Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 14:37
Ragoût bacon et potimarron

Qui a dit que la cuisine japonaise, ça n'était que du poisson cru ?
Les Japonais sont des grands consommateurs de courge, surtout le potimarron, et ce n'est pas pour rien que j'ai flashé sur cette recette de ce livre Japanese Home Cooking qui appartenait à ma colocataire australienne, et que je me félicite d'avoir notée.
Peu d'ingrédients suffisent pour se faire ce petit ragoût au bon goût de marron.
Je suis tout de même restée sceptique dans la traduction du nom de la courge, car j'étais persuadée que la 'kabocha squash' était le potimarron, or le livre parlait de butternut... Bon, l'une ou l'autre, le résultat doit être délicieux : moi je suis partie sur le potimarron, qu'on trouve déjà sur l'étal du marché. Très à propos vu la caillante qu'il vient de nous tomber dessus !

Pour 2 personnes :

  • 400g de potimarron
  • 200g de bacon en dés (soit 6 à 8 tranches)
  • 2 cups (500ml) d'eau
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de sucre (facultatif si la sauce soja est déjà sucrée)
  • 2 brins de persil frais

Egrainez la courge et récupérez la chair en la coupant en morceaux de 5cm jusqu'à avoir 400g.
Dans un plat résistant à la chaleur, mettez la courge et recouvrez de film plastique. Faites chauffer 3 min au micro-ondes.
Mettez la courge, le bacon en dés, l'eau, la sauce soja et le sucre dans une petite casserole à feu moyen et portez à frémissement. Baissez le feu et laissez frémir à découvert jusqu'à ce que le liquide soit presque évaporé (environ 10 min).
Répartissez dans des bols et parsemez de persil préalablement haché.

Ragoût bacon et potimarron
Repost 0
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 18:23

Un peu de vert tout de même parmi tout ce sucré.
Il est revenu le temps d'emporter sa gamelle pour manger au bureau (et oui, petite pensée aux travailleurs aoutiens !). Mais ça fait un moment que je ne fais que des salades vite fait trop honteuses à montrer, alors pour changer un peu, j'ai pris une recette que j'ai vu dans le Yummy Magazine 4 (je crois), avec mes changements, à savoir une garniture simplifiée, où la ricotta est remplacée par du cream cheese allégé, et garnie d'aromates et de poivrons.

 

Courgettes-farcies-1.JPG

 

Pour 1 personne :

  • 1 petite courgette
  • 20g de poivron coupé en dés
  •  4 c. à s. de cream cheese
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
  • Origan 

 

Mettez le four en position grill. 

Lavez les courgettes, coupez les extrémités et coupez-les en deux dans le sens de la longueur. Grattez l’intérieur et mélangez-le avec le cream cheese, le sel, le poivre, l’origan, les dés de poivron et un filet d’huile d’olive. Garnissez les courgettes de ce mélange. Arrosez le tout d’un filet d’huile d’olive et faites de même sur la feuille d’aluminium sur laquelle vous allez poser les courgettes.

Enfournez jusqu’à ce les courgettes soient grillés (comptez 20 à 25 min).

 

Courgettes-farcies-2.JPG

 

Recettes.de : courgettes, fromage, poivron, cuisine vegetarienne, cuisine saine, pique-nique,

huile d'olive
Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Claire-tte - dans Légumes Fromage Entrées
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 17:21
Tarte aux petits pois et fromage frais

Pour les quelques journées de soleil qui parsèment ce début d'automne, je vous propose cette tarte fraiche et savoureuse. Trouvée chez Edda du très joli blog Un déjeuner de soleil, ces couleurs et ces saveurs de basilic et d'origan m'ont conquise.
J'ai évidemment bidouillé avec ce que j'avais, à savoir que je n'ai pas utilisé de petits-suisses mais du fromage frais, et que je n'avais pas de roquette sous la main.

Entre les temps de repos de la pâte et de la garniture, prenez votre temps pour la faire.

