Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 17:51

A chaque article, je vais resignaler que je ne suis pas morte.

Je vous l'avais dit précédemment, j'ai travaillé sur le nouveau design du site. Migration vers Wordpress et design propre, et sans doute Ebook à la clé. Si le design est fait de mes petites mains, le développeur ne pourra pas mettre le site en ligne avant fin avril, donc en attendant, je vous livrerai les recettes sur ce site Overblog.

Malgré toujours un boulot intense, je peux enfin retrouver mes fourneaux, et ça, c'est déjà pas mal !

Donc en attendant de se retrouver sur une autre plateforme, voici une recette réalisée pour un repas d'anniversaire et que j'affectionne beaucoup, à savoir les cuisses de grenouille !

Cuisses de grenouilles persillées

Pour 15 personnes (entrée)

ou 6-8 personnes (plat) :

  • 64 paires de cuisses de grenouilles (congelées)
  • 1L de lait
  • 1L d'eau
  • 2x 250g de beurre
  • 2 bottes de persil frisé
  • 200g de farine
  • 6 gousses d'ail
  • sel, poivre

  • Décongelez :

La veille, faites tremper les cuisses de grenouilles dans le lait et l'eau.
Égouttez et épongez avec du papier absorbant.

  • Parez :

Ôtez la partie dorsale des cuisses de grenouille sur une planche à découper avec un gros couteau.

  • Farinez :

Dégermez les gousses d'ail et hachez-les finement.
Mettez la farine dans un sac congélation et ajoutez-y les cuisses de grenouilles. Fermez le sachet et secouez bien pour que la farine s'enrobe uniformément. Ôtez le surplus dans une passoire en secouant.

  • La préparation :

Faites fondre 250g de beurre dans une sauteuse et saisissez les cuisses farinées sur les deux faces. Retirez les cuisses et réservez au chaud. Essuyez le fond de la sauteuse avec du papier absorbant et faites fondre le reste de beurre. Ajoutez l'ail haché et faites-le dorer sur feu très doux. Ajoutez le persil et mélangez.
Remettez les cuisses dans la sauteuse et mélangez doucement avec la persillade. Salez et poivrez, couvriez et laissez cuire 5 min sur feu doux.

Servez sans attendre.

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Entrées Plats Dauphiné
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 06:31
Belyachi {street food russe}

Des beignets à la viande hachée, typique de Russie, ça vous dit ? C'est ce qui a fait le repas de ce weekend, pour l'anniversaire de mon frère, passionné par la Russie. J'ai donc voulu lui faire une recette russe pour l'occasion, et j'ai trouvé celle-ci chez CuisineStyle. Difficile de se dire que ça ne passera pas ! Je les ai accompagnés de laitue, pour un côté plus frais.

Hélas, je n'ai pas trouvé de grand chose sur l'histoire de ce plat. Tant pis, je pense que la cuisine russe a encore beaucoup à me faire découvrir.

Au départ j'ai eu peur en voyant mes portions que je trouvais petites, puis après friture et gonflement de la pâte, j'ai eu peur de tous les gaver sur le coup. Je savais qu'ils aimeraient, mais j'ai eu droit à une telle ovation que je ne peux que vous dire d'y aller les yeux fermés.

Belyachi {street food russe}

Pour une douzaine de belyachi :

Pour la pâte :

  • 1,5 c. à s. de levure de boulangerie
  • 400ml d'eau tiède
  • 600g de farine
  • 1,5 c. à s. de sucre
  • 1 c. à s. de sel
  • 2 c. à s. d'huile
  • huile pour friture

Pour la farce :

  • 250g de viande de boeuf hachée
  • 1/2 oignon moyen coupé en petits cubes
  • sel, poivre gris
  • 1 c. à s. d'eau
  • Préparez la pâte :

Délayez la levure dans l'eau tiède et laissez reposer une dizaine de minutes.
Mélangez la farine, le sucre et le sel. Creusez un puits et versez l'huile ainsi que le mélange eau/levure. Pétrissez 5 min voire plus jusqu'à avoir une pâte homogène, qui ne colle pas, et qui ait la consistance du lobe d'oreille. Mettez dans un saladier huilé, recouvrez d'un torchon propre et laissez pousser 2h.
Dégazez la pâte, pétrissez un coup et laissez lever encore 30 min.

  • Préparez la farce :

Mélangez l'oignon haché, la viande, le sel et le poivre, ainsi que l'eau. Malaxez avec la main.

  • Façonnez :

Dégazez la pâte et divisez-la en douze boules. Disposez sur une plaque huilée. Faites de même avec la farce. Prenez une boule, aplatissez-la, et disposez une boule de farce au centre que vous aplatissez également. Rabattez les bords de la pâte sur les bords de la farce (ne refermez pas en chausson, il faut qu'on voie la viande au centre).

  • Faites la friture :

Dans une grande poêle à bords hauts, versez l'huile et mettez sur feu doux/moyen. Lorsque l'huile est chaude, faites frire les belyachi en commençant côté viande vers le bas.

