Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 11:12

Après tout ce sucré, un peu de salé. A Grenoble, on a la chance d'avoir deux enseignes du Wok bar, où l'on nous prépare un repas équilibré sous nos yeux, et à la carte : on choisit ses protéines (crevettes, poulet, boeuf, omelette...), si on prend des légumes, avec ou sans féculents comme les nouilles ou le riz, puis on choisit sa sauce. Tout ça préparé au wok en quelques minutes.

J'ai pu goûter dans l'assiette d'une amie leur nouveauté, des penne au poulet et au curry. Très très bon !

J'ai refait comme j'ai pu, mais bien évidemment ma pâte de curry n'avait rien de comparable à la sauce préparée par le wok bar. Néanmoins c'était bon et je me suis bien amusée en réitérant cette recette.

 

Penne-poulet-curry-1.JPG

 

Pour 2 personnes :

 

150g de penne

1 poivron (rouge de préférence)

1 boîte d'ananas en tranches, soit environ 500g

100g de blanc de poulet

1 petit oignon

1 gousse d'ail

1 c. à s. de crème liquide

1 bonne c. à c. de pâte de curry (doux)

parmesan et coriandre (facultatifs)

 

Plonger les penne dans l'eau bouillante pour environ 12 à 15 min.

Pendant ce temps, hachez l'ail et l'oignon, et coupez le poivron et l'ananas en dés. Dans une sauteuse, faites revenir l'ail et l'oignon, puis ajoutez  le poivron, le poulet et l'ananas. Ajoutez ensuite la crème et la pâte de curry et mélangez bien. Versez les penne dessus et mélangez pour les enrober de sauce.

 

Servez aussitôt, avec du parmesan et/ou de la coriandre fraiche si vous aimez.

 

Penne-poulet-curry-2.JPG

Repost 0
Published by Clairette - dans Pâtes et riz
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:20

De retour à Grenoble, je tenais à faire un petit quelque chose pour l'anniversaire d'une très bonne amie. Je ne sais si c'est la nostalgie de mes chères montagnes qui m'a poussée à faire quelque chose de 100% grenoblois : des noix et... de la Chartreuse, bien sûr ! J'ai beau vanter ce beau breuvage à mes camarades toulousains, je passe pour une montagnarde qui boit de la bibine pour se tenir chaud l'hiver.

La Chartreuse c'est cette liqueur verte au goût si puissant et dont nous sommes si friandes, mon amie et moi. En Green chaud (chocolat chaud à la Chartreuse) ou en digestif, nous adorons ; elle m'avait fait même goûté des pâtisseries à la Chartreuse, d'un eboulangerie de Voiron, chef-lieu de fabrication de la liqueur, dont elle est originaire.

Je me suis souvenu qu'elle s'était régalée avec un cheese-cake lorsqu'elle était venue me voir à Toulouse. C'est là que l'idée m'a traversé l'esprit, ce qui coïncidait avec ma nostalgie des produits de Grenoble.

 

Cheesecake gre 1

 

C'est ensuite allé de soi : une préparation au cream cheese avec un subtil goût de Chartreuse, une base de biscuits mélangée à des noix de Grenoble, et pour la touche finale, une sauce Green Chaud, c'est-à-dire chocolat-Chartreuse. Le tout subtilement dosé, même mes parents qui l'ont fini ont apprécié.

Pour la recette de base du cheese-cake, je me suis inspirée chez Delphine et ai ajouté mes deux-trois bidouilles.

 

Pour un moule de 24cm de diamètre :

 

125g de noix (gardez quelques cerneaux pour la déco)

125g de biscuits Thé

50g de beurre fondu

600g de fromage frais (St Moret)

150g de sucre

2 c. à s. rases de farine

2 à 3 c. à s. de Chartreuse verte

100g de fromage blanc

3 œufs + 2 jaunes

15cl de crème fraiche

 

Sauce Green Chaud

120g de chocolat noir

25cl de lait

50g de sucre

1 c. à c. de Maïzena

1 à 2 c. à s. de Chartreuse

 

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez le fond du moule à manqué de papier sulfurisé, ainsi que les parois préalablement beurrées. Mixez les noix (gardez quelques cerneaux pour la déco) et les biscuits en poudre fine, ajoutez le beurre fondu et répartissez la préparation dans le moule en tassant avec le fond d’un verre. Enfournez 10 à 15 min.

