Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 06:30
Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange

Pour saluer ce petit retour des beaux jours et ne pas les effrayer en faisant tout de suite péter la salade (de fruits comme de légumes) et la petite jupette, allons-y avec une recette cocooning, douce et fruitée, parfaite pour cette transition. On profite de voir son appartement ensoleillé, et on savoure un peu de ce quatre heures qu'on rapportera volontiers aux collègues le lendemain matin.

Après ce rythme infernal de cet hiver, c'est une vraie bouffée d'air que cette transition et ce retour des beaux jours, comme si tout avait décidé de s'adoucir en même temps. 

 

Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange

Mais passons. Concentrons-nous plutôt sur ce petit pain d'épices, léger, moelleux fruité avec l'orange et peu sucré, pour laisser la place au caramel acidulé à l'orange qui se mariera avec la profondeur du chocolat. Une belle harmonie de saveurs, en somme. Je vous conseille, si vous n'aimez pas trop le sucré, d'y aller mollo sur le caramel, voire à ne pas en napper entièrement le cake mais en le servant à côté, pour le doser à votre goût.

La recette est celle de base de ce pain d'épices moelleux que je fais régulièrement et que j'allège en remplaçant le beurre par de la compote de pomme.

 

Je me permettrai, à la fin de l'article, de vous poser quelques questions sur la manière dont est agencé le blog afin d'incorporer les doléances dans le prochain. Vous avez même une capture d'écran du design que je me dessine : vous n'attendez pas pour rien ;)

Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange

Place à la recette :

Pour le caramel d'orange (1 petit pot, soit 1/2 pot de confiture) :

  • 90g de sucre
  • 55g de beurre
  • le jus d'1 orange
  • 5cl de crème entière tiède

 

Pour le cake :

  • 180g de farine
  • zestes d'1/2 demi orange
  • 1/2 sachet de levure
  • 50g cassonade
  • 1 c. à c. de 4 épices
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • 100g de compote de pommes
  • 4 c. à s. de miel
  • 10cl de jus d'orange
  • 1 oeuf
  • 50 à 70g de pépites de chocolat
Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange

Préparez le caramel : 

Mettez votre pot en verre dans un bol rempli d'eau chaude pour y verser le caramel par la suite.

Dans une casserole, faites fondre à feu moyen à fort le sucre avec le beurre et un trait de jus d'orange. Remuez assez régulièrement pour éviter que le fond n'accroche. Lorsque le caramel prend une belle couleur ambrée, retirez du feu, et versez, en prenant garde aux projections, la crème et le jus d'orange. Remettez sur le feu en remuant constamment pour faire fondre les éventuels derniers morceaux de sucre et homogénéiser. 

Versez dans le pot en verre très chaud (puisque dans l'eau très chaude) et laissez refroidir. 

Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange
Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange

Préparez le cake :

Préchauffez le four à 180°C.
Dans une casserole, faites fondre à feu doux le beurre et le miel.
Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs (farine, quatre épices, cannelle, levure, cassonade, zestes d'orange). Ajoutez le mélange au beurre, le lait et l'oeuf et mélangez bien. Ajoutez enfin les pépites de chocolat.
Versez dans un moule à cake beurré et fariné (j'ai ajouté une lichette de confiture au centre) et enfournez pour environ 35 min.

Une fois le cake refroidi et démoulé, servez soit nappé de caramel à l'orange, soit avec le caramel à part, à étaler directement sur une part.

Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange
Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange
Pain d'épices moelleux aux pépites de chocolat et caramel à l'orange
Rendez-vous sur Hellocoton !

Et comme dit plus haut, un peu de news du prochain blog :

des catégories plus structurées (moins de catégories, mais mieux rangées), un jeu de couleurs plus sympa, et comme j'ai envie de parler de pleins de trucs, peut-être des meilleures structures d'articles qui s'approcheraient davantage du webzine.

 

A ce titre :

- Dans un article de recette, lorsqu'il y a différentes préparations, vous préférez plus simple d'avoir tous les ingrédients puis les préparations, ou 1 liste d'ingrédients + sa préparation en bloc en chaque fois ?

- Est-ce que vous trouvez plus pratique d'avoir un plug-in affichant le niveau de difficulté de la recette, le coût (par €, €€, €€€), le nombre de convives, le temps de préparation et de cuisson ? Ces détails vous semblent-ils accessoires quand vous feuilletez un livre de cuisine ? Préférez connaitre l'essentiel, à savoir le nombre de convives ?

