4 de courge butternut réduite en purée
  • 3 c. à s. de purée de carottes
  • 125g de fromage frais à tartiner
  • 1 oeuf
  • 1 c. à s. de jus d'orange
  • sel, poivre, épices marocaines

 

  • Préparez la croûte :

Préchauffez le four à 150°C.
Dans un sac de congélation, écrasez les crackers au rouleau à pâtisserie, jusqu'à les réduire en miettes plus ou moins grosses (à votre convenance). Mélangez-les dans un bol avec le zeste d'orange et les épices marocaines.
Faites fondre le beurre et ajoutez aux crackers. Sablez.
Tapissez un moule à manqué de 18cm de diamètre environ de papier sulfurisé. Tassez-y la préparation sablée et réservez au frais.

  • Préparez la garniture :

Battez le fromage frais ou batteur ou à la fourchette. Mélangez-le à la purée de butternut et la purée de carottes. Une fois le mélange homogène, ajoutez l'oeuf. Battez encore et ajoutez le jus d'orange et les épices. Rectifiez l'assaisonnement à votre convenance.

  • La cuisson :

Enfournez le cheesecake 35 min. Laissez-le dans le four éteint 40 min une fois la cuisson terminée. Réservez ensuite au frais pour 12h minimum.

  • La déco (facultative) :

Parsemez de crackers émiettés et de zestes d'orange. Accompagnez de jus d'orange si vous le souhaitez.

 

Cheesecake-orange-2.JPG

 

Recettes.de : defi-arc-en-ciel, couleur orange, orange, carotte, butternut, restes, cheesecake, entrée

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 08:33

Gozleme-1.JPG

 

Dans les stands de vente sur le pouce, j'ai découvert ce fameux gözleme, puisqu'il y en avait à tous les coins de rue au festival multiculturel auquel j'ai assisté le mois dernier, à Canberra. Un concept ultra populaire, quasiment deux ou trois stands par rue proposaient ces galettes, garnies généralement de feta et d'épinards. J'y ai moi-même goûté, et j'ai trouvé ça vraiment délicieux. La bonne galette de la taille d'une grande pizza, coupée en quatre et enroulée dans une serviette, on ne se fiche pas de toi sur les proportions ! J'ai quand même calé sur la fin (j'ai tout fini, mais j'ai calé).

Et c'était, il faut le dire, excellent : comme beaucoup de street food où il s'agit de galette ou de pain garni, finalement ; quesadillas, piadina romagna, naan, pour les plus exotiques et en même temps les plus approchants, à la baguette, et au pain de mie pour les plus européens, c'est finalement le même combat. Et en même chacun a une histoire et fait voyager, car la garniture découle aussi de l'histoire de ce pays. Alors je ne m'étonne pas de trouver de la feta dans ces délicieux gözlemes, la Turquie et la Grèce s'étant mutuellement influencées, au point que leurs cuisines soient difficilement différenciables.

C'est d'ailleurs cette fascination pour l'histoire (culinaire) des pays qui m'amène à m'éclater dans ce défi Street Food organisé par Recettes.de, car pour ma part, on ne peut pas appréhender la nourriture d'un pays sans sa street food : elle peut être certes moins raffinée que ce à quoi on aspire, mais elle fait partie du tout.
D'ailleurs, ce défi m'a donné l'occasion de découvrir encore de nouvelles recettes par les autres candidates, et je sens que je vais en réitérer quelques unes. Je vous conseille notamment d'aller voir sur la page du défi, ou pour mes coups de coeur, ici, et .

P1010233.JPG

Mais d'abord, place au gozlëme. Trouvée chez Des Gâteaux bons et beaux. Comme beaucoup de recettes de base, c'est très simple : de la farine, de l'eau (et parfois du gras). On peut donc s'en faire juste pour soi, ou pour les autres, c'est comme on le sent. J'en ai fait une grande, qui peut faire pour deux personnes avec un accompagnement, ou pour une personne en plat principal.

 

Pour 1 personne :

Pour la pâte :

  • 125g de farine
  • 1 pincée de sel
  • de l'eau (plus ou moins 1/2 tasse)
  • huile

Pour la garniture :

  • feta
  • ciboule (ajout personnel)
  • herbes
  • 50g d'épinards frais
  • huile d'olive

 

Mélangez la farine et le sel, et ajoutez l'eau petit à petit, et pétrissant jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte homogène. Vous n'aurez sans doute pas besoin de toute l'eau, c'est à vous de juger la consistance de votre pâte.