Augmentez la température à 200°C.

 

Travaillez le fromage frais au batteur. Ajoutez les ingrédients en battant bien entre chaque : le sucre, la farine, le fromage blanc, la Chartreuse, puis les œufs et les jaunes (un à un). Finissez par la crème fraiche en battant juste assez pour l’incorporer.

 

Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 15 min. Baissez la température à 100°C et laissez cuire 1h. Four éteint, laissez encore 1h dans le four, porte ouverte.

 

Sortez le cheese-cake du four et laissez refroidir complètement avant de démouler et de placer au réfrigérateur. Laissez-y le cheese-cake 12h minimum.


 

Au dernier moment, préparez la sauce : 


Faites fondre le chocolat avec la Chartreuse et 20 cl de lait.

Délayez la Maïzena dans le reste du lait. Versez le sucre dans le chocolat lorsqu'il arrive à ébullition, ainsi que la Maïzena. Mélangez et laissez frémir à feu doux pendant quelques min, sans cesser de remuer, jusqu'à ce que la sauce ait épaissi.

Retirez la casserole du feu et battez au fouet à main jusqu'à ce que l'ensemble soit bien homogène.

 

 Cheesecake gre 2

Cheesecake gre 3

 

Retrouvez la recette sur Recettes.de

Repost 0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 20:36

Comment faire d'une pierre plusieurs coups : 1) c'est l'anniversaire de mon frère, 2) il m'avait déjà demandé la recette des French toasts ou pain perdu, 3) le blog Cook with Love organise un concours sur le thème du chocolat.

 

Ni une ni deux, c'est parti pour du pain perdu au chocolat avec une sauce au chocolat blanc.

J'ai utilisé du pain de mie brioché pour cette recette et j'ai prévu deux tranches par personne : attention, ça cale ! Prévoyez de le manger au goûter, au petit déjeûner, ou en dessert après un plat plutôt léger.

 

 

Pain perdu choco 1

 

Pour 8 à 10 tranches

 

8 à 10 tranches de pain de mie brioché

100g de chocolat noir

40cl de lait

1 sachet de sucre vanillé

2 oeufs

1 noix de beurre

 

Sauce au chocolat blanc

100g de chocolat blanc

25cl de lait

1 c. à c. de Maïzena

 

 

Faites chauffer dans une casserole le lait, le sucre vanillé et faites-y fondre le chocolat noir en touillant régulièrement jusqu'à ce que le chocolat soit bien fondu. Retirez du feu et laissez refroidir complètement.

Dans une assiette creuse, battez les oeufs. Ajoutez-y la préparation au chocolat refroidie et mélangez bien.

Faites chauffer une poêle avec la noix de beurre. Trempez les tranches dans la préparation au chocolat, essorez-les légèrement et faites-les chauffer dans la poêle, de chaque côté.

Disposez les tranches dans une assiette.

 

Préparez la sauce au chocolat blanc :

Faites chauffer la moitié du lait avec le chocolat blanc dans une casserole pour le faire fondre. Dans un bol, mettez le reste du lait et délayez-y la Maïzena. Lorsque le mélange chocolat blanc-lait arrive à ébullition, ajoutez-y la Maïzena et remuez sans cesse jusqu'à ce que la crème épaississe. Retirez du feu.

 

Servez le pain perdu avec la sauce à part.

Vous pouvez faire une sauce au chocolat au lait ou au chocolat noir, ou n'importe quel autre chocolat dans vos placard, en rajoutant du sucre selon l'intensité du chocolat.

