Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 07:27

Dernier petit plat en vogue qui nous a plu à mes parents et moi quand on feuilletait "New York - Les recettes culte" et qu'on a donc voulu faire pour un dimanche midi. C'est parti pour faire des tortillas de maïs, avec un oeuf au plat, une sauce tomate relevée, sous une couche de fromage. Première expérience pour faire mes propres tortillas, je crois qu'on peut encore progresser. Mais pour le reste, c'était bien sympa ! J'ai un peu triché pour la sauce tomate, puisque ma mamie nous fournit la sienne en quantités dignes de la mafia. En outre, je n'avais que des haricots noirs secs, mais la recette préconise de les acheter en boîte.

  Huevos-Rancheros-1.JPG

 

Pour 3 personnes :
Les tortillas (un dizaine) :

  • 150g de farine de maïs
  • 150g de farine de blé
  • 20cl d'eau

La sauce :

  • 1 pot de sauce tomate
  • 1/2 oignon
  • origan
  • 1 petit piment ou 1 c. à c. de purée de piment
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 1/2 gousse d'ail

La garniture :

  • 3 oeufs
  • fromage râpé
  • 1 avocat mûr
  • 6 c. à s. de haricots noirs (secs)
  • coriandre fraiche

 

La veille, faites tremper les haricots noirs secs dans un saladier d'eau froide. Laissez toute la nuit.

  • Les tortillas :

Mélangez les farines et ajoutez l'eau, et pétrissez longuement (10 à 15 min) jusqu'à avoir une pâte homogène. Séparez-la en 10 pâtons égaux et sur un plan de travail fariné, étalez-les le plus finement possible (farinez bien votre rouleau, la pâte est collante).
Dans une poêle antiadhésive, faites chauffer les tortillas (de petites tâches brunes apparaissent) rapidement de chaque côté. Réservez-les entre deux feuilles de papier d'aluminium pour éviter qu'elles ne s'assèchent.

  • La garniture :

Coupez l'avocat en dés et réservez dans un bol.
Faites chauffer les haricots noirs dans une casserole à feu moyen, dans leur eau de trempage (ou bien égouttez-les et recouvrez-les d'eau à nouveau) de 30 à 45 min, ou jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Rajoutez de l'eau au fur et à mesure pour éviter que les haricots cuisent à sec. Laissez sur feu très doux pour les garder au chaud. Il est possible d'assaisonner l'eau de cuisson pour donner un peu de goût.

  • La sauce :

Hâchez grossièrement l'ail. Coupez et épépinez le piment. Hâchez l'oignon. Mixez le tout, et faites-le revenir dans un fond d'huile d'olive. Ajoutez la sauce tomate et laissez compoter à feu moyen. Ajoutez l'origan et le sucre, et assaisonnez à votre goût. Laissez cuire encore pour assécher un peu la sauce afin qu'elle ne soit pas trop liquide. Réservez.

  • Les oeufs :

Dans une poêle, faites cuire les oeufs au plat. Pendant qu'ils prennent, parsemez-les des 2/3 du fromage.

Sur chaque assiette, dressez une tortilla (frite ou simplement réchauffée à la poêle), surmontez-les d'un oeuf au plat. Recouvrez l'oeuf, autour du jaune, de sauce tomate et répartissez le reste du fromage. Recouvrez de coriandre ciselée.
Terminez en mettant sur le côté de l'avocat, et 2 c. à s. de haricots noirs par personne.

 

Huevos-Rancheros-2.JPG

 

Recettes.de : oeufs, Mexique, cuisine américaine, avocat, tomate, piment, tortilla, cuisine végétarienne

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 08:40

Gratin-ravioles-3.JPG

 

Tout est dans le titre ! Triplement dauphinois, ce gratin que j'ai réalisé pour l'anniversaire de ma maman vient d'un incident bien heureux survenu aux alentours de Noël l'année dernière : lorsque je rentrais de Toulouse, arrivée à la gare de Valence, j'ai dû prendre le TER pour rejoindre Grenoble, avec l'écran qui indiquait entre autres Saint Marcellin, Romans et Grenoble. Est-ce la blogueuse cuisine en moi qui a tout de suite vu des spécialités culinaires ?