Laissez reposer 15 min.

Dans une cocotte, faites fondre les épinards dans un peu d'huile d'olive, et réservez.

Farinez votre plan de travail et étalez votre paton le plus finement possible. Repliez les bords en haut et en bas, et étalez votre garniture : étalez les épinards, émiettez la feta, assaisonnez à votre goût (j'ai rajouté une tige de ciboule coupée en tronçons ; tout est permis, on peut même recycler les restes). Repliez ensuite les côtés pour fermer l'enveloppe, et soudez les bords à l'aide du rouleau à pâtisserie.

Huilez et faites chauffez à feu moyen une poêle assez large. Déposez-y le gozleme et faites-le cuire quelques minutes de chaque côté, jusqu'à ce que des petites tâches brunes apparaissent. Ôtez du feu.

Vous pouvez servir de suite, le couper en parts, le partager, le garder pour vous... c'est vous qui voyez.

Gozleme-2.JPG

P1010278.JPG

Et voici le gözleme que j'ai goûté lors du festival multiculturel de Canberra : un peu plus "huileux", au poulet, et très savoureux.

 

Edit : je vous abandonne quelques jours pour passer le week end de Pâques à Melbourne, et je vous souhaite de très bonnes fêtes, des bonnes quêtes d'oeufs, de lapins, de poules en chocolat et du soleil pour couronner ça.

 

Recettes.de : Turquie, pique-nique, fromage, épinards, boulangerie, pain, restes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 08:51

Plat typiquement anglais, quoi que pas très connu. Une bonne soupe bien verte faite avec trois fois rien, que j'ai faite en deux temps trois mouvements, et qui me permet d'explorer toujours plus les recettes du patrimoine de Sa Majesté. Elle est tout de même Reine d'Australie. Même si là, c'est effectivement le patrimoine bien British que je vise.
Une recette de soupe verte, pour moi qui ai un peu abusé ces derniers temps, et pour vous où c'est l'hiver ! Chacun y trouvera son compte !

 

P1010886.JPG 

 

Pour 2 personnes :

  • 1/2 bouquet de cresson
  • 1/2 oignon jaune
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cube de bouillon
  • 1 petite pomme de terre
  • sel, poivre, aromates
  • huile
  • 500 à 700ml d'eau

 

Faites cuire la pomme de terre à la vapeur. Ecrasez-la et réserver. Hachez grossièrement le cresson, et enlevez les tiges les plus longues. Réservez.

Détaillez l'oignon et hachez la gousse d'ail (dégermée). Dans une casserole, faites-les revenir dans un peu d'huile d'olive. Lorsque les oignons sont translucides, ajoutez l'eau, le cube de bouillon et la pomme de terre. Laissez mijoter jusqu'à ce que le cube de bouillon soit dissous. Salez, poivrez. Ajoutez le cresson et laissez mijoter 3 min environ.

Retirez la casserole du feu et passez le mélange dans un mixer. Servez aussitôt.

 

Recettes.de : soupe, cresson, cuisine végétarienne, Angleterre, Grande-Bretagne, cuisine saine, cuisine bio

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Soupes Entrées Légumes
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 07:09

La ville de Canberra fête ses 100 ans cette année, et je me devais de vous en faire part. Alors je conviens que vous proposer une recette d'Adelaide pour fêter Canberra est quelque peu décalé. Mais Canberra n'ayant que 100 ans, il n'existe pas vraiment de spécialité culinaire. Ceci dit, voici une recette 100% australienne, mentionnée comme plat national par le premier ministre de Nouvelle Galles du Sud en 2003, même si elle est inconnue par 80% des Australiens au profit de sa grande soeur, la meat pie (tourte à la viande). C'est pour ça qu'il m'est assez difficile de la considérer comme de la street food, en fin de compte. Mais en fin de compte, on peut se dire qu'on customise simplement la tourte australienne, reine, elle, de la street food en Australie.

