Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 07:51

Le risotto aux saveurs de l'enfance mais aussi signe d'un grand rire que nous avons avec mon frère quand nous regardons ce sketch des Vamp, où Giselle regarde le carnet de recettes de Lucienne et énumère "petits pois au jambon... Jambon aux petits pois... Purée de petits pois au jambon... Eh ben, y a du choix !".
Alors pour étoffer encore plus le répertoire, voici les petits pois et jambon en risotto. De quoi se délecter encore plus de la fin des partiels, et du retour à la vraie vie avec des vrais gens !

  Risotto-pois-jambon-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 1 verre de riz
  • 500ml de bouillon de volaille ou aux herbes
  • 10cl de vin blanc
  • 1/2 oignon
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 4 c. à s. de petits pois
  • 100g de jambon en cubes ou alumettes
  • 10cl de crème liquide allégée
  • 30g de parmesan

 

Dans une casserole, préparez le bouillon. Emincez l'oignon et faites-le revenir dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit doré. Ajoutez le riz et et remuez bien pour qu'il s'imprègne de l'oignon. Ajoutez le vin blanc et laissez mijoter jusqu'à ce qu'il soit évaporé. Versez une louche de bouillon et mélangez doucement avec une cuillère en bois jusqu'à ce qu'il soit complètement absorbé. Répétez l'opération jusqu'à obtenir un riz crémeux.
Un peu avant la fin de la cuisson, salez, poivrez, ajoutez la crème liquide.
Hors du feu, ajoutez les petits pois, le jambon et le parmesan, mélangez, et servez aussitôt.

 

Risotto-pois-jambon-2.JPG

 

Recettes.de : risotto, petits pois, jambon, Italie, cuisine saine

YannCook : risotto, petits pois, jambon, parmesan, plat, italie, simple, équilibré

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 07:45

Et voilà la fameuse tarte niçoise : après un détour par la pissaladière, c'est donc cette tarte aux courgettes et parmesan avec une pâte légère que je vous propose aujourd'hui. La source n'a pas changé, c'est toujours de chez Gaëlle que vient la recette.

 

Pissare-1.JPG

 

Pour 3-4 personnes (un moule de 18cm de diamètre) :

Pour la pâte :

  • 150g de farine (blanche et petit épeautre pour moi)
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 50ml d'eau
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 500g de courgettes
  • 40g de parmesan râpé
  • 1 oeuf
  • 1 c. à s. de chalepure (pas mis, je n'en avais pas)

 

Préparez la pâte :

Mélangez les farines, le sel, l'huile d'olive et l'eau. Travaillez rapidement jusqu'à obtenir un pâte homogène, en essayant de ne pas trop pétrir la pâte. Laissez reposer au minimum 1h au réfrigérateur.

Préparez la garniture :

Lavez les courgettes, coupez-en les extrémités et râpez-les en gardant la peau. Salez et mettez dans une passeoire pour laissez dégorger le temps de repos de la pâte.
Préchauffez le four à 210°C. Battez l'oeuf entier, poivrez et ajoutez le parmesan râpé.
Etalez la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 5mm et abaissez-la dans le moule à tarte (beurré). Piquez le fond de tarte avec une fourchette.
Garnissez la pâte des courgettes, sans les tasser. Recouvrez de la préparation oeuf-parmesan. Saupoudrez de chapelure.

Enfournez et laissez cuire 20-25 min, jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée.

 

Pissare-2.JPG

 

Recettes.de : tarte, Nice, courgettes, fromage, tarte salée, pique-nique, cuisine végétarienne, cuisine saine, France

YannCook : tarte, courgette, parmesan, Nice, snack, diététique, léger, facile, été

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 09:06

Je cherchais une idée pour manger les courgettes autrement. Je les fais souvent en poêlée, mais j'avoue qu'après avoir vu ce crumble sur pas mal de blogs, j'ai voulu tenter l'expérience du crumble salé ; simple, rapide, gourmand, tout ce qu'il faut ! Au détail près que je ne voulais pas m'enfiler du beurre après quelques abus dans la semaine (les multiples repas de Noël organisés par et entre amis). J'ai donc pris le parti de remplacer le beurre par du Carré Frais, et ça a très bien marché ! On obtient un plat de légumes chaud et gourmand qui ne suscite pas la frustration, surtout en période d'anticipation des fêtes.