 

TER.gif

Tiercé gagnant, d'autant plus que je n'ai pas eu à me fouler, car Mélanie du blog Cook With Love publiait à ce moment-là cette superbe recette de gratin !
Un délice, surtout par ce temps ! J'ai simplement eu la main plus légère sur les noix, parce que le dessert en contenait encore ! ;)
Mine de rien, il cale bien.

 

Pour 4 personnes :

  • 8 plaques de ravioles de Romans fraiches
  • 2 Saint Marcellin
  • 10cl de crème fraiche liquide (allégée possible)
  • 100g de cerneaux de noix de Grenoble

 

Dans une casserole, faites fondre à feu doux le fromage coupé en petits dés avec la crème, en mélangeant régulièrement.
Broyez les cerneaux de noix et mélangez-les à la crème.
Dans un plat à gratin beurré, disposez une couche de ravioles, puis la sauce, et alternez une nouvelle fois, en terminant par la sauce. Enfournez pour 15 min environ dans un four préchauffé à 180°C.

 

Gratin-ravioles-2.JPG

 

Recettes.de : gratin, ravioles, pâtes, Dauphiné, France, fromage, noix

YannCook : gratin, ravioles, pâtes, saint-marcellin, fromage, noix, hiver, rapide

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

 

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 09:06

Je cherchais une idée pour manger les courgettes autrement. Je les fais souvent en poêlée, mais j'avoue qu'après avoir vu ce crumble sur pas mal de blogs, j'ai voulu tenter l'expérience du crumble salé ; simple, rapide, gourmand, tout ce qu'il faut ! Au détail près que je ne voulais pas m'enfiler du beurre après quelques abus dans la semaine (les multiples repas de Noël organisés par et entre amis). J'ai donc pris le parti de remplacer le beurre par du Carré Frais, et ça a très bien marché ! On obtient un plat de légumes chaud et gourmand qui ne suscite pas la frustration, surtout en période d'anticipation des fêtes.

 

Crumble-courgettes-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

  • 1 grosse courgette
  • 1 échalote
  • basilic (surgelé, ou frais émincé)
  • sel, poivre
  • 1 c. à s. de parmesan râpé
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 40g de Carré Frais 0%
  • 2 c. à s. de farine
  • 1 c. à s. de farine de petit épeautre
  • parmesan, fromage râpé (facultatif)

 

Lavez les courgettes et râpez-les. Préchauffez le four à 200°C.
Emincez l'échalote. Faites revenir ces deux ingrédients dans l'huile d'olive quelques minutes, avec la cuillerée de parmesan et le basilic. Salez, poivrez pour rectifier l'assaisonnement. Répartissez dans des ramequins ou des mini-cocottes.

Préparez la pâte à crumble : mélangez les deux farines, avec eventuellement du parmesan et du fromage râpé. Ajoutez le Carré Frais et sablez le mélange avec vos doigts. Emiettez-le ensuite sur la base de courgettes, et enfournez pour 12 min environ.
Servez aussitôt.

 

Crumble-courgettes-3.JPG

 

Recettes.de : courgettes, crumble, light, cuisine saine, cuisine végétarienne, basilic, fromage

YannCook : crumble, courgettes, basilic, fromage frais, léger, diététique, cocotte, sain

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 07:00

 Loin de moi l'idée de faire madame-la-morale : c'est juste qu'en voyant des petites erreurs se réitérer quant à la recette de ce gratin, j'ai pensé vous livrer les règles de base pour faire ce plat. Deux-trois petits rien qui font qu'un gratin dauphinois est ce qu'il est, et non un simple gratin de pommes de terre (chauvine, moi ? Juste élevée par des Dauphinois, nuance !). D'ailleurs c'est un des plats que ma mère fait le mieux, elle qui n'est pas très cuisine, remporte pourtant tous les suffrages pour les plats simples et traditionnels.
Alors :
- ne lavez pas les pommes de terre : une fois épluchées, si vous les lavez, elles perdront l'amidon qu'elles contiennent et qui font tout le liant du plat
- prenez de la crème fraiche entière : sinon, votre gratin n'aura vraiment aucun goût
- PAS de fromage !