- Y a-t-il quelque chose que vous souhaiteriez voir apparaître ? Je sais qu'il existe la vague des vidéos partout sur internet et notamment les fils d'actualité Facebook, mais j'ai quelques réserves vis-à-vis de ce format (outre que je n'ai pas les moyens techniques d'en faire pour l'instant), j'y vois plutôt un autre débouché. Et vous, quel est votre ressenti vis-à-vis de ces vidéos ?

Et voici la maquette ! Je repense aussi au design du logo. Le serpent qui se mord la queue, c'est que j'attends d'avoir le nouveau site pour la page Facebook comme si c'était la consécration...
Et voici la maquette ! Je repense aussi au design du logo. Le serpent qui se mord la queue, c'est que j'attends d'avoir le nouveau site pour la page Facebook comme si c'était la consécration...
Et voici la maquette ! Je repense aussi au design du logo. Le serpent qui se mord la queue, c'est que j'attends d'avoir le nouveau site pour la page Facebook comme si c'était la consécration...

Et voici la maquette ! Je repense aussi au design du logo. Le serpent qui se mord la queue, c'est que j'attends d'avoir le nouveau site pour la page Facebook comme si c'était la consécration...

Repost 0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 07:40
Les cookies vitraux à accrocher au sapin
Les cookies vitraux à accrocher au sapin

Malgré un emploi du temps de fou, je trouve le temps de cuisiner, surtout avec Noël en approche ! Moins de publier, certes, mais de cuisiner, toujours. Les recettes et les photos s'empilent d'ailleurs, et les projets et différents contenus pour le prochain site commencent tous à grossir... d'où le problème de tout conjuguer ! Mais la bête arrive.

 

En attendant, fêtons Noël à coups de biscuits ! Et voici de quoi s'amuser avec du sucre et des couleurs : les cookies vitraux ! Avec un petit trou, on peut les accrocher dans le sapin au même titre que les sucres d'orge. 

Le principe : un sablé dans lequel on coule du bonbon fondu. Voire du caramel, après quelques exercices.

J'en ai fait une première version avec un peu de levure, qui est la recette des petits biscuits de ma mamie (recette à suivre !), et une autre sans levure, plus croquante et avec du cacao.

Il est vrai que la version à la levure est plus légère en bouche, mais à manger avec du bonbon, la version sablée est sans doute plus appropriée. A vous de voir ! 

Chaque proportion de pâte fait pas mal de biscuits puisqu'ils sont creusés. Et on ne jette pas les formes creusées qu'on peut apprécier en petits biscuits individuelles ou en sandwich avec une ganache ;) 

Les cookies vitraux à accrocher au sapin

Pour les biscuits "levés" : 

  • 250g de farine
  • 1/2 sachet de levure instantanée
  • 1 oeuf
  • 100g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanilliné
  • 125g de beurre pommade

Pour les biscuits sablés :

  • 250g de farine
  • 3 c. à s. de cacao amer non sucré
  • 80g de sucre glace
  • 150g de beurre pommade
  • 1 oeuf

Garniture : des bonbons, ou du caramel + de la noix de coco râpée pour la fausse neige + du miel ou du sirop de sucre pour coller

 

Les cookies vitraux à accrocher au sapin
  • Pour les biscuits blancs ou levés :

Préchauffez le four à 180°C.
Dans une jatte, mettez la farine. Sablez-la avec le beurre.

Dans un autre récipient, battez l'oeuf avec le sucre. Ajoutez la farine et le sucre vanilliné et mélangez à nouveau. Versez ce mélange sur la farine et pétrissez à la main jusqu'à avoir une pâte homogène. Etalez la pâte directement sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et découpez-y des formes (étoiles, losanges, ronds...) que vous referez en plus petit afin de creuser le biscuit. Réservez ces formes sur une deuxième plaque car un biscuit reste un biscuit ;)

Enfournez pour 12 min à 180°C.

Pendant la cuisson des biscuits, faites fondre doucement les bonbons (ou faites un caramel, selon vos envies).

Directement à la sortie du four, laissez vos biscuits sur la plaque et versez le bonbon fondu ou le caramel dans les "moules" de vos biscuits. Laissez prendre. 

 

  • Pour les biscuits sablés :

Mélangez la farine, le sucre et le cacao.
Sablez avec le beurre pommade coupé en dés. Ajoutez l'oeuf et pétrissez afin d'avoir une pâte homogène. Fraisez sur le plan de travail avec la paume de la main. Réservez au frais dans du film transparent pour 30min minimum (1h de préférence).