Tarte aux petits pois et fromage frais

Pour une petite tarte (20cm de diamètre) :

La pâte :

  • 150g de fromage frais (allégé possible)
  • 90g de farine T55
  • 90g de farine d'avoine
  • 4 c. à s. d'huile d'olive
  • origan, sel

La garniture :

  • 180 à 200g de petits pois écossés (frais ou surgelés)
  • quelques tomates cerises
  • 200g de fromage frais (allégé possible)
  • 3 c. à s. de parmesan fraichement râpé
  • 4 feuilles de basilic
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 petite poignée de roquette (pas mis)
  • coriandre en poudre, sel, poivre
  • huile d'olive
  • Préparez la pâte :

Mélangez le fromage frais et la farine, et ajoutez l'huile d'olive, le sel et l'origan. Travaillez rapidement pour obtenir une pâte lisse et homogène, formez une boule, puis filmez et laissez reposer 1 à 2h au frais.

  • Préparez la garniture :

Plongez les petits pois dans l'eau bouillante salée. Laissez cuire pendant 5 min, égouttez, et rincez à l'eau très froide pour stopper la cuisson. Réservez.

  • Cuisez la pâte :

Préchauffez le four à 180°C. Beurrez et farinez un moule à tarte de 20cm de diamètre et abaissez la pâte. Piquez le fond avec une fourchette et mettez au frais une dizaine de minutes. Couvrez de papier cuisson et de légumes secs et faites cuire à blanc 20 min, le temps que la pâte colore. Retirez le papier et les légumes secs et laissez cuire encore 5 min. Laissez refroidir.

  • Préparez l'appareil au fromage frais :

Mélangez le fromage frais, la roquette, le basilic, le parmesan. Ajoutez à votre goût la coriandre, le sel, le poivre et l'huile d'olive.
Déposez et étalez le mélange sur le fond de tarte et parsemez des petits pois et tomates cerises coupées en deux. Arrosez d'huile et de sel. Vous pouvez servir de suite ou conserver au frais (je préfère la dernière option, pour ma part, car elle a une meilleure tenue).

Tarte aux petits pois et fromage frais
Repost 0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 06:39
Kare udon

Cela faisait longtemps que je voulais tester cette recette si réconfortante avec cet onctueux curry japonais. Si vous vous souvenez la recette de curry japonais fait traditionnellement avec légumes, viande et riz, c'est le même principe de carrés de curry qu'on fait fondre dans la préparation. Curry qu'on peut trouver en épicerie asiatique, doux, moyen ou fort.
Le kare udon (karé étant la transcription japonaise de curry) est un plat reprenant les épaisses nouilles de blé japonaises, les udon. On peut les trouver fraiches (ici) ou séchées. On peut varier les légumes comme on le souhaite, des bons légumes d'automne ou d'hiver ne le rendront que plus réconfortant. Je ne vous dirai qu'une chose : attention à la manipulation lorsque vous les mangez !

Ce type de comfort food tombe en tout cas à pic, puisqu'il s'agit du thème de Culino Versions de ce mois de septembre, j'ai nommé Saveurs d'Asie.

Kare udon
Kare udon

Pour 2 personnes :

  • 400g de pâtes udon fraiches (soit 2 sachets)
  • 1 carotte
  • une poignée de brocolis
  • 50g de fèves
  • champignons (facultatif)
  • 2 carrés de curry en tablette
  • 1 à 2 verres d'eau
  • huile
  • ciboulette
  • coriandre

Coupez la carotte en morceaux et regroupez-la avec les fèves, les têtes de brocolis, et les champignons coupés en morceaux.
Faites revenir les légumes sur feu vif. Ajoutez l'eau, mettez sur feu doux, couvrez, puis laissez mijoter 15 à 20 min.
Ajoutez ensuite les carrés de curry et laissez-les fondre. Aidez-les à se mélanger aux légumes avec une cuillère en bois, pendant 5 min environ. N4hésitez pas à rallonger la sauce avec de l'eau si elle devient trop sèche ou pâteuse.

Dans le même temps, faites chauffer les udon 3 min dans l'eau bouillante. Egouttez-les. Vous avez ensuite le choix entre les répartir directement dans des bols et verser le mélange au curry dessus, soit les mettre dans la poêle, incorporer les udon au mélange puis répartir dans les bols.