 

Pain perdu choco 4

Pain perdu choco 3

 

Avec cet article, je participe au concours sur le chocolat du blog Cook with Love.

http://a35.idata.over-blog.com/500x318/5/07/14/75/Sans-titre-100.jpg

Repost 0
Published by Clairette - dans Petit dej'
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 10:24

Pour mon petit retour au pays grenoblois, ma grand mère a décidé de me faire ses traditionnelles lasagnes (que je n'avais pas mangées depuis un moment), et en général on s'occupe du dessert. Point de grande créativité de mon côté, je me suis dit que j'allais faire dans les ingrédients simples et que tout le monde aimait : des pommes et des noisettes.

Reprenant la recette de cette autre variante, au streusel orange-cranberries, je me suis attelée à ma popotte.

Le seul bémol : froide, la pâte est dure à découper, et j'y ai passé beaucoup d'énergie !

 

J'ai réajusté les proportions pour un moule de 24cm de diamètre

 

Tarte streusel noisettes 1

 

Pour 8 belles parts ou 16 plus petites :

 

Pour la pâte :

190g de farine

24g de poudre d’amandes

25g de sucre

20g de noisettes en poudre

100g de compote de pommes

1 œuf battu

 

Pour la garniture :

7 pommes type Canada

½ sachet de sucre vanillé

 

Pour le streusel :

40g de noisettes

½ sachet de sucre vanillé

110g de farine

60g de beurre

36g de poudre d’amandes

50g de sucre/cassonade

 


Préparez la pâte :

Préparez la pâte en mélangeant ensemble les ingrédients dans l’ordre : farine, poudre d’amandes, sucre, noisettes réduites en poudre, la compote de pomme et l’œuf battu.

Foncer le moule à tarte bien beurré et fariné.

Enfournez 8 min à 180°C.

 

Préparez la garniture :

Pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en larges tranches. Garnissez-en le fond de tarte, saupoudrez du demi sachet de sucre vanillé et ré-enfournez pour 10 min.

 

Préparez le streusel :

Mélangez la farine, la poudre d’amandes, le sucre, le sucre vanillé et les noisettes restantes. Sablez avec le beurre. Au besoin, ajoutez du jus de pomme ou d’orange pour rendre le mélange souple et malléable.

Disposez ce streusel sur la tarte et enfournez à nouveau pour 40 min, jusqu’à ce qu’il soit bien doré.  

 

Tarte streusel noisettes 2

Tarte streusel noisettes 3

 

Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 08:00

C'est sur le blog Mes Envies et Délices d'Aurélie que je suis tombée sur cette recette simblissime et savoureuse de Géorgie.

J'ai fait mes petites recherches et ai vu qu'il existait beaucoup de déclinaisons selon les régions (iméroulien, adjarien, mingrélien, etc.) et ç'a été la confirmation qu'il venait bien de Géorgie, pas comme le kringle estonien qu'on voit partout et qui est tout sauf estonien (rendons à César ce qui appartient à César).

Mais c'est quoi, le khatchapouri ? C'est un pain de yaourt au fromage, tout bêtement, comme les naans, qui viennent d'Inde.

Bon, tout bêtement, peut-être pas, vu qu'ils sont agrémentés de différentes manières selon les régions comme je viens de le dire. Si c'est comme les naans, ça me fait davantage penser à des pancakes fourrés.

 

La pâte à pain est toute bête : de la farine et du fromage au lait de vache. Et la farce est en principe un fromage, le soulougouni. De mes maigres recherches, j'ai vu qu'il s'agissait d'un fromage fait à partir de lait de vache frais, au goût salé et aigre, très présent dans la cuisine caucasienne et en Grèce. On peut en commander sur le web, mais on peut aussi faire l'impasse pour une fois, et se ravir du peu d'ingrédients qu'il faut pour les réaliser.

 

J'ai repris la recette d'Aurélie, et tant qu'à être dans le non-respect de la recette d'origine, j'ai pris du yaourt nature 0% et ai remplacé une partie de la farine par de la fécule.

 

Pour la garniture, on peut tenter des expériences comme je l'ai déjà fait avec les naans. Cette fois-ci, j'ai tenté brocolis-bleu, bleu tout seul, cumin-comté et légumes. En version sucré, au chocolat et au miel-cannelle.