Préchauffez le four à 180°C.

Etalez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et découpez-y des formes (étoiles, losanges, ronds...) que vous referez en plus petit afin de creuser le biscuit. Ici on peut même s'amuser à faire des stries au couteau pour donner un effet bois.

Enfournez pour 20 min de cuisson en surveillant afin que ça ne brûle pas.

Pendant la cuisson des biscuits, faites fondre doucement les bonbons (ou faites un caramel, selon vos envies).

Directement à la sortie du four, laissez vos biscuits sur la plaque et versez le bonbon fondu ou le caramel dans les "moules" de vos biscuits. Laissez prendre. 

Pour le décor, mettez une fine couche de sirop de sucre ou de miel sur les arêtes supérieures et saupoudrez de noix de coco

Les cookies vitraux à accrocher au sapin
Les cookies vitraux à accrocher au sapin
Rendez-vous sur Hellocoton !
Repost 0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 15:23
Cheesecake passion-chocolat

Je vais finir par éternellement faire mon mea culpa pour les publications disparates et l'avancée du nouveau site qui ne fait que reculer (admirez quand même ma formule). 

Sachez que oui, je le redesigne et que le développement se fera sûrement pendant l'été. 

Laissons-nous encore le mois de juillet, encore quelques recettes sur celui-ci, et la migration se fera sur un site plus fonctionnel. 

Je vous passe les détails sur ma vie et le fait d'être complètement sous l'eau, mais le rythme de publication devrait se faire meilleur, puisque pas mal de projets précédents sont enfin bouclés et que je peux travailler enfin sur le nouveau site. 

 

Place à la recette, avec ce cheesecake au chocolat et fruit de la passion, alliance merveilleuse que nous connaissons maintenant tous, grâce notamment à Pierre Hermé et son délicieux Mogador. Je l'avais fait il y a quelque temps, mais je trouve qu'il convient bien au temps qu'il fait, frais vu la lourdeur du temps, mais qui va bien aussi avec un thé fumant si l'on se prend une averse ;)

Celui-ci est la version avec cuisson, mais je tenterais sans doute une version sans cuisson pour voir s'il y a une différence.

 

 

Matériel :

  • un moule à manqué à fond amovible
  • un batteur
  • (+ un mixer)

 

Pour la croûte :

  • 250g de biscuits (Petit Beurre, Thé Brun... j'éviterai les Spéculoos pour ce coup-ci)
  • 60g de beurre
  • 40g de cassonade

 

Pour le cheesecake :

  • 600 à 700g de fromage frais à tartiner (Philadelphia de préférence)
  • 60g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 c. à s. de Maïzena
  • 10cl de crème fraiche (allégée possible)
  • 5 grosses c. à s. de curd de fruit de la passion (voir plus selon vos goûts)
  • 100g de chocolat au lait en morceaux

 

Pour le curd de fruit de la passion (recette trouvée chez Coco Cannelle) :

  • 6 fruits de la passion (pour environ 275ml de jus)
  • 100g de sucre
  • 30g de Maïzena
  • 3 jaunes d'oeufs

 

 

Préparez le curd de fruit de la passion (idéalement, J-2)

Coupez les fruits et récupérez la pulpe que vous mixerez dans un petit blender.
Filtrez la préparation pour recueillir le jus.
Dans une casserole, mélangez le jus récupéré, le sucre et la maïzena. Faites chauffer, sur feu doux en remuant sans cesser.
Quand le mélange commence à épaissir, sortez-le du feu (sans l'éteindre), ajoutez les oeufs préalablement battus en omelette. Mélanger vite et bien. Remettez sur le feu et faites bien épaissir sans cesser de remuer.
Versez la préparation dans un pot stérile, laissez refroidir puis placez au réfrigérateur.
 
 
Préparez le cheessecake (J-1) :
 
Beurrez et farinez le moule à manqué.

Faites fondre le beurre et mixez les biscuits et la cassonade. Creusez un puits dans les miettes, et versez le beurre fondu. Malaxez avec les mains pour avoir une pâte. Répartissez-la dans le fond du moule et en remontant sur les parois. Tassez bien.

Réservez au frais.

 

Préchauffez le four à 150°C.