Parsemez de ciboulette et de coriandre. Servez immédiatement.

Kare udon
Kare udon
Repost 0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 15:10
Cevapi (grillades croates)

Cevapi ou cevapici (qui se prononcent), petites grillages de balkans que j'ai déjà eu l'occasion de vous présenter ici.

Voici la recette originale, qui se compose de ces petits morceaux de viande, de pain lepinja, et d'ajvar, une compotée de poivrons et d'aubergines. Ceci généralement servi avec des lamelles d'oignon rouge et des feuilles de salade.

Je dis cuisine croate, mais il s'agit de cuisine qu'on trouve dans les Balkans (entre les différentes invasions, c'est un carrefour des cultures), bien que la composition change selon les pays. En effet, les cevapi sont composés de différentes viandes, or selon les pays il se peut qu'il y ait du porc (comme en Croatie, pays chrétien) ou non (comme en Bosnie-Herzégovine, en majorité musulmane).
Carrefour des cultures, vu qu'il y a influence de cuisine méditerranéenne et cuisine orientale : comment ne pas voir l'influence de la Turquie dans ces grillades ?


Si certains d'entre vous partent en vacances en Croatie, peut-être y goûterez-vous et me donnerez des retours ?
A propos de vacances, vous me voyez désolée du manque d'activité et de réactivité sur ce blog ; je suis en vadrouille quasiment tout le temps, les vies sociale et professionnelle prennent un coup de collier, mais on essaie de s'adapter à ce nouveau rythme.

Cevapi (grillades croates)

Pour les pains lepinja (4 gros pains) :

  • 500g de farine
  • 1 sachet de levure de boulangerie sèche (8g)
  • 1 c. à s. de sucre
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à c. de sel
  • 150ml de lait tiède
  • 120ml d'eau tiède

Mélangez la farine, la levure de boulangerie le sucre et le bicarbonate de soude. Creusez un puits et versez progressivement le lait et l'eau. Une fois que vous avez une pâte, ajoutez le sel, et travaillez la pâte environ 10 min.

Huilez un saladier, couvrez et laissez lever 1h (le four en fonction étuve - 40°C - est une bonne place s'il fait trop froid chez vous).

Dégazez la pâte, et divisez-la en 4 à 6 pâtons selon la grosseur des pains désirés. Laissez lever encore 20min.

Préchauffez le four à 210°C. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, abaissez légèrement les pâtons histoire de les aplatir un chouïa. Badigeonnez d'eau et quadrillez la surface avec un couteau.
Enfournez 10 min, baissez la température à 150°C et laissez cuire encore 12-15 min.

Sortez du four et couvrez d'un torchon 10 min.

Cevapi (grillades croates)

Pour les cevapi (20 pièces) :

  • 250g de boeuf
  • 200g de veau
  • 3 gousses d'ail
  • 1/4 oignon rouge
  • 1 poignée de paprika
  • 1/4 bouquet de persil
  • 25ml d'eau gazeuse OU 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude dans 25ml d'eau
  • sel, poivre

Passez les viandes, l'ail, l'oignon et le persil au hachoir.
Ajoutez l'assaisonnement et l'eau gazeuse et pétrissez pour avoir une farce à peu près homogène.
Formez des petites quenelles de viande et mettez au frais une petite heure.

Sur le grill ou le barbecue, voire à la poêle, faites griller les cevapi dans un peu d'huile d'olive, environ 7 min de chaque côté. Ôtez du feu.

Au moment de servir, ouvrez les pains et garnissez-les de quelques feuilles de salade, de rondelles d'oignon rouge et de cevapi.

Cevapi (grillades croates)

Pour l'ajvar :

  • 1/2 kg de poivrons rouges
  • 1 aubergine
  • 2 gousses d'ail hachées (facultatif selon les recettes)
  • sel, poivre
  • paprika doux
  • huile d'olive

Faites griller les poivrons rouges et l'aubergine. La peau des poivrons doit noircir et se cloquer (afin de les éplucher) et l'aubergine doit être tendre.
A la sortie du four, mettez les poivrons dans un sac en plastique et laissez-les-y tiédir.
Lorsqu'ils sont tiédis, épluchez-les. Creusez l'aubergine récupérez la chair : mixez les chairs des deux légumes. Ajoutez les gousses d'ail.
Salez, poivrez, ajoutez le paprika.