Disposez sur des feuilles de papier absorbant. Servez.

Belyachi {street food russe}
Belyachi {street food russe}Belyachi {street food russe}
Belyachi {street food russe}
Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:37
Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Bienvenue pour ce petit tour du monde en bouchées ! Si vous êtes du genre à goûter de tout, voici pour vous un tour du monde en un brunch (ou slunch) afin de goûter ces plats en version mini.
Commencez donc par le Tea time anglais pour vous laisser emporter par le voyage, et faites escale au Japon, avant de revenir vers des saveurs plus connues de votre France natale. Telle Alice, sentez-vous géants devant ces plats qui ne demandent qu'à être mangés !

Au menu, chers amis :

  • Grande Bretagne : mini Scottish Eggs et mini scones
  • Japon : mini ramen et mini dorayaki
  • France : mini croque-madame et mini tartes au noix grenobloises

Scottish Eggs : boulettes de viande farcies d'un oeuf dur.
Scones : petits pains qu'on tranche et tartine : incontournables du Tea time
Ramen : soupe de nouilles, garnies de viande, de poisson ou de légumes et d'un oeuf mollet
Dorayaki : pancakes japonais à base de miel fourrés à la pâte de haricots rouge (azuki) ou aux marrons
Croque madame : sandwich jambon-fromage surmonté d'un oeuf au plat
Tarte au noix grenobloise : tarte à la crème de noix surmontée d'un glaçage au rhum

Pour cause de rapetissement de ces plats, les oeufs de poule sont devenus des oeufs de caille, les bols des mini cocottes, et tout ce qui est rond n'a pas osé se faire plus gros que l'emporte-pièce. L'ensemble n'aura pris que 4h petites heures. Commencez par le sucré qui peut se conserver pour terminer par le salé qui vous donnera des suées.

Suivez l'écureuil de Hyde Park pour déguster des Scottish eggs et des scones.

Suivez l'écureuil de Hyde Park pour déguster des Scottish eggs et des scones.

Les mini scones (env 12 pièces) :

  • 100g de farine
  • 20g de sucre
  • 1 c. à s. de levure chimique
  • 15g de beurre
  • 1 oeuf de caille
  • 25ml de lait

Préchauffez le four à 220°C.
Mélangez la farine, le sucre et la levure. Incorporez le beurre en dés et sablez avec le bout des doigts. Ajoutez l'oeuf et le lait et pétrissez pour avoir la consistance d'une pâte.

Etalez la pâte sur une épaisseur de 1,5cm et découpez-y des ronds de 2 à 3cm environ. Disposez les scones obtenus sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez 5-7 min, ou jusqu'à ce que les scones soient dorés.

Laissez refroidir sur une grille et réservez.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Mini Scottish eggs (2 personnes) :

  • 4 oeufs de caille
  • 250g de viande de boeuf haché
  • 1/2 oignon finement émincé
  • 1 gousse d'ail finement hachée
  • 1/2 c. à s. de chapelure
  • huile d'olive
  • sel, poivre
  • persil haché
  • Préparez les œufs :

Faites chauffer une casserole d'eau jusqu'à ébullition. Baissez le feu et plongez les œufs de caille 4min dans l'eau frémissante. Transvasez-les dans un bol d'eau froide pour arrêter la cuisson. Écalez les œufs, déposez-les sur du papier absorbant et réservez-les.

  • Préparez la farce :

Dans un saladier, déposez la viande. Salez, poivrez, puis ajoutez l'oignon, l'ail, la chapelure et le persil. Malaxez et réservez 20 min au frais. Formez un coque de viande uniforme autour de chaque œuf en pressant bien pour faire adhérer.
Faites chauffer de l'huile dans une sauteuse et faites-y revenir les œufs - attention aux projections. Réservez-les sur du papier absorbant en attendant de les servir avec quelques feuilles de salade.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Et Mokona vous présente les ramen et dorayaki (si vous ne savez pas qui est Mokona, allez donc lire Magic Knight Rayearth -ok, peut-être pas pour le noir-, Tsubasa Réservoir Chronicle ou XXX Holic pour découvrir cette boule de poils).

Dorayaki (8 pièces)

Pancakes :

  • 1 oeuf
  • 70g de sucre
  • 1/2 c. à c. de miel
  • 90g de farine
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de sodium
  • 80ml d'eau

Garniture :

  • tsubu-an ou crème de marron

Battez l'oeuf au fouet. Ajoutez le sucre et le miel et fouettez pour avoir un mélange mousseux. Ajoutez la farine, mélangez bien, et ajoutez petit à petit l'eau et le bicarbonate préalablement dissout.
Dans une crêpière ou une poêlé huilée au papier absorbant, sur feu moyen-doux, déposez une c. à s. de pâte (elle s'étalera toute seule en un cercle). Lorsque la crêpe est gonflée et fait des bulles, retournez et faites cuire l'autre face un peu moins longtemps. Continuez jusqu'à épuisement de la pâte. Selon la taille de votre poêle, vous pouvez procéder par lots de 2 ou 3.
Formez des sandwiches en déposant du tsubu-an ou de la crème de marron sur un pancake et en refermant d'un deuxième, faces brunes à l'extérieur.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Mini ramen (2 personnes) :

  • 200ml d'eau
  • 30g de nouilles somen
  • 1/2 cube de bouillon de poule
  • 4 à 6 petites aiguillettes de poulet
  • 2 oeufs de caille
  • coriandre, ciboulette
  • Préparez la garniture :

Faites revenir les aiguillettes, salez, poivrez. Réservez.
Portez une petite casserole d'eau à ébullition et baissez le feu. Déposez les œufs de caille 2 min, puis transvasez-les dans un bol d'eau froide. Écalez-les délicatement et réservez-les sur du papier absorbant.