Battez le fromage frais avec le sucre pour le détendre et obtenir une texture crémeuse. Ajoutez les oeufs un à un en battant entre chaque. Ajoutez ensuite la Maïzena et la crème, battez, puis ajoutez le Lemon curd (au goût). Battez une dernière fois, puis versez le mélange sur le fond de biscuits.

 

Enfournez pour 50 min. Eteignez le four puis laissez-y le cheesecake 1h, porte ouverte. Transférez ensuite au frais pour 12h.

 

Jour J : Servez, avec pourquoi pas, le reste du curd si vous en avez ou petit plus : de la crème de coco !

Repost 0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 09:23

Que de temps depuis le dernier article.
Il est vrai, ça fait un moment que je dis que je vais revenir, et que je suis débordée par le temps. Ce fut une année très longue, dévorante, sur le plan du temps comme de l'énergie. C'est même drôle de le résumer en quelques mots.

J'ai travaillé de tous les côtés et je comptais aussi dépoussiérer le blog. Marre d'OverBlog et de ses pub, et faire moi-même le design de mon blog me tenait à coeur depuis un moment. Plus aéré, mieux agencé, mieux catégorisé, avec des zimages et tout, la charte graphique complètement refaite...

Donc oui, le come-back est proche. J'espère pouvoir lancer le nouveau blog d'ici peu, au plus tard début novembre, et j'ai hâte de me remettre dans le monde de la blogo, de redécouvrir des recettes - surtout par ce temps - et de me remettre à flots.

Pour cela, je vous sers cette recette qui me parait assez bien niveau réconfort : du sucre, du sucre et du sucre ! Bon, j'ai baissé la quantité de sucre vu la garniture, je vous évite le diabète quand même !
D'ailleurs je ne sais pas vous, mais j'ai une certaine graduation : j'apprécie beaucoup de me prendre un café, histoire de dire "pause !" ; quand je préfère un chocolat chaud, c'est le stade au-dessus. Et oui, je régresse. A tel point que dernièrement, ma régression a été de retourner au lait-fraise, boisson que je n'ai pas bue depuis des années. Vous sentez comme ç'a été une année de dingue.
Donc oui, allons-y dans la régression, le sucre et la couverture ! En plus le lait-fraise est assorti aux cookies, c'est cadeau !

Cookies chocolat blanc et pralines roses

Pour 12 gros cookies :

  • 200g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 110g de sucre cassonade
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 120g de beurre à température ambiante
  • 100g de chocolat blanc
  • 2 grosses poignées de pralines roses concassées

Préchauffez le four à 160°C.

Hachez le chocolat blanc en petites pépites ou en lamelles.

Mélangez la farine, la levure, la cassonade et la pincée de sel. Ajoutez l'oeuf et le beurre coupé en dés et mélangez avec une cuillère en bois ou avec les mains (c'est toujours le mieux).

Enfin, incorporez le chocolat et les pralines. Sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé, disposez en quinconce (car ils s'étaleront à la cuisson) l'équivalent d'une cuillère à glace de pâte. 

Enfournez pour 17 min. Laissez-les refroidir 5min à la sortie du four puis totalement sur une grille. 

 

Recettes.de : cookies, cuisine américaine, chocolat, pralines, gouter, comfort food

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 16:29
Matzah Brie

Une recette de petit déjeuner juif new-yorkais pour le lève-tôt de la famille, ça tente quelqu'un pour le weekend ?
Chez nous, le weekend, le premier levé prépare le café et la table du petit déjeuner. Alors si vous avez tendance à vous lever avec les poules par habitude même les deux jours sacrés de fin de semaine, vous pouvez vous amuser à faire cette recette de Marc Grossman que vous pouvez trouver dans son livre "New York - Les recettes culte", qui est une variante du pain perdu avec du pain azyme. D'après l'auteur, il est surtout mangé pendant Pessah, la pâque juive, pour fêter l'émancipation des esclaves.


Il me restait du pain azyme après le gazpacho oranais que nous avons fait en famille (dont je vous parlerai dans un prochain billet), ce qui m'a donné la parfaite excuse pour tester cette recette.
A l'inverse du pain perdu traditionnel, le peu de sucre dans la préparation fait que vous allez accompagner cela de garniture sucrée. Je suis une morfale de confiture, mais vous pouvez laisser aller votre imagination (sirop d'érable, beurre sucre, pâte à tartiner...)