 

Crumble-courgettes-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 1 grosse courgette
  • 1 échalote
  • basilic (surgelé, ou frais émincé)
  • sel, poivre
  • 1 c. à s. de parmesan râpé
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 40g de Carré Frais 0%
  • 2 c. à s. de farine
  • 1 c. à s. de farine de petit épeautre
  • parmesan, fromage râpé (facultatif)

 

Lavez les courgettes et râpez-les. Préchauffez le four à 200°C.
Emincez l'échalote. Faites revenir ces deux ingrédients dans l'huile d'olive quelques minutes, avec la cuillerée de parmesan et le basilic. Salez, poivrez pour rectifier l'assaisonnement. Répartissez dans des ramequins ou des mini-cocottes.

Préparez la pâte à crumble : mélangez les deux farines, avec eventuellement du parmesan et du fromage râpé. Ajoutez le Carré Frais et sablez le mélange avec vos doigts. Emiettez-le ensuite sur la base de courgettes, et enfournez pour 12 min environ.
Servez aussitôt.

 

Crumble-courgettes-3.JPG

 

Recettes.de : courgettes, crumble, light, cuisine saine, cuisine végétarienne, basilic, fromage

YannCook : crumble, courgettes, basilic, fromage frais, léger, diététique, cocotte, sain

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 11:05

Point d'anchois, mais une tarte pourtant bien niçoise dans tout son être ; la pâte est celle de la pissare, tarte que j'ai repérée chez Gaëlle et que j'aurais volontiers réalisée si j'avais eu tous les ingrédients. La pâte de la pissare et la garniture de la pissaladière, un mélange savoureux, pour lequel j'espère que les Niçois ne m'en voudront pas.
En faisant avec ce qu'on a dans le frigo pourtant presque vide, la pissaladière s'avère être un choix astucieux et gourmand. Des oignons, des olives et un peu de farine, et c'est parti.
D'autant que la pâte de la pissare est plus légère qu'une pâte brisée comme l'explique Gaëlle, donc c'est tout benef' ! J'ai légèrement modifié en mettant de la farine de petit épeautre et en laissant reposer moins longtemps. Ma grande hantise était de laisser trop cuire et que ça soit dur comme du bois : elle était au final très bonne et facile à découper, un peu craquante, et bien parfumée. Un régal que je vous conseille de découvrir !

 

Pissaladiere-1.1.JPG

 

Pour 2 à 3 personnes (un moule de 18 cm) :

La pâte :

  • 150g de farine (75g blanche et 75g de petit épeautre pour moi)
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 60ml d'eau
  • 1 pincée de sel

La garniture :

  • 300g d'oignons
  • olives
  • huile d'olive
  • herbes de provence

 

Préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients. Pétrissez rapidement et laissez reposer au frais au moins 30 min.
Préchauffez le four à 210°C.
Emincez les oignons et faites-les revenir dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient translucides et pas encore dorés. Salez, poivrez, et ajouter les herbes de Provence à votre goût.
Huilez votre moule et abaissez-y la pâte. Versez les oignons, parsemez d'olives noires et en enfournez pour 20 min.
Laissez refroidir 5 min avant de découper et servir les parts.

 

Pissaladiere-1.2.JPG

 

Recettes.de : tarte, tarte salée, pissaladière, Nice, huile d'olive, oignons, olive, restes, cuisine saine, cuisine végétarienne, cuisine française

YannCook : tarte, oignon, olives, léger, snack, diététique, Nice, vegan

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:12

Soit le curry japonais, que je connais grâce à mes lectures de Ranma 1/2, dans une scène assez cocasse du volume 26 où l'héroïne Akané, terriblement mauvaise en cuisine, voit tout le monde la fuir lorsqu'elle veut leur faire goûter le curry qu'elle a réalisé (la seule fois de toute la série où elle réussit un plat !).
Le curry japonais se constitue en général de cubes de viande (poulet, boeuf, agneau...), de légumes si on le souhaite, enrobés d'une sauce curry onctueuse, le tout accompagné généralement de riz. Ce curry est sous forme de pâte solide qu'on fait fondre en fin de cuisson (un peu comme le coeur de bouillon Maggy, en fait).
On le trouve en épicerie asiatique, et il est décliné en doux, moyen ou fort. J'ai pris mid-hot, ce qui était très bien pour moi.