  • Préparez les nouilles :

Portez les 200ml d'eau à ébullition avec le bouillon. Versez les nouilles et laissez cuire 3 min. Répartissez les nouilles et leur bouillon dans deux mini cocottes ou ramequins. Répartissez le poulet et l’œuf mollet coupé en deux. Parsemez de ciboulette et de coriandre.

Enfin, Marguerite la vache normande vous propose son croque madame et sa tarte aux noix :

Enfin, Marguerite la vache normande vous propose son croque madame et sa tarte aux noix :

Mini tartes au noix (9 pièces) :

Pâte brisée

  • 150g de farine
  • 60g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à s. d'huile
  • 50ml d'eau

Garniture :

  • 50g de noix
  • 15cl de crème
  • 60g de sucre
  • 1 petit oeuf

Glaçage :

  • 3 c. à s. de sucre glace
  • 2 à 3cl de rhum
  • cerneaux de noix pour la déco
  • Préparez la pâte :

Mélangez farine, sucre et sel. Ajoutez l'huile et l'eau et travaillez rapidement la pâte. Formez une boule et laissez reposer au frais 30 min minimum. Préchauffez le four à 200°C.

  • Préparez la garniture :

Mixez les noix et mélangez-les avec la crème, le sucre et l'oeuf.
Etalez la pâte et foncez des mini moules à muffins. Remplissez de la garniture (2 à 3 c. à c. par pièce) et enfournez pour 20 min en surveillant de temps en temps.

  • Le glaçage :

Lorsque les tartelettes sont froides et démoulées, mélangez le sucre glace et le rhum et étalez une fine couche sur chaque pièce. Terminez en décorant d'un cerneau de noix.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Mini croque-madame (par personne) :

  • 1 oeuf de caille
  • 1 tranche de pain de mie
  • 1/2 tranche de jambon
  • gruyère râpé
  • sel, poivre

Cuisez l'oeuf de caille au plat, salez, poivrez et réservez.

Faites griller la tranche de pain. Coupez-la en deux ou coupez-y deux cercles avec un emporte-pièce. Répartissez du gruyère râpé sur l'une d'elle. Surmontez de la demi-tranche de jambon (emporte-piécée si vous le souhaitez), d'un peu de gruyère à nouveau et refermez. Faites chauffer quelques secondes au micro-ondes pour faire fondre le fromage, puis surmontez de l'oeuf au plat.

Salé, sucré, je vous souhaite un bon voyage !

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France
Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France
Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France
Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 16:48
Risotto au morbier et noisettes {comfort food}

En ce mois de janvier, voilà une recette de comfort food pour se remettre du temps pourri, et pour ma part, se remettre aux fourneaux. Oui, pour moi janvier est un peu un mois où je ne peux plus voir la bouffe en peinture, entre les restes des fêtes, tout le monde qui vous réserve votre weekend, des anniversaires à foison...
Mais c'était sans compter sur la bonne idée de thème suggéré par Culino Versions, j'ai nommé comfort food ! Pas question de louper une occasion pareille de faire un bon plat cocooning, qui pour moi doit être quelque chose de fondant, crémeux et/ou fromagé. Ce risotto a rempli aussi bien sa mission de vide-frigo que de réconfort. Morbier et noisettes, association gagnante repérée dans une page de magazine conservée dans le classeur depuis... euh, longtemps.

Risotto au morbier et noisettes {comfort food}

Pour 3 personnes :

  • 220g de riz rond arborio
  • 100g d'oignon émincé
  • 1,25L de bouillon de légumes
  • 7cl de vin blanc
  • 3cl d'huile d'olive
  • 30g de beurre
  • 90g de morbier
  • 45g de noisettes
  • sel, poivre

Faites chauffer le bouillon de légumes dans une casserole et laissez sur feu moyen-doux. Sur la plaque d'à côté, faites revenir l'oignon dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il blondisse. Ajoutez le riz et remuez doucement à la cuillère en bois jusqu'à ce qu'il soit translucide. Déglacez au vin blanc. Lorsque celui-ci est évaporé, versez une louche de bouillon, et tournez la préparation à la cuillère en bois jusqu'à ce que le liquide soit totalement absorbé. Recommencez l'opération jusqu'à absorption totale du bouillon ou lorsque la texture est suffisamment crémeuse. Baissez le feu et incorporez le beurre en dés puis le morbier détaillé en dés également. Salez et poivrez. Au moment de servir, répartissez les noisettes concassées.