En salé, c'est le cumin-comté qui a remporté la palme.

 

Khatchapouri 1

 

Pour 6 belles parts

 

200g de farine

100g de fécule

300g de yaourt (0%)

2 c. à c. de levure

 

Garniture : du comté, du bleu, de l'emmental, du jambon, du kiri, des herbes...

 

Mélangez à la main le yaourt avec la farine, la fécule et la levure, jusqu'à obtenir une pâte homogène. Formez une boule et laissez reposer 30 min au frais.

 

Divisez ensuite la pâte en 12 boulettes égales, que vous applatirez au rouleau à pâtisserie pour former des disques. Garnissez-en la moitié de la garniture de votre choix et refermez avec les autres disques. Soudez bien les bords pour éviter que le fromage ne s'échappe. Vous obtenez 6 belles pièces.

Huilez une poêle et faites cuire comme des crêpes, des deux côtés.

 

Khatchapouri 3

Khatchapouri 4

 

  Recettes.de

Repost 0
Published by Clairette - dans Cuisine d'ailleurs
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 08:00

Je vous le dis tout de suite, aucun mérite : j'ai découvert cette recette lors de cette émission de France 5 très sympathique, C à vous. Et ses saveurs m'ont évidemment séduite. De plus, pour une fois que j'avais tous les ingrédients et que je n'ai pas (trop) joué les feignasses, j'ai pu me régaler. La seule variante : j'ai remplacé les crevettes par des morceaux de poulet et ai divisé les proportions par deux. Et même là, il y avait la dose.

 

Pad-thai-coquillettes-1.JPG

 

Pour 3/4 personnes :

 

250g de coquillettes

5 grosses crevettes ou 4 morceaux de poulet

1 oeuf

1 gousse d'ail

1 c. à s. de sucre en poudre

1 petit piment rouge (j'ai mis 1/2 piment vert)

1 c. à s. de nuôc-mam

1,5 c. à s. de jus de citron

2 c. à s. de noix de pécan ou d'amandes

100g de pousses de soja

1 gros oignon

1/2 grappe de tomates cerises (1 ou tomate coupée en cubes)

1/2 botte de coriandre

1 c. à s. de sauce soja

huile

 

 

Faites cuire l'oeuf en omelette au wok ou à la poêle avec un peu d’huile puis émincez-la. Réservez.

Dans le même wok, chauffez de l’huile et cuisez-y les crevettes ou le poulet coupé en dés et les pousses de soja.

 

Dans une casserole emplie d’eau, blanchissez les coquillettes pendant 7 minutes.

Epluchez l’ail et les 2/3 de l'oignon, émincez-les très finement et ajoutez-les au wok avec les coquillettes, laissez cuire 5 minutes puis faites sauter le tout avec l’omelette.

 

Dans un cul-de-poule, mélangez le sucre en poudre avec le nuoc-mâm, le jus de citron, la coriandre et le reste d’oignon émincés, le piment haché, la sauce soja et les noix pilées.

Versez cette sauce sur la préparation aux coquillettes et ajoutez les tomates coupées en deux (ou en cubes).

 

YannCook : coquillettes, pâtes, pad thai, omelette, poulet, soja, noix, asiatique, nuoc mam

 


Repost 0
Published by Clairette - dans Pâtes et riz
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 08:16

Je suis sûre que ça vous est déjà arrivé d'être curieux d'un plat vu dans un film ou une oeuvre en général. Se demander ce que c'est, d'où ça vient, pourquoi , pour qui... Quelle beau moyen que de découvrir une culture !

Cette fois-ci, c'est le Disney "La princesse et la grenouille", qui m'a titillée pendant longtemps avec ce fameux gumbo. C'est en faisant quelques courses que j'en ai trouvés et que j'ai décidé de tester, d'autant plus que c'est une recette que j'ai retrouvée dans mon Yes We Cook que je ne présente plus. Lui en revanche, précise que cette recette tire son nom de son principal ingrédient, aussi appelé l'okras. Les gumbos sont appréciés pour leur jus gluant qui sert d'épaississant dans les plats : la recette ici est un genre de soupe épaisse servie avec un peu de riz et du poulet (les crevettes sont aussi plébiscitées en Louisiane et au Texas). Et oui, encore un plat de pauvres ! Mais c'est bien ce qui fait la culture d'un pays.