  Curry-jap-2.JPG

ranma---curry.png

 

Pour 2 personnes :

  • 150g de viande (de boeuf)
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 250ml d'eau
  • 2 portions de curry japonais (soit 2/5 du paquet)
  • huile
  • 1 verre (à moutarde) de riz rond

 

Pour le riz gohan :

Faites tremper préalablement le riz dans de l'eau froide pendant 30 min. Egouttez et rincez-le plusieurs fois, jusqu'à ce que l'eau soit transparente.
Si vous avez un cuiseur à riz, faites-le cuire comme à votre habitude, sachant que pour 1 verre de riz, il faut 1 + 1/5 verre d'eau.
Si vous faites la cuisson à la casserole, versez le riz et l'eau, et portez à ébullition. Baissez le feu, couvrez, et laissez cuire 20 min. Baissez le feu de moitié et laissez encore cuire 10 min. Enfin, lorsque toute l'eau est absorbé, ôtez du feu et laissez gonfler 10 min toujours à couvert.

Pour le curry :

Emincez l'oignon, coupez la carotte en morceaux, et détaillez la viande en dés.
Dans une casserole, faites chauffer un peu d'huile et faites-y revenir l'oignon et la viande, jusqu'à ce que les oignons soient brunis. Ajoutez les carottes, puis l'eau. Assaisonnez au besoin. Couvrez et laissez cuire 10 min. Ajoutez les portions de curry et remuez constamment avec une cuillère en bois pour les faire fondre dans la préparation, environ 3 min. Servez aussitôt avec le riz.

 

Curry-jap-3.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : Japon, curry, boeuf, riz, carottes, oignons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 14:03

J'adore aller sur le blog Un siphon fon fon, qui est vraiment un régal pour les yeux et l'appétit. Notamment ses recettes gourmandes et détox dont je suis friande en ce moment pour rattraper les samedis soirs estudiantins.
C'était déjà une réussite quand j'avais fait les carottes râpées aux pommes et aux noix, alors pour les carottes à la marocaine et à l'orientale, j'y suis allée les yeux fermés !
Marocaine, à l'orientale, quelle différence ? La première contient de l'eau de fleur d'oranger et de la cannelle, la deuxième contient de la coriandre et de l'ail. Ah, mon coeur était tellement mitigé. Mais j'avais la dose de carottes, alors j'ai choisi, d'un jour à l'autre, de me faire les deux !

  Salade-marocaine-1.JPG

Pour la salade à la marocaine (1 pers) :

  • 1 carotte
  • 7g de raisins secs
  • jus de citron
  • 1 c. à c. d'eau de fleur d'oranger
  • 1 petite pincée de cannelle
  • 1/2 c. à s. de graines de sésame
  • 1/2 c. à s. d'huile d'olive

Pour la salade à l'orientale (1 pers) :

  • 1 carotte
  • 7g de raisins secs
  • 2,5cl de jus d'orange
  • 1/2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1/4 gousse d'ail
  • 1 petite pointe de cumin
  • graines de sésame
  • feuilles de coriandre

Salade-marocaine-2.JPG

La salade à la marocaine :

Dans un bol d’eau chaude, mettez les raisins à réhydrater.
Pendant ce temps, râpez les carottes et mélangez-les avec un peu de jus de citron et d’eau de fleur d’oranger. Ajoutez-y la cannelle et les raisins préalablement égouttés. Salez et poivrez, arrosez d’huile d'olive et mélangez.
Dans une poêle, faites griller les graines de sésame à sec et ajoutez-les aux carottes.
Réservez au frigo et servez frais.