Pour la manière de le faire, il y a plusieurs écoles, donc à vous de choisir la vôtre : en faisant cuire la crème et les patates ensemble à la casserole, ou bien en laissant au four. Tant que vous respectez les trois premières règles, vous  échappez à la Sainte inquisition ;)

 

Gratin-dauphinois-2.1.JPG

 

Pour 3 personnes :

  • 500g de pommes de terre
  • 40cl de crème fraiche liquide entière
  • 1/2 gousse d'ail
  • noix de muscade
  • sel, poivre

 

J'utilise la méthode la plus simple - mais la plus longue - qui est de laisser au four.
Préchauffez le four à 120°C.
Epluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles (ne les lavez pas !). Frottez le fond de votre plat avec la demi-gousse d'ail. Parsemez de la moitié des rondelles de pommes de terre, recouvrez de la moitié de crème liquide, puis à nouveau les pommes de terre et la crème.
Salez, poivrez, et saupoudrez de noix de muscade.
Enfournez pour 1h30 environ.
Pour des portions individuelles, le principe est le même, mais le temps de cuisson sera raccourci à 50min.

 

Gratin-dauphinois-2.2.JPG


Recettes.de : pommes de terre, gratin dauphinois, Dauphiné, ail, gratin, France

YannCook : gratin, gratin dauphinois, pommes de terre, crème, ail, muscade, véritable

Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:12

Soit le curry japonais, que je connais grâce à mes lectures de Ranma 1/2, dans une scène assez cocasse du volume 26 où l'héroïne Akané, terriblement mauvaise en cuisine, voit tout le monde la fuir lorsqu'elle veut leur faire goûter le curry qu'elle a réalisé (la seule fois de toute la série où elle réussit un plat !).
Le curry japonais se constitue en général de cubes de viande (poulet, boeuf, agneau...), de légumes si on le souhaite, enrobés d'une sauce curry onctueuse, le tout accompagné généralement de riz. Ce curry est sous forme de pâte solide qu'on fait fondre en fin de cuisson (un peu comme le coeur de bouillon Maggy, en fait).
On le trouve en épicerie asiatique, et il est décliné en doux, moyen ou fort. J'ai pris mid-hot, ce qui était très bien pour moi.

  Curry-jap-2.JPG

ranma---curry.png

 

Pour 2 personnes :

  • 150g de viande (de boeuf)
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 250ml d'eau
  • 2 portions de curry japonais (soit 2/5 du paquet)
  • huile
  • 1 verre (à moutarde) de riz rond

 

Pour le riz gohan :

Faites tremper préalablement le riz dans de l'eau froide pendant 30 min. Egouttez et rincez-le plusieurs fois, jusqu'à ce que l'eau soit transparente.
Si vous avez un cuiseur à riz, faites-le cuire comme à votre habitude, sachant que pour 1 verre de riz, il faut 1 + 1/5 verre d'eau.
Si vous faites la cuisson à la casserole, versez le riz et l'eau, et portez à ébullition. Baissez le feu, couvrez, et laissez cuire 20 min. Baissez le feu de moitié et laissez encore cuire 10 min. Enfin, lorsque toute l'eau est absorbé, ôtez du feu et laissez gonfler 10 min toujours à couvert.

Pour le curry :

Emincez l'oignon, coupez la carotte en morceaux, et détaillez la viande en dés.
Dans une casserole, faites chauffer un peu d'huile et faites-y revenir l'oignon et la viande, jusqu'à ce que les oignons soient brunis. Ajoutez les carottes, puis l'eau. Assaisonnez au besoin. Couvrez et laissez cuire 10 min. Ajoutez les portions de curry et remuez constamment avec une cuillère en bois pour les faire fondre dans la préparation, environ 3 min. Servez aussitôt avec le riz.