Matzah Brie

Pour 2 personnes :

  • 300g de pain azyme
  • 4 oeufs
  • 12cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de sucre
  • 3 c. à s. de beurre
  • 3 c. à s. d'huile de cuisson
  • La préparation :

Brisez le pain azyme en petits morceaux avec les mains. Faites tremper les morceaux dans de l'eau froide pendant 5 min.
Mélangez les autres ingrédients (à l'exception de l'huile et du beurre) dans un bol à l'aide d'une fourchette jusqu'à avoir une préparation homogène.

Egouttez les morceaux de pain azyme dans une passoire puis versez dans le mélange oeuf-lait. Laissez tremper jusqu'à ce qu'ils aient absorbé tout (ou la plus grande partie) du mélange. Egouttez dans la passoire pour enlever l'excédent de liquide.

  • La cuisson :

Dans une poêle, faites chauffer le beurre et l'huile sur feu moyen. Lorsqu'ils commencent à grésiller, ajoutez le pain azyme en le séparant de façon à ce que qu'il ne soit pas réparti sur plus de deux couches d'épaisseur.
Vous pouvez y aller en plusieurs fournées selon la taille de votre poêle.
Faites sauter en détachant les morceaux de pain azyme jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés des deux côtés (environ 5 min).

Servez chaud, accompagné de beaucoup de garniture sucrée (confiture notamment).

Matzah Brie
Repost 0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 06:14

Pas de publication de cheesecake depuis octobre de l'année dernière, vous rendez-vous compte ? Je me dus de réparer cette infamie !
Et pour ce faire, la fabuleuse association du chocolat et de la fraise, le tout dans un cheesecake frais et crémeux. Je voulais tenter cette recette depuis un bail, pas souvent eu l'occasion car si je ne la joue pas autocrate de temps en temps, je me retrouve avec les doléances des uns et des autres et ça n'a plus rien à voir avec ce que j'avais en tête au départ ("oui, mais alors pas des fraises, plutôt des framboises", "tu veux pas mettre du chocolat blanc, plutôt ?", et autres joyeusetés).
Je prends donc le flambeau de mettre la fraise à l'honneur, quoi qu'il m'en coûte ! Et je peux remercier Culino Versions de ce mois-ci qui m'a donné le bon prétexte pour ne pas lâcher.

Je l'ai fait sans cuisson pour avoir le goût des fraises non altéré, et sans crème liquide j'ai tenté de le monter aux blancs d'oeufs. Je saurai maintenant que la crème montée en chantilly est la meilleure option pour une bonne tenue. Les photos, hélas, sont assez éloquentes.

Cheesecake fraise-chocolat (sans cuisson)

Pour 4 à 6 personnes (18cm de diamètre) :

Pour la base :

  • 120g de biscuits émiettés
  • 60g de beurre fondu (allégé possible)

Pour l'appareil :

  • 300g de fromage frais à tartiner
  • 100 à 150g de chocolat noir à pâtisser (vous pouvez faire moitié noir, moitié lait)
  • 60g de sucre
  • 200g de fraises gariguettes
  • 2 oeufs
  • Préparez la base :

Préchauffez le four à 160°C. Mélangez les biscuits et le beurre fondu et tapissez le fond d'un moule à manqué beurré. Faites cuire le fond 10-15 min.

  • Préparez l'appareil :

Coupez les fraises en morceaux et réservez.
Séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
Faites fondre doucement le chocolat au bain-marie et battez-le avec le fromage, le sucre et les jaunes.
Incorporez délicatement les blancs. Puis incorporez les fraises en morceaux.
Mettez au frais pour 12 à 24h avant de déguster.

Cheesecake fraise-chocolat (sans cuisson)
Cheesecake fraise-chocolat (sans cuisson)
Repost 0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 07:16

Les publications sont aussi instables que la météo, j'en conviens. Mais rassurez-vous, il y a pas mal de trucs sur le feu qui vont sortir bientôt.

En attendant, voici le simple et efficace clafoutis, aux kiwis et bananes, une association gagnante entre la douceur de la banane et l'acidulé du kiwi. La base de la recette vient de chez Cuisine AZ.

Clafoutis kiwi banane

Pour 4 à 6 personnes :

  • 4 oeufs
  • 120g de sucre
  • 50g de beurre
  • 80g de farine
  • 25cl de lait (de coco de préférence)
  • 2 bananes
  • 2 kiwis

Préchauffez le four à 200°C.

Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, puis le beurre pommade, et le lait.

Dans un moule à gratin beurré ou dans des moules individuels en silicone, parsemez les bananes et kiwis coupés en rondelles puis versez le mélange dessus.

Enfournez pour 35-40 min.