Par rapport à mon livre, j'ai divisé les proportions par deux.

 

Gumbo-poulet-3-copie-1.JPG

 

 

Pour 3 personnes :

 

150g de gumbos

1 filet de poulet

1/2 poivron vert

1 branche de céleri (pas mis)

1/2 oignon blanc

1 gousse d'ail

1 feuille de laurier

3 à 4 feuilles de basilic

1 c. à c. de paprika

1/2 c. à c. de cumin en poudre

1/2 c. à c. de sel

1/2 c. à c. de poivre

1/2 c. à c. de piment de Cayenne

1,5 c. à s. de farine

30g de beurre

 

Commencez par hacher l'ail, l'oignon et le poivron et réservez.

Dans une casserole, mélangez le beurre et la farine pour obtenir un roux. Faites-le brunir à feu doux en remuant fréquemment.

Note : je pense qu'on peut, pour les pressés/feignants, mettre simplement de l'huile.

Incorporez l'oignon, l'ail et le poivron, et faites revenir jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajoutez deux tasses d'eau, le sel, les aromates et les épices. Laissez cuire le tout 40 min.

 

Découpez les gumbos en tranches de 2cm et ajoutez-les à la préparation. Versez à nouveau deux tasses d'eau et faites cuire encore 25 min.

Pendant ce laps de temps, coupez le poulet en lanières et faites-le revenir 5 min dans une sauteuse. Ajoutez-le aux gumbos dix min avant la fin de la cuisson.

 

Servez avec du riz blanc (longs grains normalement, mais je n'avais que du rond).

 

Gumbo-poulet-1.JPG

Gumbo-poulet-2.JPG

 

Recettes.de

 

Repost 0
Published by Clairette - dans Cuisine d'ailleurs
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 08:30

J'adore la nourriture asiatique, vous l'aurez remarqué. Et même pour moi qui déteste le poisson, il existe bon nombre de plats que j'adore, et mon péché mignon, ce sont les nouilles. Comme les pâtes dans notre placard, on peut les manger comme on veut, froides, chaudes, sautées, en soupe...

Finalement, c'est toujours de la nourriture d'étudiant, en version exotique. Mais c'est sans doute plus léger tout de même qu'un plat de pâte vite fait avec une sauce bolo achetée en supermarché.

La version que je vous propose aujourd'hui est toute légère en effet, puisqu'il s'agit surtout de somen dans un bouillon (très) parfumé aux herbes.

 

Tsukimi somen 1

 

Pour une personne :

 

50g de somen

1/2 cube de bouillon de volaille dégraissé

1 à 2 tiges de ciboulette

1/4 d'oignon

1 c. à s. de mirin

piment doux en poudre (facultatif)

quelques feuilles de coriandre

 

Emincez l'oignon et la ciboulette. Dans une casserole, amenez à ébullition à feu doux/moyen de l'eau avec le demi cube de bouillon, le mirin et le piment doux (et pourquoi pas de la sauce soja si vous voulez). Rectifiez l'assaisonnement au besoin. Versez-y l'oignon émincé et laissez bouillonner jusqu'à ce que l'oignon soit tendre.

Porter à ébullition une casserole d'eau et faites-y cuire les somen 3 min. Egouttez et passez sous l'eau froide.

 

Versez les somen dans un bol, puis versez dessus le bouillon avec les oignons. Ajoutez la ciboulette. Parsemez de feuilles de coriandre. 

 

Vous pouvez aussi ajouter un oeuf dur ou mollet si vous le souhaitez.

Tsukimi somen 2

 

Je m'en vais ce soir pour Aix-en-Provence dans le cadre de la rencontre sportive entre les IEP, mais j'ai programmé une recette pour vous ce week end. Par contre, ça va me faire mal de ne pas lire les vôtres pendant ce temps !