Versez une bonne quantité d'huile dans une sauteuse et laissez mijoter la préparation à feu doux pendant une bonne heure, en remuant de temps en temps. L'humidité doit s'évaporer et vous devez obtenir une compotée.

Cevapi (grillades croates)
Repost 0
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 08:38
Tempura de fleurs de courgette

Voilà une recette qui échappe à l'agenda médiatique, j'en conviens : point de bouillon de légumes fadasse après les fêtes - j'ai géré les miennes, et vous ?

Je ne fais pas souvent de friture, mais lorsque j'ai vu une barquette de fleurs de courgettes chez Grand Frais, c'est la première recette qui m'est passé par la tête. J'avais goûté des tempura dans un restaurant japonais, et la légèreté de cette préparation m'enivre encore. C'était donc l'occasion d'inaugurer cette recette de mon nouveau livre de Laure Kié, Izakaya, et de partager le résultat lors de cette soirée où l'apéritif dinatoire relevait plus de l'épreuve gargantuesque que du petit grignotage de trois concombres entre filles. C'est ça d'avoir des invitées qui ramènent toutes quelque chose ;)

Tempura de fleurs de courgette

Pour 10 beignets :

  • 10 fleurs de courgette
  • 1 œuf
  • 100g de farine blanche tamisée
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 20cl d'eau glacée

Faites chauffer de l'huile de friture dans une casserole, sans dépasser les 170°C.
Mélangez tous les ingrédients de la pâte dans un bol. Déposez les fleurs de courgette (par deux ou trois) dans la pâte et mélangez légèrement. Plongez-les dans l'huile et faites frire jusqu'à légère coloration. Égouttez sur du papier absorbant. Continuez ainsi avec le reste des fleurs de courgette.

Tempura de fleurs de courgette
Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 16:22
Oyaki boeuf-poivron

Un malheureux poivron qui se laissait dépérir dans le frigo m'a incitée à tester cette recette japonaise simple et facile qu'est l'oyaki : un petit chausson cuit à la poêle, prêt en deux temps trois mouvements, que j'avais repéré chez Histoire de fruits ainsi que Pich à la fraise. On peut varier la garniture au gré de ses envies et des saisons, ce que je trouve bien pratique en plus de permettre de vider le frigo.
J'ai essayé de respecter la recette traditionnelle qui comprend de la farine de riz, parfois de sarrasin (que j'ai remplacée par de l'épeautre pour conserver le côté rustique du résultat escompté).

Pour 10-12 oyaki :

Pour la pâte :

  • 100g de farine de riz
  • 100g de farine de petit épeautre
  • 100g de farine de blé
    OU 300g de farine de blé
  • 13cl d'eau
  • 1/2 c. à c. de sel

Pour la garniture :

  • 1 poivron vert :
  • 100g de bœuf haché
  • 1/2 c. à s. de dashi en poudre
  • 3 c. à s. de sauce soja sucrée
  • 1 cm de gingembre (à défaut du gingembre en poudre)
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. d'huile de sésame
Oyaki boeuf-poivron
  • Préparez la pâte :

Mélangez les ingrédients de la pâte jusqu’à obtenir une pâte bien élastique et facile à travailler. Si elle est trop collante, rajoutez un peu de farine, trop épaisse, rajoutez de l’eau. Laissez reposer pendant que vous préparez la garniture.

  • Préparez la garniture :

Coupez le poivron épépiné en dés et faites-le revenir à la poêle avec l’huile de sésame. Hachez l’ail et le gingembre. Faites cuire 5 minutes et ajoutez le boeuf haché. Faites-le dorer rapidement, puis ajoutez le reste des ingrédients avec 1/2 verre d’eau et finissez la cuisson (la quasi totalité du liquide doit s’être évaporé.
Laissez refroidir la farce.