 

Pie-floater-1.JPG

 

La Pie Floater ("tarte flottante" ou "tarte à la dérive") a été la première enseigne de fast food à Adelaide. Ce qui est amusant, c'est qu'au Royaume Uni, "floater" peut aussi désigner des "dumpling" (des boulettes ou des quenelles). C'est-à-dire que la tourte est le dumpling proprement dit. Pour être plus claire, le plat se compose d'une tourte à la viande, servie à l'envers (pourquoi, je ne sais pas) dans une soupe de petits pois à la menthe, avec de la sauce tomate et de la sauce Worcestershire ou du vinaigre. Vous n'avez pas encore pris vos jambes à votre cou, ça va ?

Et bien entendu, les fans de Terry Pratchett auront reconnu ce plat qui est servi par Fair Go Dibbler dans le livre The Last Continent.

  Pie-floater-2.JPG

Heureusement, j'ai pu voir qu'on pouvait la goûter à Canberra, et j'ai pu trouver la recette ici, de quelqu'un qui l'a justement récupérée, et .

 

Pour 6 petites ou 1 grande tourte :

Les tourtes :

  • 500g de dés d'épaule de boeuf ou d'agneau
  • 1/2 oignon coupé en dés
  • 50 + 25g de beurre
  • 50ml (5cl) d'huile
  • 50g de farine
  • 50ml (5cl) de vin rouge
  • 25g de concentré de tomate
  • 1/2L de bouillon de poulet
  • sel, poivre
  • 1 rouleau de pâte feuilletée

La soupe :

  • 300g de petits pois frais ou surgelés
  • 4g de sel
  • 4g de bicarbonate
  • 1/2L d'eau bouillante
  • Tomato Sauce
  • Worcestershire Sauce

Pie-floater-3.JPG

  • Préparez la soupe :

La veille, mettez les petits pois dans l'eau, amenez à ébullition. Retirez du feu, puis laissez les petits pois dans l'eau toute la nuit.
Le lendemain, couvrez et portez doucement à ébullition. Salez et ajoutez le bicarbonate. Laissez mijoter. Lorsque les peaux des petits pois remontent à la surface, enlevez-les et laissez mijoter jusqu'à ce qu'à obtenir un mélange épais et mou (écrasez au besoin à la fourchette).

  • Préparez la garniture :

Sortez la viande 1h avant pour qu'elle soit à température ambiante. Salez et poivrez généreusement.
Dans une grande poêle, mettez les 25g de beurre et l'huile et faites chauffer. La poêle sera assez chaude lorsque le beurre aura cessé de faire des bulles. Ajoutez alors la viande petit à petit, et faites dorer chaque morceau.
Dans une casserole, faites suer les oignons en dés dans les 50g de beurre. Ajoutez la farine et mélangez. Ajoutez le vin rouge et mélangez bien. Ajoutez au tout le bouillon de poulet (par lampées de 100 à 150ml, en mélangeant entre chaque).
Faites bouillir la sauce obtenue. Salez et poivrez. Ajoutez le concentré de tomates. Ajoutez les dés de viande à la sauce et faites cuire ainsi pendant 2h à 180°C, jusqu'à ce que la viande soit tendre.

  • Préparez les tourtes :

Graissez des petits moules à tartelettes et garnissez de rouleau de pâte feuilletée. Garnissez avec le mélange viande sauce, et recouvrez de disque de pâte que vous souderez pour éviter que le liquide ne s'échappe.
Faites cuire 20 min à 180°C.

  • Le dressage :

Répartissez la soupe dans les assiettes. Disposez dans chaque une tourte à l'envers. Si vous le souhaitez, recouvrez d'un peu de soupe. Recouvrez d'un peu de sauce tomate, et/ou sauce Worcestershire, ou encore de vinaigre.

 

Pie-floater-4.JPG

 

Recettes.de : Australie, soupe, tourte, tomate, petits pois, boeuf, repas de fete, defi street food

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 07:27

Dernier petit plat en vogue qui nous a plu à mes parents et moi quand on feuilletait "New York - Les recettes culte" et qu'on a donc voulu faire pour un dimanche midi. C'est parti pour faire des tortillas de maïs, avec un oeuf au plat, une sauce tomate relevée, sous une couche de fromage. Première expérience pour faire mes propres tortillas, je crois qu'on peut encore progresser. Mais pour le reste, c'était bien sympa ! J'ai un peu triché pour la sauce tomate, puisque ma mamie nous fournit la sienne en quantités dignes de la mafia. En outre, je n'avais que des haricots noirs secs, mais la recette préconise de les acheter en boîte.