Servez tièdes ou froids.

Clafoutis kiwi banane
Repost 0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 09:25
Mochi en rose et vert pour le Hina Matsuri

Certes, avec un mois de retard : c'était le 3 mars...

Basée sur le concept du Hina Matsuri, cette fête japonaise qui célèbre non seulement les petites filles ("momo") mais aussi le printemps "par le biais du langage de trois couleurs : en marge du blanc qui évoque la neige, pointent le vert couleur de l’herbe qui ne pas pas tarder à pousser, et le rose qui évoque le fleurissement des pêchers symbole des petites-filles.", nous est expliquée par le site Cuisine en Bandoulière chez qui j'ai pris la recette.
D'ailleurs comme elle le dit elle-même, cette recette n'est pas traditionnelle du fait qu'elle utilise de l'arrow-root et non de la farine de riz gluant (qu'on trouve aujourd'hui en France dans les épiceries asiatiques), et que la farce est constituée de pâte d'amande (alors qu'ils sont généralement farcis de purée de haricots rouges sucrés, parfois parfumée à la fleur de cerisier).

Bref, une recette qui permet tout de même de ne pas aller dans une épicerie spécialisée mais qui donne quand même de jolies couleurs de printemps. J'ai inversé les couleurs et les saveurs par rapport à la recette d'origine, à savoir que n'étant pas fan du thé matcha, je n'en ai pas mis dans la pâte. Le vert, c'est l'arôme de pandan que j'ai mis dans la pâte à mochi, et le rose c'est la pâte d'amande achetée.

Celui qui n'a pas compris que j'étais une tarée des mochi doit vraiment débarquer sur ce blog. Fourré, enrobé, différentes farines, cuisson à la vapeur, au micro-ondes, je crois que j'ai essayé pas mal de recettes, et en voilà encore une nouvelle (la casserole).

Mochi en rose et vert pour le Hina Matsuri

Pour 8 mochi :

Pour la pâte :

  • 80g de fécule d'arrow root
  • 60g de sucre
  • 10cl d'eau
  • 1/2 c. à c. d'arôme de pandan

Pour la garniture :

  • pâte d'amande rose
  • fécule de pomme de terre ou de maïs
  • Préparez la garniture :

Faites 8 boulettes de pâte d'amande de la taille d'une noix. Réservez.

  • Préparez la pâte :

Mélangez les ingrédients secs. Mélangez l'eau et le pandan. Versez le liquide dans les ingrédients secs et mélangez. Transvasez dans une casserole et mélangez sur feu doux pour faire épaissir, jusqu'à avoir une pâte ferme et élastique. Vous devez avoir la consistance du lobe d'oreille, bien connue en boulange.

  • Préparez le façonnage :

Lorsque la pâte est prête, étalez-la en un rectangle que vous saupoudrerez de fécule. Coupez en 8 (un coup dans la longueur et 3 dans la largeur) morceaux que vous aplatirez avant de garnir d'une boulette de pâte d'amande et refermerez en veillant à ne rien percer. Pour bien faire, déposez la boulette au centre, refermez en pinçant les bords et roulez entre vos paumes pour bien former une boule.

Les mochi se conservent au frais 2 jours recouverts de film plastique et peuvent également se congeler.

Mochi en rose et vert pour le Hina Matsuri
Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:37
Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Bienvenue pour ce petit tour du monde en bouchées ! Si vous êtes du genre à goûter de tout, voici pour vous un tour du monde en un brunch (ou slunch) afin de goûter ces plats en version mini.
Commencez donc par le Tea time anglais pour vous laisser emporter par le voyage, et faites escale au Japon, avant de revenir vers des saveurs plus connues de votre France natale. Telle Alice, sentez-vous géants devant ces plats qui ne demandent qu'à être mangés !

Au menu, chers amis :

  • Grande Bretagne : mini Scottish Eggs et mini scones
  • Japon : mini ramen et mini dorayaki
  • France : mini croque-madame et mini tartes au noix grenobloises

Scottish Eggs : boulettes de viande farcies d'un oeuf dur.
Scones : petits pains qu'on tranche et tartine : incontournables du Tea time
Ramen : soupe de nouilles, garnies de viande, de poisson ou de légumes et d'un oeuf mollet
Dorayaki : pancakes japonais à base de miel fourrés à la pâte de haricots rouge (azuki) ou aux marrons
Croque madame : sandwich jambon-fromage surmonté d'un oeuf au plat
Tarte au noix grenobloise : tarte à la crème de noix surmontée d'un glaçage au rhum

Pour cause de rapetissement de ces plats, les oeufs de poule sont devenus des oeufs de caille, les bols des mini cocottes, et tout ce qui est rond n'a pas osé se faire plus gros que l'emporte-pièce. L'ensemble n'aura pris que 4h petites heures. Commencez par le sucré qui peut se conserver pour terminer par le salé qui vous donnera des suées.