Risotto au morbier et noisettes {comfort food}
Risotto au morbier et noisettes {comfort food}
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Plats Pâtes et riz Fromage
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 17:02

Le dernier jeudi de novembre, les Américains fêtent Thanksgiving ; un moment de convivialité, un événement familial, où chacun amène quelque chose et que l'on partage ensuite tous ensemble. La fameuse dinde aux marrons, la sauce aux canneberges, la purée de patate et petits pois, le pain de maïs, la tarte au potiron ou noix de pécan... Que de classiques qu'on commence à bien connaître en France.

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

Mais d'où vient l'origine de Thanksgiving ? Si je l'ai étudié à la fac, j'ai été surprise quand je parlais avec des Américains qui ne savaient pas trop d'où ça venait, où pensaient qu'il s'agissait d'une fête chrétienne (un remerciement à Dieu pour la nourriture qu'il nous donne). Hem, pas vraiment en adéquation avec l'histoire du pays et l'idée de self-made man justement mise en place par ces premiers pèlerins, à l'origine du Mayflower compact.
Alors, pour résumer, c'est le remerciement qu'ont les colons pour les Indiens qui les ont aidés à survivre lorsqu'ils sont arrivés dans le pays. Pour le détail, revenons en 1620, lorsque 102 personnes quittèrent l'Angleterre en bateau - le Mayflower - pour fuir l'Eglise Anglicane avec l'idée qu'ils auraient une toute nouvelle vie en Amérique. Ils passèrent par la rivière Saint Laurent et pensaient atteindre la Virginie (la première colonie, Jameston, y fut fondée en 1607). Or ils atteignirent le Michigan, en terre non-colonisée. Ils durent s'organiser par eux-mêmes pour survivre, mais durent également faire face à une nature très hostile : le premier hiver, le blizzard tua la moitié de la compagnie (alors que le voyage en mer ne fit que deux morts). Ce sont les Amérindiens qui les aidèrent, en leur montrant quels animaux et plantes ils consommaient, comment les chasser et planter, et comment survivre à l'hiver. Le tout premier Thanksgiving date de 1621, lorsque les colons invitèrent les Indiens à manger pour fêter leur toute première récolte.

Cette fête, "thank you for giving" célèbre donc le remerciement des colons envers les Amérindiens. On le fête en famille et la tradition veut que chacun amène quelque chose, et tout le monde partage ensuite le repas.
Je trouve ce moment d'Histoire très intéressant et beau, et c'est dommage qu'il ne soit pas plus connu de la nation américaine elle-même qui l'a soit oublié, soit détourné. D'autant que le vendredi suivant Thanksgiving, c'est le Black Friday : un jour de soldes monstres, où les gens se précipitent dès minuit dans les magasins. Et dont l'esprit sur-consumériste, hélas, est en totale opposition à celui célébré la veille.

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

J'ai eu l'occasion de fêter Thanksgiving aux Etats-Unis (deux fois même, mais une fois avec des Français qui m'ont demandé des plats... français), et je revois la petite dinde farcie aux marrons et à la saucisse, et la tarte aux noix de pécan que j'avais faite. Nous étions allés acheter la victuaille au Little Italy de San Diego, un de mes endroits favoris où nous déjeunions souvent et qui donnait sur la Marina.

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécanThanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan
Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécanThanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

Alors voici ma réinterprétation européenne de Thanksgiving. A la fois pour me remémorer ce Thanksgiving avec de très bons amis, et, pour répondre au défi "Thanksgiving à votre sauce", en me mettant dans la peau d'un colon arrivant en terre sauvage, et qui veut remercier les Indiens. Utiliser ses propres recettes, mais avec les ingrédients offerts. C'était pas voulu de faire le lien avec Little Italy, mais les recettes qui me sont venues à l'esprit sont italiennes. Encore.
Après tout, c'est comme ça qu'est née la cuisine italo-américaine.

Chez moi, ça nous donne donc des involtini de dinde farcis aux marrons et à la saucisse, avec un soupçon d'épices cajun pour relever - oui, ça vient de la Louisiane, mais on va pas chipoter - accompagnés de patate farcie aux petits pois. Pour le dessert, j'ai pensé à la fameuse torta della nonna, une tarte à la crème au citron décorée de pignons de pin. Sur cette base, le citron est devenu canneberge et les pignons pécan.
La recette de la tarte vient directement de ma famille d'Italie, c'est vous dire si je me mets à fond dans mon rôle de pèlerin !

Note : j'avais goûté les épices cajun et je pensais en trouver en grande surface, mais visiblement c'est pas si simple : pas envie de les acheter par internet, j'ai trouvé la recette pour en faire soi-même.