  • Préparez le montage :

Prélevez un petit morceau de pâte et étalez-le du plat de la main pour former un disque de 10-15 cm de diamètre. Ou abaissez la pâte et découpez-y des disque de 10-15cm de diamètre, à l'aide d'un verre ou d'une tasse pour des oyaki uniformes.

Placez une grosse cuillère de farce au centre et rabattez les bords en les soudant bien au centre (il suffit d’appuyer).

  • La cuisson :

Faites chauffer 1 cas d’huile de sésame dans la poêle et faites dorer les oyaki 2 minutes de chaque coté. Ajoutez de l’eau à mi-hauteur et laissez cuire jusqu’à évaporation. Faites dorer à nouveau chaque coté pour les rendre croustillants et servez immédiatement.

Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 06:30
Soupe à l'oignon gratinée

Avec la vague de froid qui revient, rien de tel que cette soupe bien réconfortante, que je me fais depuis des années ; elle m'a accompagnée pendant mes hivers dans mon petit appartement d'étudiante, pendant l'hiver australien, et elle revient maintenant. Bref, c'est ma compagne des temps froids, quand il m'est insupportable de ne serait-ce qu'ouvrir la porte du frigo. Je m'en faisais parfois pour plusieurs soirs, histoire de maximiser le temps de révision.
La recette est celle de Mamzelle Eva, du célèbre blog Pour ceux qui aiment cuisiner, et dont les livres parus sont tout aussi fantastiques.

Pour 4 personnes :

  • 500g d'oignons
  • 20g de farine
  • 75cl d'eau
  • 1 cube de bouillon (boeuf dégraissé)
  • 40g de fromage râpé
  • sel, poivre, noix de muscade (ou cumin pour moi)

Épluchez et émincez finement les oignons. Dans une casserole, faites chauffer 1 noix de beurre (ou 1 c. à s. d'huile d'olive) et versez les oignons. Lorsqu'ils deviennent translucides, saupoudrez-les de farine et remuez.
Versez l'eau et le cube de bouillon, et laissez cuire 15 min en remuant de temps en temps.
Assaisonnez, et versez la soupe dans quatre bols. Répartissez dessus le fromage râpé et mettez sous le grill du four quelques minutes pour laisser gratiner.

Soupe à l'oignon gratinée
Repost 0
Published by Claire-tte - dans Soupes Fromage Légumes
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 07:07
Cheesecake aux asperges

Suite et fin de la saga "anniversaire de mon papa", avec cette entrée fraiche, ce cheesecake que ma mère avait repéré dans un Maxi Cuisine qu'elle avait depuis... euh, longtemps. Un cheesecake qui s'est avéré frais, et qui a régalé ceux à qui j'ai amené les restes.

Réalisé dans un moule à cake plutôt qu'un moule classique, comme préconisé dans la recette, pour servir des parts uniformes avec leur petite asperge, et faire classe.

Et après tout le sucré publié, il eût été de bon ton de vous montrer que je ne me nourris pas que de sucré ;)

Pour un moule à cake :

  • 500g d'asperges vertes
  • 300g de Saint Morêt (ou ricotta, originellement)
  • 1 oeuf + 2 blancs
  • 80g de petits pains grillés (Krisprolls)
  • 100g de beurre
  • 80g de parmesan râpé
  • 50g de poudre d'amandes
  • 1 citron jaune non traité
  • sel, poivre

  • Au préalable :

Lavez les asperges, coupez leur base et faites-les cuire 5 min dans un gros volume d'eau salée. Transférez-les dans de l'eau froide, coupez-les en deux et réservez.
Faites fondre le beurre.
Chemisez un moule à cake d'un peu de beurre fondu et de papier sulfurisé : superposez deux feuilles ou bien découpez le patron du cake pour que les entailles correspondent aux angles du moule.
Préchauffez le four à 160°C.

  • Préparez la base :

Ecrasez les pains grillés dans un sac de congélation, à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Mélangez avec le reste de beurre fondu et la moitié du parmesan (40g). Versez et tapissez le fond du cake de cette préparation.