La salade à l'orientale :

Dans un bol, réhydratez les raisins secs dans de l’eau chaude. Râpez les carottes et disposez-les dans un saladier. Dans un bol, versez le jus d'orange. Ajoutez-y l’huile, la gousse d’ail et le cumin. Mélangez et arrosez les carottes. Incorporez les raisins réhydratés et mélangez.
Saupoudrez le dessus de coriandre fraîche ciselée et de graines de sésame. Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Retrouvez ces recettes sur Recettes.de

Tags : salade, carotte, entrée, Maroc, détox, cuisine saine, cuisine végétarienne, huile d'olive, raisins

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:08

Le défi de ce mois-ci : réaliser une recette de courge aux saveurs d'un pays pour faire un tour du monde du potiron. Telle est en effet la mission que nous propose le jury de Recettes.de.
Moussaillons, cap sur la Grèce ! Au grand plaisir de mes feuilles de vigne en saumure qui poireautaient depuis un moment en attendant que je daignasse les utiliser, et de mon reste de potimarron qui se disait qu'il allait mourir de tristesse, oublié de tous.
Ce ne sera donc certes pas la recette originale que j'ai toujours pour objectif de réaliser, mais elle vient tout de même de faire ses preuves : la douceur du potimarron contrebalance les épices du riz, et le tout est crémeux, enrobé d'une sauce au citron. J'ai trouvé pas mal de versions quant au temps de cuisson, et je me suis inspirée de chez Rock the Bretzel pour cette fois.

  Dolma-potiron-1.JPG


Pour 10-12 pièces :

  • 24 feuilles de vignes
  • 50g de riz
  • 1 échalote
  • 200g de purée de potimarron
  • 1/2 cube de bouillon de volaille
  • 1/2 citron
  • huile d'olive
  • aromates de votre choix (origan et romarin)
  • sel, poivre

 

Rincez les feuilles de vigne et laissez-les sécher sur du papier absorbant.

Emincez l'échalote et faites-la revenir dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez le riz et laissez cuire 3 min environ. Ajoutez ensuite environ 12cl d'eau et le demi cube de bouillon : laissez cuire à feu mignon jusqu'à ce le riz soit à peine cuit (encore un peu ferme). Ajoutez les aromates, le sel et le poivre.
Hors du feu, incorporez le potimarron réduit en purée.

Etalez vos feuilles de vigne et coupez la "queue" (la plus grosse nervure). Déposez une cuillerée de la farce vers le bas de la feuille. Rabattez le bas et les côtés, et roulez vers le haut. [je prends 2 feuilles pour faire une pièce, soit en décalant les feuilles puis en roulant en une fois, soit rouler une feuille à la fois]. Répétez l'opération.

Lorsque les pièces sont toutes faites, mettez-les dans une casserole en les serrant bien. Arrosez d'un filet d'huile d'olive, du jus de citron, et 15cl d'eau. Laissez cuire le tout 20min environ à feu doux.

A la fin de la cuisson, récupérez-les à l'aide d'une écumoire et déposez-les dans une assiette. Vous pouvez les servir avec le jus de cuisson si vous le souhaitez.

 

Dolma-potiron-2.JPG

Recettes de : potimarron, courge, riz, feuilles de vigne, dolma, Grècecuisine des restes, cuisine végétarienne, entrée

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 18:00

Je comptais faire un risotto dans la semaine, et il me restait du potimarron, mais mon cerveau n'a pas fait la connexion entre les deux. Et puis j'ai découvert la belle recette d'Emilie et Léa, qui apparait dans le Yummy Magazine n°11. Un vrai délice que ce risotto crémeux, doux et parfumé. Un ou deux arrangements à ma sauce, mais la lignée reste la même.