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

Pour un Thanksgiving à 4 :

Pour les involtini :

  • 4 filets de dinde
  • 60g de marrons cuits (en bocal ou en conserve)
  • 2 à 3 saucisses maigres
  • sel, poivre
  • 8 pincées d'épices cajun*

Pour les patates farcies :

  • 2 grosses pommes de terre
  • 2 c. à s. de crème fraiche
  • 1 boîte de petits pois
  • sel, poivre, épices cajun*, gros sel
  • huile d'olive

Pour la torta della nonna :

La pâte :

  • 150g de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de levure
  • 60g de sucre
  • 80g de beurre
  • 1 jaune d'oeuf

La garniture :

  • 125ml de lait
  • 6 c. à s. d'airelles fraiches en bocal
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 50g de sucre
  • 20g de farine
  • noix de pécan

* les épices cajun :

  • 2 c. à s. d'oignons en poudre
  • 2 c. à s. d'ail en poudre
  • 2 c. à s. d'origan
  • 2 c. à s. de basilic
  • 1 c. à s. de thym
  • 1 c. à c. de poivre noir
  • 1 c. à s. de poivre blanc
  • 1 c. à s. de piment de Cayenne
  • 4 c. à s. de paprika
  • 3 c. à s. de sel
Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

Dans l'ordre, je vous conseille de commencer par la tarte, puis les involtini et les patates. Je vous mets cependant l'ordre salé-sucré.

  • Préparez les involtini :

Taillez les saucisses et les marrons en morceaux. Dans un bol, mélangez-les avec des épices cajun (plus ou moins 2 pincées par personne), sel, poivre, voire un peu d'huile.
Déposez chaque filet de dinde sur un rectangle de film alimentaire et ouvrez-le en portefeuille - découpez avec le couteau pour ouvrir le filet. Déposez la farce au centre et roulez la viande en ballotine pour obtenir un cylindre. Enroulez la ballotine de film alimentaire, serrez les bouts pour qu'il ne s'ouvre pas. Réservez pendant que vous préparez le reste.
Pour la cuisson, plongez les ballotines 20 min dans l'eau bouillante. Au moment de servir, découpez-les en médaillons.
Note : avant d'envelopper de film alimentaire, vous pouvez roulez la ballotine dans du sel ou des épices.

  • Pour les patates farcies :

Préchauffez votre four à 200°C. Sur une plaque de cuisson, badigeonnez de l'huile d'olive. Roulez-y vos pommes de terre et roulez-les ensuite dans du gros sel ou des épices cajun (le mélange peut être fort pour certains, donc à vous de voir).
Percez-les ensuite avec une fourchette pour qu'elles n'explosent pas dans le four pendant la cuisson. Enfournez-les pour 25 à 30 min (évitez de les mettre sur du papier alu).
Lorsqu'elles sont sorties de four, laissez-les refroidir puis coupez-les en deux. Récupérez la chair et mélangez-la aux petits pois, avec la crème fraiche, du sel, du poivre, et des épices cajun. Farcissez les moitiés de pomme de terre et remettez quelques minutes sous le grill du four.

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan
Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

Préparez la torta della nonna :

  • Préparez la pâte :

Beurrez et farinez légèrement le plat à tarte. Laissez ramollir 80g de beurre à température ambiante.
Tamisez 150g de farine avec le sucre vanillé et la levure. Faites une fontaine et ajoutez le beurre en morceaux avec 60g de sucre et 1 jaune d'oeuf. Mélangez avec les doigts sans trop travailler la préparation. Filmez la boule obtenue et réservez au frais.

  • Préparez la garniture :

Préchauffez le four à 180°C.
Mixez les airelles pour obtenir une purée. Mélangez celle-ci avec le lait dans une casserole et portez à ébullition.
Fouettez les 2 jaunes restants avec le reste du sucre (soit 50g). Ajoutez les 20g de farine.
Filtrez le mélange lait-airelles et versez-le d'un coup sur les jaunes d'oeuf. Mélangez soigneusement et continuellement pour éviter les grumeaux.
Versez la composition dans une casserole et mettre à feu doux en remuant en permanence et portez à ébullition. Couvrez et poursuivez la cuisson 5 min en remuant de temps en temps.

  • Préparez la tarte :

Abaissez la pâte en une épaisseur de 3-4mm. Foncez le moule à tarte et piquez le fond d'une fourchette. Versez la crème.
Répartissez des noix de pécan sur le dessus (soyez généreux, c'est Thanksgiving !).
Enfournez pour 25-30 min.
Vous pouvez éventuellement servir saupoudrée d'une cuillère de sucre glace.

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan
Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécanThanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécanThanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan
Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan

Cette recette répond au défi lancé par Recettes.de :

Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan
Thanksgiving à l'italienne : involtini de dinde aux marrons et torta della nonna cranberry-pécan
Repost 0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 08:50

Cette recette québécoise est apparue sur quelques blogs : genre de hachis parmentier avec une couche de maïs, ça devait forcément me plaire !
J'ai pris ma recette chez ma chère Graziella de Made in Cooking, mais bien des blogs que j'affectionne en proposent.