 

Curry-jap-3.JPG

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : Japon, curry, boeuf, riz, carottes, oignons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 07:42

Cet épisode de The Big Bang Theory est mythique - comme beaucoup d'autres, en fait - mais je trouve que les répliques de Sheldon tuent vraiment tout.
Dans cet épisode appelé The Spaghetti Catalysist, voyant que sa voisine Penny a acheté de la sauce tomate pour des pâtes, il lui raconte que sa mère faisait des spaghetti en mélangeant des morceaux de saucisses à la sauce et qu'elle appelait ça "la chapelle Saucisstine" (the Eye-talian en VO), sa mère étant une grande croyante. L'épisode s'axe sur les péripéties que traverse Sheldon pour rejoindre Penny avec ses saucisses sans que son colocataire, ex de Penny, ne le remarque. Absolument hilarant.
Mes seules modifications sont que j'ai choisi de faire ma propre sauce, car je n'aime pas les morceaux de carotte dans la marinara, et que j'ai préféré ne pas mixer les saucisses.

  E-talian-2.jpg

Pour 2 personnes :

  • 100g de spaghetti crus
  • 4 tomates pelées
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • origan
  • 1 filet d'huile d'olive
  • sel, poivre
  • 1/2 c. à c. de concentré de tomates
  • 2 à 3 saucisses Knacki

 

Faites cuire les pâtes en suivant les indications du paquet.
Préparez la sauce : coupez les tomates pelées en dés et faites-les compoter à sec dans la poêle. Lorsque la préparation est plus sèche, ajoutez le sucre, l'origan, le filet d'huile et le concentré de tomates. Mélangez et laissez compoter à nouveau.
Coupez les saucisses en morceaux et ajoutez-les à la préparation. Laissez cuire quelques minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez mixer le tout. Servez avec les pâtes dans des assiettes creuses.

 

E-talian-1.JPG

 

Recettes.de : pâtes, spaghetti, saucisse, tomate, huile d'olive,

YannCook : pâtes, spaghetti, tomates, knacki, saucisse

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Pâtes et riz Plats Viande
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 11:25

La photo n'est pas à la hauteur de ce rêve qui s'est réalisé ; l'okonomiyaki me fait saliver à chaque fois que je la croise dans mes lectures (Ranma 1/2, Tsubasa Réservoir Chronicle, etc.) et chaque fois que j'entends parler des superbes okonomiyaki qu'on trouve chez Aki à Paris. Et je n'habite pas Paris.
Concrètement, il s'agit d'une sorte de crêpe ou de galette avec du chou émincé qui sert de base. On garnit de ce qu'on veut, on fait griller des deux côtés (yaki signifie grillé, comme dans yakitori, ou yakisoba), et on sert accompagné de sauce okonomi et de mayonnaise. Dans les mangas, elle est parfois adaptée sous le terme de "crêpe" ou "pizza" pour les Français.
C'est encore une fois grâce à Kaori Endo sur Ma cuisine japonaise, émission sur laquelle je suis totalement tombée au hasard, que j'ai pu la réaliser. J'ai fait la garniture avec ce que j'avais dans le frigo : champignons et feta.

 

Okonomiyaki-1.JPG
Pour 2 okonomiyaki :

  • 50g de farine
  • 1/2 c. à c. de levure
  • 1 oeuf
  • 20g de igname (ou de la pomme de terre)
  • 5cl de dashi (ou de l'eau)
  • 100g de chou blanc
  • 3 champignons blancs
  • 50g de feta
  • sauce okonomi
  • mayonnaise (facultatif)

igname

Battez l'oeuf avec le dashi (ou l'eau) avec 1 c. à c. de sel. Tamisez la farine et la levure et ajoutez-les au mélange.
Pelez le morceau d'igname et râpez-le : vous devez obtenir une sorte de pulpe. Vous pouvez trouver le igname en épicerie spécialisée, ou le remplacer par de la pomme de terre, avec le même procédé ; le but est d'obtenir cette pulpe qui servira de liant.
Ajoutez cette pulpe à la préparation, puis le chou émincé. Mélangez bien le tout.

