Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 15:32
Le cheesecake automnal aux marrons grillés et chocolat blanc

Culino Versions, le grand retour ! Et pour ouvrir le bal, le thème est le cheesecake ; ô joie, voilà le prétexte pour m'en refaire ! D'autant que je suis dans une période comfort food, entre les saveurs automnales et montagnardes. Voilà donc comment j'ai vite pensé à la garniture de ce cheesecake.
L'association crème de marron et chocolat blanc existe, mais je la trouve trop sucrée pour moi, ce qui a fait que j'ai préféré utiliser des marrons grillés dans la préparation, et de la farine de châtaignes dans la croûte, pour un côté grillé et rustique.
Et pour accompagner ça, j'accompagne de confiture de myrtilles, qui se marie aussi bien avec le chocolat blanc qu'avec les marrons (à mon sens, hein ! y en a qui ont levé un sourcil quand j'ai pris le pot de confiote), mais vous pouvez y aller à la crème de marron.
Notes :

- J'ai eu peur que les marrons grillés ne soient trop secs, mais le fait qu'ils aient reposé dans le cheesecake leur a donné une texture plus tendre

- Le chocolat blanc ne s'est pas autant senti que je l'imaginais - j'ai pourtant déjà fait un cheesecake avec ces proportions - donc n'hésitez pas à charger la mule, et vérifiez que vous n'avez pas pris un fromage trop salé (le Saint-Morêt est plus salé que le Philadelphia, par exemple).

- J'y suis allée les yeux fermés pour faire ma croûte en faisant torréfier de la poudre d'amande avec des farines en plus du mélange beurre-biscuits émiettés, mais le côté grillé est très léger

- J'ai fait ce cheesecake pour un moule de 18cm de diamètre, mais pour un grand moule de 24 à 26cm, il vous suffit de doubler les proportions.

Le cheesecake automnal aux marrons grillés et chocolat blanc

Pour un moule de 18cm (4 à 6 personnes) :

Pour la base :

  • 3 c. à s. de farine de châtaignes
  • 2 c. à s. de farine de petit épeautre
  • 50g de biscuits sablés type Petit Beurre
  • 40g de beurre

Pour le cheesecake :

  • 300g de fromage frais à tartiner type Philadelphia
  • 10cl de crème épaisse allégée
  • 170g de chocolat blanc (allez jusqu'à 200g)
  • 40g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1/2 c. à s. de Maïzena
  • 30g de marrons grillés
  • confiture de myrtilles pour l'accompagnement
  • Préparez la base :

Réduisez les biscuits en poudre et mélangez-les avec les farines. Faites fondre doucement le beurre et ajoutez-les. Dans un moule à manqué beurré voire tapissé de papier sulfurisé, versez la préparation et tassez-la pour recouvrir le fond et au moins la moitié des parois. Réservez au frais.

  • Préparez le cheesecake :

Préchauffez le four à 150°C. Faites griller les marrons et une fois refroidis, concassez-les. Faites fondre doucement le chocolat blanc avec la crème au bain-marie. Dans le même temps, crémez le fromage frais avec le sucre pour le détendre. Ajoutez l'oeuf, mélangez bien, puis ajoutez la Maïzena. Enfin, incorporez le chocolat blanc, et une fois le mélange homogène, les marrons grillés en morceaux.
Versez la préparation sur le fond et enfournez pour 50 min à 1h (si des craquelures apparaissent, arrêtez le four). A la fin de la cuisson, ouvrez la porte du four et laissez le cheesecake y refroidir 1h à nouveau. Vérifiez qu'il est totalement refroidi avant de le placer au frais pour 12h minimum (idéalement, la nuit).

Au moment de servir, accompagnez-le de confiture de myrtilles ou de crème de marron.

Le cheesecake automnal aux marrons grillés et chocolat blanc
Le cheesecake automnal aux marrons grillés et chocolat blanc

Partager cet article

Repost 0

commentaires

prici 31/10/2013 00:14

Hum, quel bon cheese-cake!

Hélène 30/10/2013 08:59

Comfort food.. Très beau dessert d'automne.

sotis 29/10/2013 17:16

rhooo que ça doit etre bon!!!!!! biz

Miss Bretzel 28/10/2013 13:26

Waouh, avec ces énormes morceaux de morceaux! Superbe!

sophie 28/10/2013 11:40

une jolie idée gourmande que tu détailles très bien dans ton billet, c'est surtout l'utilisation de différentes farines pour la croûte que je retiens. En fait je ne crois pas avoir déjà mangé de marrons, mais ça donne envie d'essayer