  • Préparez la garniture :

Dans un saladier, mélangez le fromage frais avec le jaune d'oeuf, le reste de parmesan, la poudre d'amandes, le zeste du citron, le sel et le poivre. Montez les trois blancs en neige et incorporez-les à la préparation.
Etalez la moitié de la préparation dans le moule, garnissez de la moitié des asperges, versez le reste de la préparation et disposez le reste des asperges.

  • La cuisson :

Enfournez le cheesecake pour 45 min. Recouvrez d'une feuille de papier d'aluminium s'il dore avant la fin de la cuisson.
Une fois la cuisson finie, ouvrez la porte du four et laissez-y le cheesecake 10 min.
La recette préconise de le servir de suite, mais nous l'avons laissé une nuit au frais et servi froid le lendemain.

Cheesecake aux asperges
Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 23:26
Apéro gourmand : cheesecake aux trois fromages, cornes de gazelles végétariennes et guimauves tomate-moutarde

C'est l'heure de l'apéro ! Oui, avec mon travail pour la fac enfin terminé - et je peux vous dire que j'ai enchaîné plus de galères en 24h que Jack Bauer -, je savoure. Alors malgré la pluie, le froid, le vent, la nuit à 17h, je fais péter l'apéro ; il faut que je me ré-acclimate pour mon retour en France, que voulez-vous. Autant pour la notion d'apéro que pour la présentation, on se la joue Frenchy.
C'est pourquoi je propose cette assiette qui j'espère vous ravira : déjà au pays des crackers et du fromage, quoi de mieux que le tout en un ? Certes, le cheesecake salé commence à devenir classique, mais pour ceux qui me connaissant, c'était incontournable.
Je suis partie sur les cornes de gazelles pour la deuxième mignardise : une base de pâte brisée parfumée au basilic, remplie d'une farce aux légumes : aubergine-oignon pour moi (et si on est pressé, pourquoi pas prendre de la tapenade, tout simplement) et saupoudrée de parmesan râpé pour le "glaçage".
Enfin, les guimauves tomate-moutarde pour revisiter la tarte à la moutarde de ma maman. Grande première pour les guimauves, mais je me suis bien amusée à les faire.
La plupart de ces recettes nécessitent un temps de repos, le mieux est de tout faire la veille pour le lendemain (sauf les cornes de gazelle si on a le temps de les faire le jour J). Je vous dis en effet cela pour avoir expérimenté le cheesecake qui n'a pas passé assez de temps au frais, et s'est un peu effondré à la découpe (comme un gros camembert !). Pour ces essais, j'ai fait des petites portions, sur la base de deux-trois personnes, et les recettes prennent en compte mes modifications pour avoir des bonnes textures.

Servez avec ça un verre de blanc sec bien frais, du raisin sans pépin (vive l'Australie pour ça), et savourez.

Apéro gourmand : cheesecake aux trois fromages, cornes de gazelles végétariennes et guimauves tomate-moutarde

Le cheesecake aux trois fromages (un moule de 12cm, 2 à 3 personnes) :

La croûte :

  • une dizaine de crackers
  • 3 c. à c. de chapelure
  • 20 à 30g de beurre

Le cheesecake :

  • 180g de fromage frais à tartiner
  • 1 oeuf
  • 5cl de crème liquide
  • 12g de sucre
  • 3 à 4g de sel
  • 30g de bleu
  • 30g de Brie
  • 30g de parmesan

  • Préparez le fond :

Préchauffez le four à 160°C. Beurrez un moule à manqué de 10 à 12 cm de diamètre. Faites fondre le beurre et réservez. Réduisez les crackers en miettes et mélangez-les à la chapelure. Tassez la préparation au fond du moule et réservez et enfournez pour 6 min environ.

  • Préparez la garniture :

Ecrasez à la fourchette ou battez au fouet électrique le fromage à tartiner avec le sel pour le détendre.
Battez le sucre et l'oeuf pour obtenir un mélange mousseux. Incorporez le fromage frais puis la crème. Enfin, émiettez les fromages dans la préparation et mélangez doucement pour ne pas briser les morceaux. Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 30 min environ (surveillez la cuisson). A la fin de la cuisson, laissez dans le four éteint 20 min et mettez au frais pour la nuit.