okonomiyaki-4.jpg

Faites chauffer votre poêle avec 1 c. à s. d'huile (1 okonomiyaki = 1 poêle) et déposez un tas de pâte que vous tasserez pour avoir une forme relativement homogène et une épaisseur d'environ 2cm. Déposez la garniture de votre choix, et tassez-la pour qu'elle colle à la galette.
Lorsqu'elle est prise, retournez-la pour la faire griller de l'autre côté. Retournez ensuite sur une assiette. Déposez généreusement de la sauce okonomi (ou de la sauce tonkatsu, ou de la sauce barbecue), puis de la mayonnaise (les Japonais s'amusent généralement à faire des dessins avec cette mayo).
Servez.

ranma---okonomiyaki.png

Okonomiyaki-2.JPG

 

Dans Ranma 1/2, l'un des personnages tient un commerce d'okonomiyaki

 

Retrouvez cette recette sur Recettes.de : Japon, okonomiyaki, galette, chou, grillade, cuisine végétarienne, cuisine saine, repas de fête, fromage, champignons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 09:00

Et si on combinait deux classiques de la cuisine française ? On nous connaît pour les crêpes et pour le croque-madame, alors voici le gâteau de crêpes-madame ; en plus les bords des crêpes font comme des froufrous, ça ajoute du glamour.
Une garniture basique jambon-fromage, qu'on pourra toujours décliner, avec un bel oeuf au plat qui coule doucement sur les couches... Et le tout qui cale bien, vous vous en doutez.
J'ai choisi de faire une pâte à crêpes sans oeuf, vu qu'il y en a déjà un au plat et que j'essaie d'en limiter la consommation.

 

Gateau-crepes-mme-1.JPG

Pour 2 gâteaux

Pour la pâte :

  • 60g de farine de petit épeautre
  • 60g de farine blanche
  • sel
  • 200ml de lait
  • 3 c. à s. d'huile

Pour la garniture

  • 16 disques de jambon (découpés dans les tranches)
  • du fromage râpé
  • 2 oeufs
  • sel, poivre

 

Commencez par découper vos cercles de jambon dans les tranches, avec un diamètre équivalent à celui de votre poêle ou empreintes à crêpes, et réservez-les.
Préparez les assiettes où vous disposerez directement les crêpes.

Préparez la pâte en mélangeant les farines et le sel. Creusez un puits, et délayez avec le lait. Ajoutez l'huile et mélangez bien.
Graissez une poêle de petit diamètre ou les empreintes de votre appareil à crêpes et faites chauffer. Préparez la crêpe en versant 2 c. à s. de préparation.
Lorsque la crêpe est prête, retournez-la sur l'assiette. Versez la pâte pour préparer la suivante, et pendant qu'elle chauffe, garnissez la première crêpe d'une poignée de fromage et d'un disque de jambon (le fromage pourra ainsi fondre pendant que les crêpes suivantes cuisent). Terminez par une crêpe.
Répétez l'opération, pour avoir des gâteaux d'environ 9 crêpes (et 8 disques de jambon).
Terminez en faisant des crêpes natures s'il vous reste de la pâte.

Faites cuire les oeufs au plat si possible au même diamètre que les gâteau, soit dans la même poêle, soit en découpant avec le même objet que pour les disques de jambon. Salez et poivrez, et faites glisser chaque oeuf sur le sommet d'un gâteau de crêpes.

Bon appétit !

Gateau-crepes-mme-2.JPGGateau-crepes-mme-3.JPG

 

Retrouvez sur recette sur Recettes.de : cuisine française, crêpes, gâteaux, jambon, fromage, oeuf

YannCook : crêpes, fromage, jambon, oeuf au plat, madame, gâteau, snack

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Plats Fromage Viande
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 08:10

J'ai vu cette recette pendant l'été, sur Cuisine TV. Si Kaori Endo présente Ma cuisine japonaise, Dina Nikolaou présente Ma cuisine grecque, avec cette délicieuse omelette à la tomate, menthe et feta, la strapatsada. Simple, savoureuse, elle est parfaite pour manger les oeufs brouillés autrement. Même moi qui ne suis pas très menthe, j'ai trouvé qu'elle avait vraiment sa place dans cette recette.