 

Pate-chinois-1.JPG

Pour 4 à 6 personnes :

  • 5 pommes de terre
  • 250g de maïs
  • 250g de viande hachée
  • 50ml d'eau
  • 1/2 cube de bouillon de boeuf
  • 25g de gruyère râpé
  • 1/2 oignon
  • 30g de beurre
  • 50ml de lait
  • 2 c. à s. de thym (au lieu de persil haché)
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 2 pincées de paprika
  • sel, poivre

 

Epluchez les pommes de terre, lavez-les et faites-les bouillir pendant 30min.
Pelez et hachez l'oignon. Faites fondre 20g de beurre et faites-y revenir l'oignon et la viande. Chauffez 50ml d'eau et faites- fondre le cube de bouillon. Versez sur le boeuf haché et laissez mijoter 10 min. Ajoutez une pincée de paprika et le thym. Mélangez bien, assaisonnez et réservez.
Préchauffez le four à 200°C. Ecrasez les pommes de terre en purée en ajoutant le lait progressivement. Salez, poivrez, ajoutez la noix de muscade et le reste du beurre.
Beurrez des pots individuels et disposez une couche de viande. Recouvrez d'une couche de maïs, puis d'une couche de purée. Recouvrez d'un peu de gruyère et d'un soupçon de paprika et enfournez pour 30min, jusqu'à ce que ça soit bien doré.

 

Pate-chinois-2.JPG

 

Recettes.de : hachis, boeuf, paté chinois, Québec, pommes de terre, maïs, restes, Rendez-vous sur Hellocoton !

recettes de cuisine

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Plats Cuisine d'ailleurs
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 07:34
Couscous citron et roquette pour le Jour du Livre

Pour ma première participation au Jour du Livre, institué par Aud'à la cuisine, j'ai choisi cette recette tirée de l'énorme livre de Nigella Lawson qui trône dans notre cuisine, "Recipes from the heart of home". Je sais qu'il y a une version française de ce livre, mais ici on ne l'a qu'en anglais.

Un couscous frais et sympathique, voire très sain puisque la semoule a un indice glycémique bas. Peu d'ingrédients requis, rapide, on en redemande, et ça me change des salades que j'amène à midi.

J'ai simplement divisé les proportions pour en faire pour deux, mais vous avez toujours la recette sur la photo ;)

 

Pour 2 personnes :

  • 400ml de bouillon de poulet ou de légumes
  • 3cl d'huile d'olive (parfumée à l'ail de préférence)
  • 250g de couscous
  • le zeste et le jus d'1/2 citron
  • 2 oignons jeunes ciselés (j'ai mis de l'oignon rouge, c'est tout ce que j'avais)
  • 50g de roquette
  • sel, poivre

 

Préparez le bouillon en premier.

Faites chauffer l'huile à feu moyen dans une grande poêle ou à une casserole. Versez la semoule et faites frire 2-3 min en remuant constamment. Ajoutez le bouillon et remuez puis laissez sur feu doux jusqu'à ce que le bouillon soit complètement absorbé, pendant environ 5 min.
Coupez du feu et laissez gonfler 10 min (si vous cuisinez au gaz, vous pouvez laisser sur feu très doux).
Egrainez avec une fourchette (vous pouvez aussi frotter entre vos mains).
Parsemez du jus et du zeste de citron, de l'oignon, et mélangez doucement. Terminez avec les feuilles de roquette.

Couscous citron et roquette pour le Jour du Livre
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Plats Accompagnement
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 06:18
Clafoutis aux tomates cerises

Quand j'arrive au boulot, j'ai parfois la surprise de trouver des tomates cerises sur mon bureau, gentiment offerte par mon boss qui cultive son petit jardin. Et des fois, j'ai même droit à des oeufs (et d'une sacrée taille) ! Alors en remerciement, on se sert de ces jolis ingrédients pour faire un clafoutis salé, beau, bon et bio. Ouais, enfin, beau, je ne suis pas sûre... Mais bon et bio, c'est certain !
Je me suis inspirée de diverses recettes sur 750g.com

Pour un moule carré de 21cm :

  • 2 gros oeufs bio
  • 300ml de lait
  • 100ml de crème
  • 70g de farine
  • 200g de tomates cerises
  • 1 c. à s. de pâte d'origan
  • 1 poignée de fromage râpé
  • sel, poivre

Préchauffez le four à 190°C. Huilez ou recouvrez de papier sulfurisé votre plat. Parsemez-y les tomates cerises et le fromage râpé. Assaisonnez légèrement une première fois.
Battez les oeufs au fouet, et ajoutez la farine. Continuez de fouetter et délayez avec la crème puis le lait. Ajoutez l'origan, le sel, le poivre, et assaisonnez à votre goût. Versez le mélange sur les tomates cerises et enfournez pour 35-40 min.
Laissez complètement refroidir (voire réservez au frais) avant de démouler et servir (pour ma part, je l'ai fait la veille pour le lendemain).