 

Recettes.de

Repost 0
Published by Clairette - dans Cuisine d'ailleurs
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:00

Lorsque j'ai vu cette recette chez Alter Gusto, je me suis dit qu'il fallait que je retente de faire des woopies.

Mon grand drame, c'est que mes biscuits ne s'étalent pas à la cuisson, d'où ma déception. Pourtant les siens avaient l'air si bons que... allez, je n'avais rien à perdre. Et pour une fois, oui oui, ils se sont étalés !

Avec une ganache gourmande au chocolat, j'ai juste voulu y mettre la petite touche d'accompagnement : tartiner le biscuit du bas d'un chouï de miel ou de confiture.

J'ai ajusté les proportions selon le nombre de woopies que j'ai voulu faire :

 

Whoopies choco 1

 

Pour 6 woopies :

 

150g de chocolat noir à pâtisser

30g de beurre

30g de farine

1 oeuf

1/4 c. à c. de levure

40g de sucre roux

 

60g de chocolat noir

20cl de crème liquide

10g de miel

 

 

Préparez la ganache :

Hachez grossièrement les 60g de chocolat. Faites chauffer sans bouillir la crème et le miel. Versez très chaud sur le chocolat, attendez 1 min et mélangez bien, jusqu'à ce que tout le chocolat soit fondu. Laissez refroidir puis entreposez au réfrigérateur 2 ou 3h.

 

Préparez les woopies :

Préchauffez le four à 180°C.

Hachez grossièrement 40g du chocolat noir et faites fondre le reste au bain-marie avec le beurre. Laissez tiédir.

Mélangez la farine et la levure. Dans un récipient, battez l'oeuf et le sucre jusqu'à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez le chocolat fondu et battez à vitesse lente jusqu'à homogénéisation. Ajoutez le mélange farine/levure. Mélangez sommairement à la cuillère et incorporez le chocolat haché.

 

A l'aide d'une c. à c. disposez des petits de tas de pâte espacés et essayez de les faire de même taille. Enfournez pour 6-7 min puis laissez complètement refroidir sur une grille.

 

Le montage :

A l'aide d'une poche à douille, disposez la ganache sur la moitié des cookies et refermez avec les autres moitiés. Pour la touche gourmande, vous pouvez, avant de disposer la ganache, étaler un peu de miel sur les cookies.

 

Whoopies-choco-2.JPG

 

Recettes.de

Repost 0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 09:00

Je participe à la ronde Inter-blog. Je suis allée piocher une recette chez Sécotine et c'est Gridelle qui va venir piocher chez moi.

 

http://rondeinterblog.wolforg.eu/wp-content/uploads/2011/04/logo.png

J'ai choisi sa recette de salade à la carotte, à la mangue et au poivron qui m'a inspirée avec le retour des beaux jours et parce que ce n'est pas plus mal de rééquilibrer un peu son alimentation.

 

Salade-carotte-mangue-poivron-1.JPG

 

Pour 4 personnes :

  • 1 poivron rouge
  • 1/2 mangue
  • 1 grosse carotte ou 2 petites
  • 1 c. à s. de basilic
  • 1 c. à s. de menthe ou de coriandre
  • 4 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • sel, poivre
  • 1 poignée de cacahuètes grillées et pillées (j'ai mis des noix du Brésil et du sésame)

 

Détaillez le poivron et la mangue en petits dés. Epluchez et râpez les carottes. Mélangez tous les ingrédients sauf les cacahuètes et laissez reposer 1h au frais.

 

Faites griller à sec les noix du Brésil concassées et les graines de sésame.

Au moment de servir, saupoudrez la salade avec les noix.

 

Salade-carotte-mangue-poivron-2.JPG

Salade-carotte-mangue-poivron-3.JPG

salade, carotte, mangue, poivron, noix du Brésil, basilic, diététique, léger, pique nique

Repost 0
Published by Clairette - dans Salades Légumes
commenter cet article