Suivez l'écureuil de Hyde Park pour déguster des Scottish eggs et des scones.

Suivez l'écureuil de Hyde Park pour déguster des Scottish eggs et des scones.

Les mini scones (env 12 pièces) :

  • 100g de farine
  • 20g de sucre
  • 1 c. à s. de levure chimique
  • 15g de beurre
  • 1 oeuf de caille
  • 25ml de lait

Préchauffez le four à 220°C.
Mélangez la farine, le sucre et la levure. Incorporez le beurre en dés et sablez avec le bout des doigts. Ajoutez l'oeuf et le lait et pétrissez pour avoir la consistance d'une pâte.

Etalez la pâte sur une épaisseur de 1,5cm et découpez-y des ronds de 2 à 3cm environ. Disposez les scones obtenus sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez 5-7 min, ou jusqu'à ce que les scones soient dorés.

Laissez refroidir sur une grille et réservez.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Mini Scottish eggs (2 personnes) :

  • 4 oeufs de caille
  • 250g de viande de boeuf haché
  • 1/2 oignon finement émincé
  • 1 gousse d'ail finement hachée
  • 1/2 c. à s. de chapelure
  • huile d'olive
  • sel, poivre
  • persil haché
  • Préparez les œufs :

Faites chauffer une casserole d'eau jusqu'à ébullition. Baissez le feu et plongez les œufs de caille 4min dans l'eau frémissante. Transvasez-les dans un bol d'eau froide pour arrêter la cuisson. Écalez les œufs, déposez-les sur du papier absorbant et réservez-les.

  • Préparez la farce :

Dans un saladier, déposez la viande. Salez, poivrez, puis ajoutez l'oignon, l'ail, la chapelure et le persil. Malaxez et réservez 20 min au frais. Formez un coque de viande uniforme autour de chaque œuf en pressant bien pour faire adhérer.
Faites chauffer de l'huile dans une sauteuse et faites-y revenir les œufs - attention aux projections. Réservez-les sur du papier absorbant en attendant de les servir avec quelques feuilles de salade.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Et Mokona vous présente les ramen et dorayaki (si vous ne savez pas qui est Mokona, allez donc lire Magic Knight Rayearth -ok, peut-être pas pour le noir-, Tsubasa Réservoir Chronicle ou XXX Holic pour découvrir cette boule de poils).

Dorayaki (8 pièces)

Pancakes :

  • 1 oeuf
  • 70g de sucre
  • 1/2 c. à c. de miel
  • 90g de farine
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de sodium
  • 80ml d'eau

Garniture :

  • tsubu-an ou crème de marron

Battez l'oeuf au fouet. Ajoutez le sucre et le miel et fouettez pour avoir un mélange mousseux. Ajoutez la farine, mélangez bien, et ajoutez petit à petit l'eau et le bicarbonate préalablement dissout.
Dans une crêpière ou une poêlé huilée au papier absorbant, sur feu moyen-doux, déposez une c. à s. de pâte (elle s'étalera toute seule en un cercle). Lorsque la crêpe est gonflée et fait des bulles, retournez et faites cuire l'autre face un peu moins longtemps. Continuez jusqu'à épuisement de la pâte. Selon la taille de votre poêle, vous pouvez procéder par lots de 2 ou 3.
Formez des sandwiches en déposant du tsubu-an ou de la crème de marron sur un pancake et en refermant d'un deuxième, faces brunes à l'extérieur.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Mini ramen (2 personnes) :

  • 200ml d'eau
  • 30g de nouilles somen
  • 1/2 cube de bouillon de poule
  • 4 à 6 petites aiguillettes de poulet
  • 2 oeufs de caille
  • coriandre, ciboulette
  • Préparez la garniture :

Faites revenir les aiguillettes, salez, poivrez. Réservez.
Portez une petite casserole d'eau à ébullition et baissez le feu. Déposez les œufs de caille 2 min, puis transvasez-les dans un bol d'eau froide. Écalez-les délicatement et réservez-les sur du papier absorbant.