  Risotto-potimarron-1.JPG

Pour 2 personnes :

  • 1 verre à moutarde de riz rond
  • 1/2 potimarron
  • 60 à 80cl de bouillon de volaille
  • 1 petit oignon
  • 7cl de vin blanc
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • le jus et le zeste d'une orange
  • 1 poignée de fromage râpé
  • 1 c. à s. de crème (ou de mascarpone)

 

Préchauffez le four à 200°C.
Lavez le potimarron, et détaillez la moitié en quartiers. Faites-les rôtir au four avec un filet d'huile d'olive pendant 30 à 40min environ.
Faites chauffer le bouillon dans une casserole. Epléchez et émincez l'oignon. Prélevez le zeste et le jus de l'orange.
Faites revenir l'oignon avec l'huile d'olive à feu doux pendant 10 min environ. Ajoutez le riz ; augmentez le feu puis ajoutez le vin blanc, et laissez bouillir jusqu'à évaporation complète.
Continuez la cuisson à feu moyen et ajoutez le bouillon louche par louche, en remuant doucement jusqu'à aborbtion du bouillon entre chaque louche.
Continuez jusqu'à ce que lr riz ait une consistance crémeuse quoiqu'un peu ferme (il terminera de cuire hors du feu).
Un peu avant la fin de la cuisson, ajoutez le zeste et le jus d'orange. Remuez.
Dès lors que le risotto est cuit, et hors du feu, ajoutez le fromage et la crème, ainsi que les quartiers de potimarron. Rectifiez l'assaisonnement et servez.

 

Risotto-potimarron-2.JPG

 

Recettes de : risotto, courge, orange, potimarron

YannCook : risotto, orange, potimarron, hiver, automne, courge, italie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Pâtes et riz Légumes
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 16:00

Une recette tirée de la collection Larousse des cuisines du monde (un coffret comme il en existe beaucoup à la Fnac), du livre "De New York à Mexico".
Des lanières de tortilla de maïs frites et des lamelles d'avocats agrémentent et customisent cette soupe de manière fort sympathique. Vous m'excuserez, les photos le soir ne sont vraiment pas sympathiques...

  Sopa-tortilla-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 120g de tomates pelées
  • 1/2 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1/2 piment (facultatif)
  • 500ml de bouillon de volaille
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 avocat
  • 1 à 2 tortillas de maïs
  • sel, poivre

 

Ciselez l'oignon, coupez les tomates en dés et pressez la gousse d'ail. Hachez le piment. Dans une casserole, faites revenir les tomates, l'oignon, la gousse d'ail et le piment à feu doux. Salez, poivrez, et laissez cuire 10 min à feu doux.  Ajoutez le bouillon de volaille. Laissez cuire à nouveau 20 min. Rajoutez un peu d'eau au besoin.
Pendant la cuisson de la soupe, coupez les tortillas en lanières et faites les frire (variante : je les ai faites cuire à sec à la poêle pour les avoir craquantes sans matière grasse).
Coupez l'avocat en lamelles et réservez avec les lanières de tortilla.
Versez la soupe et laissez chacun se servir en tortilla et avocat pour accompagner la soupe.

Note : dosez le piment pour éviter que ça ne soit trop relevé (parce que Aï Caramba !)

 

Sopa-tortilla-2.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : soupe, tomates, tortilla, avocat, oignon, piment, cuisine mexicaine Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 10:33

Le potimarron tient une grande place dans la cuisine japonaise ; je l'ignorais totalement, moi qui viens à peine de goûter à ce cucurbitacé. Je savais que c'était censé avoir un goût plus doux que le potiron (que je n'affectionne pas particulièrement), mais il me fallait toujours franchir le pas et le cuisiner.
Et c'est finalement dans un livre de la collection Larousse sur la cuisine du monde que j'ai découvert cette recette bête comme chou, et qui m'a révélé en grandeur le goût de cette courge.

  Potimarron-soja-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 250g de potimarron (1/2)
  • 20cl de bouillon ou de dashi
  • 1 c. à s. de saké ou mirin
  • 2 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de sauce soja

Lavez le potimarron et coupez la moitié que vous allez utiliser en cubes. Mettez-le dans une casserole et couvrez avec le bouillon ou dashi. Amenez à ébullition, puis baissez sur feu doux. Ajoutez le saké, le sucre et la sauce soja, couvrez et laissez mijoter jusqu'à ce que le potimarron soit tendre (environ 20 min). 

 

Potimarron-soja-2.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : potimarron, courge, Japon, soja

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0