  Huevos-Rancheros-1.JPG

 

Pour 3 personnes :
Les tortillas (un dizaine) :

  • 150g de farine de maïs
  • 150g de farine de blé
  • 20cl d'eau

La sauce :

  • 1 pot de sauce tomate
  • 1/2 oignon
  • origan
  • 1 petit piment ou 1 c. à c. de purée de piment
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 1/2 gousse d'ail

La garniture :

  • 3 oeufs
  • fromage râpé
  • 1 avocat mûr
  • 6 c. à s. de haricots noirs (secs)
  • coriandre fraiche

 

La veille, faites tremper les haricots noirs secs dans un saladier d'eau froide. Laissez toute la nuit.

  • Les tortillas :

Mélangez les farines et ajoutez l'eau, et pétrissez longuement (10 à 15 min) jusqu'à avoir une pâte homogène. Séparez-la en 10 pâtons égaux et sur un plan de travail fariné, étalez-les le plus finement possible (farinez bien votre rouleau, la pâte est collante).
Dans une poêle antiadhésive, faites chauffer les tortillas (de petites tâches brunes apparaissent) rapidement de chaque côté. Réservez-les entre deux feuilles de papier d'aluminium pour éviter qu'elles ne s'assèchent.

  • La garniture :

Coupez l'avocat en dés et réservez dans un bol.
Faites chauffer les haricots noirs dans une casserole à feu moyen, dans leur eau de trempage (ou bien égouttez-les et recouvrez-les d'eau à nouveau) de 30 à 45 min, ou jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Rajoutez de l'eau au fur et à mesure pour éviter que les haricots cuisent à sec. Laissez sur feu très doux pour les garder au chaud. Il est possible d'assaisonner l'eau de cuisson pour donner un peu de goût.

  • La sauce :

Hâchez grossièrement l'ail. Coupez et épépinez le piment. Hâchez l'oignon. Mixez le tout, et faites-le revenir dans un fond d'huile d'olive. Ajoutez la sauce tomate et laissez compoter à feu moyen. Ajoutez l'origan et le sucre, et assaisonnez à votre goût. Laissez cuire encore pour assécher un peu la sauce afin qu'elle ne soit pas trop liquide. Réservez.

  • Les oeufs :

Dans une poêle, faites cuire les oeufs au plat. Pendant qu'ils prennent, parsemez-les des 2/3 du fromage.

Sur chaque assiette, dressez une tortilla (frite ou simplement réchauffée à la poêle), surmontez-les d'un oeuf au plat. Recouvrez l'oeuf, autour du jaune, de sauce tomate et répartissez le reste du fromage. Recouvrez de coriandre ciselée.
Terminez en mettant sur le côté de l'avocat, et 2 c. à s. de haricots noirs par personne.

 

Huevos-Rancheros-2.JPG

 

Recettes.de : oeufs, Mexique, cuisine américaine, avocat, tomate, piment, tortilla, cuisine végétarienne

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 11:14

Une recette d'un contexte de grosse loose. La grosse loose où tu reviens à ton petit appart pour tes partiels, et que tu n'as pas eu le temps, et que tu ne veux pas remplir le frigo. Résultat, tu as mangé de la soupe pendant 5 jours parce qu'il te restait un brocolis et un navet. Grosse loose niveau un.
Après, il te reste, comme tout bon étudiant qui se respecte, des pâtes. Avec un frigo qui contient juste un fond de crème fraiche et trois échalotes. Grosse loose niveau deux.
Et en plus tu n'as pas envie de te mettre au fourneaux, parce que tes cours t'appellent, et que tu t'en voudrais de ne pas être à fond sur la théorie de Frison-Roche de la notion de régulation en droit public économique. Alors tu fais ce que tu peux avec ce que tu as. Et tu te fais griller tes échalotes pour accompagner tes pâtes. Car comme dit l'adage, quand il n'y a plus de savoir, il ne reste que l'intelligence.

 

Pates-echalote-2.JPG

 

Pour 1 personne :

  • 60g de pâtes torsades complètes
  • 2 petites échalotes (ou 1 grosse)
  • huile
  • crème liquide
  • sel, poivre

 

Pelez les échalotes. Emincez la première et détaillez la seconde en rondelles. Dans une  poêle, faites griller à sec les rondelles d'échalotes.
Pendant ce temps, faites cuire vos pâtes comme indiqué sur le paquet.
Réservez les échalotes grillées au fond de votre plat ou assiette. Dans la poêle, versez un fond d'huile et faites-y revenir l'échalote émincée. Ajoutez de la crème, salez, poivrez. Versez la sauce dans l'assiette ou le plat, et ajoutez les pâtes. Mélangez bien et servez.