  • Préparez les nouilles :

Portez les 200ml d'eau à ébullition avec le bouillon. Versez les nouilles et laissez cuire 3 min. Répartissez les nouilles et leur bouillon dans deux mini cocottes ou ramequins. Répartissez le poulet et l’œuf mollet coupé en deux. Parsemez de ciboulette et de coriandre.

Enfin, Marguerite la vache normande vous propose son croque madame et sa tarte aux noix :

Enfin, Marguerite la vache normande vous propose son croque madame et sa tarte aux noix :

Mini tartes au noix (9 pièces) :

Pâte brisée

  • 150g de farine
  • 60g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à s. d'huile
  • 50ml d'eau

Garniture :

  • 50g de noix
  • 15cl de crème
  • 60g de sucre
  • 1 petit oeuf

Glaçage :

  • 3 c. à s. de sucre glace
  • 2 à 3cl de rhum
  • cerneaux de noix pour la déco
  • Préparez la pâte :

Mélangez farine, sucre et sel. Ajoutez l'huile et l'eau et travaillez rapidement la pâte. Formez une boule et laissez reposer au frais 30 min minimum. Préchauffez le four à 200°C.

  • Préparez la garniture :

Mixez les noix et mélangez-les avec la crème, le sucre et l'oeuf.
Etalez la pâte et foncez des mini moules à muffins. Remplissez de la garniture (2 à 3 c. à c. par pièce) et enfournez pour 20 min en surveillant de temps en temps.

  • Le glaçage :

Lorsque les tartelettes sont froides et démoulées, mélangez le sucre glace et le rhum et étalez une fine couche sur chaque pièce. Terminez en décorant d'un cerneau de noix.

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France

Mini croque-madame (par personne) :

  • 1 oeuf de caille
  • 1 tranche de pain de mie
  • 1/2 tranche de jambon
  • gruyère râpé
  • sel, poivre

Cuisez l'oeuf de caille au plat, salez, poivrez et réservez.

Faites griller la tranche de pain. Coupez-la en deux ou coupez-y deux cercles avec un emporte-pièce. Répartissez du gruyère râpé sur l'une d'elle. Surmontez de la demi-tranche de jambon (emporte-piécée si vous le souhaitez), d'un peu de gruyère à nouveau et refermez. Faites chauffer quelques secondes au micro-ondes pour faire fondre le fromage, puis surmontez de l'oeuf au plat.

Salé, sucré, je vous souhaite un bon voyage !

Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France
Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France
Mini repas autour du monde : Japon, Grande Bretagne, France
Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 06:24
Barres chocolat, coco-cerise

Une gourmandise qu'on trouve dans beaucoup de "boulangeries" en Australie, qui fait partie des douceurs du tea time à l'anglosaxonne : je dirais que ça se situe entre le caramel slice et le brownie ; une base brownie (voire croûte de cheesecake), un mélange de cerise et de noix de coco râpée, et une couverture de chocolat. J'ai pu non seulement m'en régaler, mais trouver la recette sur l'internet australien.

Barres chocolat, coco-cerise

Pour 12 carrés :

Pour la base :

  • 100g de chocolat noir à pâtisser
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre
  • 30g de farine
  • 40g de beurre
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • optionnel : noix, brisures de biscuits...

Pour la garniture :

  • 200g de noix de coco râpée
  • 20cl de lait concentré non sucré
  • 5 c. à s. de cerises 'amarena' au sirop

Pour la couverture :

  • 150g de chocolat noir (52%) ou lait

  • Préparez la base :

Préchauffez le four à 180°C.
Battez l'oeuf et le sucre jusqu'à léger blanchiment. Ajoutez la farine et la levure. Faites fondre doucement le chocolat avec le beurre et incorporez-les à la préparation. Versez le mélange dans un moule carré d'environ 20cm de côté recouvert de papier sulfurisé. Enfournez pour 12 min environ. Laissez ensuite refroidir.

  • Préparez la garniture :

Hachez préalablement les cerises et mélangez-les avec le lait concentré, la noix de coco et leur sirop (ou mixez le tout pour plus de simplicité). Transférez la préparation sur la base et faites prendre au frais 20 min.

  • Préparez la couverture :

Faites fondre doucement le chocolat au bain-marie et recouvrez-en la préparation. Laissez prendre au frais 1 à 2h.
Au moment de servir, détaillez en carrés.

Barres chocolat, coco-cerise
Barres chocolat, coco-cerise
Repost 0