Clafoutis aux tomates cerises
Clafoutis aux tomates cerises
Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 07:30

Focaccia-1.JPG

 

Ce pain plat garni de différentes façons peut être considéré comme faisant partie de la street food italienne. Je me penche sur la focaccia de la ville d'Altamura, non loin de Bari dans les Pouilles, car cette focaccia a fait parler d'elle pour avoir détrôné et fait fermer le McDonald qui s'était implanté dans cette ville. Ce fait divers a fait l'objet d'un docu-fiction que j'ai pu voir lors du festival du cinéma italien de 2009, que j'ai tout bonnement adoré : Focaccia Blues. Le film balance entre des témoignages des habitants et commerçants de la ville et une petite histoire à suivre qui fait l'allégorie de l'événement : le petit commerçant, amoureux de l'habitante lambda qui vient acheter ses fruits et légumes, voit arriver un rival (habillé en jaune et rouge), qui incarne la ville et la nouveauté. Au départ tout le monde est fasciné par ce personnage, qui lui même est complètement décalé et ne semble pas connaitre grand chose de la vie rurale. S'il n'y a pas beaucoup de dialogues dans l'histoire, elle est très bien entrecoupée par les témoignages des commerçants, de la petite vieille au yeux pétillants aux deux bouchers qui braillent, où toute l'authenticité de l'Italie et de la petite ville se font ressentir. Authenticité qu'on retrouve aussi dans la petite histoire, où l'héroïne,avec ses rondeurs, et son petit prétendant maigrelet, valent tous les Brad et Angelina du monde.
Si vous trouvez ce film, je ne peux que vous recommander de le voir.

 

http://mr.comingsoon.it/imgdb/locandine/big/47390.jpg


La focaccia en elle-même, en quoi consiste-t-elle ? Il s'agit d'un pain plat, dont la pâte constitutée simplement de farine, d'huile, d'eau et de levure rappelle celle de la pizza. La version française est la fougasse, ou la fouasse. Parfois percée pour éviter les bulles, elle est parsemée de puits et badigeonnée d'huile d'olive pour garder son moelleux. Il existe des variantes dans toute l'Italie. Quant à moi, je connaissais la focaccia de ma grand mère, que cette dernière appelle la scacciata (appellation sicilienne ?), qui est simplement à l'huile d'olive et romarin. Alors cette focaccia avec des tomates cerises m'a fortement intriguée, et je voulais vraiment la goûter. C'est quand même la focaccia d'Altamura qui résisté à McDo.
La focaccia d'Altamura, même si elle est des Pouilles, est différente de celle de Bari, avec laquelle elle est d'ailleurs en compétition. En effet, celle de Bari contient de la pomme de terre, mais pas celle d'Altamura, à ce que j'ai compris. Dans le film, Luca di Gesù, ce boulanger qui nourrit tout le monde de ses focaccias, dit lui-même : de la farine et de l'huile d'olive, alors je n'ajoute ni patate, ni semoule.

J'adore les recettes italiennes, et même s'il n'y en pas beaucoup sur le blog, elles me tiennent vraiment à coeur et c'est pourquoi je tiens à en respecter l'authenticité et que je parle autant dans le billet.

 

Focaccia-6.JPG

 

Pour 10 personnes :

  • 600g de farine
  • 25g de levure de boulanger ou 1 sachet de levure de boulangerie
  • 50cl d'eau tiède
  • 10g de sel
  • 1 c. à c. de sucre (facultatif)
  • 10 à 15cl d'huile d'olive
  • 8-9 tomates cerise
  • origan
  • 10g de sel

 

Mettez la farine dans un grand saladier avec la levure (et le sucre si vous en mettez). Creusez un puits, et ajoutez l'huile. Pétrissez et ajoutez l'eau tiède petit à petit jusqu'à avoir la consistance d'une pâte un peu collante. Ajoutez le sel en dernier, et pétrissez sur un plan de travail fariné environ 5 à 10 min. Mettez la pâte dans un saladier huilé, couvrez d'un torchon propre et laissez lever 1h30 jusqu'à qu'elle ait doublé de volume.
Préchauffez le four à 200°C.

Huilez généreusement deux moules à bords hauts (type moule à gâteau, moule à manqué). Repétrissez et séparez la pâte en deux. Au rouleau à pâtisserie, aplatissez la pâte et garnissez-en les moules. Avec vos doigts, repoussez les bords pour que la pâte prenne bien bien tout le moule, et faites des "puits" en appuyant avec les doigts. Répartissez les tomates cerise (coupées ou entières) sur la pâte, salez, parsemez d'origan, et arrosez généreusement d'huile d'olive.

Enfournez pour 20 à 30 min.

Surveillez le dessus pour qu'il ne crame pas.

A la sortie du four, vous pouvez déguster tout de suite et servir coupé en parts ou en tranches.

 

Focaccia-2.JPG

 

Note : 1- N'hésitez pas à réduire les quantités si vous voulez en faire moins : la pâte prend beaucoup de volume (quand j'ai vu mon saladier après 1h déjà, je me suis dit "ah oui, quand même !"). Vous avez ici les photos de la petite, mais j'en ai aussi fait une grande pour une soirée qui fait la taille d'un plat de lasagnes et il me restait encore de la pâte !