 

Pates-echalote-1.JPG

 

Recettes.de : pâtes, cuisine saine, échalotes, cuisine végétarienne, restes

YannCook : pâtes, échalotes, léger, rapide, facile, diététique, équilibré, restes

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:45

Dans mon petit tour du monde des burgers, voici la version chinoise imaginée pour vider un peu le frigo. Il ressemble et a bien le goût de ce que j'avais imaginé, et c'était très sympa. En essayant de respecter à fond la culture du pays, j'ai fait le burger avec le pain mantou, que j'avais réalisé dans cette optique. En fait, c'est un peu une déformation des banbao (ces petites brioches vapeur fourrées à la viande).
Pour le steak, j'ai fait du porc laqué ; pour la "verdure", j'ai fait un mélange carotte-oignon, et à la place du fromage j'ai émietté un oeuf dur, pour retrouver un peu la garniture des banbao.
J'aurais pu accompagner ça de riz, mais j'ai préféré faire des potatoes au four... à la sauce sésame !
Franchement, c'était très sympa, avec le petit côté sucré-salé subtile. Une soirée burger qui change vraiment ! Vous m'excuserez pour les photos : le soir c'est pas gégé pour la luminosité.

  Chinese-burger-1.4.JPG

 

Pour 2 burgers :

  • 2 pains mantou
  • 2 pavés de porc
  • 1 petite carotte
  • 1/2 oignon
  • 2 oeufs
  • 4 pommes de terre moyennes
  • 2 c. à s. de sauce soja sucrée
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 + 1 c. à s. de sauce sésame
  • graines de sésame blond
  • sel, poivre
  • sauce okonomi, tonkatsu, ou tahini
  • facultatif : saté en poudre, curry en poudre...

 

Préparez toute la garniture séparément pour constituer vos burgers ensuite.
Préparez les oeufs durs : dans une casserole d'eau, mettez les oeufs et faites chauffer. Comptez 10 min de cuisson à partir de l'ébullition. Mettez les oeufs à refroidir dans un bol et écaillez-les délicatement. [note : vous pouvez garder l'eau bouillante si vous faites les pains mantou dans le même temps). Emiettez les oeufs durs et réservez.
Les légumes et la viande : mélangez la sauce soja sucrée et le miel. De chaque côté, salez puis badigeonnez les pavés de porc de ce mélange. Réservez.

L'accompagnement : préchauffez le four à 200°C. Coupez les pommes de terre en lamelles ou morceaux (gardez la peau si vous le souhaitez). Salez, voire poivrez, et mélangez avec 1 c. à s. d'huile de sésame et du sésame en grains. Vous pouvez aussi ajouter des épices en poudre (saté, tandoori, curry, 4 épices...). Enfournez pour 30 min, et remuant de temps pour une cuisson sur tous les côtés.

La viande et les légumes : émincez l'oignon et coupez les carottes en lamelles. Faites-les revenir dans 1 c. à s. d'huile de sésame. Ôtez le mélange et réservez. Dans le reste d'huile, mettez les pavés de porc et faites-les bien caraméliser de chaque côté. Ôtez du feu.

 

L'assemblage : coupez les pains mantou. Sur la partie inférieure, mettez la sauce de votre choix (le mieux serait de mettre du tahini si vous avez ; j'ai mis de la sauce okonomi). Puis le mélange carottes-oignon, le porc laqué, et finissez par l'oeuf dur émietté. Refermez le burger et servez avec les potatoes.

 

Chinese-burger-1.1.JPG

 

D'autres burgers dans ce tour du monde ?

Avec cette recette, je vous invite à participer au concours de Milie-chan, Inspiration d'Asie !
http://cuisinepatisseriechocolatandco.files.wordpress.com/2012/11/dsc00116b.jpg?w=205&h=254

 

Recettes.de : Chine, burger, porc, sésame, carotte, oignon, oeuf, pommes de terre, restes

YannCook : burger, porc, carotte, oignon, oeuf, sésame, pomme de terre, snack

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0