Apéro gourmand : cheesecake aux trois fromages, cornes de gazelles végétariennes et guimauves tomate-moutarde

Les cornes de gazelles végétariennes :

La pâte :

  • 60g de farine
  • 25g de beurre (d'olive si possible)
  • 1 c. à c. de basilic séché
  • 1 pincée de sel
  • 1 à 1+1/2 c. à s. d'eau

La farce :

  • 1/2 aubergine
  • 1/2 oignon rouge
  • 1/2 gousse d'ail
  • 1 c. à c. de pesto
  • 1/2 c. à c. de basilic
  • 1 c. à c. d'huile d'olive
  • zeste ou jus de citron vert (facultatif).

L'enrobage :

  • huile d'olive
  • parmesan râpé

  • Préparez la pâte :

Mélangez la farine avec une pincée de sel. Sablez avec le beurre. Ajoutez l'eau petit à petit pour obtenir une pâte homogène pour obtenir une boule. Fraisez la pâte et réservez au frais.

  • Préparez la farce :

Epluchez, dégermez et hachez la gousse d'ail. Détaillez l'aubergine en petits dés et émincez l'oignon. Dans l'huile, faites revenir l'oignon et l'ail avant d'ajouter l'aubergine. Ôtez du feu et mélangez les légumes avec le pesto, le basilic et le citron vert.

  • Le façonnage :

Préchauffez le four à 180°C. Étalez la pâte finement et faites 6 disques de 10cm de diamètre environ. Sur la moitié de chaque, déposez une bonne c. à c. de farce puis rabattez l'autre moitié et soudez bien les bords (sinon les cornes vont s'ouvrir à la cuisson). Donnez une forme de croissant.

Note : vous pouvez ré-étaler chaque disque pour qu'ils soient plus grands et plus plats

  • La cuisson et l'enrobage :

Disposez les cornes de gazelles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faites cuire 10-15min (surveillez la cuisson).
Laissez refroidir, puis badigeonnez les biscuits d'huile d'olive avec un pinceau. Saupoudrez de parmesan râpé.

Apéro gourmand : cheesecake aux trois fromages, cornes de gazelles végétariennes et guimauves tomate-moutarde

Guimauves tomate-moutarde

Les guimauves :

  • 1 c. à s. de moutarde
  • 8g de miel
  • 20cl de sauce tomate
  • 1/2 c. à c. de concentré de tomate
  • 1 feuille de gélatine
  • 1 blanc d'oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 5cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de sucre

L'enrobage :

  • 2 c. à s. de moutarde
  • 2 c. à s. de graines de moutarde
  • 2 c. à s. de miel
  • Maïzena

  • Préparez les guimauves :

Faites tremper la gélatine dans l'eau froide.
Dans une casserole, faites chauffez la crème, le miel, la moutarde, le sucre et la sauce tomate jusqu'à petit bouillonnement.
Montez le blanc en neige avec une pincée de sel.
Retirez la casserole du feu et incorporez la gélatine essorée. Versez sur le blanc tout en mélangeant, et mixez pour une texture homogène.

Fleurez un plat carré de 20cm de Maïzena, versez la préparation, et recouvrez d'une nouvelle couche de Maïzena. Laissez reposez 3h au moins au frais.

  • L'enrobage :

Mélangez les ingrédients de l'enrobage.
Démoulez la guimauve et coupez-la en carrés. Trempez ces derniers dans l'enrobage.

Apéro gourmand : cheesecake aux trois fromages, cornes de gazelles végétariennes et guimauves tomate-moutarde
Apéro gourmand : cheesecake aux trois fromages, cornes de gazelles végétariennes et guimauves tomate-moutarde

Avec cette recette, j'espère ravir les papilles de Novice en Cuisine, pour l'anniversaire de son blog

Ainsi que celles du jury du défi Apéro Gourmand de Recettes.de

Repost 0