2- Les parts se congèlent bien, vous pouvez même en faire la distribution à vos proches (comme le fait ma mamie).

Voici d'ailleurs une jolie vidéo où l'on peut voir Luca di Gesù faire sa focaccia.

 

 

Avec cette recette, je participe également au défi Street Food de Recettes.de

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 07:09

La ville de Canberra fête ses 100 ans cette année, et je me devais de vous en faire part. Alors je conviens que vous proposer une recette d'Adelaide pour fêter Canberra est quelque peu décalé. Mais Canberra n'ayant que 100 ans, il n'existe pas vraiment de spécialité culinaire. Ceci dit, voici une recette 100% australienne, mentionnée comme plat national par le premier ministre de Nouvelle Galles du Sud en 2003, même si elle est inconnue par 80% des Australiens au profit de sa grande soeur, la meat pie (tourte à la viande). C'est pour ça qu'il m'est assez difficile de la considérer comme de la street food, en fin de compte. Mais en fin de compte, on peut se dire qu'on customise simplement la tourte australienne, reine, elle, de la street food en Australie.

 

Pie-floater-1.JPG

 

La Pie Floater ("tarte flottante" ou "tarte à la dérive") a été la première enseigne de fast food à Adelaide. Ce qui est amusant, c'est qu'au Royaume Uni, "floater" peut aussi désigner des "dumpling" (des boulettes ou des quenelles). C'est-à-dire que la tourte est le dumpling proprement dit. Pour être plus claire, le plat se compose d'une tourte à la viande, servie à l'envers (pourquoi, je ne sais pas) dans une soupe de petits pois à la menthe, avec de la sauce tomate et de la sauce Worcestershire ou du vinaigre. Vous n'avez pas encore pris vos jambes à votre cou, ça va ?

Et bien entendu, les fans de Terry Pratchett auront reconnu ce plat qui est servi par Fair Go Dibbler dans le livre The Last Continent.

  Pie-floater-2.JPG

Heureusement, j'ai pu voir qu'on pouvait la goûter à Canberra, et j'ai pu trouver la recette ici, de quelqu'un qui l'a justement récupérée, et .

 

Pour 6 petites ou 1 grande tourte :

Les tourtes :

  • 500g de dés d'épaule de boeuf ou d'agneau
  • 1/2 oignon coupé en dés
  • 50 + 25g de beurre
  • 50ml (5cl) d'huile
  • 50g de farine
  • 50ml (5cl) de vin rouge
  • 25g de concentré de tomate
  • 1/2L de bouillon de poulet
  • sel, poivre
  • 1 rouleau de pâte feuilletée

La soupe :

  • 300g de petits pois frais ou surgelés
  • 4g de sel
  • 4g de bicarbonate
  • 1/2L d'eau bouillante
  • Tomato Sauce
  • Worcestershire Sauce

Pie-floater-3.JPG

  • Préparez la soupe :

La veille, mettez les petits pois dans l'eau, amenez à ébullition. Retirez du feu, puis laissez les petits pois dans l'eau toute la nuit.
Le lendemain, couvrez et portez doucement à ébullition. Salez et ajoutez le bicarbonate. Laissez mijoter. Lorsque les peaux des petits pois remontent à la surface, enlevez-les et laissez mijoter jusqu'à ce qu'à obtenir un mélange épais et mou (écrasez au besoin à la fourchette).

  • Préparez la garniture :

Sortez la viande 1h avant pour qu'elle soit à température ambiante. Salez et poivrez généreusement.
Dans une grande poêle, mettez les 25g de beurre et l'huile et faites chauffer. La poêle sera assez chaude lorsque le beurre aura cessé de faire des bulles. Ajoutez alors la viande petit à petit, et faites dorer chaque morceau.
Dans une casserole, faites suer les oignons en dés dans les 50g de beurre. Ajoutez la farine et mélangez. Ajoutez le vin rouge et mélangez bien. Ajoutez au tout le bouillon de poulet (par lampées de 100 à 150ml, en mélangeant entre chaque).
Faites bouillir la sauce obtenue. Salez et poivrez. Ajoutez le concentré de tomates. Ajoutez les dés de viande à la sauce et faites cuire ainsi pendant 2h à 180°C, jusqu'à ce que la viande soit tendre.

  • Préparez les tourtes :

Graissez des petits moules à tartelettes et garnissez de rouleau de pâte feuilletée. Garnissez avec le mélange viande sauce, et recouvrez de disque de pâte que vous souderez pour éviter que le liquide ne s'échappe.
Faites cuire 20 min à 180°C.

  • Le dressage :

Répartissez la soupe dans les assiettes. Disposez dans chaque une tourte à l'envers. Si vous le souhaitez, recouvrez d'un peu de soupe. Recouvrez d'un peu de sauce tomate, et/ou sauce Worcestershire, ou encore de vinaigre.

 

Pie-floater-4.JPG

 

Recettes.de : Australie, soupe, tourte, tomate, petits pois, boeuf, repas de fete, defi street food

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0