Strapatsada-1.JPG
Pour 2 personnes :

  • 250g de tomates pelées
  • 2 oeufs
  • 50 à 100g de feta (selon les goûts)
  • feuilles de menthe
  • huile d'olive
  • origan
  • paprika
  • poivre

Faites compoter les tomates pelées coupées en dés 20 min à sec. Rajouter un filet d’huile d’olive et une pincée de sucre. Laissez compoter à nouveau. Remuez de temps en temps.

Fouetter les œufs et rajoutez-y la feta émiettée avec les doigts.

Ajoutez du paprika et de l’origan dans les tomates et remuez. Quand la compotée est prête (une préparation pas trop liquide), versez le mélange œuf-feta sur les tomates.

Ciselez la menthe. Remuez de temps en temps la préparation. Rajoutez du poivre. Quand les œufs commencent à prendre, rajoutez la menthe et mélanger. Retirez du feu lorsque c’est bien pris mais encore liquide.

Vous pouvez servir avec des morceaux de pain grillé.

Strapatsada-2.JPG
Recettes.de : oeufs, cuisine végétarienne, cuisine saine, fromage, tomate, cuisine grecque, omelette

YannCook : Strapatsada, oeufs, omelette, feta, tomate, menthe, grec, facile, été, snack, végétarien

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 08:55

Cela fait une éternité que je rêve d'en manger. Et c'est en voyant la diffusion sur Cuisine TV de Kaori Endo de la recette du tonkatsu que j'ai vu que c'était simple et facile à faire. C'est fait avec cette chapelure japonaise dite panko, qui est plus légère que la chapelure traditionnelle. On peut le présenter en bol ou en assiette, accompagné de chou (comme ici), de salade, de riz, de nouilles...
Vous pouvez l'accompagner d'une sauce soja sucrée, ou mieux si vous en trouvez, de la sauce okonomi : ça ressemble à une sauce barbecue sucrée.
Kaori Endo livre même l'astuce pour faire du panko soi-même : faire sécher au four du pain de mie sans la croûte.

Tonkatsu 1


Pour 2 personnes :

  • 2 côtes de porc désossées
  • 4 c. à s. de farine
  • 1 oeuf
  • panko (chapelure japonaise)
  • 1/4 de chou
  • sel, poivre, huile
  • sauce okonomi, ou soja sucrée, ou encore barbecue

 

Commencez par émincer le chou et le faire tremper dans de l'eau très froide pendant environ 10 min (le temps de préparer le plat). Faites chauffer l'huile dans une poêle à bords assez hauts à feu moyen.
Dans trois récipients différents, mettez dans l'un la farine, dans l'autre l'oeuf, dans le troisième la chapelure.
Prenez les côtes de porc et faites des petites incisions entre la chair et le gras : ça évitera à la viande de se rétracter à la cuisson.
Enduisez les côtes de porc de farine tout d'abord en les y roulant (tapotez pour enlever l'excédent), puis d'oeuf, et de panko. Mettez-les à cuire dans l'huile, environ 3-4 min de chaque côté. Lorsqu'elles sont dorées des deux côtés, vous pouvez augmenter le feu pour avoir une panure plus croustillante.

Déposez sur du papier absorbant.
Egouttez le chou et dressez-le dans les assiettes.

Comme au Japon on mange avec des baguettes, on prédécoupe le tonkatsu en tronçons. Servez les lamelles ou tronçons directement dans les assiettes ou sur un grand plat de service. Servez avec de la sauce, en nappage ou à part.

Tonkatsu 2

ranma - tonkatsu

Comme vous le voyez, un plat très populaire au Japon, où l'on consomme en réalité pas mal de fritures. Si vous n'avez pas de panko, vous pouvez le faire vous-même en faisant sécher au four de la mie de pain de mie.

 

Recettes.de : tonkatsu, panure, porc, chou, cuisine japonaise

YannCook : tonkatsu, porc, panure, chou, friture, japonais, facile

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0